Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Lorsqu’on pense aux atrocités de la guerre en Ukraine mais aussi à des agissements immoraux moins visibles comme les actes racistes des gardes-frontières ukrainiens à l’égard des réfugiés africains fuyants l’Ukraine, on ne peut que constater le recul moral du monde, y compris du monde occidental.

Même le surdimensionnement occidental de la tragédie ukrainienne et l’oubli coupable des souffrances des peuples victimes de l’histoire comme le peuple palestinien et les Rohingyas, ne fait que confirmer la débâcle morale du monde.


Au XXe siècle, on a vu le déclenchement d’atrocités sans égales comme le génocide hitlérien dans un pays occidental ayant atteint le plus haut degré de connaissances scientifiques, philosophiques et culturelles. Plus récemment, il a eu les massacres des Musulmans en Bosnie qui ont été le résultat d’une politique nationaliste prônée par le président Milosevic depuis 1989 qui est elle-même le résultat de l’effondrement du camp communiste dans la partie Est de l’Europe et dans les Balkans. Milosevic a remplacé le communisme par le nationalisme en déclenchant une guerre en ex-Yougoslavie. Ce beau pays où toutes les communautés vivaient en harmonie et dans la coopération a été détruit par une idéologie nationaliste basée sur le nettoyage ethnique.


Qu’est ce qui explique un tel recul moral dans le monde contemporain. Un seul mot vient à mon esprit : l’athéisme occidental.

On va donc retracer une généalogie de l’immoralité en Occident en commençant non pas par des politiciens et des idéologues mais plutôt par des philosophes et des révolutions humanistes en apparence.


La révolution française 


Avant de parler des philosophes athéistes, il convient de rappeler l’héritage athéiste et immoral de la révolution française.

Il est connu que celle-ci a eu un impact historique considérable sur l’état de la religion chrétienne tellement les mesures anticléricales et antichrétiennes ont été radicales et oppressives (massacres des prêtres, fermeture des églises, démolition des clochers, suppression du calendrier grégorien et son remplacement par le calendrier républicain, l’instauration des fêtes civiques, etc.). Il suffit de citer aussi le règne de la terreur, le génocide en Vendée et d’autres massacres qui se sont poursuivies pendant les guerres napoléoniennes, notamment en Espagne.

Massacre des Madrilènes, par Goya.


L’attitude athéiste et en même temps destructrice de la révolution française malgré ses valeurs humanistes et sa proclamation des droits humains, a eu pour origine la propension de certains philosophes depuis l’époque des Lumières en Occident à considérer la religion comme un édifice artificiel et coercitif inventé par des institutions dont l’objectif véritable est de dominer les sociétés en revendiquant un lien avec des puissances supérieures.

Cette démarche repose sur la thèse du « complot des prêtres » qui a dominé la philosophie occidentale en Europe durant l’époque des Lumières laquelle considère la religion comme « une fiction et une imposture, que les esprits éclairés doivent combattre et anéantir ». Cette philosophie a pris de l’ampleur avec la théorie de Darwin, la philosophie de Nietzsche et d’autres encore.


A vrai dire, cette philosophie était basée à l’origine sur le rejet de l’absolutisme de la monarchie française par les philosophes qui a entraîné la révolution française. Ces derniers ont confondu entre l’absolutisme du roi et le système de la religion chrétienne qui avait en réalité des liens étroits avec le premier. Par conséquent, le rejet de l’absolutisme de la monarchie française a conduit à une hostilité envers la religion assimilée à tort à un système oppressif et absolutiste qui exploite l’ignorance des gens. Dès lors que la science et la philosophie combat cette ignorance, alors il n’y a nul besoin de religion et de Dieu.


Cette philosophie des lumières prétend la chose suivante : si on ne peut confondre la religion comme institution et comme système et le comportement déloyal et contraire de certaines personnes, il n’en demeure pas moins que la religion repose sur une ontologie et des croyances erronées. La philosophie des Lumières prétendait avoir découvert toutes les lois qui gouvernent les phénomènes de la nature et celles qui sont sous-jacentes aux phénomènes sociaux et psychologiques.
N’hésitons pas à ajouter la morale et la distinction entre le bien et le mal à la longue liste des découvertes de la raison. C’est l’ignorance des hommes de ces lois qui aurait rendu possible la domination artificielle et illégitime de la religion qui n’a nul autre objectif que de limiter la liberté des hommes. Ainsi, une opposition entre la raison et la foi est née dans le sillage de la lutte des politiciens et des philosophes contre la tyrannie des rois et des gens de l’église.


Disons juste un mot sur Robespierre qui a été l’un des plus grands dirigeants de la révolution française.

Il a prétendu combattre l’athéisme mais sa croyance mystérieuse dans l’être suprême ne reflète pas un retour à la croyance en Dieu. Ce fut juste une appropriation de l’héritage chrétien et sa transformation en une religion mystique de la révolution. Ses appels à la vérité et à la pureté de l’être suprême ont engendré la terreur et la liquidation de plusieurs fondateurs de la révolution.
Je pense que le concept d’être suprême de Robespierre ressemble à l’Absolu de l’absolu de Hegel. Ce dernier parle de l’absolu comme un Tout qui possède la seule signification de l’être mais qui n’est pas une entité métaphysique car la métaphysique selon Hegel a été bâtie sur le concept de finitude.
Puisque la finitude caractérise la pensée métaphysique, il propose de la dépasser en affirmant que la pensée n’a pas besoin de fondements et qu’elle est sa propre justification. L’Absolu est donc sa propre justification, sa propre raison d’être. Hegel récuse même l’existence d’un monde intelligible au-delà des sens.
Le seul monde qui existe est le monde sensible. Il n’y a donc pas de vérités éternelles, de science première, d’êtres supérieurs.
Il n’y a que la nature. Mais il faut l’analyser. Pour ce faire, il propose sa dialectique faite de thèse, d’antithèse et de synthèse. Nous y reviendrons. Il n’est pas alors étonnant de le voir considérer la victoire des armées napoléoniennes à Iéna comme la fin de l’histoire.


Il est clair que l’athéisme et l’abolition de la morale chrétienne ont fait leur chemin avec la révolution et Hegel. Mais ils ont atteint un niveau suprême avec Schopenhauer et Nietzsche.

Nietzsche : le philosophe de l’immoralité

La rupture avec la conscience morale occidentale a été consommée par Kant, Hegel et Schopenhauer. Avec ces philosophes, l’être humain ne connait que sa raison objective et il n’y a pour eux rien de transcendantal.


Schopenhauer (1788-1860) a prôné l’abolition de la théologie et l’identification de la réalité métaphysique à la volonté. Pour lui, il n’y a ni absolu, ni transcendance, ni spiritualité, ni entités immatérielles mais simplement la volonté que notre corps perçoit et seulement cela. Pour Schopenhauer, ce monde est une simple illusion provoquée par notre système sensoriel qui ne perçoit le monde qu’à travers l’espace et le temps. En revanche, la volonté est quelque chose de réel et d’universelle. Mais cette entité universelle n’est pas Dieu. Elle est seulement là sans but et sans fin et elle est « maudite ».
Il est conforté dans cette certitude par la réalité quotidienne de la souffrance, de la lutte pour la survie et par les incessants conflits. Ce pessimisme est tempéré par la certitude que l’existence humaine n’a aucune fin en soi. La volonté est une malédiction qui s’abat sur nous gratuitement et qui ne peut être vaincue puisque même la reproduction humaine perpétue la souffrance. « L’existence n’est guère autre chose qu’une sorte d’aberration dont la connaissance doit nous guérir. L’homme est déjà dans l’erreur du moment seul qu’il existe et qu’il est homme ».
La connaissance n’intervient que par rapport à la malédiction de la volonté. La recherche du bonheur grâce à la connaissance est étroitement liée aux fins de la volonté. Plus la volonté est puissante, plus la souffrance est grande. La connaissance permet de réduire cette souffrance en réduisant la volonté. Cette vérité, Schopenhauer l’a empruntée de la mystique indienne et de l’idéal ascétique des Indiens. Mais cet ascétisme n’a rien à voir avec les bons sentiments mystiques et religieux.


C’est un idéal pessimiste et même désespéré qui perpétue la croyance en une puissance maléfique qui est la volonté et dont les manifestations dans la vie des hommes n’est qu’un amas de souffrances, de déceptions et de malédictions.


C’est une philosophie intenable et elle est biaisée comme celle de Nietzsche. On a l’impression que cette philosophie n’est pas innocente et n’a pas été élaborée à partir d’idées sous-jacentes et bien enracinées dans le savoir humain. C’est une simple attaque contre l’héritage chrétien, voir l’héritage philosophique inventé par les Grecs, renforcé et perpétué par les philosophes musulmans puis développé par les scolastiques et les philosophes de la Renaissance.


Avec Nietzsche, on célèbre l’athéisme mais de manière véhémente et ostentatoire. Avec ce penseur, on découvre tout un programme de récusation de la philosophie occidentale avec ses racines chrétiennes. Il s’y attelle en mettant l’accent sur deux éléments : le premier est la remise en cause des modes du questionnement philosophique et le second n’est autre que la généalogie de la morale.
Nietzsche commence par remettre en cause la notion de rapport à la vérité qui est pour lui problématique. Il identifie ce rapport à un engagement conscient de nature presque religieuse. Cette référence n’est pas innocente puisque les vérités éternelles de la théologie ont joué un rôle dans le renforcement des idées scientifiques et philosophiques en Occident. C’est le cas de Descartes, de Leibniz et de Spinoza mais ce qui est encore plus intéressant ce sont les croyances spirituelles de Galilée, de Kepler et de Newton. Tous croyaient à un ordre divin. C’est indéniable. Nietzsche ne cache pas son intention. Il vise précisément la vérité divine, celle précisément qui est en œuvre dans les systèmes de ces nombreux philosophes et scientifiques.
Or, Nietzsche ne s’attaque pas directement aux systèmes de ces derniers. Il préfère investir un terrain neuf qui est lui-même suspect, la morale. Au nom de quoi s’attaquer à la généalogie de la morale ? La plupart des philosophes n’ont jamais abordé la question de la morale mis à part les philosophes utilitaristes comme Bentham et John Stuart Mill et de manière assez superficielle. Après que Kant ait affranchi la raison pure de la théologie.
Nietzsche aborde la raison pratique et le jugement pour en finir avec la théologie et la transcendance divine et même de Dieu. Il considère que l’aboutissement naturel de la pensée de Schopenhauer, n’est autre que l’athéisme. « L’homme est-il une erreur de Dieu, ou Dieu, une erreur de l’homme » disait-il. Dans son ouvrage, La Généalogie de la morale, on trouve la citation suivante « L’acte le plus riche de conséquences d’une discipline deux fois millénaire de l’esprit de vérité qui finit par s’interdire le mensonge de la croyance de Dieu…(Il est même impossible) de considérer la nature comme si elle était une preuve de la bonté et de la protection divines, d’interpréter l’histoire à la gloire de la raison divine comme le témoignage de l’ordre moral du monde ».
Ce que fait Nietzsche est de mettre en dérision la notion de vérité, de la déconstruire, voir la détruire. Mais il le fait à la racine puisqu’avant même la morale chrétienne, il y avait la philosophie de Platon.
Ce qu’il veut déconstruire c’est toute la philosophie et la morale occidentales en tant que recherche de la vérité et valeurs transcendantales.
Plus concrètement, pour lui, le bien est une invention des hommes, des puissants et le mauvais n’est qu’une affirmation de ces puissants à propos des faibles. En récusant la notion de vérité héritée des théologiens et des philosophes chrétiens, il appelle à une destruction des valeurs en remettant en cause l’existence d’un monde transcendantal, c’est-dire divin. Par conséquent, les valeurs qui étaient jadis bonnes et élevées deviennent pour lui négatives et reflétant la négation de soi et l’avènement d’un homme faible, le dernier homme.
Toutefois, on peut s’interroger : comment ce philosophe peut affranchir la recherche des origines à ce qui est vrai et donc à la vérité en tant que tel ? Il semble qu’il ait trouvé un « paradigme » pour éviter de répondre à cette question. C’est ainsi qu’il parle de la volonté de puissance. Il est clair que cette volonté soit à l’origine des valeurs morales selon sa généalogie de la morale.
Il faudrait juste retenir cette idée : il faut selon ce philosophe funeste revenir à la puissance naturelle, aux instincts et aux passions de l’homme, c’est-à-dire à la volonté de puissance.
A partir de là, les hommes ont perdu leur ancrage spirituel et toute distinction entre le bien et le mal. Il en découlera une profusion de meurtres, de destruction et d’asservissement en Europe. Le meilleur élève de ce philosophe n’est autre qu’Hitler.

L’exemple d’Hitler : l’athéisme est pour quelque chose dans ses politiques destructrices


Les biographes les plus rigoureux de ce grand dictateur de l’histoire admettent aujourd’hui avec certitude qu’il était hostile à la religion chrétienne et qu’il ne croyait pas à l’existence de Dieu. Durant les années 1950 et 1960, Alain Bullock l’un des plus grands spécialistes sur la vie d’Hitler a affirmé que ce dernier est devenu un adversaire du catholicisme. Selon Bullock, le dictateur allemand est un matérialiste qui n’a manifesté aucun intérêt pour la spiritualité. Sa vision sur la providence n’était autre qu’une providence matérialiste.
L’orgueil d’Hitler était démesuré et il croyait à la loi du plus fort. Il était même un adepte de la loi de la sélection naturelle. Bullock affirme que pour Hitler, le christianisme n’est qu’une religion pour les esclaves. On comprend alors bien que les premières victoires militaires allemandes durant la seconde guerre mondiale ont amené Hitler à croire aux pouvoirs de la force et au fait qu’il soit devenu un conquérant à l’image des conquérants antiques. On raconte que lorsque la compagne de France est arrivée à son terme, il a répondu à quelqu’un qui lui disait : « C’est grâce à Dieu que nous avions pu vaincre notre vieil ennemi », en prononçant ses mots « Ce n’est pas Dieu, c’est moi qui ai vaincu la France ».
On voit bien ici que l’orgueil d’Hitler a atteint son paroxysme et Bullock a raison de dépeindre ce dernier comme un matérialiste convaincu qui ne croyait qu’au langage de la force.
Un autre historien spécialiste de l’Allemagne nazie, Richard J. Evans a affirmé qu’Hitler pensait que la religion devrait disparaître avec les progrès de la science et que le national-socialisme supplantera la religion. Il qualifiait les prêtres chrétiens d’ « insectes noirs ».
Si Hitler avait gagné la guerre, il aurait certainement détruit toutes les églises chrétiennes. Quant à la fameuse providence à laquelle Hitler croyait, c’était une sorte de croyance personnelle relevant de l’hybris et de sa mégalomanie. On le voit très bien lorsqu’il échappa à l’attentat qui se produisit dans son bunker le 20 juillet 1944. Il évoqua à cette occasion cette providence. Celle-ci n’est que le corollaire sur le plan magique de sa confiance en soi et de sa destinée. Il croyait que lui et le peuple allemand ne faisaient qu’un et qu’il pouvait à lui seul sauver l’Allemagne de la défaite et de la destruction. C’est précisément pour cette raison qu’il échappa à la mort lors de l’attentat, croyait-il. Cette conviction irrationnelle a envahi Hitler au moment des premières victoires éclairs de l’armée allemande. A ce moment, il se voyait comme un chef de guerre invincible et c’est pour cette raison qu’il porte la responsabilité de la défaite plus que tout autre facteur. Hitler n’écoutait plus ses généraux et il ne se fiait qu’à son propre jugement et à son intuition. Cette conviction et cette confiance en soi démesurées ont été confirmées par ses plus proches collaborateurs comme Alfred Jodl et son médecin Karl Brandt.
Au-delà de la providence personnelle d’Hitler, il se voyait comme le restaurateur d’un certain paganisme germanique sur les ruines du christianisme agonisant où Dieu laisse la place à des dieux germaniques selon la légende aryenne. Albert Speer, l’un des confidents d’Hitler et ministre des Armements atteste dans ses mémoires de l’hostilité de ce dernier pour le christianisme, lequel a fait référence à sa faiblesse et sa mollesse. Le dictateur maudissait le fait que l’Allemagne soit devenue chrétienne.
Mais ce sont les Libres Propos d’Hitler, c’est-à-dire ses conversations enregistrées par son secrétaire Martin Bormann qui confirment son hostilité pour la religion. Hitler a considéré le christianisme comme une absurdité. C’est dans les Libres Propos qu’Hitler aurait dit : « Le christianisme est le prototype du bolchevisme : la mobilisation par le Juif de masses d’esclaves dans le but de miner la société ».


Il a aussi déclaré : « Le plus grand coup qui ait jamais frappé l’humanité, c’est l’avènement du Christianisme : le Bolchevisme est l’enfant illégitime du christianisme, tous deux sont des inventions du Juif. La question de la religion a été introduite dans le monde par le christianisme ». Goebbels, le ministre de la propagande nazie a lui-aussi confirmé l’attitude antichrétienne d’Hitler.
De cette manière, l’anti-religiosité d’Hitler conjuguée à sa conception matérialiste et à sa conviction sur la survie du plus apte, exactement comme le suggère l’idéologie darwinienne, sont responsables du déroulement des évènements sur le terrain. Sa croyance en une providence de nature mystique mais surtout très personnelle a transformé la conduite de la guerre : aucun répit et aucune pitié dans le combat contre l’ennemi n’étaient tolérés. Il ne faisait confiance qu’à ses propres idées militaires même si celles-ci étaient irréalisables. Mais surtout, sa vision du plus apte et de la supériorité raciale ont abouti aux camps de concentration où sont mort des millions de personnes, pour la plupart les juifs mais aussi aux 60 millions de morts russes lors des combats. Il est donc faux de croire que l’anti-religiosité d’Hitler n’est pas liée aux atrocités commises durant la seconde guerre mondiale.
Je ne vais pas parler ici de Staline parce il est connu que ce dernier était un athée convaincu. Hitler, était un athée mais dissimulait son athéisme afin de ne pas choquer l’opinion publique allemande qu’il a cherché à instrumentaliser alors que Staline n’était pas animé du même souci étant donné que le communisme soviétique a été une idéologie par essence athée. La guerre menée par Hitler n’était pas motivée uniquement par l’athéisme. Mais, sa haine raciale envers les juifs et les autres populations (russe, tsigane et autres) qui joua un rôle important dans le déclenchement de cette guerre a été motivée par des convictions athéistes à outrance basée sur une certitude que les races qui doivent survirent sont les races supérieures et non les races inférieures et que les premières doivent s’imposer par la force. C’est donc la loi du plus fort et qui est elle-même un dérivé de la loi sur la survie du plus apte qui possède une dimension darwinienne qui fut l’un des fondements du nazisme.

Y a-t-il d’autres valeurs autres que religieuses ?

Plus récemment, des philosophes athées ont exploré la possibilité d’établir une morale autre que religieuse. Leur échec est patent et les résultats obtenus sont pâles comparés aux enseignements d’une religion révélée il y a quatorze siècles, l’Islam et on va le démontrer.
L’un de ces philosophes athées, Richard Dawkins a tenté de le faire. Il a été embarrassé par un problème de taille : l’origine de la morale. Mais au lieu de recourir à des approches philosophiques comme celle de Nietzsche contenue dans sa généalogie de la morale qui se veut une déconstruction de l’héritage moral judéo-chrétien et son remplacement par de nouvelles valeurs morales, jugées plus saines, il s’adonne à un exercice très superficiel et circulaire.
Voici ce qu’il en dit « Comment alors, décidons-nous de ce qui est bien et de ce qui est mal ? Quelle que soit notre réponse, il existe, concernant notre jugement pratique de la nature du bien et du mal, un large consensus doté d’une prévalence stupéfiante. Bien que sans lien évident avec la religion, il s’étend à la plupart des croyants, qu’ils pensent ou non que leurs principes moraux viennent de l’Ecriture ».
Mais quel est ce noyau dur des valeurs morales qui se situerait hors de la religion ? Voici sa réponse « Dans l’ensemble, nous ne faisons pas souffrir les autres gratuitement ; nous croyons à la liberté d’expression, et nous la protégeons même si nous ne sommes pas d’accord avec ce qui est dit ; nous payons nos impôts ; nous ne trichons pas, nous ne tuons pas, nous ne commettons pas d’inceste, nous ne faisons pas aux autres ce que nous ne voudrions pas qu’on nous fasse ». Il déclare ensuite « On peut trouver certains de ces bons principes dans les livres saints, mais enfouis parmi bien d’autres que nulle personne décente ne voudrait suivre ; et ces livres ne donnent pas de règles pour distinguer les bons principes des mauvais ».
Dawkins ne remet pas en cause l’origine de nos valeurs morales qui sont éminemment religieuses. Si on suit son raisonnement, à chaque fois, qu’on cherche une valeur morale au-delà de la religion, on n’y parvient qu’en s’appuyant sur une autre valeur morale religieuse. C’est un paradoxe et un raisonnement circulaire. C’est le cas de sa première liste : ne pas faire souffrir les autres, relève de l’interdiction de faire le mal à autrui et celle-ci est une valeur religieuse de commandement divin. Il en est de même de la tricherie, laquelle implique le mensonge qui est un pêché religieux de première instance, du meurtre et de l’inceste qui ont été interdits par la Bible (plusieurs passages du Lévitique 18) et par le Coran (Sourate 4, verset 23).
Au-delà, on trouve dans le Coran des valeurs morales qui dépassent de loin cette liste. On ne peut les comprendre qu’en citant les versets coraniques concernés : « Nous avons fait prendre aux fils d’Israël l’engagement de n’adorer que Dieu, d’être bons envers leurs père et mère, leurs proches, les orphelins et les pauvres, de tenir des propos bienveillants aux gens, d’accomplir la salât et de faire la zâkat. Mais, à l’exception de quelques-uns d’entre vous, vous avez fait volte-face et vous vous êtes dérobés. Rappelez-vous aussi que vous Nous aviez donné votre engagement de ne pas verser le sang et de ne pas vous expulser les uns les autres de vos demeures. Et vous y avez souscrit avec votre propre témoignage ».
Voici un verset dans la beauté n’a d’égal que sa haute tenue morale :« Pense-t-il que personne ne pourra rien contre lui ? Il dit : « J’ai gaspillé beaucoup de biens ». Pense-t-il que nul ne l’a vu ? Ne lui avons. Nous pas assigné deux yeux, et une langue et deux lèvres ? Ne l’avons-Nous pas guidé aux deux voies. Or, il ne s’engage pas dans la voie difficile ! Et qui te dira ce qu’est la voie difficile ? C’est délier un joug [affranchir un esclave], ou nourrir, en un jour de famine, un orphelin proche parent ou un pauvre dans le dénuement. Et c’est être, en outre, de ceux qui croient et s’enjoignent mutuellement l’endurance, et s’enjoignent mutuellement la miséricorde ».
Dans le verset qui va suivre les valeurs morales concernant le respect des parents est subtilement évoqué : « Et lorsque Luqmân dit à son fils tout en l’exhortant : « O mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association à [Allah] est vraiment une injustice énorme. Nous avons commandé à l’homme [la bienfaisance envers] ses père et mère ; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. « Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination ».
Dans ce verset, on remarque qu’il y a aussi la modestie et la patience qui sont érigées en valeurs morales :« O mon enfant accomplis la Salât, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance : car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole ».
Ainsi, le répertoire moral des religions et si riche que Dawkins ne pourra rien ajouter de nouveau. Ce dernier nous propose deux autres listes : une trouvée dans un site web athéiste et l’autre bricolée par lui. Or, ces deux listes reflètent le fait que leur noyau dur est indiscutablement emprunté à la religion (comme ces propositions trouvées dans ce site web : Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent ; en toutes choses efforce-toi de ne pas nuire ; traite tes frères, les êtres vivants et le monde en général avec amour, honnêteté, fidélité et respect ; ne ferme pas les yeux sur le mal et n’hésite pas à exercer la justice).
Par ailleurs, le reste des propositions n’ont rien à voir avec la morale (comme celles-ci : cherche toujours à apprendre du nouveau ; Teste tout : vérifie toujours tes idées à la lumière des faits ; Vis ta vie dans la joie et l’émerveillement). Il y a ici un amalgame dangereux entre la vraie morale et la fausse morale basée sur des convictions philosophiques contemporaines.
Cette première liste n’ajoute vraiment rien à ce que la religion nous enseigne à condition de consulter les livres saints de toutes les religions, y compris l’Islam et les dits de leurs prophètes.

Par exemple, le prophète Muhammad a dit « Celui d’entre vous qui a su qu’un mal se pratique, qu’il le change par sa main, s’il est incapable, avec sa langue et s’il est incapable, qu’il déteste cela par son cœur, et ceci étant le minimum que la foi exige ».
Dans ce hadith (dit du Prophète), il y a une invitation à combattre le mal et l’injustice. Il y a aussi des versets coraniques qui incitent à l’entraide et à la solidarité dans l’exercice du bien :« Aidez-vous pour le bien et la piété et ne vous aider pas pour le péché et l’injustice ».
Quant à la liste de Dawknis, elle est vraiment étonnante. Elle a été conçue pour se démarquer avec acharnement de la religion mais il n’y parvient pas. Ainsi par exemple, sa proposition : « n’exerce pas de discrimination et d’oppression fondées sur le sexe, la race ou (autant que possible) l’espèce » n’est pas supérieure sur le plan moral à ces hadiths du prophète Muhammad « Les gens sont égaux comme les dents d’un peigne ». « Ô hommes, ceux qui vous ont précédés n’ont été anéantis que parce que lorsqu’un noble parmi eux volaient, ils le laissaient impunis et lorsqu’un faible volait, ils lui appliquaient la peine criminelle [prévue]. J’en jure par Allah que si Fatima fille de Muhammad volait je lui ferais couper la main » ; « Vos sangs, vos fortunes et vos honneurs vous sont sacrés, comme la sacralité de ce jour-ci, ce mois-ci, et cette ville-ci. Que celui qui est présent en informe celui qui est absent, car il se peut que celui qui assiste à un fait le transmette à quelqu’un qui le comprenne mieux que lui ».
Elle est également loin d’égaler ces versets : « Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité. Quelle bonne exhortation qu’Allah vous fait ! Allah est, en vérité, Celui qui entend et qui voit tout » et « Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra ; et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra ».  
Il y a aussi dans la tradition du prophète Muhammad beaucoup de hadiths qui évoquent l’égalité entre les races en Islam. Parmi ses plus fidèles compagnons, figurent en bonne place Souhaib le Romain, Bilal ibn Rabâh qui était noir ainsi que Salman Al-Fârissi, d’origine perse. Dans le Coran, il y a une sourate entière consacrée à Luqman le sage, l’esclave abyssin, qui est doué de sagesse. Le prophète Muhammad a également considéré Oussama ibn Zeid qui était un esclave noir affranchi comme un proche et il a dit de lui au même titre que Hassan fils de sa fille Fatima : « Ô Allah aime-les car moi je les aime tous les deux ». Il a même dit de lui « Que celui qui aime Allah et Son Messager aime Oussama ».
Lorsqu’une expédition militaire devait partir pour affronter les byzantins, ibn Zied a été désigné commandant en chef et le successeur du prophète et premier calife bien guidé a confirmé cette décision.
Dans le Coran, l’égalité entre les hommes est consacrée et la seule chose qui fait la différence entre eux n’est autre que la piété devant Dieu. « Ô Hommes ! Nous vous créons d’un mâle et d’une femelle et Nous vous avons fait peuples et tribus afin que vous vous entre-connaissiez. En vérité, le plus noble auprès de Dieu est le plus pieux ; Dieu est parfaitement savant et informé ».
Par conséquent, il n’y a pas dans la liste de Dawkins quelque chose de nouveau ou de plus profond que ce que la religion évoque sur le plan moral. Lorsqu’il se démarque des commandements moraux de la religion, il s’égare complètement. Par exemple, lorsqu’il propose la chose suivante « trouve du plaisir dans ta vie sexuelle (dans la mesure où elle ne fait pas de tort à personne) », il oublie que l’adultère porte atteinte à la dignité des épouses et crée des problèmes qui entraînent souvent les divorces.
Même lorsqu’il parle de l’évolution dans les croyances morales en faisant référence à l’esprit du temps (Zeitgeist), il surestime la différence entre les valeurs morales du passé et celles d’aujourd’hui. Lorsqu’il évoque l’esclavage par exemple en affirmant qu’il n’a été aboli qu’au XIXe siècle, il ignore peut-être que l’Islam a lancé un processus de libération progressive et graduelle des esclaves et ce processus prévoyait, d’une part, une humanisation nécessaire de l’esclavage et, d’autre part, une invitation aux musulmans de libérer les esclaves. Au-delà de ces deux actions importantes, rien de plus ne pouvait être fait. Durant le haut Moyen-Age, il était impossible de libérer les esclaves qui étaient une main d’œuvre essentielle et ce fut le cas dans tous les royaumes et empires de cette époque. N’oublions pas que les esclaves n’ont été libérés que lorsque l’industrialisation rendait inutile la possession et l’entretien de milliers d’esclaves pour la plupart non qualifiés.
Il y a d’abord dans la tradition du prophète Muhammad un rejet viscéral de l’esclavage. Voici un hadith qui le révèle : « Au jour de la Résurrection, je serai l’adversaire de trois personnes. Et quiconque est mon adversaire sera vaincu. Parmi les trois personnes, Il a cité un homme qui a vendu une personne libre et utilisé son prix ». Concernant l’humanisation, le hadith le plus représentatif est celui-ci : « Ils (les esclaves) sont vos frères qu’Allah a placés entre vos mains. Quand Allah place entre les mains de l’un d’entre vous son frère, qu’il le nourrisse de sa propre nourriture et l’habille comme il le fait pour soi-même et ne lui impose pas un labeur qui dépasse ses forces. Si toutefois il le faisait, qu’il l’aide ».
Il y aussi ces deux hadiths « Quiconque gifle ou frappe son esclave, doit l’affranchir pour expier son acte » ; « Quiconque accuse injustement son esclave d’adultère, sera flagellé au jour de la Résurrection, à moins qu’il ne dise la vérité ».
Ensuite, le programme graduel de libération des esclaves a été annoncé par le Coran lui-même dans ce verset « Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d’affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux ; et donnez-leur des biens d’Allah qu’Il vous a accordés ». Dans le Coran, il est même prévu des modalités pour la libération des esclaves comme par exemple l’utilisation des aumônes pour les affranchir. Cette modalité est clairement évoquée dans ces deux versets :« Les aumônes ne sont que pour les démunis, les pauvres…et pour l’affranchissement des esclaves » ; « Dieu…vous demandera compte quant aux engagements que vous aurez vraiment contractés. Cependant, son expiation en sera de nourrir dix pauvres de ce dont vous nourrissez normalement les vôtres, ou de les vêtir, ou bien que vous libériez un esclave »
Des historiens occidentaux reconnaissent l’existence d’un tel programme initié par le Coran. Gustave le Bon a dit : « Ce que je crois vrai, c’est que l’esclavage chez les musulmans est meilleur que ce qu’il est chez les autres, et le statut des esclaves en Orient est meilleur que celui des domestiques en Europe, et les esclaves en Orient font partie de la famille (du maître) et ceux d’entre eux qui veulent recouvrer leur liberté l’obtiennent dès qu’ils en manifestent le désir. Mais ils ne font pas usage de ce droit ».
En réalité, il n’y a pas que l’esprit du temps qu’il faudrait prendre en considération. Les possibilités matérielles et les contraintes économiques empêchaient de libérer les esclaves au Moyen-Âge comme c’est le cas à l’époque moderne mais l’appel à leur libération par le Coran et le hadith il y a quatorze siècles est louable. Enfin, les musulmans n’ont jamais pris comme esclaves chez des musulmans, ce qui a provoqué l’un des plus grands évènements de l’histoire, la conversion des turcs à l’Islam.
Il ne faudrait donc pas surestimer l’écart entre les valeurs morales du passé et celles du présent. Il ne faudrait pas aussi surestimer l’esprit du temps à notre époque puisque des fléaux immoraux se répondent aujourd’hui plus que par le passé et on assiste au développement du racisme dans tous les domaines de la vie sociale et économique qui se traduit par toutes sortes de discriminations, y compris à l’embauche.
Le racisme est le plus grand fléau de ce siècle et vient succéder aux fléaux immoraux du passé pas si lointains comme la colonisation.
Même si l’époque moderne a vu l’émergence de nouvelles valeurs morales, il y a néanmoins un recul de la tolérance raciale et de l’égalité entre les races dans les pays occidentaux. Le racisme se développe considérablement dans les pays européens anciennement coloniaux et prend parfois des formes cruelles et abominables comme le montre le cas de George Floyd aux Etats-Unis, un pays pourtant cosmopolite et non anciennement colonisateur.
Tout est donc relatif s’agissant de ce concept aussi incertain que controversé qu’est l’esprit du temps. Il ne sert à rien à Dawkins de le survaloriser pour montrer que la religion ne joue aucun rôle dans la propagation des valeurs morales. Si on compare l’attitude du prophète Muhammad qui a fait d’anciens esclaves noirs des compagnons promus aux plus hautes fonctions et les policiers qui ont étranglé George Floyd, un ressortissant américain noir, l’esprit du temps vole en éclats et rien ne sert alors à se féliciter des valeurs modernes.
Par ailleurs, le fait que les gens s’indignent d’entendre des surnoms et des stéréotypes racistes comme le rappelle Dawkins ne signifie pas qu’ils ne sont pas fréquents. Bien plus, des insultes raciales plus abominables ont vu le jour durant ces dernières années comme « retourne à ta jungle », « montes sur ton arbre », « mange ta banane ». Mêmes si elles sont plus diffuses, elles sont néanmoins plus fréquentes et se propagent dans des espaces publics de plus en plus élargis (dans les services de police entre des policiers, dans les stades de football, etc.).
Plus généralement, on peut même remettre en cause le postulat selon lequel l’esprit du temps progresse. Aux côtés de phénomènes terribles comme le racisme et l’inégalité dans l’emploi, on observe qu’il y a un choc entre les cultures comme le reflète la campagne médiatique autour du candidat Éric Zemmour en France.
Les pays arabes et musulmans et les pays africains subissent toutes sortes de mesures qui affaiblissent davantage leurs économies et leurs sociétés. Certains pays oppriment leurs minorités et contraignent des personnes non protégées à des travaux forcés comme durant les pires périodes de la seconde guerre mondiale. On a vu aussi des conflits terribles se déclencher au cœur même de l’Europe qu’on croyait pacifiée depuis la fondation de l’Union européenne comme ce fut le cas durant la guerre de Bosnie-Herzégovine qui a débuté en 1996. Un fléau tout aussi terrible que ceux du passé ont vu le jour durant ce conflit meurtrier comme le nettoyage ethnique pratiqué de manière impitoyable au détriment des musulmans et des croates.
Concernant les animaux, Dawkins évoque tacitement un progrès notable en affirmant que l’extinction des Dodos à l’Ile Maurice et du Loup de Tasmanie du fait de l’homme suscitent l’indignation aujourd’hui. Or, même si l’extinction d’animaux est quelque chose de très visible et qui fait l’objet d’une attention particulière dans les temps présents, des comportements moins visibles et tout aussi inhumains comme la maltraitance des animaux dans les abattoirs par exemple sont devenus légions. Il ne faudrait donc pas surestimer l’esprit du temps s’agissant des conflits, des violations des droits de l’homme et des animaux.




Conclusion

Je m’excuse pour l’étalement de toutes ces idées. Je voulais juste démontrer que l’athéisme et la modernité n’ont abouti qu’au règne de l’immoralité et de la violence malgré la célébration des droits de l’homme. Ces droits ne s’appliquent vraisemblablement pas à d’autres peuples autres que les peuples blancs.
Les médias occidentaux font en sorte qu’il n’y a jamais eu d’avant-Ukraine alors que les conflits, le racisme, le nettoyage ethnique, la colonisation et même l’esclavage sont légions dans l’histoire récente de l’humanité et même hier. Quelle myopie et quel égarement ! Certains commentateurs se sont étonnés de voir un conflit aussi destructeur éclater au cœur de l’Europe alors qu’hier seulement il y a eu le nettoyage ethnique en Bosnie, le massacre des populations palestiniennes et d’autres choses horribles encore comme le racisme dans plusieurs pays européens.
La raison de cette persistance de l’immoralité en Occident a été l’œuvre des philosophes athéistes et des révolutions idéologiques qui ont provoqué la mort de millions de personnes. Insistons néanmoins sur l’avènement à notre époque de l’amnésie et de la myopie dans le contexte du conflit russo-ukrainiens qui sont des fléaux humains aussi destructeurs que la guerre.
Un dernier mot : le bilan de la faillite morale en Occident contraste avec l’héritage religieux monothéiste, notamment celui de l’Islam. Là encore, la myopie, l’amnésie, mais aussi la haine et la bêtise humaine obscurcirent l’évidence de cette réalité.




Rafik Hiahemzizou
Philosophe et auteur.

55 thoughts on “La généalogie de l’immoralité et le recul moral de l’humanité <br>

  1. exemple d’immoralité tout ce brouhaha pour transporter des supporters au cameroun et l’equipe tv a acheté sans aucune pudeur les droits de diffusion pour ce faire du fric sur le dos des africains. Les gens lucides sauront ou vont aller les 108 vols supplémentaires promis.
    https://www.dzfoot.com/equipes-nationales/cmr-alg-le-prix-du-deplacement-a-douala-diminue-221379.html
    https://www.dzfoot.com/equipes-nationales/cmr-alg-lequipe-rafle-la-diffusion-du-barrage-en-france-221388.html

  2. Cet article est intéressant, il fait bien le lien entre les horreurs de l’Ere moderne et la perte des repères moraux et spirituels de nos sociétés.

    Mais il nous fait croire que ce processus d’abandon des valeurs spirituelles serait un processus naturel, spontané or ce n’est pas le cas.
    Depuis la révolution, une organisation œuvre de façon discrète à la désacralisation de la société, à la promotion d’une vision uniquement matérialiste du monde, à la destruction des valeurs familiales, à la confusion des genres (cf. la théorie du même nom) sous couvert d’un pseudo humanisme qui met l’homme comme mesure de toutes choses. Alors tout est permis pour son plaisir, car il est lui-même la référence et qu’il n’y a pas d’ordre du Monde, ni de morale, au-delà de sa personne.

    Cette organisation cloisonnée et secrète compte 350 députés et sénateurs, recrute ses membres dans la justice, la police et les hauts fonctionnaires, contrôle la présidence d’EDF, la presse, les ministères de la Défense et de l’Intérieur chez tous les gouvernements et des pans entiers de l’économie.
    La Franc Maçonnerie une organisation à strate, si vous êtes un maçon ‘de base’, vous ne connaissez pas les 10% de membres de hauts grade que vous fréquentez en loge. Elle trouve qu’il est normal que les grandes réformes sociétales soient discutées entre initiés, loin des élus, et de toutes les façons les chambres élus. C’est normal ; voyez-vous, ce sont des « initiés » supérieurs au commun des mortels …
    La Franc Maçonnerie est partie prenante de ce système, elle est le relai de transmission vers la société de valeurs et d’idées qui ne naissent pas en fait en son sein et qui ont pour origine les gens qui tiennent les leviers financiers du monde occidental.

    Pour les nommer les Rockfeller, les Gates, les Rothschild … et sans doute d’autres qu’on ne connait pas. Ces gens-là contrôlent le système financier mondial, et notamment le Fédéral Reserve en charge d’imprimer les dollars qui est une institution privée dont ils sont actionnaires.

    En Reply, un exemple pour comprendre comment cela se passe …. On pourrait parler aussi de médecines, de connaissances scientifiques, de guerres ….

    1. En exemple pour comprendre la perte des valeurs morales et comment on met en oeuvre la desctruction de la société, un focus sur les programmes d’éducation sexuel et d’éveil sensoriel tels que définis par l’OMS pour les enfants à partir de … 8 ans …

      https://healtheducationresources.unesco.org/library/documents/standards-sexuality-education-europe-framework-policy-makers-educational-and

      A 9 ans, grade 4, on parle aux enfants de pénis, d’éjaculation, de seins, d’ovulation .. à 9 ans …
      A 10 ans, les enfants doivent tout savoir sur l’appareil génital masculin et féminin et le processus de conception– vous pouvez facilement découvrir les liens ci-joints.

      On donne donc à des enfants, très jeune, une vision totalement mécanique de la sexualité, et bien sûr, les enfants étant curieux, ils pourraient expérimenter très vite … et pourquoi on fait cela ? potentiellement pour qu’ils deviennent des partenaires des adultes.

      C’est cet enseignement qui est aujourd’hui promu dans nos écoles et on utilise pour cela des supports fournis par l’OMS.

      Est-ce que cela vient par hasard, par un processus naturel d’évolution des mœurs, qui conduit à des excès, on pourrait le croire mais ce n’est pas le cas.

      Dans les justifications, l’OMS cite très souvent les travaux du Kingsey Institute, alors regardons ce qu’est cet institut, d’où il vient, et qui l’a financé et qui lui a permis d’avoir une telle notoriété.
      https://www.lesalonbeige.fr/un-institut-adepte-de-la-pedophilie-obtient-une-accreditation-a-lonu/

      1) Il porte le nom de d’Alfred Kingsey, considéré comme le père de la sexologie moderne. Et chantre de la liberté sexuelle. Depuis, on a découvert que Kinsley était pédophile, et sadomasochiste, à un point tel qu’il est mort de ses pratiques (de mutilations sexuelles qu’il s’est lui-même imposé pour être factuel…)
      Ces travaux visaient essentiellement à justifier ses pendants et à faire considérer ses pratiques déviantes comme normales.

      2) Kinsey a fondé lui-même, le Kinsey Institute avec un financement de Rockefeller. Vous trouverez l’article de Wikipedia, qui bien sur ne mentionne pas le passé glorieux de son fondateur.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Kinsey_Institute
      https://www.thereismaninstitute.org/reisman-articles/2021/1/27/mkultra-kinsey-amp-rockefeller

      D’ailleurs, quand on mentionne qui est ce monsieur, même dans un blogg, on est dépublié comme le fait Mediapart (le média « moderne’ chantre du journalisme …
      https://blogs.mediapart.fr/lueur/blog/310519/kinsey-alias-docteur-sexe-revolution-sexuelle-pedophilie-et-theorie-du-genre

      3) Avant de devenir si célèbre, le Kinsey Institute a inspiré une autre organisation célèbre, le planning familial. Vous savez qu’elle a été à la tête du « planned parenhood », le père de Bill Gates … et c’est Bill Gates lui-même qui le dit ….


      4) Mais ce n’est pas encore tout à fait suffisant pour que ces idées deviennent une partie de la société. Ces idées se font retrouvées en parfaite symbiose avec celles de la Franc Maçonnerie et plus spécifiquement le Grand Orient – et notamment les idées des hauts grades de la maçonnerie qui ne sont pas sur la place publique – , qui se retrouve dans cette vision organique et mécanique de la sexualité enseignée à nos enfants.

      Cela a bien fonctionné, on se souvient de cette pétition pour la légalisation de la pédophilie signée en 1977 par de nombreuses personnalités dont Jack Lang (Fils de Franc Maçon et de Franc Maçonne).

      Luc Ferry avait mentionné il y a quelques années un ministre qui s’était fait « poissé au Maroc avec des petits garçons », il n’est toujours pas sous les verrous (on ne sait pas quoi c’est, Jack Lang a été montré du doigt à cause de ses déclarations passées ; mais on n’a aucune preuve sur l’auteur de ces faits).
      La pédophilie n’est finalement pas devenu une norme sociale, mais elle est bien tolérée par nos élites car les affaires sont étouffés par la justice et non rapportées par la presse (souvenez-vous d’Outreau ..).
      Alors je pose la question : quelle est l’organisation qui a aujourd’hui le pouvoir en France (et en Occident) de faire stopper des procédures judiciaires et de contrôler la presse ?

    2. En exemple, un focus sur les programmes d’éducation sexuel et d’éveil sensoriel tels que définis par l’OMS pour les enfants à partir de … 8 ans …
      https://healtheducationresources.unesco.org/library/documents/standards-sexuality-education-europe-framework-policy-makers-educational-and

      A 9 ans, grade 4, on parle aux enfants de pénis, d’éjaculation, de seins, d’ovulation .. à 9 ans …
      A 10 ans, les enfants doivent tout savoir sur l’appareil génital masculin et féminin et le processus de conception– vous pouvez facilement découvrir les liens ci-joints.
      On donne donc à des enfants, très jeune, une vision totalement mécanique de la sexualité, et bien sûr, les enfants étant curieux, il y pourraient expérimenter très vite … Pourquoi on fait cela ? Pour qu’ils potentiellement devenir des partenaires des adultes.

      C’est cet enseignement qui est aujourd’hui promu dans nos écoles et on utilise pour cela des supports fournis par l’OMS.
      Est-ce que cela vient par hasard, par un processus naturel d’évolution des mœurs, qui conduit à des excès, on pourrait le croire mais ce n’est pas le cas.

      Dans les justifications, l’OMS cite très souvent les travaux du Kingsey Institute, alors regardons ce qu’est cet institut, d’où il vient, et qui l’a financé et qui lui a permis d’avoir une telle notoriété.
      https://www.lesalonbeige.fr/un-institut-adepte-de-la-pedophilie-obtient-une-accreditation-a-lonu/

      1) Il porte le nom de d’Alfred Kingsey, considéré comme le père de la sexologie moderne. Et chantre de la liberté sexuelle. Depuis, on a découvert que Kinsley était pédophile, et sadomasochiste, à un point tel qu’il est mort de ses pratiques (de mutilations sexuelles qu’il s’est lui-même imposé pour être factuel…)
      Ces travaux visaient essentiellement à justifier ses pendants et à faire considérer ses pratiques déviantes comme normales.

      2) Kinsey a fondé lui-même, le Kinsey Institute avec un financement de Rockefeller. Vous trouverez l’article de Wikipedia, qui bien sur ne mentionne pas le passé glorieux de son fondateur.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Kinsey_Institute
      https://www.thereismaninstitute.org/reisman-articles/2021/1/27/mkultra-kinsey-amp-rockefeller

      D’ailleurs, quand on mentionne qui est ce monsieur, même dans un blogg, on est dépublié comme le fait Mediapart (le média « moderne’ chantre du journalisme …
      https://blogs.mediapart.fr/lueur/blog/310519/kinsey-alias-docteur-sexe-revolution-sexuelle-pedophilie-et-theorie-du-genre

      3) Avant de devenir si célèbre, le Kinsey Institute a inspiré une autre organisation célèbre, le planning familial. Vous savez qu’elle a été à la tête du « planned parenhood », le père de Bill Gates … et c’est Bill Gates lui-même qui le dit ….

      4) Mais ce n’est pas encore tout à fait suffisant pour que ces idées deviennent une partie de la société. Ces idées se font retrouvées en parfaite symbiose avec celles de la Franc Maçonnerie et plus spécifiquement le Grand Orient – et notamment les idées des hauts grades de la maçonnerie qui ne sont pas sur la place publique – , qui se retrouve dans cette vision organique et mécanique de la sexualité enseignée à nos enfants.

      Cela a bien fonctionné, on se souvient de cette pétition pour la légalisation de la pédophilie signée en 1977 par de nombreuses personnalités dont Jack Lang (Fils de Franc Maçon et de Franc Maçonne).

      Luc Ferry avait mentionné il y a quelques années un ministre qui s’était fait « poissé au Maroc avec des petits garçons », il n’est toujours pas sous les verrous (on ne sait pas quoi c’est, Jack Lang a été montré du doigt à cause de ses déclarations passées ; mais on n’a aucune preuve sur l’auteur de ces faits).
      La pédophilie n’est finalement pas devenu une norme sociale, mais elle est bien tolérée par nos élites car les affaires sont étouffés par la justice et non rapportées par la presse (souvenez-vous d’Outreau ..). Alors je pose la question : quelle est l’organisation qui a aujourd’hui le pouvoir en France (et en Occident) de faire stopper des procédures judiciaires et de contrôler la presse ?

      1. Ah ben on dirait que Dany le Rouge n’a pas chômé pendant tout ce temps depuis qu’on ne le voit plus vociférer sur les plateau-télés

      2. Il y a des articles complets sur Alfred Kinsey, ses méthodes criminelles, ses inspirations et soutiens, etc…, sur le site dondevamos.
        Le personnage était un terrible pervers tout comme son entourage.

  3. Kant n’a pas cherché a renverser la morale mais à lui donner un fondement rationnel. Aucun penseur n’y est certes parvenu, mais sa solution est de lojn la plus élégante : la raison se reconnaît et se respecte elle-même à proportion dans l’autre.

  4. L’article commence bien et fait bien le lien entre les atrocités de l’histoire moderne et la perte d’humanité et des valeurs morales, en faisant un lien avec l’atheisme.

    Mais cet article ne fait pas lien avec l’organisation qui promeut dans la société une vision exclusivement matérialiste, déteste toute religion (et cherche à détruire le Christainisme) et veut détruire la famille, niveller les différences entre hommes et femmes et toute référence à un ordre naturel ou transcendant, et promeut un hédonisme sans limite qui rend l’homme exclave deses passions au nom de la liberté.
    Une organisation avec plus de 350 députés et senateurs, qui contrôle la presse, l’énergie (le président d’EDF en fait toujours partie, qui s’inflitre dans la justice, qui contrôle la police et l’armée (les ministres de l’intérieur et de la défense en font partie) et cherche à controller totalement le monde économique.

    A savoir; la Franc Maçonnerie – qui est aujourd’hui le vecteur principal des forces de morts et de destruction. Une organisation hérarchique, sécrète -avec des niveaux de secrets, si vous êtes maçon de base, vous ne savez pas ce que font les hauts grades …ni vous ne connaissez ses membres que pourtant vous cotoyez dans votre loge.

  5. L’article commence bien et fait bien le lien entre les atrocités de l’histoire moderne et la perte d’humanité et des valeurs morales, en faisant un lien avec l’atheisme.

    Mais cet article ne fait pas lien avec l’organisation qui promeut dans la société une vision exclusivement matérialiste, déteste toute religion (et cherche à détruire le Christainisme) et veut détruire la famille, niveller les différences entre hommes et femmes et toute référence à un ordre naturel ou transcendant, et promeut un hédonisme sans limite qui rend l’homme exclave deses passions au nom de la liberté.
    Une organisation avec plus de 350 députés et senateurs, qui contrôle la presse, l’énergie (le président d’EDF en fait toujours partie, qui s’inflitre dans la justice, qui contrôle la police et l’armée (les ministres de l’intérieur et de la défense en font partie) et cherche à controller totalement le monde économique.

    A savoir; la Franc Maçonnerie – qui est aujourd’hui le vecteur principal des forces de morts et de destruction. Une organisation hérarchique, sécrète -avec des niveaux de secrets, si vous êtes maçon de base, vous ne savez pas ce que font les hauts grades …ni vous ne connaissez ses membres que pourtant vous cotoyez dans votre loge.

  6. Je dois avouer que je n’ai pas tout lu. De toute façon quand la dernière phrase est une ode à l’islam, je me dis que je n’ai rien loupé. C’est fou quand même qu’un auteur musulman ne peu écrire un truc sans nous faire chier avec sa religion. Je veux bien croire qu’islam veut dire “être soumis à dieu” mais que diantre libérez vous.
    Je dois reconnaitre que la modernité la laïcité et toute les folies sortis des cerveaux des occidentaux depuis la révolution Française ne plaide pas en notre faveur.
    Dostoïevski disait que la religion était une sorte de couvercle empêchant la volonté de toute puissance de l’être humain, dans le livre les possédés il le démontre.
    La folie social, sociétale, politique, économique, militaire, la démesure des salaires dans certaines professions non essentielle, l’art contemporain dans le monde nous démontre que Dostoïevski avait raison.
    Le salaire des traders des acteurs des sportifs.
    La richesse des oligarques US, UE, Russes, Arabes, Chinois.

  7. “Au XXe siècle, on a vu le déclenchement d’atrocités sans égales comme le génocide hitlérien”

    Oui c’est vrai, d’ailleurs c’est ce que me disent mes maîtres de Tel-Aviv. 6 gorillons de morts, tu peux pas test. A mort les blancs du coup !

    Comme le dirait si bien maître Gilles William Goldnadel, il y a un génocide. Le seul et unique. Et les autres ne peuvent pas être comparés.

    C’est pour ça qu’il est important de rappeler le génocide des 6 gorillons en début d’article pour accroitre sa crédibilité pour ensuite dire de la merde. Du coup, on sait qui parle. Qui oserait contester que les juifs ont été transformés en saucisses par les horribles hitlériens blancs assoiffés de sang (sachant que leurs enfants sont potentiellement aussi horribles) ? N’oubliez pas de vérifier vos abats-jours aussi, et de pleurer chaque jour pour les horreurs de la WWII. Hein ?

    Bref, article, poubelle… mdr

  8. En vrai, on n’en peut plus des africains. Qu’ils dégagent. Sans rire, ils cassent les couilles.

    A l’inverse, il y a plein de naïfs qui imaginent que les réfugiés ukrainiens seront des Svetlana plus ouvertes à leur minableté que les féministes locales. C’est pas gagné…

    Paf ! Je suis devenu “nazi” pour avoir écrit ça. Ben ok alors. Je suis “nazi”. Et puis quoi ?

    Cette “insulte” ne fonctionne plus, désolé Vladimir… Si sauver son peuple et son pays c’est être “nazi”, alors allons-y ! Tant pis si Poutine et ses suceurs africains pleurent… OSEF

  9. Il faut avoir le courage de retourner vers dieux,contre vent et marrais de la volenté des juifs sionistes qui veulent nous faire éloigné de dieux le long des trois siecles passés.aprés avoir pris le contrôle des rennes du pouvoir en occident.

    Par l’idéologie et la philisophie,dite période des lumiéres satanique.

    Aprés par le feux et le sang dans la période colonniale.

    Puis par l’endenctrinement et le conditionnement et des lois scélérates,aprés la deuxiéme guerre mondiale,par deux systéme qui leurs sont soumis.le capitalisme libérale sauvage,ou le communisme totalitaire.les deux faces de la méme monnaie sioniste.une même secte de parasites usuriers sataniques,qui controlaient les deux bord,sous couvert d’un affrontement appelé guerre froide.

    C’est de cette periode que leurs matérialisme,athéisme ont été encré dans les peuples dans le monde entier,le plus efficacement.car les peuples de chaque partie du monde croyait qu’ils défendaient des valeurs et idéologie acquises et non pas imposé.c’est la période du colonnialisme intelectuel,aprés la période du colonnialisme militaire.et c’est la periode la plus destructrice qu’a vécu l’humanité.

    Qui nous a mené à cette periode de l’aprés guerre froide 1990/2022.oû cette secte de parasite est passé à la vitesse superieure.en croyant détenir tout les pouvoirs et avoir anéantis toute résistance,elle est passée à imposé son vrai modele de société par la force de la loi,légiférée à l’ONU puis imposé aux differents parlements du monde entier.et tout pays qui refuse de se soumettre,il est attaqué frontalement et detruit.

    Cette periode de 1990/2022 a eté une periode oû vous vous soumettez au dictact sioniste,materialiste,capitaliste,transhumaniste ou vous subissez la destruction et le chaos.tout en oeuvrant à annéantir le maximum d’humains pour le grand plaisir de leurs maitres, que dieux nous a designé comme étant le grand ennemi de l’humanité dans tout les livres sacrés.

    C’est là qu’on a commencé à voir le vrai visage de ce monstre hideux criminelle sans foi ni loi,qu’est l’occident et les occidentaux,ces hommes blanc venus d’europe et qui se sont accaparé l’amerique du nord,l’australie et soumis le japon et la corrée du sud et les pays du golf essencielement.sans oublier ces même homme blanc européens se trouvant bizarement dans la palestine.

    Heureusement qu’il y a dieux qui a décidé autrement.

    La resistance est venue d’abord par les peuples musulmans,palestiniens à leurs tête, la grande résistante qui est resté là debout contre vent et marrais,puis l’iran.ce qui a permis à la chine et à la russie de gagner du temps et s’organiser et passer à l’offensive.sans oublier l’afrique du sud,cuba,venezuela et les peuples d’ameriques latine,d’afriques et d’asie.

    Et je constate que l’offensive du monde libre anti-sioniste et anti-européen-occidentale a commencé en 2022.

    Et le film a commencé le 02/02/2022,avec la reconnaissance de la russie des deux petites jumelles lougansk et donesk.,dont le titre est ” la double hélice du multilatéralisme et les débiles LGBTQ+++ “,que chacun prenne une place et admire le chef d’oeuvre qui va durer 10 ans(2022/2032, je l’espere).

  10. PS: les zigotos que l’on voit sur la photo illustrant cet article, sont morts, mais ils ne le savent pas encore, les bougres… Hé, bienvenue en enfer!

    Vous vous en doutiez bien un peu ?, (sauf pour les gros cons et autres attardés, et touts ceux qui affabulaient à tout va), rien, sur les évènements réels qui se sont, et qui se déroulent actuellement dans (et hors) conflit ukrainien, n’a réellement été dévoilé au grand public, rien, nada, que dalle!…, mais n’empêche que le plus important reste à venir!… alors, un peu de patience merde !…

    L’Iran, pardon la RII et l’axe de la Résistance (la vraie), dans son entièreté, ne devrait pas tarder à agir… et les anglo-sionistes (mais surtout les Étasuniens) devraient très prochainement salement trinquer !… et les sacs mortuaires des dépouilles de militaires étasuniennes devraient bientôt s’entasser pour former une gigantesque montagne de cadavres!

    c’est signé sergio

    1. … et les anglo-sionistes (mais surtout *les Étasuniens)…, car ces derniers devraient déclarer publiquement et simultanément leur hostilité ouverte, à la fédération de Russie, à la Chine, la république populaire de Chine (RPC), à la RII, la république islamique d’Iran, à la Corée du Nord, République populaire démocratique de Corée (RPDC), etc. etc., etc. (et ils sont une sacrée ribambelle a se bousculer au portillon…

    2. “les zigotos que l’on voit sur la photo illustrant cet article, sont morts, mais ils ne le savent pas encore, les bougres… Hé, bienvenue en enfer!”
      vous devez parler de la photo illustrant l’article précédent .
      pourquoi les tuer ils seront bien plus utiles en tant que prisonniers que comme cadavres !

  11. Rafik Hiahemzizou
    Philosophe et auteur.
    doit se calmer et boire une bonne tasse de camomille avant d’aller se coucher, ça ira mieux demain. Parce que, franchement, ce n’est pas le moment de perdre son temps à venir glaner n’importe quel ramassis d’insanités sur Strategika51.
    Mieux vaut mille fois l’ignorance qu’une semi-éducation aussi mal digérée.
    L’ignorance, au moins, laisse de l’espoir.

    1. bien à regret, je suis obligé de reconnaitre que tu es dans le mille ; et pourtant j’ai plongé dans la lecture de Rafic avec les meilleures intentions car son précédent billet était bon (malgré toutes ses lacunes) et que j’ai beaucoup apprécié ; là dès le départ le manque de rigueur (aussi bien dans la recherche de l’information – dans la documentation que dans le concept – la construction et articulation de ses idées) est si criant qu’on se dit qu’il y a aucune chance d’y trouver quelque chose de valable.
      Oui hélas “Mieux vaut mille fois l’ignorance qu’une semi-éducation aussi mal digérée.” il ne sait rien de la guerre civile yougoslave mis à part la bouillie criminelle de CNN et autres officines de désinformation et pourtant il débite ses inepties – et même pire, construit ses extrapolations philosophiques sur cette base – comme s’il s’agissait des vérités historiques ; et comment veux-tu mon pauvre Rafic que je me fie à toi sur des sujets que je ne connais pas ou peu?

      1. La guerre civile yougoslave a été l’occasion pour une intense opération de guerre psychologique doublée d’une propagande adaptée pour chaque région du monde, notamment le monde musulman. On se rappelle à l’époque que des clercs musulmans désignés ou révélés plus tard comme les clercs de l’Otan, présentait cette guette fratricide comme celle où de méchants serbes tuaient des musulmans en oubliant l’essentiel et les ressorts cachés ayant amené à ce conflit meurtrier. Jusqu’aux Accrods de Dayton, une grande partie du monde musulman, à l’exception des pays ayant une forte tradition anti-imperialiste, a gobé cette thèse. Ce fut la guerre du Kosovo et l’intervention de l’Otan contre la Serbie qui a dévoilé la supercherie et a éveillé beaucoup de consciences.

        1. Merci beaucoup cher Strategika de replacer – avec une formidable concision – les points sur les i.
          Je te savais juste, donc je ne suis même pas étonné en quelque sorte mais là c’est tout simplement admirable de vérité ; cheikh Imran Khoseini défend cette vision depuis très longtemps ; je ne sais pas si tu connais sont admirable travail mais ça vaut le détour

  12. on balaie d’abord devant sa porte, surtout en ces temps troublés, voici un exemple: “m Hiahemzizou dénonçons le manque de sagesse du pouvoir algérien qui veut envoyer un pont aérien de supporters en pleine crise totale (blé, pétrole, etc…). Ils auraient du économiser l’argent ce n’est pas le cas.

    A comparer avec la sagesse de 2008: “.Nourrir sa famille ou regarder l’Equipe Nationale , les Algériens c’est à vous de choisir !” https://amiraa20.skyrock.com/2175590857-ENTV-TOUJOURS-EN-RETARD.html

    CMR – ALG : Un pont aérien vers Douala en vue pour les supporters
    PAR MOHAMED B SAMEDI 12 MARS 2022
    Ainsi selon les modalités fixées, l’ONAT et Air Algérie seraient en phase active de préparation logistique d’un voyage à tarif réduit pour les supporters algériens désirant se rendre dans le pays des Lions Indomptables. Les deux organismes publics pourraient ainsi proposer une formule comprenant les billets d’avion aller-retour et le ticket d’accès au stade pour un prix estimé à 70 000DA environ 447;$
    https://www.dzfoot.com/equipes-nationales/cmr-alg-un-pont-aerien-vers-douala-en-vue-pour-les-supporters-221208.html

    “EN : Back to Oum Dourman ?

    La Présidence Algérienne annonce la mise à disposition de billets subventionnés afin d’accompagner
    @LesVerts
    dans leur déplacement à Douala le 25 mars prochain.

    Un soutien de taille qui rappelle une époque pleine de beaux souvenirs #TeamDZ”
    https://twitter.com/DZfoot/status/1502679763361611785?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1502679763361611785%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.dzfoot.com%2Fequipes-nationales%2Fcmr-alg-un-pont-aerien-vers-douala-en-vue-pour-les-supporters-221208.html

  13. m Hiahemzizou dénonçons le manque de sagesse du pouvoir algérien qui veut envoyer un pont aérien de supporters en pleine crise totale (blé, pétrole, etc…). Ils auraient du économiser l’argent ce n’est pas le cas.
    A comparer avec la sagesse de 2008: “.Nourrir sa famille ou regarder l’Equipe Nationale , les Algériens c’est à vous de choisir !” https://amiraa20.skyrock.com/2175590857-ENTV-TOUJOURS-EN-RETARD.html

    CMR – ALG : Un pont aérien vers Douala en vue pour les supporters
    PAR MOHAMED B SAMEDI 12 MARS 2022
    Ainsi selon les modalités fixées, l’ONAT et Air Algérie seraient en phase active de préparation logistique d’un voyage à tarif réduit pour les supporters algériens désirant se rendre dans le pays des Lions Indomptables. Les deux organismes publics pourraient ainsi proposer une formule comprenant les billets d’avion aller-retour et le ticket d’accès au stade pour un prix estimé à 70 000DA environ 447;$
    https://www.dzfoot.com/equipes-nationales/cmr-alg-un-pont-aerien-vers-douala-en-vue-pour-les-supporters-221208.html

    1. Que demande le peuple?

      Jeux et pain.surtout avec cette aubaine de l’envolé des prix du petrole et gaz.

      Il faut arréter de chercher à critiquer les dirigeants de certains pays sur n’importe quelle futilité.

      Tout en fermant les yeux pour d’autres,qui ménent leurs peuples vers le néant.dont personne ne dénonce comme par hasard.comme le maroc,les emirats,l’arabie yahoudite,l’egypte???

      Il suffit de se rapprocher des juifs siinistes en palestine,que tout le monde font semblant de rien voir voir ni entendre.

      Pourquoi personne ne dénonce la pauvreté qui s’envole au maroc,dû à l’envolé des prix et surtout l’electricité et le gaz et la situation précaire qui s’y instale?

      Tout le temps entrain de chercher les poux à l’algérie,qui est lá comme un rock au pein milieu d’un grand bordel de tout les cotés,tant cherché par les sionistes.

      Vous ne pensez pas?

  14. La cause véritable recul moral de l’humanité est que nous vivont dans une société dont le mode de production comporte grossièrement deux classes: les dominants et les dominés. L’évolution des modes de production (exploitation de la génération, exploitation de la force physique, exploitation de la force de fabrication, exploitation de la force des passions) a rendu les dominants(les hommes, les maîtres, les bourgeois, les logiciens) et dominés(les femmes, les esclaves, les ouvriers, les sans dents ) prisonniers de leur création. Cela explique l’affadissement des exploiteurs et des exploités au fur et à mesure de l’évolution de ces modes de production. La dégérénescence morale, intellectuelle, physique progressive des élites dans le temps s’explique par leur activité(l’acccumulation de richesses par le pillage du guerrier, l’accumulation de terres par le noble, l’accumulation de capital par le bourgeois, l’accumulation de structures de contrôle par le cybernéticien) de moins en moins valorisante. Les aspects spirituels sont dérivés de ces modes de productions(polytéisme:plusieurs maîtres pour une femme, monotéisme un seul maître pour une terre, athéisme: plusieur maîtres pour le capital, nihilisme: un seul maître pour la structure de contrôle). Les conditions d’une sortie des mode de production avec classe dominante étant en voie de réalisation(robots, intelligence logique artificielle, énergies nouvelles illimitées, …) on peut espérer un renouveau moral dans l’ère qui vient après un épouvantable passage nihiliste.

  15. Tout dépend ce qu’on entends par athéisme. Les légions du démiurge sont bien athées.

  16. Je n’ai pas encore tout lu, mais quelques réflexions sur deux des personnalités citées :
    Hegel a été très influencé par les principes de la kabbale de Luria, via les écrits de Jakob Boehme; il naviguait également beaucoup dans les milieux maçonniques. Il s’intéressait aux symboles illuminati tel la chouette de Minerve. Plusieurs auteurs qui ont étudié sa correspondance ont noté des références à l’église invisible;
    Nietzsche a écrit sur les hyperboréens dans son livre l’Antéchrist, d’où il désigne l’Ubermensch (surhomme ou superman) comme en quelques sortes une finalité de l’évolution;
    Pour avoir son nom dans les livres d’histoire ou dans les rayons de bibliothèque il vaut parfois mieux accompagner le mouvement et développer les thèses en vogue dans les bons milieux.
    En parlant de philosophes, savez vous que le quatrième grade de la golden dawn est “philosophus”?

    1. La golden dawn, ou au moins ses dirigeants occultes suivent le plan du NOM: Instauration d’une race blanche dominante, elimination du reste.
      Il n’ y a rien de philosophique la-dedans.

      De plus cette idéologie leur est dictée par les reptiliens.

      1. YHW : tu confonds la golden dawn (aube dorée) parti politique grec d’extrême droite et la golden dawn dont je parle qui est un groupe occultiste issu directement de la rose croix anglaise, très apprécié dans les milieux très huppés de Paris et Nice.
        On se doute bien que les néo-nazis se moquent bien d’être appelés philosophus, en Grèce ou ailleurs.

          1. Je ne confond pas La golden dawn et l’aube dorée grec, d ’ailleurs il n’ y pas de fifférence fondamenrale entre les mouvement sectaires rose-croix, golden dawn ou franc-maçonne, ou encore le bnai’ brith, voir bohemians ou skull and bones.

            Ce sont des sectes à vocation rascistes et suprémacistes sous couverts ee folklore pseudo ésotérique renforcé par des effets spéciaux derniers cris pour endoctriner leurs masses.

            Les pierres levées de guildstone atteste bien qu’ils veulent créer une race unique blanche dominante.
            Il y a d’autres canaux en littérature en science humaine qui pousse le faisceau de présomption en ce sens.

        1. Reptilien est une métaphore ancienne. Certains l’ont prise à la lettre.
          C’est toujours les mêmes fauteurs de troubles sur terre. Ils n’ont jamais changé.

          1. Les peaux bleux qui mangent des enfants…

          2. Si tu cites une référence ancienne, alors parlons de la source afin que chacun puisse juger: Reptiluens fait référence à la race des ” Serpents ” ou Rashasas du mahabharata, le plus ancien écrit au monde ( sansckrit ).

            Sur les 12 livres du mahabharata un livre leur est dédié, ils sont reputés malfaisants, inhumains et en complot perpetuel contre les hommes.

            Lors de la guerre d’irak, les USSA se sont empréssés de piller les tablettes d’argile gravées en sanscrit dans le musée irakien, puis de détruire avec 300 missiles de croisière le site d”UR berceau de la civilisation et premier site archéologuque au monde, ou une quantite énorme d’atrefact anciens devaient encore êtres exumés.

          3. Mais d’autre qui prédentent qu’il y a des une race issue de l’accouplement d’hulains et d’extraterestres qui a donné une race qui controle le monde.

            Je pense que ce genre de théories sont crées de toute piece pour innocenter les juifs sionistes issus des juifs talmudiques qui sont le vrai malheur pour l’humanité depuis des siecles.

          4. On trouve une autre lecture des chose dans les manuscrits de nag hammadi.

            Hommes-animaux et fils de lumière.

          5. Helena Blavatsky a popularisé le concept d’hommes-dragons dans les milieux occultistes, puis c’est passé dans la culture populaire au travers de divers écrits, films, etc…
            Peu de doute sur le fait que l’origine la plus ancienne vienne d’Asie, même si d’autres cultures ont déployé des mythes un peu équivalents.
            Plus étonnant, Gilbert Abas y fait référence dans son livre “qui veut encore tuer le Christ?” où il décrit de manière romancée l’existence de ces êtres.
            Pour ma part je pense que c’est piégeux de parler de ça sauf à y avoir été confronté directement ou à avoir des infos de première main. Mon avis c’est que c’est encore et toujours un mythe entretenu pour décrédibiliser et ridiculiser les chercheurs de vérité.

          6. Le mot est toujours faux, mais la chose est la même.

            Le ver est dans le fruit.

          7. En tout cas, je pense que les choses sont sérieuses d’un pdv occulte, et qu’une véritable révolution est en cours.

            Putin est en total symétrie, totale réciprocité. Il dit le vrai, il fait ce qu’il dit. L’ennemi dit le faux? Il fait comme l’ennemi… Mais en disant le vrai.

            Il a compris 🙂

            Ce qu’il lui font, c’est à eux même qu’ils l’infligent. Il est à son centre le garçon.

            Et ne nous trompons pas: l’ukraine, les bombinettes, les nazis ne sont qu’une bonne raison.

            La vraie guerre est occulte et terminale: en sautant nu dans l’arène, putin se contente d’y amener la lumière.

            Il n’a rien d’autre à faire. Quelle que soit la suite de l’illusion, cette bataille est déjà une victoire.

            Que Putin meure, que la russie perde, que l’hubris otanien survive n’aboutira qu’à augmenter la dose de lumière.

            Joyeuses tribulations 🙂

  17. Dommage que dans son essai, le philosophe n’est oas employé une seule fois le mot METAPHYSIQUE, car c’est de notre absence de connaissance de notre metaphysique qui a conduit les himmes à se dechirer, athès ou crotants d’aiileurs, même si les coperniciens ont une part de responsabilité non négligeable dans la déchéance des religions, lais surtout de ce qu’ elle etaient censèes apportèes à la construction de La Civilisation.

    Le titre est par conséquent tronqué aussi, il aurait fallu titrer:

    ” Le dèclin civilisationnel et ses consèquences: L’ oubli de notre mètaphysique “.

    1. si, il y est parlé de métaphysique.

      En revanche, Nietzsche y est mélangé avec le détournement qu’en a fait sa soeur.

      Et l’inde aurait pu être citée, c’en est un excellent exemple !

      1. Il emploi le mot métaphysique à 4 reprises au début de son éssai, mais dans un contexte périphérique à celui que j’ai à l’esprit:
        La politique, les religions, le progrés ne sont rien, la métaphysique est tout.

        Elle est tout car chercher la métaphysique c’est commencer par chercher l’origine de notre nature, et justement le fruit est mûr pour prouver que notre métaphysique, celle de l’univers est subtile, créatrice, agissante, complexifiante, participative, évolutive vers plus de complexité et non stagnante, et cela dés le big bang.

        Ainsi si la vitesse d’expension de l’univers n’est pas assez rapide, retour au néant, et si elle l’est trop retour au néant également, c’est constante est parfaite !!

        A tous les niveaux de la création apparaissent des constantes parfaites et des synergies qui ne sont pas ma signature du Hasard, mais d’une volonté intelligente. Notre métaphysique est les implications qui en découlent ainsi que nos responsabilités est TOUT, car tout part de là.

        De quelle manière enseigne t-on l’humanité, que donne la main posée sur le berceau et pourquoi garde t-elle le silence sur cette métaphysique là…..

        1. Tu es si drôle….à tomber à la renverse dis donc….et puis cette finesse…cette subtilité…une telle psychologie secondaire aurait mérité que tu ouvres un blog pour toi tout seul !

  18. Non l’athéisme n’est pas la cause.
    Les croisades nordiques, les 7 croisades contre les musulmans, la croisade contre le albigeois, l’inquisition, la controverse de Valladolid, la doctrine de la découverte pas révoquée à ce jour. Extraits de la bulle Romanus Pontifex du pape Nicolas V du 8 Jan-vier 1455 fondatrice de ‘’la doctrine de la découverte’’: <<… Ainsi après avoir pesé toutes les conséquences avec la méditation qui se doit et après avoir noté que nous avons donné par missives an-térieures la faculté ample et simple au roi Alphonse d’envahir, de rechercher, de capturer, de vaincre et de subjuguer tous Sarazins et païens que ce soient et tout autre ennemi du Christ où qu’il soit et les royaumes et duchés et principautés et colonies et posses-sions et tous biens mobiles ou immobiles en leur possession ainsi que de réduire leurs personnes en esclavage perpétuel et d’appliquer et de s’approprier pour lui-même, ses héritiers et suc-cesseurs lesdits royaumes, duchés, principautés, colonies, posses-sions et biens et de les convertir en ses biens et profits et qu’en ayant sécurisé cette faculté, …>>

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :