Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Notre billet “Le renseignement US perplexe: pourquoi la Russie n’utilise pas la force aérienne en Russie” a fait réagir un cartographe militaire russe.

Ce dernier nous rendu destinataire de son appréciation de la situation en Ukraine.

“La stratégie russe depuis le début de l’opération Z n’a pas changé : la première vague a utilisé des unités de seconde ligne (troupes novices ou non aguerries et équipement vieilli mais bon pour le service) appuyées par quelques unités des forces spéciales et des VDV (troupes aéroportées) avec pour missions:

1- Pénétrer profondément et contourner toute résistance. Encercler si cette résistance peut se faire déborder ou surprendre.

2- Préparer des poches ou chaudrons piégeant les concentrations des forces ukrainiennes avec option de retrait si cette mission s’avère impossible.

Cette vague consacre l’économie maximale des moyens pour un rendement optimal selon la situation du terrain. Manœuvrer autant que possible en vue de contourner et encercler. Éviter absolument toute forme de combat en milieu urbain.

3- Seconde vague: unités plus aguerries, mieux commandées et équipement de meilleure qualité que celui de la première vague avec pour mission accélération des opérations, renforcement des dispositifs poliorcetiques (encerclement des villes) et accroître les performances de l’art opérationnel.”

Cet expert souligne que jusqu’à l’heure actuelle, les opérations ne nécessitent aucunement l’intervention des forces aérospatiales russes. Il estime que depuis le J-1 l’objectif des forces russes est d’encercler Kiev et la bloquer.

Le mouvement des unités russes en Ukraine suscite un grand débat tant il semble confus et impossible à anticiper.

Évolution du conflit en Ukraine du point de vue russe, au 04/03/2022.

Nous faisons un appel aux experts militaires ainsi qu’aux passionnés de la stratégie militaire de tous pays pour nous décrypter, même très brievement, la situation en cours en Ukraine.

58 thoughts on “Art opérationnel ou stratégie de la confusion?

  1. je ne suis pas tout à fait d’accord , avec votre interlocuteur russe!
    aux mieux on cherche une excuse , au pire c’est une forme de désinformation , ce monsieur nous explique que des gamins à peine formé, on servit de chair à canon.
    avec du matériel, à peine bon, les forces spéciales ont fait leur leur travail, mais à quel prix …

    point 1, si les attaques aux missile en eu leur effet, force de constaté, passez 72 h l’effet de surprise n’été plus au rendez vous.
    pénétrez ok, mais je rappelle que sur la carte une ,grande partie des terres ,se compose de plaines agricole, ou parfois il n’y a pas de villes ou village stratégique.
    et bon ,pas de chance les ukrainiens on pu se reprendre et commencer à résisté, suffit de voir les colonnes de blindé russes détruits, à coups de drones et d’armes anti-char.

    point 2, pour le moment les chaudrons sont ,un enfer pour les russes, vu qu’ils sont devenu des points de fixation, même détruit et vaincu, ils faut au moins 3 à 7 jours.
    pour les vaincre , cela permets de saigné à blanc les russes, économie maximale des moyens, quand on voit le matériel de type bmp1 et 2, de vrai cercueil, le moindre.
    impact sur le compartiment munitions et le réservoir, tue des dizaines de soldats, évitez les combats urbains c’est louable, pour évité les pertes civiles .

    mais on sent surtout , un non dit de l’état major, les pertes en soldats serez supérieurs à la normes, et je vais le dire clairement vu que personne n’ose le dire, ce pays est entrain .
    de devenir une nouvelle Tchétchénie, tout le monde parle d’Afghanistan, la situation n’est la même, car les soviets, combattez avec l’armée afghane communiste ;contre une guérilla.
    ils sont d’ailleurs sortie par la grande porte ,dignement au bout de 10 ans , avec des résultat correct, la concentration d’armes venue de l’Otan, ne vas pas permettre de stabiliser à long terme.
    ce territoire, il va falloir réfléchir aux long terme, à ce problème, qui commence à nous touché, via la criminalité.

    point 3, augmentation des troupes de qualité, vaut mieux tard que jamais, des t-90 ,les système armata, les spetsnaz en masse enfin ?
    l’encadrement à clairement déçu sur le terrain, l’Etat major, commence à comprendre certaines choses, la logistique s’améliore, j’admets que que les chaudrons.
    vont se mettre en place, que de temps perdu, par contre l’art opérationnel russe, est tombé clairement sur l’art ukrainien défensive de comment tombé sur un os!!

    autres points, au nom de quoi , l’aviation russe ne doit pas intervenir, ils ont peur de rayé la peinture des migs et sukhoi , parce que pour le moment, c’est l’aviation de l’armée de terre.
    qui subit des pertes, hélicos et su- 25, la concentration de manpads va devenir insupportable, pour eux, ils faudra bien porter des frappes à longues portées.
    sinon les compenser via l’artillerie, les iskander font du bon travail, mais son sous exploité, que dire des système pion et autres.

    la prise de Kiev aurez du se faire rapidement, c’est plus le cas, Kiev est juste un objectif politique, vaut mieux retarder sa prise, et se concentré uniquement sur l’oblast de kiev.
    laissez uniquement des corridor de sortie, pour les civils , l’armée russe devrez verrouillé le Dniepr, se qui permettra d’écraser l’armée ukro-otan, en prenant les villes.
    de Krementchouk, de dnipro, de kryyi rih, de zaporijjé,de mykolaiv , ce qui permettra de mettre correctement les chaudron.

    Odessa est un gros morceau, il ne pourra pas etre prise facilement, la ruse , et une attaque de nuit au petit matin , permettra la prendre, mais elle, n’est pas stratégique.
    vaut mieux évité de la prendre, cela est une perte de temps et de ressource.

    pour conclure, si des objectifs tactique ont été pris, aucun d’ordre stratégique ne la été, Marioupol résiste malgré l’encerclement, kharkov aussi, à kherson, rien de terrible.
    la centrale nucléaire, n’importe quel unité spetsnaz peut les prendre, vu qu’ils ont défini les normes de sécurité à l’époque soviétique.

    les 9 jours ,sont passé certaines personnes ont du se demandé pourquoi, je faisait ,une fixette dessus, y’a un précèdent la Géorgie tout simplement.
    poutine n’a pas pu avoir le même résultat au niveau politique et militaire, un dangereux précèdent vient de s’ouvrir et il le sait, d’où sa colère.
    si Marioupol et Kharkov tombe avant mercredi, cela pourra etre considéré comme une victoire, nous somme déjà dans la 2ème semaine.
    je maintiens que si la 3eme semaine n’apporte pas les résultats attendu, soit trouver une solution politique, soit faire une guerre totale , en dépit des pertes civiles.

    du coté Otan des décision devront etre prise, soit politique soit tactiques, par contre vu à titre privé quand je voit certaines pertes niveau blindé.
    cela me rappelle la guerre d’hiver avec le système d’embuscade motta des finnois, coïncidence ou aide historique ?

    1. Je me permet de traduire votre commentaire et de le transmettre derechef au cartographe qui nous a interpellé à ce sujet.

      Pour ma part, je partage certains points de vos observations.

      1. je vous remercie st 51, salué ce monsieur de ma part, et quels sont les points qui vous semble crédible svp.

  2. Pour info un IL96 russe de l’armée russe destiné au transport de haute personnalités gouvernementales va atterir à Washington DC en fin de journée , déco de ST Petersburg .
    On ne sait pas qui est à bord en plus de l’équipage .

          1. Un mystérieux avion russe survolant l’océan Atlantique ce matin qui a captivé les observateurs de Twitter se dirige vers les États-Unis pour récupérer 13 diplomates russes expulsés, selon les informations de suivi des vols et le département d’État.

            L’avion, un Ilyushin Il-96, a quitté Moscou en route vers Saint-Pétersbourg vendredi soir et est maintenant en route vers l’aéroport de Dulles près de Washington, où il doit atterrir juste avant 14 heures, heure de l’Est.

            Le même avion semble avoir été utilisé pour transporter des responsables russes de Moscou en Biélorussie pour les deux premiers cycles de négociations de paix avec l’Ukraine.

            Le président Joe Biden a annoncé mardi dans son état de l’Union que l’espace aérien américain était fermé aux avions russes, mais le gouvernement américain fait une exception pour que les Russes expulsés puissent rentrer chez eux.

            Les responsables de l’administration Biden ont souligné les commentaires du ministère russe des Affaires étrangères dans lesquels leur porte-parole a déclaré qu’un avion avait été envoyé pour récupérer les “diplomates”.

            “Le gouvernement américain a approuvé un vol affrété par le gouvernement russe pour faciliter le départ du personnel russe de la mission de l’ONU qui a été expulsé pour abus de ses privilèges de résidence”, a déclaré un porte-parole du département d’État dans un communiqué à POLITICO. “Cette exception spéciale a été faite conformément à la réglementation fédérale pour garantir le départ du personnel de la mission russe et de leurs familles à la date que nous avions indiquée.”

            Le 28 février, la mission américaine auprès des Nations Unies a annoncé qu’elle expulsait les diplomates, qu’elle accusait d’espionner les États-Unis.

            “Nous entamons le processus d’expulsion de 12 agents du renseignement de la mission russe qui ont abusé de leurs privilèges de résidence aux États-Unis en se livrant à des activités d’espionnage qui nuisent à notre sécurité nationale”, a déclaré la mission à l’époque dans un communiqué . notant que le déménagement était en développement depuis « plusieurs mois ».

            Les États -Unis expulsent également un autre Russe qui était membre du personnel de l’ONU mais pas basé à la mission russe, même si les responsables russes ont déclaré que sa mission devait se terminer à la mi-mars.

            L’ambassadeur de Russie à l’ONU, Vasily Nebenzya, a déclaré aux journalistes plus tôt cette semaine que les diplomates devaient quitter les États-Unis d’ici lundi.

            L’ambassadeur Richard Mills, représentant adjoint de la mission américaine auprès de l’ONU, a déclaré que les responsables russes s’étaient livrés à “des activités qui n’étaient pas conformes à leurs responsabilités et obligations en tant que diplomates”, ce qui a conduit Nebenzia à répondre en expliquant les raisons de son coup de pied. les fonctionnaires sortis n’étaient «pas satisfaisants».

            Le ministère russe des Affaires étrangères n’a pas annoncé sa réponse aux expulsions, mais a déclaré mercredi qu’il pourrait expulser certains diplomates américains dans le cadre d’un « du tac au tac ». Le gouvernement russe a expulsé il y a quelques semaines le numéro deux de la diplomatie américaine en Russie .

            Pendant ce temps à Moscou, l’ambassadeur américain en Russie, John Sullivan, reste à son poste, où il continue de travailler et de dialoguer avec des responsables russes et des citoyens américains.

            Sullivan doit tenir une mairie virtuelle mercredi pour répondre aux questions des Américains en Russie. La semaine dernière, un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères s’est plaint à l’ambassadeur américain de ce que le gouvernement a qualifié de manifestations “hostiles” devant les installations diplomatiques russes contre l’invasion de l’Ukraine par le pays et a exhorté de manière inquiétante les États-Unis à s’assurer que ses diplomates ne soient pas blessés.

            Politico via MSN

  3. @ Hazy
    La guerre va continuer. Pas possible de faires des prévisions. Nous sommes plus au temps du plans Schliefen, du blocus britannique et de la rusticité primaire de l’Occident du genre Sieg Heil, Wunderwaffen et bombardement sur Dresde ou Tokyo, par contre les meetings de Nuremberg sont toujours à l’agenda. L’orgie de propagande à uni l’occident dans un monstrueux Nuremberg antirusse, pour 2 semaines ou deux ans de haine. Orwell avec ses 2 minutes est dépassé et fait figure d’amateur philanthrope. J’aimerais être Céline pour exprimer mon dégoût de ce qu’est devenu l’occident, quoique les shows du grand-frère de Zelensky, qui vous dirige, sont des monuments d’abjection qui y pallie bien. Remarquons que la haine des masses occidentales est simplement le résultat des psy-ops de l’occident dans un but de solidités de l’arrière (cf ci-dessous).

    Puisque je suis un blog français regardons les choses à travers les biais militaires développés par le colonel Lacheroy dans sa fameuse conférence à la Sorbonne en mai 57. << Nous sommes de nombreux officiers à penser que nous n’aurons peut-être pas de guerre atomique, que nous n’aurons peut-être pas de guerre conventionnelle, mais des guerres révolutionnaires, hélas, nous en aurons beaucoup, nous en avons déjà̀; nous ne faisons que cela.>>.

    Les principes cardinaux de ce genre de guerre : solidité de l’arrière, prise de la masse par des hiérarchies, primat du territorial (du contrôle de la masse sur l’opérationnel). La guerre commence par une opération de terreur (Maidan dans notre cas) <>

    La guerre se termine par une boucherie de la masse dont le contrôle a été perdu << … lorsqu’on a laissé́ les choses en arriver là, l’autorité́ et la force ont changé́ de camp. … à ce moment-là̀, il n’y a peut-être pas besoin d’un Général, ni d’un Préfet, il vaut mieux un boucher. Alors, on voudrait bien que ça ne se termine pas toujours à GENEVE. >> L’offensive russe en Ukraine a débuté moins d’une journée avant la boucherie préparée par l’OTAN dans le Donbass. Remarquons que Lacheroy en 1957 est bien plus explicite que le Mein Kampf d’Adolf ou que le ‘’sonder behandlung’’ des nazis.

    Seulement ce genre de guerre de terreur sous couvert d’une propagande (‘’L’agression aura l’aspect d’un civile’’ colonel Trinquier) que l’Occident même depuis WW2 est terminé car les Russes y ont mis fin par la révolution que représentes leurs missiles hyper véloces couplé à une capacité de guerre électronique absolument incroyable. La Russie va amener l’OTAN, c’est à dire les américains à Genève. Comment ? Seule Poutine et son petit cénacle le savent. Nous sommes à la fin d’une époque et au début d’une nouvelle. Le colonel Chamagne et sa ‘’transition de phase’’ exprime très bien cela. Perso je vais faire une réserve de Pop Corn pour plusieurs mois.

    1. Le bot qui enregistre les commentaires en a effacé une partie.

      La guerre commence par une opération de terreur (Maidan dans notre cas) <>

      1. Bon je reporte cette citation de Lacheroy sans guillemets

        Au début il n’y a rien, rien pour tout le monde… ceux qui pensent juste — une infime minorité́ — ont déjà̀ compris que, dans une affaire comme celle-là̀ les quelques individus qui lancent l’affaire où tout est absolument artificiel et sans fondement feront en sorte que, dans quelques jours ou dans quelques semaines ou dans quelques mois, les opinions nationales, locales, mondiales soient enfin saisies de ce problème. Qu’aux observateurs attentifs les données de ce problème soient ou fausses, ou très artificiellement gonflées, çà n’a aucune importance : il y a un problème

        1. Mais si VP mène l’otan à genève, la guerre est finie non ?

          Votre commentaire me fait me souvenir des stock de mun achetés par macron il y a peu 🙁

          En soi, si la guerre de putine vise à tuer le NWO dans sa phase critique de mutation, il lui suffit de détruire l’irrigation énergétique nécessaire à cet hubris technologique. La bourse suivra, et alors, on aura sans doute quelques belles guerres civiles…. Mais à ce moment là aussi la guerre s’arrête, faute de belligérants ?

  4. Patrick Armstrong, le 25 février 2022

    (Patrick Armstrong was an analyst in the Canadian Department of National Defence specialising in the USSR/Russia from 1984 and a Counsellor in the Canadian Embassy in Moscow in 1993-1996. He retired in 2008 and has been writing on Russia and related subjects on the Net ever since.)

    I’m surprised both of the size of the operation and the type of operation. While I did expect standoff destruction of the nazi units and considered the possibility of standoff destruction of Ukrainian military assets I did not expect to see troops on the ground other than a few Spetsnaz. The operation is much, much more than I expected. Putin & Co surprised me too.

    Had I been at home I would have read Putin’s speech earlier and understood sooner. What he is talking about is what the Soviet Union tried to do from 1933 onwards: namely to stop Hitler before he got started. This time Russia is able to do it by itself. In other words, Putin feels that he is making a pre-emptive attack to stop June 1941. This is very serious indeed and indicates that the Russians are going to keep going until they feel that they can safely stop.

    I believe that I am starting to see the outline of what they’re trying to do. Bear in mind that the aims to de-militarize and to de-nazify are rather large. I believe Putin and Company have decided to do them thoroughly and that is the reason for the troops on the ground.

    At the large end, the grand strategy, is the destruction of NATO and the so-called New World Order. Scott Ritter has explained this in his piece. The “new” new world order will be that as described in the joint Chinese-Russian statement I have discussed elsewhere.

    It will be obvious that NATO is useless and its friendship worthless. In fact, NATO/Western support is dangerous because it makes you think you have something when you actually have nothing. In a week it will be clear to all who can think that Washington and its minions cared nothing for Ukrainians – they were a sharp stick to poke the Bear with. Many will notice.

    At the next level down, the strategy, the aim is to make the Kiev government an offer it can’t refuse. Essentially the demand will be, as I believe Lavrov has outlined, a Ukraine that is neutral, the nazis removed from power, and with a serious degree of autonomy given to its many minorities. Failing that, I think we will see Novorossiya as an independent force and Ukraine subjected to periodic winnowings. On a more positive note, this would allow Zelinsky to become the president he was actually elected to be. Furthermore, it is worth pointing out that the Ukrainian Declaration of Independence states that it should be a neutral country. The desire to get into NATO is the result of Nuland’s 5 billion dollars of “democracy assistance”.

    Moving down to the operational level, I believe Mariupol is going to become very important. First it appears to be the main nest of Azov which is the most powerful nazi grouping. Second, with Russian forces coming from the east, LDPR forces coming from the west and Russian forces coming in the rear, there is the opportunity to form a cauldron. The forces trapped inside the cauldron (котёл) will be running short of supplies, have no air cover and have their command-and-control seriously degraded; they can be left to come to their senses and take the offer of putting down their weapons and going home.

    Putin in his most recent statement has made it clear that he regards the Ukrainians as the victims of a coup and therefore innocent of the crimes. One would expect Russian intelligence to have a very good appreciation of who supports them and who does not.

    Being in a hotel, I have the opportunity to waste my time watching CNN. I am truly fascinated by how completely clueless the so-called experts, generals, politicians, that they have on are about this. They have no understanding of the Russian motives, they have no conception of what is actually going on, and they can’t see what is in front of their faces. My personal favourite is the US senator that says Russia is running out of food because it’s a communist country and therefore needs to conquer more agricultural land. This is a man whose office is bigger than your house, has a staff of dozens with a huge budget and that’s what he thinks is going on.

    The new new world order was born two days ago.

    le 4 mars

    TACTICS, STRATEGY AND OPERATIONS

    So far the Russian military operation in Ukraine has been a reconnaissance in force preceded by the destruction of the supplies and headquarters of the Ukrainian Armed Forces by standoff weapons. The object being to suss out where the Ukrainian forces are, to surround them, to check existing Russian intelligence against reality and, at the same time, destroy known headquarters, air and naval assets, supplies and ammunition depots. And, perhaps, there was the hope that the speed and success (Russian/LDPR forces dominated an area of Ukraine about the size of the United Kingdom in the first week) would force an early end (aka recognition of reality).

    At the moment they are readying for the next phase. The long column that so obsessed the “experts” on CNN is the preparation for the next phase. And that is this: “You didn’t get the hint, so now we have to hit you”. The fact that the column has been sitting there indicates that the Russians know they have complete air superiority. Secondly it is a message to the Ukrainian armed forces that it’s over, give up. (And one should never forget that the Russians/Soviets have always been the best at strategic deception, so who knows what’s actually there versus what the images show?)

    As far as I can see they’ve created three cauldrons (encirclements). Probably the most important one is the one around Mariupol where the main concentration of Azov, the principal nazi force, is. Another is being established around the main concentration of the Ukrainian Armed Forces facing LDPR. And there appears to be another developing to the east of Kiev. A super cauldron of all three is visible. The nazis will be exterminated; the ordinary Ukrainian soldier will be allowed to go home. The nightmare question is how many ordinary Ukrainians will be free to choose.

    The dilemma for the Russians is city fighting. They do not want to have a Raqqa in which every building is destroyed, every person killed and solitudinem is declared to be pax. They know that at the end of the day there will still be Ukrainians and they will want them to be friends: Washington can create solitudes far away, but Moscow cannot create them nearby. This greatly complicates their problem when they try to clear the nazis out of Mariupol knowing that the nazis are using the city’s people as hostages. The same problem exists, to a lesser degree, in the other cities of Novorossiya. My guess is they will surround most cities and hope that Zelinsky & Co come to their senses. But I fear that the Mariupol battle will be horrible.

    There are some slight indications, on Day 8, that Ukrainian negotiators are realising that neutrality is something they have to agree to. I also see the realisation creeping up on the American side.

    The ultimate Russian aim is not visible. By this I mean the ultimate strategic aim; we know what the grand strategic aim is. Are the Russians planning to create a Novorossiya which will be independent or are they aiming to create a Novorossiya which will be a bargaining chip with rump Ukraine? I think the answer depends on what Zelinsky and Kiev (and the locals) decide. In about a week’s time, an independent Novorossiya will exist and Russia will continue to have the hammer.

    I would expect large-scale surrenders of the Ukrainian Armed Forces to begin in the next 24/48 hours (Chechen forces already claim one and have an impressive collection of “trophies” to prove it). A significant proportion of the Ukrainian Armed Forces is now surrounded and, as is usual (vide Sun Tsu) the Russians have left them an exit.

    GRAND STRATEGY

    The impotence of the EU and NATO is clear to everyone (Well, OK, not anyone on CNN, or in the US Congress or in the halls of power in the West. But they are not the whole world). In this respect, I recommend watching Riyadh – Abdul Aziz was very good at seeing how the wind blew and one can assume his descendents are too.

    The 97, or whatever they were, fighter planes that were excitedly announced, are obviously not coming. The no fly zone can’t be “declared”. The Chechens have picked up a lot of MANPADs that NATO supplied. All that NATO support will get you is destruction when you fight the war it suckered you into and an extra special Christmas card when you’re defeated and ruined.

    We are seeing the collapse of post Cold War triumphalism, “end of history”, “unilateralism” and all the rest of it. Reality is biting, and biting hard. All you have to do is watch CNN’s parade of talking heads and “experts” speculating about how crazy Putin is: they don’t understand, therefore he must be nuts. For the West, as it has been, it’s over. The confusion, the bullshit, the boasting, the hysteria, the bans: the West has nothing left in the locker. Pour Russian vodka down the toilet, fire a singer and director, change the name of a drink or a salad, ban cats or trees, sanction a Russian plutocrat and steal his yacht, wear a blue and yellow t-shirt. Pathetic. And don’t, under any circumstances, allow a Russian outlet to tempt the sheeple with “disinformation”. Just like the USSR but stupider. And who thought stupider was even possible?

    Judo is about deception and using the opponent’s strength against him. Putin, the judoka, has judoed the West into suicide. Put your money in our banks, we can confiscate it; put your assets in our territory, we can steal them; use our money and we can cancel it; put your yacht in our harbour, we can pirate it; put your gold in our vault, we can grab it. That is a lesson that will resound around the world. A naked illustration that the “rules-based international order” is simply that we make the rules and order you to obey them. In 2 or 3 weeks everybody in the world who is on the potential Western hit list will have moved his assets out of the reach of the West. Xi will permit himself a small smile.

    As to Western sanctions against Russia, I think there’s a very simple answer to that: last week 1000 cubic metres of gas cost $1,000; today it’s over twice that. Next week it certainly won’t be cheaper. Ditto for aluminum, potash, titanium, wheat. Russian airlines lease their planes; now what? Russian rocket motors. What the people in the West do not understand is the ruble is the currency the Russians use inside the country but the price of oil and gas is the Russian currency outside the country. I am astounded at the stupidity: they’re cutting their own throats and destroying their own economies.

    Russia sits back and laughs: fly into space on your own broomstick.

    The world order has changed. Week Two.

    1. Patrick Armstrong, le 25 février 2022

      (Patrick Armstrong a été analyste au ministère canadien de la défense nationale, spécialisé dans l’URSS/Russie à partir de 1984 et conseiller à l’ambassade du Canada à Moscou de 1993 à 1996. Il a pris sa retraite en 2008 et écrit depuis sur la Russie et des sujets connexes sur le Net).

      Je suis surpris à la fois de l’ampleur de l’opération et du type d’opération. Alors que je m’attendais à une destruction à distance des unités nazies et que j’envisageais la possibilité d’une destruction à distance des moyens militaires ukrainiens, je ne m’attendais pas à voir des troupes sur le terrain autres que quelques Spetsnaz. L’opération est beaucoup, beaucoup plus importante que ce à quoi je m’attendais. Poutine & Co m’ont également surpris.

      Si j’avais été à la maison, j’aurais lu le discours de Poutine plus tôt et compris plus vite. Ce dont il parle, c’est de ce que l’Union soviétique a essayé de faire à partir de 1933 : arrêter Hitler avant qu’il ne commence. Cette fois, la Russie est capable de le faire par elle-même. En d’autres termes, Poutine estime qu’il mène une attaque préventive pour arrêter juin 1941. C’est très sérieux et cela indique que les Russes vont continuer jusqu’à ce qu’ils sentent qu’ils peuvent s’arrêter en toute sécurité.

      Je crois que je commence à voir les grandes lignes de ce qu’ils essaient de faire. Gardez à l’esprit que les objectifs de démilitarisation et de dénazification sont assez vastes. Je crois que Poutine et compagnie ont décidé de les réaliser en profondeur et c’est la raison pour laquelle les troupes sont sur le terrain.

      La grande stratégie consiste à détruire l’OTAN et le soi-disant Nouvel ordre mondial. Scott Ritter l’a expliqué dans son article. Le “nouvel” ordre mondial sera celui décrit dans la déclaration conjointe de la Chine et de la Russie dont j’ai parlé ailleurs.

      Il sera évident que l’OTAN est inutile et que son amitié ne vaut rien. En fait, le soutien de l’OTAN/de l’Occident est dangereux car il vous fait croire que vous avez quelque chose alors qu’en réalité vous n’avez rien. Dans une semaine, il sera clair pour tous ceux qui sont capables de penser que Washington et ses sous-fifres ne se souciaient pas des Ukrainiens – ils n’étaient qu’un bâton pointu avec lequel on pouvait titiller l’ours. Beaucoup le remarqueront.

      Au niveau inférieur suivant, la stratégie, l’objectif est de faire au gouvernement de Kiev une offre qu’il ne peut pas refuser. Essentiellement, la demande sera, comme je crois que Lavrov l’a souligné, une Ukraine neutre, les nazis retirés du pouvoir, et avec un sérieux degré d’autonomie accordé à ses nombreuses minorités. Dans le cas contraire, je pense que nous verrons la Novorossiya comme une force indépendante et l’Ukraine soumise à des vannages périodiques. Sur une note plus positive, cela permettrait à Zelinsky de devenir le président pour lequel il a été élu. En outre, il convient de souligner que la déclaration d’indépendance de l’Ukraine stipule qu’elle doit être un pays neutre. Le désir d’entrer dans l’OTAN est le résultat des 5 milliards de dollars d'”aide à la démocratie” de Nuland.

      Si l’on descend au niveau opérationnel, je pense que Mariupol va devenir très important. Premièrement, elle semble être le nid principal d’Azov, qui est le groupement nazi le plus puissant. Deuxièmement, avec les forces russes venant de l’est, les forces du LDPR venant de l’ouest et les forces russes venant de l’arrière, il y a la possibilité de former un chaudron. Les forces piégées à l’intérieur du chaudron (котёл) manqueront de ravitaillement, n’auront pas de couverture aérienne et verront leur commandement et leur contrôle sérieusement dégradés ; on peut les laisser reprendre leurs esprits et accepter l’offre de déposer leurs armes et de rentrer chez eux.

      Dans sa dernière déclaration, Poutine a clairement indiqué qu’il considérait les Ukrainiens comme les victimes d’un coup d’État et donc innocents des crimes commis. On peut s’attendre à ce que les services de renseignement russes sachent très bien qui les soutient et qui ne les soutient pas.

      Étant dans un hôtel, j’ai l’occasion de perdre mon temps à regarder CNN. Je suis vraiment fasciné de voir à quel point les soi-disant experts, généraux, politiciens, qu’ils présentent, sont complètement désemparés à ce sujet. Ils ne comprennent pas les motivations des Russes, ils n’ont aucune idée de ce qui se passe réellement, et ils ne voient pas ce qu’ils ont sous les yeux. Mon préféré est le sénateur américain qui affirme que la Russie manque de nourriture parce que c’est un pays communiste et qu’elle doit donc conquérir davantage de terres agricoles. Il s’agit d’un homme dont le bureau est plus grand que votre maison, qui dispose d’un personnel de plusieurs dizaines de personnes et d’un budget énorme, et c’est ce qu’il pense qui se passe.

      Le nouvel ordre mondial est né il y a deux jours.

      le 4 mars

      TACTIQUE, STRATÉGIE ET OPÉRATIONS

      Jusqu’à présent, l’opération militaire russe en Ukraine a été une reconnaissance en force précédée de la destruction des approvisionnements et des quartiers généraux des forces armées ukrainiennes par des armes à distance. L’objectif est de savoir où se trouvent les forces ukrainiennes, de les encercler, de confronter les renseignements russes existants à la réalité et, dans le même temps, de détruire les quartiers généraux, les moyens aériens et navals, les approvisionnements et les dépôts de munitions connus. Et, peut-être, il y avait l’espoir que la rapidité et le succès (les forces russes/LDPR ont dominé une zone de l’Ukraine de la taille du

      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

      1. le 4 mars

        TACTIQUE, STRATÉGIE ET OPÉRATIONS

        Jusqu’à présent, l’opération militaire russe en Ukraine a été une reconnaissance en force précédée de la destruction des approvisionnements et des quartiers généraux des forces armées ukrainiennes par des armes à distance. L’objectif est de savoir où se trouvent les forces ukrainiennes, de les encercler, de confronter les renseignements russes existants à la réalité et, dans le même temps, de détruire les quartiers généraux, les moyens aériens et navals, les approvisionnements et les dépôts de munitions connus. Et, peut-être, il y avait l’espoir que la rapidité et le succès (les forces russes/LDPR ont dominé une zone de l’Ukraine de la taille du Royaume-Uni au cours de la première semaine) forceraient une fin rapide (c’est-à-dire la reconnaissance de la réalité).

        Pour l’instant, ils se préparent à la phase suivante. La longue colonne qui a tant obsédé les “experts” de CNN est la préparation de la phase suivante. Et c’est ça : “Vous n’avez pas compris l’allusion, alors maintenant nous devons vous frapper”. Le fait que la colonne soit restée là indique que les Russes savent qu’ils ont une supériorité aérienne totale. Deuxièmement, c’est un message aux forces armées ukrainiennes : c’est fini, abandonnez. (Et il ne faut jamais oublier que les Russes/soviétiques ont toujours été les meilleurs en matière de tromperie stratégique, donc qui sait ce qui est réellement là par rapport à ce que les images montrent).

        D’après ce que je peux voir, ils ont créé trois chaudrons (encerclements). Le plus important est probablement celui qui entoure Mariupol, où se trouve la principale concentration d’Azov, la principale force nazie. Un autre est en cours d’établissement autour de la principale concentration des forces armées ukrainiennes face au LDPR. Et il semble qu’une autre se développe à l’est de Kiev. Un super chaudron des trois est visible. Les nazis seront exterminés ; le soldat ukrainien ordinaire pourra rentrer chez lui. La question cauchemardesque est de savoir combien d’Ukrainiens ordinaires seront libres de choisir.

        Le dilemme pour les Russes est le combat en ville. Ils ne veulent pas d’un Raqqa où chaque bâtiment est détruit, chaque personne tuée et où le solitudinem est déclaré pax. Ils savent qu’à la fin de la journée, il y aura toujours des Ukrainiens et ils voudront qu’ils soient amis : Washington peut créer des solitudes au loin, mais Moscou ne peut pas en créer à proximité. Cela complique grandement leur problème lorsqu’ils essaient de chasser les nazis de Mariupol en sachant que les nazis utilisent les habitants de la ville comme otages. Le même problème existe, à un moindre degré, dans les autres villes de Novorossiya. À mon avis, ils vont encercler la plupart des villes et espérer que Zelinsky & Co reviennent à la raison. Mais je crains que la bataille de Mariupol ne soit horrible.

        Il y a de légères indications, au 8ème jour, que les négociateurs ukrainiens réalisent que la neutralité est une chose qu’ils doivent accepter. Je vois également cette prise de conscience s’installer du côté américain.

        L’objectif ultime de la Russie n’est pas visible. J’entends par là l’objectif stratégique ultime ; nous savons quel est le grand objectif stratégique. Les Russes ont-ils l’intention de créer une Novorossiya indépendante ou une Novorossiya qui sera une monnaie d’échange avec l’Ukraine croupion ? Je pense que la réponse dépend de ce que Zelinsky et Kiev (et les habitants) décideront. Dans une semaine environ, une Novorossiya indépendante existera et la Russie continuera à avoir le marteau.

        Je m’attends à ce que des redditions à grande échelle des forces armées ukrainiennes commencent dans les prochaines 24/48 heures (les forces tchétchènes en revendiquent déjà une et ont une collection impressionnante de “trophées” pour le prouver). Une proportion significative des forces armées ukrainiennes est maintenant encerclée et, comme d’habitude (voir Sun Tsu), les Russes leur ont laissé une issue.

        GRANDE STRATÉGIE

        L’impuissance de l’UE et de l’OTAN est claire pour tout le monde (Bon, d’accord, pas pour tout le monde sur CNN, ou au Congrès américain ou dans les salles de pouvoir en Occident. Mais ils ne représentent pas le monde entier). À cet égard, je recommande de regarder Riyad – Abdul Aziz était très doué pour voir comment le vent soufflait et on peut supposer que ses descendants le sont aussi.

        Les 97 avions de combat annoncés avec enthousiasme ne viendront manifestement pas. La zone d’exclusion aérienne ne peut pas être “déclarée”. Les Tchétchènes ont récupéré beaucoup de MANPADs fournis par l’OTAN. Tout ce que vous obtiendrez avec le soutien de l’OTAN, c’est la destruction lorsque vous livrerez la guerre dans laquelle elle vous a entraîné et une carte de Noël spéciale lorsque vous serez vaincus et ruinés.

        Nous assistons à l’effondrement du triomphalisme de l’après-guerre froide, de la “fin de l’histoire”, de l'”unilatéralisme” et de tout le reste. La réalité mord, et elle mord fort. Il suffit de regarder le défilé des têtes parlantes et des “experts” de CNN qui spéculent sur la folie de Poutine : ils ne comprennent pas, donc il doit être fou. Pour l’Occident, comme cela a été le cas, c’est fini. La confusion, les conneries, la vantardise, l’hystérie, les interdictions : l’Occident n’a plus rien dans son casier. Verser de la vodka russe dans les toilettes, licencier un chanteur et un réalisateur, changer le nom d’une boisson ou d’une salade, interdire les chats ou les arbres, sanctionner un ploutocrate russe et voler son yacht, porter un t-shirt bleu et jaune…

        1. Nous assistons à l’effondrement du triomphalisme post-guerre froide, de la “fin de l’histoire”, de l'”unilatéralisme” et de tout le reste. La réalité mord, et elle mord fort. Il suffit de regarder le défilé des têtes parlantes et des “experts” de CNN qui spéculent sur la folie de Poutine : ils ne comprennent pas, donc il doit être fou. Pour l’Occident, comme cela a été le cas, c’est fini. La confusion, les conneries, la vantardise, l’hystérie, les interdictions : l’Occident n’a plus rien dans son casier. Verser de la vodka russe dans les toilettes, virer un chanteur et un réalisateur, changer le nom d’une boisson ou d’une salade, interdire les chats ou les arbres, sanctionner un ploutocrate russe et voler son yacht, porter un t-shirt bleu et jaune. C’est pathétique. Et ne laissez en aucun cas un média russe tenter les moutons avec de la “désinformation”. Tout comme l’URSS, mais en plus stupide. Et qui aurait cru qu’il était possible d’être plus stupide ?

          Le judo consiste à tromper et à utiliser la force de l’adversaire contre lui. Poutine, le judoka, a poussé l’Occident au suicide par le judo. Placez votre argent dans nos banques, nous pouvons le confisquer ; placez vos actifs sur notre territoire, nous pouvons les voler ; utilisez notre argent et nous pouvons l’annuler ; placez votre yacht dans notre port, nous pouvons le pirater ; placez votre or dans notre coffre-fort, nous pouvons nous en emparer. C’est une leçon qui résonnera dans le monde entier. Une illustration nue que l'”ordre international fondé sur des règles” est simplement que nous établissons les règles et vous ordonnons d’y obéir. Dans deux ou trois semaines, tous ceux qui, dans le monde, figurent sur la liste des cibles potentielles de l’Occident auront déplacé leurs avoirs hors de la portée de ce dernier. Xi se permettra un petit sourire.

          Quant aux sanctions occidentales contre la Russie, je pense qu’il y a une réponse très simple à cela : la semaine dernière, 1000 mètres cubes de gaz coûtaient 1000 dollars ; aujourd’hui, c’est plus du double. La semaine prochaine, il ne sera certainement pas moins cher. Idem pour l’aluminium, la potasse, le titane, le blé. Les compagnies aériennes russes louent leurs avions ; et maintenant ? Les moteurs de fusée russes. Ce que les Occidentaux ne comprennent pas, c’est que le rouble est la monnaie utilisée par les Russes à l’intérieur du pays, mais que le prix du pétrole et du gaz est la monnaie russe à l’extérieur du pays. Je suis stupéfait par leur stupidité : ils se coupent la gorge et détruisent leur propre économie.

          La Russie reste assise et rit : envolez-vous dans l’espace sur votre propre balai.

          L’ordre mondial a changé. Deuxième semaine.

          1. Bon tour d’horizon! Excellent!

            Un bémol!

            Identifier correctement l’ennemi!

            Sinon, on fait le jeu de l’ennemi!

            Ce n’est pas l’Occident l’ennemi!

            Ce n’est pas l’impérialisme l’enemi!

            Ce n’est pas les USA l’enemi!

            Ce n’est pas l’Europe l’enemi!

            Ce n’est pas l’Orient l’enemi!

            Ni le Moyen-Orient l’enemi!

            Aucun Peuples n’est l’enemi!

            Ni les russes!

            Ni les ukrainiens!

            Ni les américains!

            Ni les Anglais!

            Ni les français!

            Ni les allemands!

            Tous sur ce monde nous furent des victimes!

            Instrumentés!

            Par ignorance!

            Par manque de conscience!

            Mais là c’est le Grand Réveil!

            Le Grand Éveil

            Et l’ennemi se découvre!

            Il est nu!

            Il était partout!

            Infiltré!

            Sur la terre entière!

            Le mal Absolu!

            L’état profond!

            Satan et sa clique d’abrutis!

            Aujourd’hui le Bien Absolu vient lui botter le cul!

            Et sa gang sera arrêté, jugé…et rejeté de la surface de ce monde!

            C’est le Grand Ménage!

            Maintenant ils sont en fuites!

            Le seul moyen était l’armée!

            Une armée mondiale!

            Secrète!

            Qui n’a pas de frontières!

            Q

            Trust the Plan!

          2. Je pense que l’ukraine est un ballon d’essai, et que l’objectif véritable est uniquement l’empire.
            Si la réalité avait contraint VP à regarder le dombass se faire purifier sans pouvoir agir, il l’aurait sans doute fort mal vécu mais n’aurait pas “pété un plomb”.
            On regarde tous Guignol, on compte les coups de batons, mais la guerre est juste entre les marionnettistes.

    2. excellente analyse ; la perle étant: “In a week it will be clear to all who can think that Washington and its minions cared nothing for Ukrainians – they were a sharp stick to poke the Bear with.

  5. Je ne suis pas stratège. Mais à partir des remarques du cartographe russe quelques remarques de bon sens. Les Ukies raisonnent dans ”la boite”, comme l’OTAN qui les renseigne et les commandes. En plus ils s’auto-intoxique par leur propagande. Ils ne voient pas de grandes unités russes ”rouleau compresseur”, juste des reconnaissances en force. Donc ils pensent pouvoir tenir les villes, leurs positions, poursuivre leurs missions. Bien renseigné les Russes continuent leurs avancées d’une manière apparemment erratique, mais susceptible de bloquer tout mouvement massif des forces ukies pour sortir des chaudrons en cours de formation. C’est la stratégie de la passoire imperméable. L’Ukraine est trop grande pour y tenir un front continu. Je pense que la psychologie des conseillers otaniens qui dirigent en fait les ukies est à la base de la stratégie russe. Ils n’ont pas envisagé une opération russe de grande ampleur. En fait l’Ukraine est en grande partie encerclées en permanence de la frontière polonaise à la Moldavie (suivre le tracé des frontières de la Biélorussie, de la Russie puis de la mer noire). Con comme des boulons, enfermés dans leur haine des russes, ni l’occident, ni les ukies n’ont réfléchis à ce que les russes pourraient faire. Et les Russes ont saisis l’espace partout ou les Ukies n’étaient pas (ou étaient très faible). 10 jours de reconnaissance et force et c’est fini. Cette stratégie a été possible et imparable car la Russie contrôlait totalement les territoires qui enveloppaient les 3/4 de l’Ukraine. En terme militaire en fait un front continu très solide. Pour contrer l’offensive Russes en Ukraine, l’Otan aurait dû avoir un groupe d’armée au nord et un groupe d’armée au sud pour menacer et attaquer la continuité stratégique russe. L’opération Z est en fait une opération Bagration bis adaptée aux circonstances actuelle. Brillantissime, tout simplement brillantissime.

    L’Occident empilement de marshmallow va s’affaisser, s’aplatir visqueusement devant l’offensive hybride russo-chinoise. Tous les mouvements de l’occident face au Russe et au chinois sont des zugzwang. Leurs réseaux commerciaux, de clientélisme contraint, de chantage militaire, de bases militaires, leur finance Ponzi, leur psychologie, tout est surdéployé à l’extrême, sans forces, à l’exception de leur machine de propagande et des masses qu’elles manipulent. La suite de l’offensive russe va être passionnante. Et bien évidemment je ne parle pas de l’Ukraine. Là, l’affaire est entendue.

    Depuis 70 ans l’occident mène des guerre coloniale sans enjeux. Les défaites sont sans conséquences. Car ils leurs suffit de recommencer leur destruction ailleurs. Mais à partir de maintenant les règles ont changé.

    1. AH, mon cher petit jurassien, il en a fallu pour vous faire venir 🙂

      Entièrement d’accord avec votre analyse, très fine dans son approche “permacole” .

      La suite de l’offensive, en revanche… Je crains que vous ne regardiez auhourd’hui par hier.

      Putin a compris que la force de l’empire est devenue sa plus grande faiblesse, par enfermement, aveuglement, auto renforcement etc… Donc, il cherche à jouer hors de leurs cadre pour provoquer cette stupéfaction qu’il a tant pu constater au préalable chez les populations fraichement démocratisées…

      Je vous pose donc une question: une fois les objectifs physiques ukrainiens traités, ne pensez vous pas que la suite de l’offensive sera probablement à l’image du début: asymétrique, hors cadre conceptuels yankees, idéalement en utilisant leurs méthodes, réthoriques, afin de poursuivre la mise en lumière…

      De tout ce que vp obtiendrai en poursuivant une offensive de terrain, que ne peut il obtenir par l’effondrement des régimes de l’empire, par des voies médiatiques / diplomatiques / énergétiques /alimentaires etc.. ?

  6. J’ai déjà posté un commentaire que vous avea jugé bon de censurer, c’est a dire de ne pas publier:

    La ministre des affaires etrangères russe à indiqué que les forces aériennes étaient tres peu usitées pour ne pas provoqué de dommages collétaraux avec les civiles.

      1. Maria zakharova dit:

        Je voudrais souligner en particulier qu’au cours de l’opération militaire spéciale menée en Ukraine les forces armées russes n’effectuent pas de frappes de missiles, d’aviation ou d’artillerie sur des villes du pays, elles neutralisent l’infrastructure militaire, les sites de défense antiaérienne, les aérodromes militaires et l’aviation militaire ukrainienne. Personne ne crée exprès une menace pour la population civile. Le seul objectif est celui annoncé par le Président de notre pays et dont le Ministère russe des Affaires étrangères vous informe tous les jours.

    1. non, les tuyaux se bouchent, mais l’expérience m’a mené à me plus y voir une action de notre hôte.

    2. attention, exaction russe dans les tuyaux 😀

      Donetsk: des combattants extrémistes ukrainiens « Azov » ont fait sauter une maison à Marioupol, 200 personnes sont toujours sous les décombres (RT Arabic)

    3. Aucune censure ici.
      Ce qui ce passe est que certains commentaire et même de plus en plus de commentaires sont censurés par la plateforme.
      Il faut à chaque fois débloquer en manuel.

  7. Si votre expeert à raison c’est l’opération Bagration de l’été 1944. La wehmarcht avait perdu toute la bielorussie et tout le groupe d’armée centre. C’est la plus grande défaite militaire Allemande de tous les temps.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Bagration
    Ils tapent très fort puis regardent ou sont les points faibles et s’y engouffrent. Doctrine des Allemands et des alliées durant la 1er guerre mondiale.
    Je pense que j’en ai déjà parlé de l’opération Bagration.
    Bagration était un général Russe tué à la bataille de Borodino en 1812.
    https://www.napoleon-empire.net/batailles/moskowa.php

  8. Cher S51,elle est où la guere des années 30.

    La guere russe millesime 2022,investissement minimum pour rafler toute la mise.

    C’est le resset russo-chinois dont persone n’a prédis.disparition du dollar et apparition d’un nouveau systéme financier dans toute l’eurasie-afrique.

    Et tout le monde rentre au pays(ukraine) avec de l’energie à volenté,c’est poutine qui paye la tournée.

    Et qui va avoir froid et plein de penurie pour la decennie 2022/2032???

    Celui qui donne la bonne reponse,il a droit à une poupée russe.

  9. Cher S51,elle est oú la guerre des années 30.

    C’est la guerre russe millésime 2022, avec le minimum d’investissement et maximum de resultat.

    Et tout le monde rentre chez lui avec l’energie à volenté,c’est poutine qui paye la tournée pour la prochaine decennie 2022/2032.et 2014/2021 ne sera qu’un mauvais rêve pour les ukrainiens qui n’ont pas trompé dans les crimes.

    Qui a froid l’hiver 2022/2032???

    Celui qui donne la bonne reponse,il a droit à une poupée russe.

  10. Charles Gave – Sanctions économiques : « La Russie peut tenir deux ans, la France deux mois ! »

    1. C’est les anglo-sionistes usa,grande bretagne,UE, qui ne peuvent pas tenir deux ans.

      Les russes ont tout prévu avec les chinois.ils ont tourné le dos à l’occident et à son SWIFT.

      Un nouveau monde est entrain de naitre et dans deux ans,il sera bien instalé.

      Il faut oublier la deuxiéme guerre mondiale et la guerre froide qui l’a suivit et la chute de berlin.

      La situation est totalement differente,et les penuries sont å previir à new york,londre,paris,berlin,rome,madrid,tokyo,sydney,otawa.

      L’arrogance est aveuglante.

      1. Oui c’est le fond du problème. leur arrogance est tellement aveuglante qu’ils ne savent plus ce qu’ils font. Ils veulent se suicider.

  11. et si on causait *des gens, vous savez ces braves gens qui dans une école en Allemagne tabassent un môme de 6 ans parce qu’il serait soi-disant “russe” (en fait ils n’en savaient foutrement rien, mais on sait jamais, et d’abord il ressemblait tellement à un petit russe… alors) Donc les gens, qui tabassent les Russes ou les volent ouvertement, par “chadenfreude” – la joie mauvaise à l’idée du malheur d’autrui, dont notre cher ami Freud avait découvert le principe – ces gueulards sans cervelle, qui ont un estomac à remplir tous les jours, et plusieurs fois par jour, dés que les flux seront tellement perturbés, suites aux folles sanctions made in USA and C°, que les étalages seront à moitié vides, quand le gaz et le pétrole se feront rares et chers (très, très chers) au point que peu de gens, (les plus friqués sans doute, mais pour combien de temps ?), pourront s’offrir un plein, le plein… et que des “pauvres” s’empresserons de braquer aux stations services, eux et leurs grosses bagnoles, et lorsque tous ces flingues qui circulent actuellement très librement en Ukraine, en Pologne, en Roumanie, etc. et tant d’autres armes en tous genres, atterrirons sur tous les marchés “noirs” européens (et ça ne loupera pas !) ça va faire vraiment bobo aux bobos… et à bien d’autres bien sûr. Ah, et une dernière petite chose, qui me semble quand même avoir son importance : « une guerre on sait quand ça commence, mais on sait jamais quand (et où) ça fini ! »

    *Les guerres c’est aussi (et surtout) des gens !

    c’est signé sergio

    PS : le président Vladimir Poutine sait parfaitement ce qu’il fait, les autres en face je n’en serai pas aussi sûr ?!

    1. Y compris en lisant cette conclusion (un peu hâtive) d’un journaliste d’un site connu :

      extrait: « … L’Iran offrant d’être un substitut possible à la Russie – au moins à court terme – pour empêcher la perturbation des marchés mondiaux de l’énergie, cela lui donne un poids considérable dans les pourparlers nucléaires à Vienne, alors qu’ils entrent dans la dernière ligne droite .. … »

      Oubliant au passage de parler du prix (à venir) de l’énergie, c’est lège quand même (l’Iran a subit ce que l’occident fait subir actuellement à la Russie et au peuple russe, et les Iraniens ont la rancune tenace, très tenace…et n’oublient jamais de se venger de leurs ennemis)

      c’est signé sergio

      1. L’Iran est tiraillé entre la tendance traditionnaliste et la pro-occidentale (ou occidentale-compatible). Deux problèmes à l’accord sur le nucléaire : l’Ayatollah Ali Khamenei vient de mettre une énorme charge aux USA et le parlement US devrait être consulté et donner son accord préalablement, ce qui est loin d’être fait.
        L’Algérie se positionne aussi pour la livraison de gaz à l’UE.

        1. Qu’est ce ce vous insinuez,vous aurez preferé que l’algérie décréte un embargo pour le gaz contre l’europe?

          C’est tout à fait normal que l’algerie tire profit de la sutuation et acroit un petit oeu ses part de marché,mais tout les producteurs de gaz reunis ne peuvent pas compenser le gaz russe.

          1. Je n’insinue rien je rapporte juste un fait.

  12. Allez, jouons !

    Présence confirmée de biolabs, épuisement du covid, accélération des cartes qui tombent dans l’empire: le loup allait devenir dangereux, et agir devenait de plus en plus pressant. La domination technologique, et les angles morts du renseignement militaire qui vont avec, La maturation de la Chine dans les mêmes domaines la rendant plus menaçante encore face aux psychopathes, tout en agissant avant qu’elle ne soit parvenu à l’équité militaire avec la russie. Sinon, une fois engagé d’un côté, et sans avantage comparatif face à l’autre côté, le flanc est offert. Ca fait pas un gros créneau, les délais les plus courts que j’ai pu lire parlant de 18 mois à deux ans.

    Donc: Il faut de plus en plus agir, il est en capacité d’agir, il doit agir avant que d’autres ne soient aussi en capacité d’agir.

    Pertes minimes chez les civils, non ciblages des forces armées en drapeau blanc, encerclement des différents AS sous couvert d’errance, attitude ultra légaliste: La première poupée est bien une opération de maintien de l’ordre. Echecs. Peut être contient elle une 2e poupée judiciaire, internationale, qui serait un retournement de leur force contre les gnostiques corrompus: une judiciarisation, ultra médiatisée, soutenue par de gros leaks des renseignements russes type clinton epstien gates, macron dominion mckinsey, etc. Judo.

    Usage de troupes peu couteuse et sans intérêt technique pour l’ennemi, communication minimaliste et carrément sarcastique ( pas de fifa en 2022^^), total dédain pour le spectacle de l’empire: agir en utilisant ses atouts, oui, mais…. VP ne peut pas avoir craint d’avoir loupé quelque chose, et qu’un lapin sorte d’un chapeau plus vite qu’un zgeg du pantalon de dsk. Donc, on s’avance pas trop en dévoilement de techno, on se dévoile pas du tout sur ses objectifs réels en feignant la sénilité stratégique, on néglige les tentatives de montage en épingle des officines, on présente un vague brouillon d’opération policière… et on voit venir.
    On précise qu’on fait tout péter au moindre pétard histoire de rappeler aux grandes gueules que tout peut aller très vite. Et on regarde.

    Qu’est ce qu’ils vont faire, à quoi s’attendait poutine ? Peut être pas a devoir récupérer la fine fleur culturel que l’empire avait avalé. Sans doute à swift, c’est pas neuf. Sans doute au braquages purs et simples d’avoir, et à la liquidation, médiatiques et illusoires, de quelques banques et de la bourse. Gazprom à 0.5. Ouaip ouaip. Réouvre les cours pour voir la réalité des choses ? Des sabotages, des attaques ? Je pense qu’une des grandes, grandes variables du passage officiel à la nouvelle guerre est la contagion à l’espace. Ils ont tous plein de trucs sympas la haut. Une autre ligne rouge est les cables sous marins, les centrales électriques au graphène (tiens tiens, on l’avait oublié celui là, dans cet usage) Haarp, la géoingénierie ? Je crains que les russes n’aient aussi bien progressé dans le domaine. Quoi d’autre ? Des idées, bande de complotistes ?

    Toujours est il qu’il a bien du se préparer. Autonome en nourriture, vodka et pétrole, il peut tenir un siège. Autonome en or, devises et matières premières, du moins pour un bon moment. Autonome dans ses échanges commerciaux avec un certain nombre de (vrais) pays qui ont fait un gros doigt aux brandisseurs de fiole. Autonome dans son foutage de gueule avec les européens, qui excluent de swift puis réouvrent deux ptits canaux, puis déchargent vite fait quelques bateaux. La presse a pas eu le temps de traiter le sujet, les russes, ces gros cons débiles et suicidaires, bombardaient la plus grosse centrale d’europe. Celle à coté de moscou. o_0 Bref, passons au judo. La question m’es passé devant les yeux les jours derniers: les sanctions contre la russie exclurons elle SWIFT du commerce mondiale ? Les sanctions contre la russie n’empêchent en rien la russie de vendre ses hydrocarbures, dont les prix, en revanche, on très fortement grimpé. Judo. Judo ? Pour de vrai ? Ben pour le blé, yen aura pas en Ukraine cette année et…. Je crains qu’un certain nombre de pays ne choisissent de ne pas nous en vendre.

    En fait, je pense qu’on sous estime tellement la froide détermination et les décennies de travail de ce monsieur qu’on ne comprends pas un truc pourtant évident: vp est en train de fomenter, avec 10 bandes, une révolution de couleur synchronisée dans tous les pays de l’empire, qui se ruent comme des putes dans la nasse. On a des preuves, on a des dossiers, on a des prisonniers et dépositions, on a un affaissement d’image à l’échelle mondiale, on a un choc économique majeur, on rajoute une pénurie alimentaire, et on conclut par un scandale qui fait péter le tout.

    Et ce qui est le plus savoureux, et je suis certain que vp a bien compris ça, par l’expérience, c’est que l’empire est tellement enfermé, aveuglé, trahi par ses agents, que quoi qu’il fasse pour sortir de la nasse il ne fera que s’y dévoiler et s’y enfoncer toujours plus.

    Etre soi même, dire le vrai, faire le vrai, et couper l’emprise du spectacle, en gardant Foi.

    1. Tiens la femme de Zelensky a été photographiée en train de faire un shopping de luxe à…Nice! Oui Nice…la ville d’Etrosi.

      1. La classe. Digne de la famille Smadja/Balkany. C’est fou tout ce que ces gens ont en commun.

        1. Le neveu d’Isabelle Smadja/Balkany (elle va mieux, rassurez-vous), Kev Adams aurait fait un bon président en fait. Il connait tous les codes à mon avis.

      2. Mais estrosi, Nice, c’est pas le port d’attache de tous les traitres tellement minables qu’il n’y a guerre que la France pour les ramasser ?

        C’est rigolo, mais si on remontait les fréquentations d’estrosi, les stars pourries croisées là bas, et l’agenda géopolitique… Je suis sûr qu’on trouverai un patern 😀

      3. Nice la ville des Étrons…..si?
        Bah’ une évidence. Comment veux-tu qu’une de ce genre puisse se passer des boutiques de luxe de la promenade des Vampires.

        1. Nice, Nike, victoire, l’histoire a de ses virages parfois. Le juge De Montgolfier s’était cassé les dents en essayant de faire le ménage là bas (mis à la retraite prématurée mais la vie sauve), signe que tout y est pourri. L’attentat de 2016 sur la promenade, j’ai jamais pu me pencher dessus sérieusement tellement il y a de choses bizarres.

          1. L’attentat de Nice était made in maussade et l’étron en est un agent

    2. Monsieur Hazy , j’espère vraiment que votre commentaire devienne VRAI.

    3. petite coquille: “VP ne peut pas avoir craint d’avoir loupé quelque chose” lire ” VP ne peut pas ne pas avoir craint “

  13. Expert Us : sans tapis de bombes ils n’y arriverons pas;
    Expert BFM : ils vont s’enliser dans une guérilla urbaine;
    Moi : tiens je vais me moquer des experts US et BFM.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :