Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150

Statistics

  • 7 979 028 Views

28/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

img_20220331_56614237696299313650

Le raid de Belgorod est une réponse à l’échec de l’opération de Mariupol

Selon des informations non confirmées, le raid d’hélicoptères d’attaque Mi-24 “crocodile” contre une installation industrielle de Belgorod en Russie n’a pas été mené par les forces ukrainienne mais par un groupe de saboteurs des services spéciaux américains et britanniques particulièrement actifs en Ukraine. Cette attaque serait une réponse à l’échec cuisant de l’opération d’exfiltration d’agents des services spéciaux de pays de l’Otan détachés auprès du régiment “Azov” à Mariupol. L’un des hélicoptères Mi-8 ayant participé à cette opération avait été abattu par un missile Sol-Air portatifs “Stinger” de fabrication US capturé par les forces russes. Le Mi-8 abattu par un Stinger avait 17 personnes à son bord dont 15 ont péri. Les deux survivants ont été capturés par les forces russes. L’un d’eux a évoqué la présence de dizaines d’éléments des services spéciaux occidentaux déguisés en volontaires internationaux à Mariupol et ailleurs en Ukraine.

Peu de temps après cette opération, le patron du renseignement militaire français a été limogé, officiellement pour ne pas avoir anticipé l’opération militaire russe en Ukraine le 24 février 2022.

Une source anonyme du renseignement allemand affirme que c’est les services spéciaux britanniques qui ont mené cette attaque audacieuse dans le but de prolonger la guerre en Ukraine.

En Allemagne, un officier du renseignement militaire a été inculpé pour espionnage au profit de la Russie. L’Allemagne subit une énorme pression pour accroître ses livraison d’armes à l’Ukraine et accepter que son économie s’effondre en se passant des livraisons de gaz russe. Ce qui explique la résistance silencieuse à cette pression de Washington et de Londres au sein du BND allemand.

Londres a accusé la Russie d’avoir créé une attaque sous faux drapeau sur son propre territoire pour justifier une escalade du conflit.

La légion étrangère ukrainienne qui a servi d’écran au déploiement de commandos des forces spéciales US et britanniques n’est plus opérationnelle. Outre le manque d’armes et d’équipements disponibles en priorité aux forces ukrainiennes, le commandement militaire ukrainien s’est plaint du manque total d’expérience militaire des volontaires étrangers réels.

La Russie pourrait couper le gaz aux pays Baltes, à l’Allemagne et à la Grande-Bretagne à tout moment. En parallèle, en réduisant ses effectifs en Ukraine tout en montant en gamme et en puissance, elle démontre qu’elle demeure préparée à un conflit plus élargi avec d’autres pays et que l’opération en Ukraine ne mobilise que moins de 15 % de ses capacités. Ce que nombre d’analystes militaires occidentaux n’ont pas réussi à percevoir, à cause de la propagande de guerre.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 1293

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :