Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Le mystère du vol MH370:

Le 08 mars 2014, un Boeing 777-200ER (9M-MRO) de la Malaysian Airlines décollait de l’aéroport international de Kuala Lumpur, Malaisie, à destination de Beijing, Chine pour ne plus jamais réapparaître. Le 24 mars 2014, la Malaisie annonce officiellement que l’appareil, transportant 227 passagers et douze membres d’équipage, aurait terminé sa course au sud de l’océan indien alors qu’il se dirigeait vers le Nord.

L’appareil Boing 777-200ER (numéro d’enregistrement 9M-MRO) disparu du vol MH-370, photographié lors d’un décollage à Paris en 2011 (Wikipédia)

Presque huit années après ce drame, le mystère de ce vol demeure complet. Des débris de l’appareil auraient été retrouvés aussi loin que le Mozambique, Madagascar, l’Afrique du Sud et l’île de la Réunion.

Un groupe de chercheurs indépendants n’a cessé de tenter de percer le mystère. L’un de ces chercheurs, Richard Godfrey, a créé un site dédié: The Search for MH370 dont nous faisons la promotion ici.

Le 25 août 2016, Victor Iannello et Richard Godfrey ont rendu public un itinéraire possible du vol MH370 vers la station Mc Murdo en Antarctique.

Le drame du vol MH370 a donné lieu à de nombreuses conjectures et théories mais il semble aujourd’hui établi que certains pays aient refusé de collaborer aux recherches. Le drame du vol MH370, survenu à une époque faste du transport aérien, a démontré que le monde dans lequel nous vivons est loin d’être sûr.

Cette catastrophe fut suivie par un autre drame ciblant toujours la Malaysian Airlines, celui du vol MH17 assurant une liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, dont l’appareil, un autre Boeing 777-200ER (9M-MRD) a été abattu le 14 juillet 2014 au-dessus de l’Ukraine, causant la mort de 298 personnes.

Nous étions à l’époque en Asie du Sud et une source gouvernementale malaisienne nous a clairement indiqué à l’époque que son pays venait d’être puni et avait bien reçu le message. La Malaysian Airlines mise en difficulté par ces deux catastrophes successives, a du être renationalisée par le gouvernement de Kuala Lumpur.

Les proches et familles des victimes doivent connaître la vérité même si celle-ci n’est pas du tout bonne à entendre puisqu’elle relève à la fois de certaines méthodes de coercition indirectes dans le jeu géostratégique mondial et du chantage. Nous ne pouvons que condamner avec la plus grande vigueur la mort de personnes innocentes au nom de la raison d’État.

23 thoughts on “La quête du vol MH370

  1. Question :
    Est-ce que les barbouzes portent des culottes :
    A – Petit bateau
    B – Polichinelle

      1. Et la marque Arlequin, avec ses fameuses chaussettes en peau de zob poilues, celles multicolores, qui quand on peut tirer un fil, c’est toute la pelote qui vient et qu’on se retrouve à pouvoir remplir à partir d’une seule chaussette la vitrine des Galeries Lafayette dans la période de Noël, et en plus montées sur des mannequins animés ?

  2. Rwanda, bureau communal de kinyininya, 20 avril 1994, 65 mille morts, Murambi, ecole technique, 21 avril ,75 mille morts, Goma 23 avril la France fait livrer des munitions à ses supplétifs pour continuer le travail. L Occident est une machine de mort.

    1. Une machine de mort.
      Une civilisation de la mort. Thanatos. C’est exactement ce que je pensais il y a quelques minutes en passant devant un grand monument en marbre…

    2. Été 1990, les parcs rwandais étaient déjà incendiés. Les assassinats avaient déjà commencé dans le silence certaines nuits.
      Au Burundi voisin, les militaires français quadrillaient le terrain en P4, les chevaux saoudiens arrivaient en avion cargo passer la saison au frais.
      Et à Kigali les hôtesses de l’air d’Air France bronzaient au bord de la piscine.

  3. “une source gouvernementale malaisienne nous a clairement indiqué à l’époque que son pays venait d’être puni et avait bien reçu le message.”
    pourquoi le gouvernement malaisien a t il été puni ?
    quel était la punition, le Boeing 777-200ER (9M-MRO) de la Malaysian Airlines qui a décollé de l’aéroport international de Kuala Lumpur, Malaisie, à destination de Beijing, Chine ou l’autre Boeing 777-200ER (9M-MRD) qui a été abattu le 14 juillet 2014 au-dessus de l’Ukraine ?

    1. Les deux. Mes interlocuteurs étaient convaincus que le commanditaire était le même.
      D’ailleurs l’une de ces personnes a perdu la vie dans un accident d’hélicoptère deux mois après (septembre 2014). J’ai assisté à ces funérailles et soutenu que le crash de l’hélicoptère était du à une action suspecté. On m’a ignoré puis j’ai découvert que mon pass a été annulé.
      Un reporter d’un grand journal local m’informera plus tard que l’hélicoptère a été abattu par un missile SAM portatif au-dessus de la jungle. Ce reporter a été à son tour menacé.
      Je saute certains détails mais je ai pas du tout envie de me rappeler la manière avec laquelle un responsable du renseignement malaisien me dévisageait avec un rictus jaune en tenant mon passeport lors de mon départ de Kuala Lumpur.

        1. Il s’agissait d’un badge d’accès pour une zone du tarmac de l’aéroport. Certaines des victimes de nationalités étrangères ont du être rapatriées avec les honneurs militaires. Les familles étaient présentes. C’était douloureux à voir.

      1. renseignement ?
        Un rapport parlementaire mal-ecrit et approximatif (mais bon c’est le niveau actuel) préconise de revenir au renseignement humain en afrique du nord. A la page 93.
        RAPPORT D’INFORMATION
        DÉPOSÉ

        en application de l’article 145 du Règlement

        PAR LA COMMISSION DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DES FORCES ARMÉES

        en conclusion des travaux d’une mission d’information (1)

        sur les enjeux de défense en Méditerranée

        https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion_def/l15b5052_rapport-information.pdf

      2. l’absence de réaction des USA a la fortification par la Chine des ilots de la mer de chine faisait ils partie du deal ?

  4. Faire d’une pierre plusieurs coups. Rappelez vous de l’assassinat de JFK, un remake des 10 petits nègres.
    Autrement-dit, les multiples pistes peuvent être au final presque être toutes retenues, alors qu’on serait tenté d’en choisir une.

    1. C’est vrai. Mais quand une catastrophe naturelle ou un accident malheureux arrive en général tout le monde collabore pour expliquer simplement les choses. Au contraire, si un tel évènement arrive et que des pays, des médias etc… se mettent à trainer des pieds, à fermer de facto des hypothèses, ou en font un peu trop sur d’autres, ça attire tout de suite l’attention. Ca n’empêche pas qu’ils puissent être dans le doute, ou l’absence d’informations et dans une attitude cynique et opportuniste.
      En plus il y a potentiellement tout un tas de brouillages intentionnels ou pas. Il y avait une hypothèse pour le MH370 en relation avec la base de Diego Garcia.
      Là très vite le pilote a été désigné comme très potentiel coupable, comme sur le vol de la Germanwings peu de temps après (mars 2015). Il a été question de passagers importants ou d’une cargaison de valeur, comme lors du vol du MH17.
      Je ne sais pas ce qui s’est passé dans chacun de ces crashs/disparition, mais c’est vrai que celui qui cherche ne peut pas être totalement satisfait de la solution officielle, comme pour JFK, le 9/11, les attentats de Paris… Donc ça dénote un problème institutionnel : au lieu de dénoncer les conspirationnistes il faudrait plutôt mettre en place des outils de transparence, quitte à ne pas trouver de solution autant être dans la sincérité. Et si ces outils n’existent pas, si aucune contestation n’est possible alors on peut faire le constat d’un dysfonctionnement structurel des institutions.

    2. Exactement. Une pierre, plusieurs ricochets, toujours, c’est leur marque de fabrique. Ils jouent avec le mécanisme du corps humain qui aurait tendance a lui dire qu’un seul personnage ou fait est responsable dudit fait. Mais nous ne sommes plus dupes.

  5. La base McMurdo en Antarctique est au sud de la Nouvelle-Zélande. Passer au large de l’ouest de l’Australie rallongeait considérablement le trajet.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :