Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Des sénateurs US ont lancé une initiative écran cachant une autre opération similaire des services spéciaux pour tenter de saisir les réserves en or de la Federation de Russie. Les stratèges US sont effrayés de la possibilité selon laquelle Moscou pourrait utiliser son or pour freiner la dévaluation du rouble et que les réserves en or importantes de la Russie lui permette d’acquérir des devises fortes sur les marchés internationaux.

Un groupe de sénateurs américains ont proposé le 08 mars 2022 un projet de loi intitulé “Stop Russian Gold” (“Stopper l’or russe”) laquelle dans son préambule se propose comme objectif de “stopper le gouvernement et les oligarques russes de limiter la démocratie” et d’autoriser le gouvernement US de sanctionner n’importe quel particulier, corporation ou gouvernement achetant ou vendant de l’or appartenant à la Banque centrale de la Fédération de Russie.

Après la démocratie à coup de missiles Tomahawk et de la Mère de toutes les bombes (Mother of All Bombs: MOAB), voici la démocratie des hold up et du vol de diligences.

Washington cherche par tous les moyens à priver la Russie des moyens d’amortir les effets des sanctions occidentales sur son économie et tenter d’isoler la Russie, le plus vaste pays du monde en termes de superficie, du reste du monde.

Selon Axios, les réserves en or déclarées par la Russie s’élèvent à 132 milliards de dollars US. Il y a une semaine, Moscou a annoncé des pertes avoisinant les 300 milliards de dollars US suite aux sanctions imposées par les États-Unis et l’Union européenne. Cependant, des analystes estiment que cette déclaration fait partie d’une technique de guerre hybride visant à tromper la perception de ses adversaires dont les moyens de guerre financière et économique sont quasiment sans aucune limites. La possibilité que la Russie puisse également se tourner vers les cryptomonnaies inquiète au plus haut point les États-Unis et ses alliés européens.

Le vol et la saisie des réserves financières et de l’or d’autres pays est devenue monnaie courante. Toutes les réserves en or de l’Irak ont été littéralement pillées peu après l’invasion de ce pays par les États-Unis en 2003; le Venezuela a assiste impuissant au vol de ses réserves en devises et une partie de son or par Londres; l’or et les fonds souverains de la Libye ont été systématiquement volés et transférés dans des banques occidentales après 2011; l’Afghanistan, l’un des pays les plus pauvres de la planète, a vu l’ensemble de ses réserves financières volées et transformées en cryptomonnaies lors de la fuite désordonnée des forces US et atlantistes de ce pays en 2021.

Le système financier mondial est bâti sur la spéculation et l’usure et non sur l’économie réelle. Les seules sources de cash dans le système sont des activités liées à la criminalité organisée comme le trafic de narcotiques, la spéculation sur les produits alimentaires de base, le blanchiment d’argent, la prostitution et la pornographie, le racket direct ou indirect, la manipulation des marchés boursiers, la contrefaçon et le trafic illégal d’armes vers les zones de conflit. En 2020, le système a tenté de créer des sources de cash en monétisant des produits biologiques (vaccins) et en les imposant par la coercition aux gouvernements (commande publique) et est allé jusqu’à tenter de monétiser la vente de produits affiliés comme les masques et les test RT-PCR et antigéniques.

En réalité, c’est la guerre qui fait fonctionner ce type d’économie non réelle et cela explique les intérêts des grands lobbies pour des conflits dans des zones à haut potentiel minier ou énergétique. Dans ce contexte précis, les richesses naturelles de la Russie, constitue le Saint-Graal de tous les parasites ayant fait couler des économies entières sous des montagnes de dettes impossibles à payer sans une remise en cause radicale du système actuel ou une guerre mondiale aboutissant sur un nouveau système financier et économique mondial.

C’est l’un des enjeux majeurs du conflit actuel entre les États-Unis et la Russie.

60 thoughts on “L’or russe dans le collimateur

  1. roskosmos demande à être payé en roubles.

    Putain il va se gaver comme un ours sur ce coup là.

    En fait, l’Ukraine aura été le tremplin économique donnant à la russie les épaules pour la vraie guerre.

    Judo !

    1. C’est du Jiu Jitsu à l’état pur.

      À Mariupol, l’ultimatum se termine à minuit. Il reste moins de quatre heures.

      Les Marines russes et deux unités de la mobilisation de Donetsk en plus d’un bataillon somalien et les forces de sécurité tchétchènes sont bien positionnées.

        1. Les allemands avaient une frousse bleue des tirailleurs sénégalais, ce qui a contribué à considérablement alourdir le nombre de victimes du 8 mai 1916 dans le fort de Douaumont.

          1. ils doivent vraiment manqué de soldats.

      1. Payer en yuans. C’est la Chine qui va être contente car ses produits vont être plus chers. La guerre de Corée avait terriblement gêné Mao car il n’avait pas la possibilité de faire à la fois aide de la CDN et conquête de Formose.

      2. Le blé, le pétrole, il va les finir avec une khadaffette !!

        Un rouble or international !

  2. Les liens entre l’or, la banque centrale russe et le rouble sont complexes. Dans l’article, il est rapporté justement que cet or placé à l’étranger a été gelé. Pourquoi l’avoir placé là-bas? Erreur de la banque centrale? Apparemment non car son gouverneur Elvira Nabiullina vient d’être reconduite par VVP. Pour en revenir au rouble, il semble que sa vraie fonction soit de servir de monnaie domestique à l’intérieur du pays. Sur le plan international, la vraie monnaie russe est le gaz. L’annonce aujourd’hui du paiement de ce gaz imposé exclusivement en roubles à certains pays va faire converger gaz et roubles, soit un renchérissement de ce dernier par rapport aux autres devises (le rouble étant sous évalué depuis longtemps même avant la guerre).

    1. Il n’est pas anormal d’avoir de l’or à la city ou d’autres places financières, Ce que je comprends c’est que la Russie avait beaucoup de devises étrangères, essentiellement du dollar et a acheté de l’or en début d’année. Ce n’est pas automatiquement de l’or physique. La détention d’or n’est pas une fin en soi mais une garantie sécuritaire pour pouvoir emprunter, faire des échanges ou empêcher une dévaluation trop forte de la monnaie locale. Le gel de ces ressources n’est pas plus un problème que s’ils n’avaient pas pu dépenser leurs dollars. Au moins ils ont la trace de leurs transactions. Comme l’a expliqué TM récemment le maintien de Nabiullina mais aussi les retours de Glazyev et Medvedev doivent se comprendre comme une volonté d’opérer selon des concepts économiques libéraux, quels que soient les zones d’échanges. Le paiement du gaz russe (et du pétrole) en roubles n’est prévu que dans quelques semaines et encore uniquement pour les pays identifiés hostiles. Les USA font de toutes façons le forcing pour que l’UE n’achète plus d’énergie russe. Les enjeux sont multiples mais à mon avis c’est surtout la Chine qui est visée, avec l’objectif de garder à tout prix le leadership aux USA, quitte à sacrifier grandement l’Europe.

      1. Les exemples de nombreux pays s’étant fait saisir ou geler leurs avoirs ne manquant pas, je ne suis donc pas d’accord avec vous: avoir placé autant de liquidités sur des places hostiles est dur à comprendre même si je reconnais volontiers que certains mécanismes m’échappent. Le maintien des responsables est incompréhensible également, et l’explication de TM est d’une faiblesse telle que je suis surpris de vous voir la réutiliser. La seule explication à mes yeux, sans avoir de vraies infos donc ce n’est probablement pas la bonne, est une concession de VVP à d’autres acteurs non-identifiés. Le paiement en rub va prendre quelques jours oui, le temps que les acheteurs s’organisent, et faute d’alternatives réalistes, ils seront là pour longtemps encore. Je tablerai même sur une hausse et du gaz et du taux de change. La chine, qu’observez vous? Il semble que tout va très bien de son côté et qu’elle joue en finesse sa partition d’adversaire / partenaire.

      2. le Russie n’avait pratiquement plus de réserves en US$, le montant global des réserves d’un pays est traditionnellement indiqué en “US$ comptables” par équivalence des autres devises de réserve en US$ au cours du jour.

        La véritable bombe atomique est que la Russie force ses acheteurs à utiliser leur Rouble car il va falloir s’en procurer, or il est rare à l’international et de toute façon géré par la BC de Russie qui pourra créer des Roubles à ces “partenaires” (FED, BCE et autres BC ennemies en général) en leur achetant des actifs qu’elle estime sans risque … de l’or à leur livrer p.ex. mais sans doute pas des obligation US ! et la BC Russe détenant leurs comptes, elle pourra elle aussi les geler !

      3. J’essaye de répondre aux deux en même temps. Les devises devaient être effectivement du dollar et de l’euro mais il me semble que la Russie avait utilisé une partie des gains de 2021 liés à l’augmentation des prix de l’énergie pour diminuer son endettement et diversifier ses avoirs. On parle de plus de 200 milliards d’export de gaz et de pétrole sur 2021 (https://fr.statista.com/infographie/26880/commerce-international-russie-exportations-petrole-gaz-balance-commerciale/). Cette diversification s’est faite selon les règles habituelles des marchés. L’analyse de TM se tient par rapport à la nécessité pour la Russie de conserver un certain modèle économique qui corresponde à la progression du pays et qui ne soit pas un retour à une économie étatique, sans compter les relations avec les autres pays en affaires avec eux. Comme cela a été souligné sur ST51 l’invasion de l’Ukraine a été repoussée le plus possible et n’entrait pas dans les plans souhaités par la Russie. C’est une rupture qui nécessite maintenant des ajustements, ce qui avait été anticipé c’était aussi qu’il y aurait des pertes y compris financières.
        La Chine est visée à court, moyen et long terme. La mise en place du projet AUKUS et donc l’utilisation de l’Australie comme défi militaire direct supplémentaire à la Chine dans les années à venir en est l’illustration la plus voyante, mais n’oublions pas que le COVID a véritablement démarré en Chine dans un contexte pas encore éclairci, qu’il y a de nombreuses actions qui ont été menées contre le projet BRI (routes et ceinture de la soie) comme aux Emirats Arabes Unis (affaire du port chinois), et puis il y a toujours en cours sauf erreur de ma part la question des bons américains achetés massivement par les chinois et que les USA rechignent à payer, ce qui menace grandement l’économie, la sphère immobilière et le développement social de la Chine (voir par exemple https://thepressfree.com/pourquoi-la-chine-achete-de-la-dette-americaine-avec-des-bons-du-tresor/).

        1. il faut comprendre “l’équivalent de 200 Mds de $ (c-à-d des $ de compte)”, il pourrait théoriquement n’y avoir aucun $ réels, juste des euros, pesos et autres monnaies de singe.

    2. Je ne pense pas qu’il y ait de l’or russe ailleurs qu’à Moscou. Ce qui est gelé, ce sont les avoirs russes dans les économies des pays du G7, composés principalement de réserves en devises étrangères. Il est bien possible que Poutine ait sous-estimé la colère occidentale. Les contrats prévoient en quelles devises les livraisons sont payées. Changer d’autorité est une rupture de contrat. Autre point qu’il faut considérer, c’est que le volume financier du commerce de gaz et de pétrole avec la Russie correspond à près de 4 fois la masse monétaire M3 en roubles. C’est d’ailleurs l’interrogation du PDG d’Engie qui ne comprend pas où Poutine veut en venir sauf soutenir sa monnaie, ce qu’il s’est passé aujourd’hui en fin de journée, le rouble prenant 7 % par rapport au moment de mon commentaire précédent. Si tout devait être payé en roubles, la Russie devrait énormément faire marcher sa planche à billets, ce qui fera exploser l’inflation interne.

      1. la rupture du contrat est déjà effective lorsque la monnaie de paiement est gelée : car le client obtient un bien réel contre rien.

      2. pas sûr, les Russes achetant à eux-mêmes l’essentiel de leurs besoins. en revanche cela leur permettrait d’obtenir à pas cher ce qu’ils importent comme le luxe … mais ces biens-là sont bloqués à la vente par leurs exportateurs ! donc le problème risque d’être pour nous : comment se procurer des roubles ?

        Ce pourrait être d’autant plus difficile, voire impossible, si la BC russe n’en “imprime” pas, c-à-d refuse d’acheter des “actifs” étrangers en contre-partie des roubles qu’elle imprimerait (électroniquement) à cette occasion.

    1. GE ôte ce masque minable ; j’ai suivi ton lien – il est à la hauteur de ta médiocrité perfide : où est le problème d’avoir bricolé ces cages? Les Français moquaient les soldats de la Tsahal qui foutaient tout leur paquetage sur leur Merkava, quand ils les croisaient sur les théâtres d’opérations jusqu’à ce qu’ils comprennent que ce joyeux bordel pouvait sauver les vies de l’équipage quand il se prenait une charge creuse ; bon, c’est évident qu’il y a mieux (notamment ces briquettes qui tapissent la surface des blindés mais les briquettes alourdissent le véhicule ; et elles sont arrivées après) mais en guerre l’important c’est que ça marche ; et ces cages m’ont l’air d’un truc parfait ; aux perfides couillons de ton espèce l’indiscutable efficacité de cette trouvaille échappe – pas parce que vous manquez de capacités intellectuelles pour le comprendre mais parce que dans votre impuissance rageuse vous cherchez des inventions du genre “peur au ventre” etc. ; les Russes ont tellement la peur au ventre que je les observe sans casques en plein dans le feu de la bataille.
      Il en va de même avec tes malicieuses remarques sur “les nazies qui font 1,2% de la population” ; le seul conseil que j’ai envie de te donner c’est de te moucher avant de sortir des inepties ; car 1,2% pose un problème d’arithmétique avec le chiffre d’entre 13000 et 22000 de victimes de la population ukrainienne russophone mortes par la folie de ces malades ; et je rajouterais – vos chiens car c’est vous qui les avez poussé à ces ignominies ; tout ça pendant une période de paix (accords de Minsk) dont vous deviez être garants avec l’Allemagne.

      1. C’est bien la première fois que vous faîtes des compliments à Tsahal. Dans le catalogue des bonnes idées vous avez oublié le Mitznefet.

  3. certes, ce que je posais comme question, c’était dans l’hypothèse d’une atomisation de la fédération de russie: l’empire aurait il vraiment les moyens de s’accaparer une part autre que symbolique ?

    La logique usuelle voudrait qu’ils montent les pays d’europe contre la russie, et nous utilisent comme proxy…

    Sauf que ni les US ni l’europe n’a les moyens de ce fantasme…

    Sauf à partir dans des délires de type TMM, absence humaine sur le champ de bataille, essaims de drones pilotés par IA avec supervision tactique humaine…

  4. après la consommation de l’utile voici la consommation de l’accessoire alain soral l’avait prévu depuis 2005.La métaphore de la paire de basket et david beckham.

  5. quel , est vraiment le stock de la Russie sachant que certaines mines,, ne sont pas déclaré officiellement, est sont classé secret défense .

  6. J’ai vu passer une info concernant un homme politique, européen il me semble, qui disait que l’Europe devait continuer à importer le gaz russe, mais ne devait plus le payer !
    Je n’ai pas eu le temps de vérifier la source ni la véracité, mais je trouve que ça résumait bien la situation.

    1. c’est ce qui s’est passé alors que la Russie nous vendait son gaz en euros, sur un compte tenu par la BCE donc, laquelle a gelé ces euros, ce qui revient à ne pas payer puisque on n(la Russie ici) ne peut plus les utiliser pour payer autre choses. D’où (enfin !) la volonté Russe d’être payé en Roubles.

  7. Aprés les génocides et les épurations ethnique du siécle dernier, les européens se sont spécialiser dans une nouvelle activité, le vol 🙂
    Les arabos musulmans doivent à tout pris combler leur retard technologique, pour pouvoir etre en mesure de remettre les européens dans leur encolos au plus vite 🙂

    1. Et oui, pour les âmes damnées et autres fils de pute de première, l’occident peut être une source d’inspiration !

      Et on le constate tous les jours, bon nombres d’enculés s’en inspirent… Avec plus ou moins de réussite dans la filsdeputerie !
      Et au vue des réussites, effectivement les “arabos musulmans” n’excellent pas en la matière. Mais est ce un mal de pas être bon en filsdeputerie ?

      1. Les pharaons egyptiens sont à la base de ce systeme d’exploitation des ressources et des hommes. Ce n’est pas pour rien que l’occident voue un culte à l’ancienne Egypte.

        1. Donc l’hommo-occidentalus est bien incapable d’inventer ce genre de filsdeputerie ? Il est tellement con qu’il est obligé de pomper l’inspiration chez les autres ?

          Et puis, faudrait savoir, un coup les arabos musulmans doivent s’inspirer des occidentaux, un coup ils doivent s’inspirer des égyptiens…

          Pas facile à suivre tout ca…

          1. Donc, depuis les Juifs, en passant pas Jésus et l’Islam, depuis UR et même avant, Le vert était bien dans le fruit ?

        2. oui, très intéressante remarque ; car certains auteurs parlent de la “noblesse noire” qui chapeaute les pouvoirs occultes en occident ; noblesse d’origine égyptienne (ancienne Egypte) passée par l’Italie actuelle (contrôle du système bancaire florentin) et aujourd’hui contrôlant la City ; j’ai jamais cherché à approfondir – et ça se trouve que je m’emmêle les pinceaux… bref que j’avance n’importe quoi… Oliv, doit être renseigné là-dessus ; avis aux connaisseurs du sujet.

          1. Oui, Oliv, mais il est bougon !!

            On trouve dans les écrits copte de nag hammadi mentions d’hommes animaux et de fils de lumière.

            Ce qui est très ironique, c’est qu’au final, il suffit que se forme un fruit pour qu’y naisse le vers.

            Des écrits apocryphes ont découlés la gnose, les “gnostiques”, qui n’ont aussi in fine nourrit que le vers.

            Pourtant, en écoutant stéphane blet par exemple, on peut y entendre une volonté sincère de fruit non véreux..

            Alors, si toutes les envies de fruits non véreux donnent naissance à des fruits véreux…

            D’où vient le ver ?

          2. Pour moi l’intérêt pour l’Egypte est revenu au XVIIIème avec la naissance de l’égyptologie. Pas que je sois un spécialiste mais le regain d’intérêt s’est tout de suite inséré dans les sociétés secrètes qui ont repris les mythes et symboles à leur compte. La notion de noblesse noire remonte au moins à la renaissance en Italie. C’est un bon terme à mon avis pour caractériser une certaine élite aujourd’hui, mais je ne peux pas dire à quand remonte leurs origines, c’est déjà bien de pouvoir tracer une généalogie jusqu’au moyen âge.
            Quelque part on peut comparer cet héritage mystique à certains végétaux qui survivent par marcottage naturel (et qui peuvent rester vivant pendant des milliers d’années, mais l’arbuste de départ est mort depuis longtemps). Ce qui existe aujourd’hui n’a sûrement aucun rapport avec ce qui existait à l’époque mais en conserve suffisamment de patrimoine pour y ressembler ou au moins le revendiquer dans son milieu.
            Ces histoires de filiation me laissent de marbre : s’il y a un intérêt à descendre spécifiquement d’une lignée, autant aller jusqu’au bout, c’est à dire au premier homme/à la première femme, et là normalement tout le monde est égal. Si par contre on considère que quelqu’un obtient un pouvoir divin spécial à moment donné, c’est qu’il l’a mérité et dans ce cas il n’y a aucune raison que cela se transmette automatiquement.

          3. Dans la réalité dont nous parlons, quels quel soient les mots et les époques, le concept central est le même: le glébeux cède au démiurge, et se veut créateur à la place du créateur. Y compris et surtout de sa descendance.

            En lisant sérieusement certains texte délicats, dans le rayon “petit livre jaune de la manipulation mentale ” et en comparant avec toutes les formes “d’initiation “, force est de constater que c’est bien de filiation artificielle, acquise, traumatique, mais bien de filiation qu’il faut parler.

          4. Non, nullement d’héritage d’ordre spirituel mais bien des familles bien conscientes de leurs origines et tenant à perpétuer ce pouvoir.
            Je vais essayer de retrouver.

          5. Ca remonte à trop loin sclavus, ce dont on parle. Pas de traces de UR. Ils ont été méticuleux là bas dis donc 😀

            De plus, l’état actuel des méthodes ” d’initiation ” est un total syncrétisme des 10 000 ans passé, voir plus.

            La théosophie par exemple ne peut être dissociée du nazisme. La quête vers l’himalaya ne date pas des nazis. Avant l’ouverture sur l’orient, l’occident était arrivé à l’alchimie.

            Les relations entre alchimie et maçonneries au sens historique du terme, au 16e, 17e, 18e ont aboutit au noyautage des loges, je pense.

            Un bon exemple serait de considérer les origines et usages des pièces d’histoire interdites d’accès au vatican.

            Mais c’est la même quête, sous ses différentes formes, et la filiation est connue: compliance will be rewarded.

  8. La moitié des réserves de la Banque Centrale Russe, placée dans les économies des pays du G7, ont été gelées, ce qui diminue d’autant la marge de manoeuvre. Avec une parité rouble/€ de 0,011 le 23/02, le rouble est descendu jusqu’à 0,0061 soit 45 % de baisse avant de remonter à 0,0088 ce jour à cette heure, vraisemblablement soutenu par la Chine qui va finir par trouver la facture douloureuse à moins qu’il n’y ait transfert d’or russe vers la Chine.

    1. Il parait que Poutine vient de demander que les pays inscrits sur la liste des pays hostiles à la Russie, payent désormais leur facture d’importation d’énergie russe en roubles.
      Ca correspond il me semble à 400 millions d’euros par jour.

      1. Ben oui fastoche à comprendre. Et après le Nigeria et Le Zaïre font la même chose. Ce qui crée une demande pour leurs monnaies et dedollarise définitivement la planète et même les USA. Le denier clou dans le cercueil sera l’indépendance du Texas et pourquoi pas de l’Alaska. Croyez-vous que le rednecks vont payer pour les wokes de Californie et de la cote est? La fin du franc CFA ne fera même pas l’objet d’un entrefilets dans les faits divers.

        1. Il suffit de déclarer le rouble non convertible. Il faut payer en hrynias.

        2. Le PIB du continent africain est inférieur à celui de la France, alors vos branlettes intellectuelles sur le Nigeria et le Zaïre (RDC actuellement, merci de vous tenir à la page)

          1. Quand on a pas d’argument on insulte. Tu n’as pas compris ce qu’était une monnaie basée sur les ressources naturelles. La France n’a même plus de monnaie. C’est une colonie de Bruxelles. C’est l’heure du réveil.

          2. Les ressources naturelles de RDC, dont l’OPEX Turquoise a échoué a prendre le contrôle de leur commercialisation à l’est, sont valorisée à 24 milles milliard.

    1. De ce point de vue, il semble clair que si l’empire pouvait faire éclater la fédération de russie et prendre le contrôle des micro états sortants, il aurait au moins l’avantage de connaitre la méthode… Mais ce fantasme n’est possible qu’avec une Chine hors jeu.

      1. “si l’empire pouvait faire éclater la fédération de Russie et prendre le contrôle des micro états sortants” ; je ne sais pas si vous le savez déjà mais c’était exactement le projet de l’empire dans les années 90 du siècle dernier ; le top-départ était donné par Ieltsine sur un char – puis la une du Libé et autres organes de désinformation de l’empire, avec un chapeau de cow-boy sur la tête ; et la suite est connue de tout le monde ; le projet a failli marcher pour le plus grand plaisir de Madeleine Albright et Killary (les deux l’ont prononcés sur des forums internationaux – l’une à la tribune de l’ONU et l’autre je ne sais plus où). Mais en disant ça je ne vous apprends rien de nouveau car ce genre de programme se fait partout : morcellement, mis en place d’élites corrompues et ça marche come une Rolex.

        1. Totalement d’accord, sauf que la, si la russie tombe, la chine mange les miettes…

          Non ?

          1. Même si elle ne tombe pas, la chine se sert bien chez les russes.

          2. La Chine dans un avenir proche mangera la Sibérie d’une façon ou d’une autre.
            Je comprend l’intérêt des Russes à s’allier avec la Chine, mais ce ne sont pas de bon partenaire.
            Lire ou relire Sun Tzu ou la ruse, le mensonge, la traitrise sont élevés aux rangs d’art. Certe c’est pour gagner une guerre et si possible sans faire de victime. Le temps n’a pas d’emprise sur les stratégies de Sun Tzu.

          3. Je pense que c’est normale et de bonne guerre ; il suffit d’observer l’histoire chinoise pour comprendre que c’est un peuple qui paye ce qu’il prend ; que la Russie sortira affaiblie c’est une évidence ; l’Europe surtout ; et que la Chine sortira comme la grande gagnante de cette tragédie ne me pose aucun problème ; ni à aucun autre observateur honnête et objectif ; mon espoir c’est de voir plus tôt possible des hommes politique pragmatiques et non corrompus en Europe ; on en est loin pour l’instant ; l’Europe uni n’est rien d’autre que le 4e Reich – en plus corrompu ; les affaires sont entre les mains des canailles ; on a l’impression que le test pour être éligible c’est l’incapacité de résister aux pulsions ; d’un point de vue psychologique c’est la définition d’un pervers: le mec incapable de résister à ses pulsions ; bien-sûr un certain talent dans la communication est bienvenu pour effectuer un beau parcours politique ; mais ce qui détermine une bonne carrière dans l’hémisphère occidentale depuis une bonne trentaine d’années c’est l’esclavage à la pulsion ; ceux-là sont parfaits

          4. @sclavus

            Oui, il faut accepter une re-filiation certaine pour passer le voile.

            Le souci, c’est que ça n’est pas dit. C’est pratiqué à très grande échelle, par tous les vecteurs culturels et autre, depuis 40 ans.

            Et ça a salement marché.

          5. et si a travers la Russie c’était surtout la chine qui était visée !
            regarder par ou passe les voix ferrée de la ceinture . isoler la chine de sont principale client : l’Europe !

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :