Archives mensuelles : février 2022

Le choc et l’illusion

urgent

L’information sur l’apparition inattendue d’un sous-marin nucléaire russe avec 16 missiles nucléaires RSM-56 Bulava (SS-NX-30) près des côtes des États-Unis est confirmée. Le sous-marin de classe Borey ou Akula devait faire escale à Cuba.

En Ukraine, les forces tchétchènes semblent extrêmement motivées pour en découdre avec les extrémistes ultra racistes qui ne cessent de les provoquer d’une manière assez vulgaire via les réseaux sociaux.

La présence de forces spéciales occidentales au sein des unités radicales comme le Régiment Azov est également confirmée. Cette présence soulève de sérieuses questions sur la nature exacte de idéologie réelle des élites au pouvoir dans le monde occidental qui font semblant d’être néolibérales. On ne peut se battre aux côtés des pires criminels extrémistes racialistes les plus radicaux qui puissent exister sur la planète Terre sans partager avec eux des points communs.

Tous les médias aux ordres et les fermes à trolls de l’empire mentent sans aucune modération comme ils n’ont cessé le faire durant l’épisode COVID et les autres conflits.

Moscou a réitéré une menace que les dirigeants fantoches d’Europe ne semblent pas prendre au sérieux. Il a clairement affirmé que ceux qui fournissent des armes à l’Ukraine seront également ciblés. Or, des pays européens ont annoncé vouloir fournir gratuitement des avions de combat à l’Ukraine et fournissent delà des milliers de systèmes d’armes aux extrémistes ukrainiens.

Autre détail qui semble échapper à beaucoup de monde. La mise en état d’alerte spéciale des forces stratégiques russes n’est pas du tout un élément à sous-estimer. Un ex-ambassadeur US à Moscou a dit que les gens qui connaissent le mieux Vladimir Poutine sont extrêmement préoccupés par cette décision; C’est es personnes qui le connaissent le moins qui disent que c’est un bluff.

L’Empire est donc dirigé par un ramassis de menteurs, d’escrocs, de voleurs, de criminels et de psychopathes extrêmement racistes et dangereux. Il est temps de les secouer pour de bon car ils ne comprennent que le langage de la force et aucun autre langage humain connu.

L’illusion est terminée.

La cible numéro 1 de Moscou en Ukraine

targeta4716315041392153926

La cible prioritaire numéro 1 de tous les services de renseignement russes en Ukraine est cet homme:

Oleksandr Tourtchynov

Même les chasseurs tchétchènes disposent d’un jeu de cartes de cibles à atteindre où Oleksandr Tourtchynov figure en tête. L’actuel président ukrainien ne figure sur aucune carte et ne semble pas être une cible.

Il est recherché avec ordre de le ramener vivant car l’homme est une véritable boite noire de cet immense sanctuaire de la corruption transnationale qu’est devenue l’Ukraine.

Oleksandr Tourtchynov est l’ex-président par intérim de l’Ukraine entre le 23 février et 07 juin 2014. Il est accusé de crimes de guerre au Donbass mais ce n’est pas tout. Oleksandr Tourtchynov est le lien central entre la pègre ukrainienne, le FMI (Fonds Monétaire International), des réseaux de blanchiment Offshore liés à des comptes de l’Union européenne et l’État profond US.

Homme des réseaux occultes, Tourtchynov a été Secrétaire du Conseil de Sécurité et de défense nationale de l’Ukraine (2014-2019) et vice-premier ministre, premier ministre et président de la Rada. Il a été le mentor de la présidente Yulia Tymoshenko, sa créature et a manipulé aussi bien les présidents Petro Poroshenko que Victor Yanukovitch. Il est l’agent des plus basses œuvres financières des services spéciaux anglo-saxons et n’a nullement hésité à voler les fonds souverains de l’Ukraine avec la complicité de hauts fonctionnaires du FMI.

Un aspect méconnu de la gigantesque corruption et du détournement de fonds des instances de l’Union européenne avec la complicité de responsables de pays d’Europe occidentale risque d’être révélé par cet homme si jamais il est capturé. Il est protégé en permanence par des unités d’élite de l’ex-Academi, une force paramilitaire privée ayant commis des crimes de guerre en Afghanistan et en Irak.