144 phénomènes aériens non identifiés depuis 2004 répertoriés par un programme dédié du Pentagone

Statistics

  • 7 956 705 Views

20/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

hri799063568029672608334627

Un négociateur ukrainien assassiné

Un négociateur ukrainien engagé dans les pourparlers avec la partie russe a été assassiné par des membres du SBU. Denis Kiryev, un cadre du renseignement militaire ukrainien (GUR MOU) a été tué de deux balles dans la tête en tentant de résister à son arrestation. Selon le SBU ukrainien, Kiryev aurait été soupçonné d’avoir livré des informations aux négociateurs russes.

Une photographie de son corps inerte gisant sur le sol est disponible sur internet.

Le SBU affirme que Kiryev était un traître et qu’il a été exécuté pour haute trahison. Cependant dans un communiqué, le GUR Mou, dépendant du Ministère ukrainien de la défense, a rendu hommage à Kiryev en le qualifiant de héros de la nation.

L’assassinat d’un négociateur est toujours mal vu et signifie que des parties au sein du pouvoir ukrainien refusent absolument l’idée même d’une négociation pour mettre fin la guerre. Ce qui est objectif des parties internationales ayant intérêt à ce que la guerre en Ukraine s’éternise pour se transformer en une sorte de guerre d’Afghanistan bis qui usera les ressources de la Russie. Cette guerre d’usure sera exploité par Washington pour renvoyer la Russie à des situations désastreuses qu’elle a connu en 1917, 1919, 1920, 1922, 1926, 1941, 1991 et 1995.

Une autre thèse développée par des militaires du GUR MOU est l’infiltration de plus en plus flagrante du SBU par des extrémistes d’Azov. Kiryev aurait peut être suggéré qu’il valait mieux négocier une solution bilatérale avec Moscou et cela a été une raison suffisante pour le mettre à mort par les ultras d’Azov.

Loin d’être une conjecture, il est à présent établi que les Russes s’attendaient à voir une partie du haut commandement des forces armées ukrainiennes accueillir favorablement l’intervention militaire russe pour se débarrasser des influences étrangères au sommet de l’État ukrainien. C’était une grosse erreur d’appréciation du GRU russe.

Le président ukrainien Volodymir Zelensky a fui Kiev pour une destination inconnue, laissant le SBU et les extrémistes vouant un culte à Bandera tenter de diriger un pays en plein chaos.

Washington négocie avec la Pologne un deal à l’issue duquel Varsovie livrera des avions de combat Mig-29 et des avions d’attaque au sol Su-25 et échange recevra un lot d’avions de combat F-16 des États-Unis.

Parmi toutes les armes reçues par l’Ukraine, les plus efficaces sur le terrain semblent être les missiles SAM Igla très perfectionnés fabriqués en Pologne.

C’est avec ces missiles portatifs qu’un second Su-34 Fullback russe a été abattu le 05/03/2022. Les aéronefs russes volent à très basse altitude pour échapper aux radars des batteries SAM de moyenne portée mais se rendent ainsi vulnérables aux missiles Sol-Air portatifs de courte portée.

Un autre avion d’attaque au sol russe (probablement un Su-25) évoluant à très basse altitude a été également abattu sans que l’on soit en mesure de déterminer l’arme utilisée pour sa neutralisation.

Un hélicoptère Mi-8 AMTSh a également été abattu à très basse altitude par un missile SAM portatif Igla durant la même journée (vidéo disponible sur le net).

Le ministère russe de la défense a affirmé dans un communiqué que quatre chasseurs Su-27 ukrainiens ont été abattus dans un engagement Air-Air le 05/03/2022 sans plus de détails. Aucune vidéo n’est venue renforcer cette declaration.

Pour sa part, le président russe Vladimir Poutine a estimé que le démantèlement des forces armées ukrainiennes est presque terminé. Du côté US, on estime qu’il est temps que la guerrilla prenne le relais avec pour objectif d’enliser les Russes dans le marécage le plus longtemps possible.

Visa et MasterCard ont suspendu les cartes bancaires des banques russes. PayPal et des plateformes de streaming vidéo comme Twitch ont fait de même.

Une pétition signée par plus de 6900 scientifiques russes ont appelé le président Poutine à cesser la guerre et à éviter la perte du pays.

Sur le terrain, une trêve déclarée unilatéralement le 05/03/2022 à 1000 Zoulou par les Russes pour permettre l’évacuation des populations civiles de la ville assiégée de Mariupol a échoué. Les extrémistes du régiment d’Azov ne veulent pas le départ des civils et ne respectent aucune trêve. Les combats reprirent à 1800 Zoulou.

C’est dans la même journée que le premier ministre israélien s’est déplacée en secret à Moscou pour s’entretenir avec Vladimir Poutine et repartir en Allemagne puis en Turquie. L’entretien qui dura trois heures n’aurait pas abouti. le triangle Poutine-Scholz-Erdogan de Bennett n’augure pas d’une issue prochaine.

La paix n’intéresse nullement les soutiens du régime de Kiev, prenant en otage les populations. C’est un Afghanistan bis en Europe que veut l’empire.

Tout dépendra de la conclusion de la stratégie déployée jusque là par la Russie.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.9 / 5. Vote count: 138

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :