144 phénomènes aériens non identifiés depuis 2004 répertoriés par un programme dédié du Pentagone

Statistics

  • 7 956 692 Views

20/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

bt689

Vers le réveil de l’Allemagne?

Le conflit entre Washington et Moscou risque de mettre fin au statut de l’Allemagne depuis 1945. Soumise à une pression extrême pour saborder sa puissante économie réelle et plus précisément son industrie, l’Allemagne pourrait bientôt connaître une situation rappelant certains aspects de la République de Weimar.

Pour la première fois depuis les années 70, des groupes de résistance se forment en Allemagne mais cette fois-ci, ce ne sont ni des groupuscules de militants d’extrême-gauche ni de l’extrême-droite: il s’agit d’officiel de l’État fédéral, de capitaines d’industrie  et des membres des services de renseignement dont les intérêts convergent sur un point: saboter l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) dont la République fédérale d’Allemagne est un pays membre.

Ce qui ce passe aujourd’hui en Allemagne est fort inhabituel et révélateur d’une prise de conscience même au sein des structures d’un État sous tutelle abritant et finançant de ses fonds propres des forces d’occupation étrangères. C’est un constat brutal mais c’est la réalité à laquelle nombre d’officiels allemands font face sans oser prononcer le moindre mot. Pour ces officiels, la guerre contre la Russie n’est qu’un prétexte pour détruire l’une des dernières économies réelles et semer le chaos à nouveau en Allemagne.

L’évolution des évènements pourrait offrir une opportunité à l’Allemagne de se réarmer très vite. Une enveloppe de 100 milliards € a été débloquée pour les forces aériennes et l’acquisition d’un système antimissile dans le cadre de l’hystérie antirusse de l’Otan. Ce n’est qu’un début. Il va falloir manœuvrer et simuler le suivisme aveugle tout en se préparant au monde d’après. Car il y aura un monde d’après qui ne ressemblera en rien au monde d’aujourd’hui et c’est à ce moment que l’Allemagne devra se réveiller à nouveau ou disparaître.

Les services de renseignement allemand ont non seulement sous-traité toutes les guerres de l’empire mais ont joué un rôle clé comme en Libye (c’est le BND qui a localisé le dernier convoi de Gaddafi) et ailleurs. Ces bons et loyaux services ont été vite oubliés par Washington et Londres. Désormais, les Cinq Yeux surveillent de très près les services de sécurité allemands et croient y déceler des accointances inattendues avec la Russie. C’est une autre guerre de l’ombre et elle révèle qu’en dépit de son statut sous tutelle, des limitations de ces capacités militaires et industrielles, de son suivisme aveugle et de sa forte contribution financière aux guerres de l’empire, l’Allemagne est encore considérée comme un ennemi potentiel à surveiller de près. Certains officiels allemands ont conscience de cette situation mais ne peuvent rien faire. Dans cette Union européenne pour la forme, les vieilles rivalités européennes sont toujours intactes. Il n’y a jamais eu de couple franco-allemand, c’est un effet d’annonce médiatique qui ne s’est jamais matérialisé. La Grande-Bretagne traite l’Allemagne comme une menace et les États-Unis comme un vassal enchaîné qu’il faut tenir en laisse.

C’est les industriels allemands qui font de la résistance en 2022. Ce mouvement timide et très peu médiatisé est inédit et pourrait avoir des conséquences à moyen terme. C’est de l’Est que viendra le vent de contestation populaire et c’est à cause de l’Est que l’Allemagne risque de connaître une autre phase historique aux conséquences inconnues. La crise actuelle risque de réveiller de vieux démons que l’on croyait terrassés à tout jamais.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.9 / 5. Vote count: 176

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :