Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150

Statistics

  • 7 972 413 Views

25/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

5789

Des missiles iraniens Fatah-110 s’abattent à Erbil

Deux ressortissants iraniens ont été tués dans un raid sous couverture israélienne* sur des objectifs à Damas le 08/03/2022.

Selon des informations non confirmées, les deux iraniens tués au cours de cette attaque conjointe seraient deux cadres de la branche extérieure du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne (Brigade Al-Qods) détachés à Damas.

En réponse à cette attaque, l’Iran vient de frapper, aujourd’hui 13/03/2022, le centre des opérations régionales des services spéciaux US et israéliens à Erbil, dans le Nord de l’Irak , avec des missiles balistiques de courte portee de type Fateh 110.

Le missile Fateh 110 est un missile balistique de courte portée à propulsion solide, lancé à partir d’un lanceur mobile. Il a été développé à partir d’une version améliorée du missile non guidé Zelzal-2 (Zelzal=tremblement de terre) avec l’adjonction de systèmes de guidage et de contrôle.

Les dix missiles iraniens ont été lancés de Khassbad près de Tabriz en Iran et ont atteint leurs cibles dans le nord de l’Irak avec une précision remarquable. La cible semble être une base militaire US à l’aéroport international d’Erbil abritant les centres des opérations régionales conjointes du Mossad et de la CIA. Un avion E-11A BACN (Battle Airborne Communication Node) et des avions citernes KC-135R auraient été également ciblés dans cette attaque balistique. Le E-11A est un appareil embarquant un équipement électronique sophistiqué fournissant une “sorte de réseau Wifi crypté” mobile aux forces militaires au sol. La présence du E-11A BACN 11-9355 à Erbil depuis le 10 mars 2022 indique qu’une opération clandestine conjointe était en cours dans la région.

D’après des informations non confirmées, au moins un des missiles iraniens serait tombés près du “consulat” américain à Erbil, mais aucune information n’est disponible à ce sujet. L’un des sites ciblés abrite un centre régional conjoint des services spéciaux US et israéliens selon les autorités autonomes du Kurdistan irakien.

Comme ce fut le cas pour des incidents précédents, et c’est une prévision fort probable, le bilan de cette attaque sera zéro morts et zéro blessés. Et probablement zéro dégât matériel. Dans quelques mois, les médias nous apprendront que quelques militaires ayant été un peu secoués pourraient entretenir des pensées suicidaires dans des hôpitaux en Allemagne. Un avion ambulance a quitté le nord de l’Irak en direction de Tel-Aviv tandis qu’un autre est en route pour la base militaire US de Ramstein en Allemagne.

Cette attaque s’insère donc dans le cadre d’une série de coups échangés plus ou moins sous la ceinture par les acteurs etatiques impliqués dans le conflit du Moyen-Orient et du Levant mais coincide avec des négociations boiteuses et biaisées concernant le nucléaire iranien et la crise sans précédent en Europe orientale.

Il est à parier que cet incident sera exploité pour une escalade vu que les choses se passent très mal pour l’Otan en Ukraine au point où ce dernier prévoit une attaque russe sur un pays de l’Otan et que les plus de 5200 sanctions ayant frappé la Russie ne sont que des effets d’annonce puisque la majorité des compagnies se retirant de ce pays ont prévu d’y continuer leurs affaires via la Chine.


Actualisé : l’attaque iranienne a été menée par une salve de douze missiles Fatah-110 et des drones. Quatre jours auparavant, Press TV diffusait un communiqué officiel annonçant des représailles assurées suite à la mort de deux conseillers militaires iraniens dans un raid sous couverture israélienne à Damas.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 339

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :