Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

According to the Wall Street Journal, today President Putin has nominated for a third term Elvira Nabiullina as chief of the Russian central bank: 

“Ms. Nabiullina’s reappointment solidifies her role as one of Russia’s top economic generals, tasked with keeping the country’s financial system functioning and commerce flowing while fighting rages in Ukraine. Her current term is due to end in June. She is expected to speak later Friday.

“’The president has repeatedly praised the results of the work of Nabiullina and the central bank as a whole. And we see how logical it was to introduce her candidacy for another term,’ Kremlin spokesman Dmitry Peskov told reporters on Friday.”  https://www.wsj.com/articles/putin-taps-central-bank-chief-for-third-term-with-mandate-to-cushion-economy-from-sanctions-11647602129?mod=Searchresults_pos4&page=1 

This  is an inexplicable decision!  Nabiullina is the incompetent or traitor who was keeping Russia’s gold and foreign exchange reserves abroad where they were easily confiscated by the sanctioning  countries.

Russia’s finance minister announced that Russia had lost half of its gold and foreign currency reserves to confiscation. We do know that Russia’s reserves were offshored, because Russia was able to use some of her frozen reserves to pay a European debt and avoid default.  Russia was able to use her frozen reserves because it suited the interest of the Western banks whose self-interest prevailed over Washington’s sanctions.

As Pepe Escobar writes,  “This is a powerful indictment of the Russian Central Bank – which was borrowing against gold and exporting it. For all practical purposes, the Central Bank could be accused of perpetrating an inside job.” 

“It boggles the mind that the Russian Central Bank does not answer to the Russian constitution as well as to the judicial system, but in fact is subordinated to the IMF. A case can be made that this cartel-designed financial system – implying zero sovereignty – simply cannot be tackled head on by any nation on the planet, and Putin has been trying to undermine it step by step. That includes, of course, keeping Elvira Nabiullina on the job even as she duly follows the Washington consensus to the letter.”  https://www.unz.com/pescobar/all-that-glitters-is-not-necessarily-russian-gold/  ( I assume Escobar is being facetious.)

It is beyond comprehension that Putin would reappoint, rather than arrest for high treason, a fool or traitor who gave away Russia’s foreign exchange reserves to Russia’s enemies, a Western alliance that Putin has said is committed to the annihilation of Russia.  

Something is clearly bad wrong in the Kremlin when the Russian central bank is following IMF norms that serve the West at Russia’s expense.  As Putin has finally acknowledged the reality of a Russian Fifth Column operating against Russia, he should investigate whether his central bank chief is part part of it.

Paul Craig Roberts

Direct source: here

23 thoughts on “Putin Reappoints Russian Central Bank Chief Who Handed Over Russia’s Reserves to Russia’s Enemies

    1. très bien ce petit document, belles infos, clair, ils ont bien fait de nous l’envoyer 😀

      Aurons il l’intelligence de … ne pas avoir menti… Ca sera la seule voie vers la victoire !

      1. en tous cas, la com de /t.me/russosphere/ travaille d’arrache pied à arroser l’arroseur avec ses propres méthodes. Ya du gros boulot derrière ce canal 🙂

  1. De puis quand le WSJ prend les intérêt de la Russie à cœur???

    Peut-être que le FMI est maintenant lui aussi sous contrôle de Q… et du NESARA…et du GESARA…

    Qu’il y a une réévaluation des monnaies secrète…en cours…

    Une mise en faillite des banques…des gouvernements…des corporations…de l’économie mondiale…des institutions mondialistes…du BRI, du FMI, de la Banque du Vatican, des banques de la City de Londres…

    Même les banques suisses soutiennent les Nazis…

    Les apparences sont parfois trompeuses!

    Qu’est-ce qui chicotte l’empire reptilien???

    Ses banquiers!

    Ses médias!

    Probablement le reset de l’état profond lui-même!!!

    De ses monnaies et de son système d’esclavage par la dette…

    Et c’est la Panique totale…

    1. De toute évidence il s’agit plutôt de l’analyse de Paul Craig Roberts qui est douteuse…

      Excuse au WSJ!

  2. Je pensais que les BC suivaient les recommandations de la BRI ??? C’est les gouvernements qui suivent les recommandations du FMI… Je pense.

  3. En meme temp,les previsions et analyses de ce P.C Robert n’ont jamais brillé par leurs pertinances.,voire meme le contraire..Il n’est qu’un pitre qui subsiste tant bien que mal sur le dos des evenements de la planete,sans voir plus loin que le bout de son nez……

  4. Je rectifie :
    L’or n’existe que dans l’apparence de vos esprit.
    Le véritable étalon de la richesse, de la valeur, et cela depuis l’instauration de l’Etat et de l’esclavage, ou encore nommé l’Etlave, il y a 10.000 ans entre le Tigre et l’Euphrate, est la GHS, Graisse Humaine Stabilisée.
    Selon son origine, le lingot est plus ou moins précieux.
    La GHS de bébé est au sommet, suit la GHS de jeune fille et de jeune garçon, puis la GHS d’adulte femme ou homme, et enfin la GHS de vieillards.
    Selon l’origine géographique et selon les époques, il y a aussi une différence de valeur entre les lingots de GHS.
    Par exemple, en ce moment, la GHS au sommet du cours en Occident est la GHS des Zé-Lu, ces petits biscuits assez sectons mélange de carton cuit, de sucre, de lait et de colorant de jonquille.

      1. Très jeune déjà soit vers 4 ans, j’ai commencé à trouver les adultes complétement cons et ridicule, grotesque, absurde, impossible à prendre au sérieux. Ensuite, je suis devenu adulte moi-même et le problème s’est posé que ce que j’avais senti intuitivement dans mon enfance était vérifié, que je devais exister dans milieu de cons, que les rares non-cons avaient intérêt à se planquer et même à apprendre à feindre d’être cons, et que les cons tenaient dur comme fer à rester cons et qu’ils considéraient comme allant de soit la connerie et que même ce n’était pas de la connerie mais l’état normal. Cette histoire d’or, que dire, mais qu’ils le bouffent leur or. La légende grecque de Midas est elle intéressante comme point de vue. C’est une manière de se débarrasser des cons, à la façon de ces capitalistes qui vendront même la corde pour les pendre. Le problème est que cela ne va pas assez vite, et qu’en attendant il y a des dégâts, et même au point où on ne sait pas ce qui va rester debout, et qu’en règle générale, voire quasi absolue, c’est toujours les moins cons qui partent les premiers (ça je l’ai aussi vérifié), et qu’il ne reste en dernier que les sur-cons.

  5. L’expérience montre que quand on ne comprend pas ce que fait Poutine, c’est qu’il a plusieurs coups d’avance sur tout le monde. Nous comprendrons son choix dans quelque temps… En, attendant, les pertes de l’or russe russe dans les sanctions, n’auront peut-être pas autant d’effets réels que cela. Allez savoir à qui l’or du Vatican récemment extrait a été distribué…

  6. Visiblement il ne comprend pas comment fonctionne le système de réserves d’une banque centrale (BC) (ou nationale dans certains pays comme la Chine ou la Suisse).

    1.-

    Seule une BC peut émettre sa propre monnaie, les utilisateurs de cette monnaie doivent donc avoir un compte ouvert dans cette BC. La plupart n’acceptent comme clients que leurs propres institutions (leur Trésor p.ex.), des institutions internationales et les BC étrangères. quiconque utilise le US$ (ou le Pesos argentin) doit posséder un compte de dépôt à la FED (à la BC argentine). Il est impossible de faire autrement. Une BC peut donc geler un compte aussi facilement que votre banque commerciale peut bloquer le votre, au risque de perdre de sa crédibilité.

    On ne peut rien reprocher à Nabiullina !

    Quand un pays doit acheter il doit disposer la ou les devises acceptée par son vendeur, d’où la nécessité d’avoir des réserves dans la plupart des grandes monnaies dites, justement, de réserve, et le fait que la BC concernée voit la transaction entre deux des comptes qu’elle tient. L’équivalent des “hommes de paille” s’appellent les paradis fiscaux qui servent aussi d’intermédiaires, mais sont faciles à surveiller par une BC.

    Le seul moyen d’éviter le US$ (ou l’euro) seraient de trouver des vendeurs acceptant une autres devise (d’où aussi les accords de troc entre états, mais c’est long à mettre en place, à la différence de la fluidité du US$ ou de l’euro échangés par SWIFT), tout comme il est pratiquement impossible de demander un paiement en US$ papier, qu’on pourrait stocker sur son sol, pour des sommes colossales.

    La BC russe a réduit au strict minimum son compte en US$ mais au prix de l’augmentation de son compte en euros (à la BCE), la BCE ayant suivi la FED le résultat est que l’essentiel des réservés russes est gelé. Aurait-elle pu le faire en dépôt Pesos argentin ? je vous laisse méditer sur le “dilemme (ou paradoxe ou malédiction) de Triffin ”

    2.-

    de même l’or monétaire, c’est à dire utilisable pour les transactions entre pays et donc celui des réserves internationales d’un pays, est géré par le LBMA sur la place de Londres. C’est lui ,et lui seul, qui détermine et certifie la qualité des barres (d’or (de 400 onces, env. 12,5kg). Ces barres ne quittent pas le LBMA, seule l’étiquette du propriétaire change lors des transactions. Il est possible, avec frais, de venir en prendre possession, mais la barre perd alors son statut “certifié” et ne peut plus être utilisée en monnaie/réserve internationale puisqu’elle est sortie du système. Là encore on ne peut rien reprocher à Nabiullina !

    Le marché “concurrent” du Shanghai Gold Exchange (SGE) n’est pas (encore ?) internationalisé.

    3.- l’essentiel des réserves en or de la Russie provient des ses propres mineurs qui vendent leur or au Trésor russe (la BC n’est que le gestionnaire, pas le propriétaire), ensuite envoyé pour raffinage chez les fondeurs agréés LBMA puis les barres russes sont certifiées et stockées par le LBMA pour servir de réserve internationale à la Russie — cela représente donc des frais et délais supplémentaires ! Encore une fois il est impossible de procéder autrement si l’on souhaite utiliser le système de paiement fluide et rapide, que le vendeur impose. Les seules exceptions, avec de l’or “national”, se négocient cas par cas : délai, coût, etc…

    1. De gaulle avait demandé le rapatriement de l’or en France. Donc si j’ai bien compris votre argumentaire, soit l’or n’est pas en France soit il n’est plus certifié et ne vaut que peau de Z…

      1. l’or non LMBA conserve une certaine valeur, la difficulté est de l’échanger de façon fluide, certifiée et rapide. Mais rien n’empêche des accords bilatéraux avec transfert et vérification des barres de gré à gré.

    2. J’ai lu que la Russie avait des fonderies d’or certifié par le LBMA. Tout comme les Suisses, leur première fonderie étant au Tessin, Suisse Italienne. Donc un lingot sortant de ses fonderies est certifié par le LMBA, peut il perdre sa certification ???
      Depuis la guerre en Uk le LBMA a retirer sa certification aux fonderies Russes, d’après ce que j’ai lu.

      1. par la rapacité et l’absolu sentiment de totale impunité de l’empire-Vampire ; pour plus de précision il faudra poser la question à William Clinton car ça ne pouvait se faire qu’avec son aval et à Bernanke – le chef exécutif.

        1. mais ces histoires de lingots fourrés j’en entendais déjà parler en 2005. Un ancien du SAC, qui entre deux vieilles histoires de nègres grillés nous a parlé de lingots à la mésange par centaines…Ceux là, zétaient pas fourrés, pour sûr ( dixit papy )

  7. La situation est difficile à lire actuellement en ce qui concerne l’or russe, d’ailleurs si les russes sont bien intervenus massivement sur le marché de l’or il y a quelques semaines, ce qui est à confirmer, on ne sait pas vraiment sous quelle forme ils auraient obtenu cet or, je doute un peu que ce soit de l’or physique. Il y a possiblement eu une manoeuvre financière complexe.
    Je sais par ailleurs qu’ils ont des gisements assez conséquents en Russie qui sont en cours d’exploitation et d’autres qui sont explorés. Je n’ai pas tous les éléments pour savoir s’ils ont besoin d’aide extérieure pour la prospection et la production, il y a des entreprises russes assez conséquentes dans le domaine comme Polymetal international (siège social à Jersey) et Polyus (Moscou) qui sont cotées en bourse. La personne à suivre est Said Kerimov (dont le père qui était aussi politicien est réputé très proche de Poutine et de Kadyrov) qui détient 75% de Polyus et une bonne partie de Polymetal, racheté en partie par Polyus.
    Polyus détient les troisièmes plus grandes réserves d’or au monde avec 64,4 millions d’onces de réserves d’or prouvées et probables, et la deuxième plus grande base de ressources minérales au monde avec 193 onces d’or (sources de la compagnie, j’ai repris la formulation wiki).
    Cela fait maintenant des années que l’on entend parler de la grogne de la Chine et de la Russie par rapport à l’obligation d’utiliser le dollar sur les transactions internationales et la Russie avait déjà fait savoir son intention d’utiliser le rouble. J’imagine que tout mis bout à bout cela correspond à une volonté d’adosser le rouble et peut être le yuan à l’or, notamment dans le cadre des échanges avec le Moyen Orient.
    Par rapport à l’article ci-dessus, les dépôts à l’étranger ne me semblent pas anormaux, il faudrait savoir sous quelle forme ils sont faits. S’il s’agit d’or physique, le point positif pour eux c’est qu’ils n’en ont pas besoin directement et qu’ils peuvent s’entendre avec d’autres pays pour le compter dans leur garantie sur la monnaie, surtout s’ils cessent leurs échanges avec l’occident. A ce sujet je rappelle que la Russie continue de vendre de l’énergie vers l’Europe depuis le début du conflit ukrainien.

    1. Correction : Suleyman Kerimov, le père de Said Kerimov est toujours politicien, il représente la république du Daghestan au sein du conseil de la fédération russe.

  8. Selon le Wall Street Journal, le président Poutine a nommé aujourd’hui pour un troisième mandat Elvira Nabiullina à la tête de la banque centrale russe :

    “Le renouvellement du mandat de Mme Nabiullina consolide son rôle en tant que l’un des principaux généraux de l’économie russe, chargé de veiller au bon fonctionnement du système financier du pays et à la fluidité du commerce alors que les combats font rage en Ukraine. Son mandat actuel prend fin en juin. Elle devrait s’exprimer plus tard vendredi.

    “‘Le président a salué à plusieurs reprises les résultats du travail de Mme Nabiullina et de la banque centrale dans son ensemble. Et nous voyons à quel point il était logique d’introduire sa candidature pour un autre mandat’, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, aux journalistes vendredi.” https://www.wsj.com/articles/putin-taps-central-bank-chief-for-third-term-with-mandate-to-cushion-economy-from-sanctions-11647602129?mod=Searchresults_pos4&page=1

    C’est une décision inexplicable ! Nabiullina est l’incompétente ou la traîtresse qui gardait les réserves d’or et de devises étrangères de la Russie à l’étranger où elles étaient facilement confisquées par les pays sanctionneurs.

    Le ministre russe des finances a annoncé que la Russie avait perdu la moitié de ses réserves d’or et de devises étrangères en raison de leur confiscation. Nous savons que les réserves de la Russie ont été délocalisées, car la Russie a pu utiliser une partie de ses réserves gelées pour payer une dette européenne et éviter le défaut de paiement. La Russie a pu utiliser ses réserves gelées parce que cela convenait aux intérêts des banques occidentales, dont l’intérêt personnel a prévalu sur les sanctions de Washington.

    Comme l’écrit Pepe Escobar, “Il s’agit d’un puissant acte d’accusation à l’encontre de la Banque centrale russe – qui empruntait de l’or et l’exportait. À toutes fins utiles, la Banque centrale pourrait être accusée d’avoir perpétré un travail de l’intérieur.”

    “Il est ahurissant de constater que la Banque centrale russe ne répond pas de la constitution russe ni du système judiciaire, mais qu’elle est en fait subordonnée au FMI. On peut affirmer que ce système financier conçu par un cartel – impliquant une souveraineté nulle – ne peut tout simplement pas être attaqué de front par une nation quelconque sur la planète, et Poutine a essayé de le miner étape par étape. Cela inclut, bien sûr, le maintien en poste d’Elvira Nabiullina, même si elle suit dûment à la lettre le consensus de Washington.” https://www.unz.com/pescobar/all-that-glitters-is-not-necessarily-russian-gold/ ( Je suppose qu’Escobar est facétieux.)

    Il est incompréhensible que Poutine reconduise dans ses fonctions, plutôt que d’arrêter pour haute trahison, une idiote ou une traîtresse qui a donné les réserves de change de la Russie aux ennemis de la Russie, une alliance occidentale qui, selon Poutine, s’est engagée à anéantir la Russie.

    Il est clair que quelque chose ne tourne pas rond au Kremlin lorsque la banque centrale russe suit les normes du FMI qui servent l’Occident aux dépens de la Russie. Comme Poutine a finalement reconnu la réalité d’une cinquième colonne russe opérant contre la Russie, il devrait enquêter pour savoir si le chef de sa banque centrale en fait partie.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :