Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

[Part One Appears Here]

Prima facie US State’s foreign policy insanity appears not just weird but absurd too:
1. Impact German/European future energy supplies.
2. Cutoff Russia from world trade; a declaration of war by Washington.
3. Abandon the Ukraine to the dogs of war.

But recall that Washington lost its sanity long ago, and there is devil in the details.

Years ago Beltway paymasters/contractors decided a strategy to challenge Russia’s supply of natural gas to Europe, in the interest of expanding the US Liquified Natural Gas industry, which the US dominates. That privileged posture, where the US may unjustly leverage brute force at will to maintain hegemony and enforce its cartel, is at the heart of this problem.


The US vowed to stop Nord Stream 2 at any and all cost, and Washington’s failure to negotiate or compromise over Nord Stream 2 (not to mention demands for indivisible European security) in part led to this debacle. Ironically, that foretells how Russia will weather this storm. China, India, Iran, Brazil and most NAM sovereigns will expand trade with Russia, importing especially as the ruble trades lower. Such trade will be difficult at first (addressed later) and the Beltway’s Evil Empire will do its utmost to impact it. But such trade will occur/expand regardless, between non-aligned nations and the Sino-Russ pact. https://the-pipeline.org/new-sino-russian-pact-threatens-u-s/
But why would Washington consider China to be expendable when much US import trade is with China? Perhaps State Capture to such degree as the Imperial United States is captured, is simply unfathomable.

Now China leadership knows it must enable and enforce this Russ-Sino pact, because if not, China is next in line to experience Washington’s aggression. Thus America is completely detached from the global reality.


A greater point, the former United States has taken a massive gamble here, based on a new Cold War versus Russia; and that’s a far different proposition than Washington’s failed state ventures in Iraq, Iran, Libya, Syria, Afghanistan, Yemen, Palestine, Lebanon, etc. Washington’s appetite for risk* has always risked the lives of others… for hegemony, and in places that few Americans can name or locate on a map.


Overall, the regime in DC risks economic viability, financial safety, resource security, and even risks the lives of its own people for hubris: put at risk by the failed policies of obsessed ideologues who litter the dark halls of US State, and the CIA, plus the infinitely corrupt Security State.

Briefly, America’s Captured corporate State has gambled all its chips, on the roulette black number of sanctions… sanctions which have failed versus all sovereigns Washington has ever attempted to overthrow.


Despite its military might and MMT phony dollars, Washington’s sanctions are a dismal failure. The paper tigers of US State know it making this fiasco of a move all the more puzzling. It’s as if the zombies who populate State know they are doomed to their own private self-induced hell going forward. Or as if western Elites hoped to deliberately crash their own system: Link: https://www.bitchute.com/video/reZVYRPihX3A/
Washington has gambled big to maintain its hegemony, which may or may not fail. Much of that relates to how Russia will fare, in its Sino pact, since a neutral and neutered Ukraine is (almost) a done deal. Cue aside the Ukraine — as the Illuminati of the Collective West have already done — to explore monetary reality. Russia has already ditched US payment systems by adopting UnionPay, almost overnight. SPFS and CEPS systems are up and running; for Russia, SWIFT and the Nazi’s in Brussels are history now. A bit of Western agitprop too relates to hundreds of Russia’s billions supposedly stranded. Not true.


Where Washington sees only perverse delusion of aggression and greed, Brazil, Iran, China, India, Venezuela – perhaps Turkey – and the non-aligned world, see opportunity for a future alignment free of US dollar domination. That’s almost ½ of the globe. Such non-aligned trading opportunity will be challenged by Washington, but likely fail. To restrict at least 30% of world trade to suit the current hegemonic is too much, even for the arrogant Beltway psychotics who demand it.


Biggest issue for Russian planners being the foreign exchange (FX) market where Russia is unable to fully defend the ruble, due to exclusion from Western central bank FX trading.. with emphasis on “fully”. China will no doubt assist in supporting the ruble and Washington has already whined about that. Unfortunately for the US regime, the lower the ruble goes the more attractive Russia’s exports are to those who need them. Above all, is a new global structure which circumvents Washington’s weaponization of the $ entirely. And that is, perhaps the most positive and ambitious news of this entire affair, to end the infernal global rule of Washington’s infernal warfare state.


In response, the collective West has just excluded Russia from the western gold cartel, a tightly wrapped crooked market run by the US Federal government and banks, European/Swiss banks and their crooked Elites (for many decades). The gold cartel consists of Fed dealers, and an alphabet soup of market scammers; namely the CME, LBMA, BIS, ESF, and IMF. It’s a dirty BIG secret even Dubai is well in on.


Now Russia was just expelled from a key London gold cartel player, the LBMA: https://www.financemagnates.com/institutional-forex/russian-bullion-refineries-suspended-from-london-and-american-markets/ Posing the most interesting scenario of all, re a potential split within of the little-known but infinitely important sovereign gold carry trade, a gold trade which underlies the most important guarantees between sovereigns.


Some monetary realists believe a partially backed gold fiat may resurrect monetary checks and balances that once existed to (hopefully) prevent an Empire from establishing global domination. Yuan/ruble speculation on a partially resource backed currency has existed for many years, similar to the partially backed Swiss franc predecessor (ended year 2001) to the present full fiat CHF. The promise that a monetary system based on a real resource might end the monetary fantasy and debt corruption that the collective West stands for.** Point being that failure of the LBMA/BIS/CME gold cartel will certainly count the days until $ doom — and very quickly — which is why gold has been suppressed by Washington and Wall Street banks since August 15th, 1971.


Russia, China, and all nations opposed to US State hegemony, will of course come under increasing pressure as Washington’s abject stupidity manifests regarding the unravelling of the global monetary system. Resource denial; cartel wars; competition for dominance in a fractured world long subverted by warfare, greed, and fiat debt duplicity is the New New World Order.

Difficult and messy as this will be, we also see an opportunity to turn the tide on Washington’s arrogance and hubris. Pax Americana is known for its vile arrogance, for its amorality and immorality; its militarism, and the perverse, depraved vision the collective Totalitarian west has presented to the world for decades now. That must end. In the big picture, perhaps this is the beginning of that end?

Steve Brown



*Well-reflected in the useless mega-valued bullshit companies pushed by Wall Street
** Presently crypto is not an option for large central banks; its usage as currency is minimal, impractical, expensive, slow, and ultimately it’s a fiat derivative (for another time) with many failings as practical currency.


23 thoughts on “The West Triple Cross part 2

  1. J’ai cherché sans succès. Du coup j’ai vu la dernière brève du réseau voltaire sur Israel et l’Ukraine. Franchement si Israel n’était pas informé plus tôt de la présence de néo nazis en Ukraine c’est la cata. Comme quoi les grands dirigeants ne savent parfois pas grand chose ou sont aveuglés par leurs principes.

    1. Toujours entrain de faire la pub pout meysan le gauchiste sioniste.

      Comment oser continuer à prétendre que les sionistes sont les ennemies des nazis.

      Or c.est la secte des parasites juifs sionistes qui ont créé le nazisme comme ils ont créé l’ukraine post maidan.

      Le nazisme a été créé pour affronter staline etet détruire l’euprope, comme c.est le cas de l.ukraine de 2014.

      Aussi pour persécuter les juifs quequi la majorité n’étaient pas sionistes et les pousser à l.exode vers la palestine et la création du cancer de l’entité sioniste en palestine.

      Et ton Thierry Marsan vient nous dire que c’est maintant qu.il ont su qu’il y aa des nazis en ukraine et qu’ils entrain d’infiltrer les rouages de l.etat ukrainien.

      Se baser sur des bobards poubards plus débiles.

      Est ce qu.il y a plus raciste qu’un israelien.pour avoir la citoyenneté israéliennes,il faut venir en palestine et s’engager dans l’armée la plus raciste du monde pendant 05 ans,pour tuer du palestinien sans aucune retenue.et vous pensez un seul instant qui les juifs sionistes en palestine peuvent êtres des ennemis ukro-nazis qu’ils ont eux même créé???

    2. Mais ils savent tout Oliv ; laisse tomber ; l’Ukraine nazie n’est qu’un volet du projet géopolitique de reconstitution du grand Khaganat sur ce territoire-là ; les Khazars considérant (en gros) que le projet d’Israël est un échec, il fallait une solution et elle est en train de s’articuler là depuis… allons (en gros) la promenade d’Arik sur l’esplanade des mosquées.
      La naïveté – confinant à la crétinerie collective – du peuple Ukrainien qui s’est engouffré dans le rôle de dindon de la farce qu’on lui a attribué – ne cesse de me surprendre ; ça c’est un truc qui m’a abasourdi ; je comprends pas, même si ce n’est pas la première fois que ça arrive ; car la même recette a marchée dans le sous-continent indien et chez les Slaves du sud.

      1. L’ubérisation des médias touche tout particulièrement les pays récemment entrés dans le mode de vie occidental. On va voir ce qui ressort de tout ça mais là vu comment ça bouge dans tous les sens il est vraiment difficile de se faire une idée du devenir du monde. Tous les avis un peu éclairés sont bons à prendre. Pour rester dans le gauchisme, j’aime bien suivre aussi le site le grand soir, toujours avec recul.

  2. La Triple Croix de l’Ouest partie 2

    [La première partie a été publiée ici]

    À première vue, la folie de la politique étrangère de l’État américain semble non seulement bizarre mais aussi absurde :
    1. Impact sur les futurs approvisionnements énergétiques allemands/européens.
    2. Couper la Russie du commerce mondial ; une déclaration de guerre de Washington.
    3. Abandonner l’Ukraine aux chiens de la guerre.

    Mais rappelez-vous que Washington a perdu la raison il y a longtemps, et que le diable se cache dans les détails.

    Il y a des années, les payeurs/contractants du Beltway ont décidé d’une stratégie visant à contester l’approvisionnement de l’Europe en gaz naturel par la Russie, dans l’intérêt de l’expansion de l’industrie américaine du gaz naturel liquéfié, que les États-Unis dominent. Cette position privilégiée, où les États-Unis peuvent injustement utiliser la force brute à volonté pour maintenir leur hégémonie et faire respecter leur cartel, est au cœur de ce problème.

    Les États-Unis ont juré de stopper Nord Stream 2 à tout prix, et l’échec de Washington à négocier ou à faire des compromis sur Nord Stream 2 (sans parler des demandes de sécurité européenne indivisible) a en partie conduit à cette débâcle. Ironiquement, cela laisse présager comment la Russie va surmonter cette tempête. La Chine, l’Inde, l’Iran, le Brésil et la plupart des pays souverains du Mouvement des pays non alignés développeront leurs échanges avec la Russie, en important surtout à mesure que le rouble s’échange à la baisse. Ces échanges seront difficiles au début (nous y reviendrons plus tard) et l’empire du mal du Beltway fera tout son possible pour les entraver. Mais ce commerce se produira/se développera de toute façon, entre les nations non alignées et le pacte sino-russe. https://the-pipeline.org/new-sino-russian-pact-threatens-u-s/
    Mais pourquoi Washington considérerait-il que la Chine n’est pas indispensable alors qu’une grande partie du commerce d’importation américain se fait avec la Chine ? Peut-être que la capture de l’État à un degré tel que celui des États-Unis impériaux est tout simplement insondable.

    Les dirigeants chinois savent maintenant qu’ils doivent permettre et faire respecter ce pacte russo-sino-américain, car sinon, la Chine sera la prochaine à subir l’agression de Washington. Ainsi, l’Amérique est complètement détachée de la réalité mondiale.

    Un point plus important, les anciens États-Unis ont pris un pari massif ici, basé sur une nouvelle guerre froide contre la Russie ; et c’est une proposition bien différente des entreprises d’États faillis de Washington en Irak, Iran, Libye, Syrie, Afghanistan, Yémen, Palestine, Liban, etc. Le goût du risque de Washington* a toujours mis en danger la vie d’autrui… pour l’hégémonie, et dans des endroits que peu d’Américains peuvent nommer ou situer sur une carte.

    Dans l’ensemble, le régime de Washington risque la viabilité économique, la sécurité financière, la sécurité des ressources, et risque même la vie de son propre peuple pour son orgueil démesuré : mis en danger par les politiques ratées d’idéologues obsédés qui jonchent les couloirs sombres de l’État américain, et de la CIA, plus l’État de sécurité infiniment corrompu.

    En bref, l’État corporatif américain capturé a misé tous ses jetons sur le numéro noir de la roulette des sanctions… des sanctions qui ont échoué face à tous les souverains que Washington a jamais tenté de renverser.

    Malgré sa puissance militaire et ses faux dollars MMT, les sanctions de Washington sont un échec cuisant. Les tigres de papier de l’État américain le savent, ce qui rend ce fiasco d’un mouvement d’autant plus déroutant. C’est comme si les zombies qui peuplent l’État savaient qu’ils sont condamnés à leur propre enfer privé auto-induit à l’avenir. Ou comme si les élites occidentales espéraient faire délibérément échouer leur propre système : Lien : https://www.bitchute.com/video/reZVYRPihX3A/
    Washington a fait de gros paris pour maintenir son hégémonie, qui peuvent échouer ou non. Cela dépend en grande partie de la manière dont la Russie va s’en sortir, dans son pacte sinisé, puisqu’une Ukraine neutre et neutralisée est (presque) une affaire réglée. Mettez de côté l’Ukraine – comme l’ont déjà fait les Illuminati de l’Occident collectif – pour explorer la réalité monétaire. La Russie a déjà abandonné les systèmes de paiement américains en adoptant UnionPay, presque du jour au lendemain. Les systèmes du PSSA et du CEPS sont en place et fonctionnent ; pour la Russie, SWIFT et les nazis de Bruxelles, c’est de l’histoire ancienne. Un peu d’agitation occidentale concerne également les centaines de milliards de la Russie qui seraient bloqués. C’est faux.

    Là où Washington ne voit que l’illusion perverse de l’agression et de la cupidité, le Brésil, l’Iran, la Chine, l’Inde, le Venezuela – peut-être la Turquie – et le monde non-aligné, voient l’opportunité d’un futur alignement libre de la domination du dollar américain. C’est presque ½ du globe. Une telle opportunité commerciale non alignée sera contestée par Washington, mais échouera probablement. Restreindre au moins 30% du commerce mondial pour satisfaire l’hégémonie actuelle est trop, même pour les psychotiques arrogants du Beltway qui l’exigent.

    Le problème le plus important pour les planificateurs russes est le marché des changes, où la Russie est incapable de défendre pleinement le rouble, en raison de son exclusion du marché des changes des banques centrales occidentales, en insistant sur le terme “pleinement”. La Chine aidera sans aucun doute à soutenir le rouble et Washington s’en est déjà plaint. Malheureusement pour le régime américain, plus le rouble baisse, plus les exportations russes sont attrayantes pour ceux qui en ont besoin. Par-dessus tout, il y a une nouvelle structure mondiale qui contourne entièrement l’armement du dollar par Washington. Et c’est peut-être la nouvelle la plus positive et la plus ambitieuse de toute cette affaire : mettre fin à la domination mondiale infernale de l’État guerrier infernal de Washington.

    En réponse, l’Occident collectif vient d’exclure la Russie du cartel de l’or occidental, un marché tordu étroitement enveloppé, dirigé par le gouvernement fédéral et les banques des États-Unis, les banques européennes/suisses et leurs élites tordues (depuis de nombreuses décennies). Le cartel de l’or est composé de négociants de la Fed et d’une soupe alphabétique d’escrocs du marché, à savoir le CME, le LBMA, la BRI, le FSE et le FMI. C’est un sale GROS secret dont même Dubaï est bien au courant.

    Aujourd’hui, la Russie vient d’être expulsée d’un acteur clé du cartel de l’or de Londres, la LBMA : https://www.financemagnates.com/institutional-forex/russian-bullion-refineries-suspended-from-london-and-american-markets/. Le scénario le plus intéressant de tous est celui d’une scission potentielle au sein du commerce de l’or souverain, peu connu mais infiniment important, un commerce de l’or qui sous-tend les garanties les plus importantes entre souverains.

    Certains réalistes monétaires pensent qu’une monnaie fiduciaire partiellement adossée à l’or pourrait ressusciter les contrôles et les équilibres monétaires qui existaient autrefois pour empêcher (espérons-le) un empire d’établir sa domination mondiale. La spéculation sur les yuans/roubles sur une monnaie partiellement adossée à des ressources existe depuis de nombreuses années, tout comme le franc suisse partiellement adossé qui a précédé (fin 2001) le franc suisse actuel. La promesse qu’un système monétaire basé sur une ressource réelle pourrait mettre fin à la fantaisie monétaire et à la corruption de la dette que représente l’Occident collectif.** Le fait est que l’échec du cartel de l’or LBMA/BIS/CME comptera certainement les jours jusqu’à la fin du dollar – et très rapidement – ce qui est la raison pour laquelle l’or a été supprimé par Washington et les banques de Wall Street depuis le 15 août 1971.

    La Russie, la Chine et toutes les nations opposées à l’hégémonie de l’État américain seront bien sûr soumises à une pression croissante à mesure que la stupidité abjecte de Washington se manifestera en ce qui concerne le démantèlement du système monétaire mondial. Le déni des ressources, les guerres de cartel, la compétition pour la domination dans un monde fracturé depuis longtemps par la guerre, la cupidité et la duplicité de la dette fiduciaire, voilà le Nouvel Ordre Mondial.

    Aussi difficile et désordonné que cela puisse être, nous voyons aussi l’opportunité de renverser la vapeur de l’arrogance et de l’orgueil de Washington. La Pax Americana est connue pour sa vile arrogance, pour son amoralité et son immoralité, son militarisme et la vision perverse et dépravée que l’Occident totalitaire collectif présente au monde depuis des décennies maintenant. Cela doit cesser. Dans une perspective globale, peut-être est-ce le début de cette fin ?

    Steve Brown

    *Bien reflété dans les entreprises inutiles méga valorisées poussées par Wall Street.
    ** Actuellement, les crypto-monnaies ne sont pas une option pour les grandes banques centrales ; leur utilisation en tant que monnaie est minime, peu pratique, coûteuse, lente et, en fin de compte, c’est un dérivé de fiat (pour une autre fois) avec de nombreux défauts en tant que monnaie pratique.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

  3. Interesting dear mister Brown, but I don’t think the empire is stupid. What we are currently seeing is only part of the path taken to reach a goal. Maybe the goal itself is stupid but we should define it first.

    1. le but n’est pas stupide ; il est monstrueux et dénotte comme tel la vraie nature de ses concepteurs

        1. Hors sujet mais l’information vient d’être relayée par des sources liées au monde du renseignement : l’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad serait un agent de la CIA.
          Cela explique probablement les raisons de sa mise en résidence surveillée.

          1. Il s’est bien caché à l’époque où il se confrontait à Obama.
            Un grand théâtre, qui a forgé une partie de l’opinion publique iranienne.

          2. le seul qui a eu le nez creu à l’époque etait Thierry Meyssan car il avait parlé de ses origines

          3. C’est ce qui me semblait mais je n’ai pas retrouvé son article. En France on a eu Sarkozy, beau-fils du fils de Wisner, un des créateur de la CIA et un temps chef des réseaux stay behind.

          4. tu peux le trouver – y en a eu plusieurs où TM abordait les origines et l’ambuiguité de Mahmoud AN ; je me souviens encore de la photo du passeport etc.

          5. Zelensky aurait proposé de rencontrer Poutine à Jerusalem avec Bennett en médiateur. Si confirmé cela irait dans le sens de ce qu’annonçait le réseau voltaire à savoir une prise de conscience du gouvernement israélien à propos des néo-nazis ukrainien et la proposition de Bennett à Zelensky d’accepter les exigences de Poutine.

          6. Zelensky dispose d’un passeport israélien valide et en tant que tel est un ressortissant israélien.

            C’est la connexion Abramovitch et la nébuleuse des affaires (Nickel, Palladium, etc) qui semble ennuyer les Israéliens. L’arrestation du Rabbin Litvak au Portugal n’arrange guère les choses. Il semble que le monde juif est divisé et une lutte interne assez vive et violente le déchire depuis l’affaire Epstein.

            Bennett est obsédé par l’Iran.

          7. C’est un peu étonnant car après son élection, certains ont tenté une révolution de couleur dans la rue (souvenez-vous de manifestations contestant les résultats et de la jolie Iranienne qui prend opportunément une balle en pleine tête en face de l’équipe la BBC …)
            Et puis c’est un des très rares dirigeants qui aient osé contester la fable du 11 Septembre (faites bruler un peu de kérosène à côté d’une poutre d’acier et vous verre si elle fond ….)
            La vidéo ici
            https://www.dailymotion.com/video/xey2jh

            Info ou Intox ? Intox à mon avis, Strategika …

          8. et cela juste au moment ou l’empire montre sa faiblesse et l’Iran pourrait tirer les bénéfices de son positionnement dans le camp de la résistance !
            étrange non ?

          9. Après quelques recherches j’ai retrouvé un article de TM qui pointe le prédécesseur de Ahmadinejad, Mohammad Khatami, et son successeur Hassan Rohani, comme des agents de la CIA ou en tout cas comme ayant travaillé de concert avec la CIA et le mossad.
            Ahmadinejad pendant sa présidence ne semble pas avoir le profil. Tout est complexe néanmoins et TM est parfois trop impliqué avec des personnages comme Ahmadinejad ou El Assad en Syrie pour que l’on ait pas une approche un minimum critique.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :