Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Le navire de commandement Donbas (projet 304, code OTAN : Amur) de la marine de guerre ukrainienne, un ancien bâtiment de surface de réparation soviétique construit en Pologne en 1969. Il a été capturé par la marine russe le 17/04/ 2014 puis restitué à l’Ukraine pour subir des dommages par le feu à Odessa en septembre 2016. Il a été photographié ci-dessus le 06/04/2022 peu de temps après que des commandos spéciaux conjoints Navy Seals (États-Unis) et SBS (Special Boat Service-Marine royale britannique) ont tenté de s’en emparer lors d’une opération navale très audacieuse visant à exfiltrer des personnes de très grand intérêt du port de Mariupol.

Cette opération spéciale extrêmement téméraire a exploité l’absence d’une couverture navale russe de Mariupol pour envoyer des commandos venus de la mer. D’après des informations fournies par des sources tchétchènes, les commandos étrangers étaient à bord de canots rapides mais d’autres étaient déjà sur le navire Donbas et l’usage de mini-submersibles spéciaux n’est pas exclu. Cette énième opération d’exfiltration d’agents de haut rang de pays de l’Otan et de dirigeants de la brigade Azov a donné lieu à un combat furieux avec des unités des opérations spéciales de la police tchétchène durant lequel le navire a été atteint par des obus de mortier. Comme les deux autres opérations d’exfiltration précédentes utilisant des hélicoptères, cette opération amphibie a été tenue en échec.

Il est à rappeler que les deux opérations d’exfiltration précédentes ont mobilisé une dizaine d’hélicoptères, dont quatre ont été abattus par les forces russes. Cette nouvelle opération navale des services spéciaux a coïncidé avec la fuite des dernières unités d’Azov vers le port et révélé donc une communication constante et une coordination avec le commandement des opérations spéciales de pays de l’Otan. Ces efforts opérationnels surhumains et audacieux pour exfiltrer les conseillers militaires étrangers d’Azov viennent à la suite d’efforts diplomatiques intenses impliquant la Turquie et la Grèce comme médiateurs avec Moscou et indiquent le niveau d’importance des personnes détachées auprès du commandement de la brigade Azov. Qui sont ces hommes qui se cachent à Mariupol, poursuivis par les Tchétchènes, et que faisaient-ils dans cette ville transformée en enfer terrestre ?

86 thoughts on “Une autre opération d’exfiltration du port de Mariupol par des commandos marine cette fois

  1. Le territoire de l’Ukraine a été divisé en zones particulières de responsabilité des pays de l’OTAN. Et à Mariupol, un grand centre de renseignement des forces armées françaises opérait pour l’alliance et le régime de Kiev. À certains moments, ses effectifs ont atteint une centaine de spécialistes, mais lorsque la bataille pour la ville a commencé, il y avait 53 officiers de la DGSE, le service de renseignement militaire français. On ignore pourquoi ils ne sont pas partis plus tôt. Il est possible qu’ils aient décidé de continuer à recueillir des informations jusqu’au dernier moment. Toutefois, lorsque la dernière possibilité d’évacuation s’est présentée, ils n’ont pas pu partir car les combattants d’Azov, avec lesquels les Français coopéraient, n’ont tout simplement pas voulu les laisser sortir. Voyant ce qui allait se passer, les nazis ont décidé de les utiliser comme garantie qu’ils seraient eux-mêmes tirés du chaudron. Outre les Français, il y a un groupe de mercenaires à Mariupol – des officiers anciens et actifs du Canada, de Suède et de Grande-Bretagne, ainsi qu’une escouade de Turkmènes syriens ayant une grande expérience des combats urbains en Syrie. Le nombre total de ces volontaires est incertain, parmi eux peuvent se trouver des agents de renseignement de carrière du CSIS canadien, du Must suédois et du MI-6 britannique qui aiment utiliser leur statut de mercenaire comme couverture. De toute façon, eux aussi ont été piégés. La dernière tentative pour faire partir les étrangers a été faite par les Turcs. Erdogan a demandé une évacuation navale de Mariupol. Les nôtres ont accepté, mais avec une réserve – de Berdyansk. En d’autres termes, une rencontre entre les agents de renseignement occidentaux et leurs homologues russes était toujours une condition préalable. Mais cette tentative n’a pas eu lieu non plus.
    Aujourd’hui, tous les officiers de renseignement étrangers et les spécialistes militaires vivants (s’il en reste) détenus à Mariupol sont concentrés à Azovstal pour servir de bouclier humain aux nazis. Étant donné que les officiers de renseignement de l’OTAN et de la Suède présentaient un grand intérêt opérationnel pour les services spéciaux russes et que le simple fait de les capturer pouvait produire un énorme effet de propagande et devenir une importante monnaie d’échange pour faire pression sur les pays occidentaux, des efforts ont été déployés pour les capturer vivants. Cette circonstance a rendu très difficile la prise d’Azovstal et a empêché les bombardements lourds et les frappes d’artillerie contre les fortifications des militants à Azovstal.

    1. il veulent refaire un remake avec les soldats allemand qui défile sur la place rouge, faut les choper avant le 9 mai.
      et passer les balayeuse derrière mdr

    2. Et l’ancienne ne se manifeste plus, elle qui envoyait le linge de rechange pour tout ce beau monde!!!
      à savoir que les chaussettes de Cloutier étaient brodées aux couleurs de US Marines Corps avec trois étoiles grises.

    3. bon, brave Russe j’ai un problème avec votre notion de ” importante monnaie d’échange” ce genre de cafards ne méritent pas une seule mort parmi vos braves Tchétchènes et autres ; échanger contre quoi?
      Ils ont causé des dégâts à la hauteur de dizaines milliers de milliards de dollars à la Russie ; à l’économie mondiale idem ; ça se traite à l’eau salée (la mer est toute proche – quelques bonnes pompes tirant de milliers de mètres cubes à la minute) – comme avec les autres serpents – et puis on place les braves Tchétchènes à surveiller les issues de secours ; ceux qu’ils cueilleront vivant suffiront amplement pour tous les échanges et autres négociations (c’est comme avec la monnaie fiduciaire – plus c’est rare plus ça coute) ; pour les noyés, les requins de la mer noire se languissent de leur gout exquis de chapons nourris aux anabolisants.

      1. vivant ils permettront de dé-nazi-fier toute l’Europe et les USA sans avoir a envahir les Pays Baltes et la Pologne !

  2. Sputnik
    Les forces russes et les unités de la Milice populaire de Donetsk ont encerclé la ville de Marioupol, sur la côte de la mer d’Azov, au début du mois de mars, piégeant des milliers de soldats ukrainiens, des combattants néo-nazis du Régiment d’Azov et des mercenaires étrangers dans ce centre portuaire stratégique. Ces derniers jours, les forces ukrainiennes ont tenté à plusieurs reprises d’évacuer les commandants des ruines de la ville.
    L’Apache, un cargo sec battant pavillon maltais, a brusquement changé de cap alors qu’il faisait route dans la mer d’Azov et a tenté de briser le blocus naval de Marioupol appliqué par les navires de la flotte russe de la mer Noire et de la patrouille frontalière, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov.

    “Dans la soirée du 8 avril, le régime de Kiev a fait une nouvelle tentative infructueuse d’évacuer par la mer les chefs des combattants néonazis [piégés à Marioupol]. Dans l’obscurité du soir, le cargo sec ukrainien Apache, affecté au port maltais de La Valette et battant pavillon maltais, a suivi une caravane de navires depuis la baie de Taganrog jusqu’au détroit de Kertch”, a déclaré M. Konashenkov dans un briefing samedi.
    “À 22h38, à 30 km au sud-est de Mariupol, le navire a brusquement changé de cap et a tenté de percer vers le port de Mariupol, bloqué depuis la mer par les forces de la flotte [russe] de la mer Noire”, a précisé l’officier.

    Selon M. Konashenkov, le navire a ignoré les demandes des patrouilleurs russes de communiquer via un canal international, ainsi que les tirs d’avertissement, sans modifier sa trajectoire. Au lieu de cela, la radio du navire a transmis le message “C’est ‘Maniac’, je viens pour vous”, et des feux de signalisation ont été observés depuis les zones du littoral contrôlées par les Ukrainiens.
    Afin de bloquer la poursuite du mouvement du navire intrus, un navire de la flotte de la mer Noire et des patrouilleurs frontaliers russes ont ouvert le feu sur l’Apache. Un incendie s’est déclaré à bord du navire après un tir direct sur la poupe. Le navire a commencé à dériver, et son équipage a établi des communications avec les navires russes leur demandant de ne pas tirer et promettant d’exécuter leurs ordres.
    L’équipage de l’Apache n’a pas été blessé, et a réussi à éteindre le feu de manière indépendante. Après inspection, le navire a été escorté vers le port de Yeysk, dans la région russe de Krasnodar.

    D’où questionnement – Tentative d’exfiltration ou de diversion puisque vouée à l’échec? Ou marins pleins de vodka qui se sont pris pour des justiciers ?

    1. putain mais c’est du vaudeville là… Si les troupes sont à la meth, à quoi tourne le staff de l’OTAN ???

      1. 439… ça fait plus de 80 gus par pays sur place ça…

        Pas envie de jouer aux devinettes ?

        1. A mon avis le nombre de mercenaires est proportionnel à l’agitation des dirigeants des pays concernés, doit donc y avoir beaucoup de Britanniques et de Français.
          Six langues étrangères sont entendues sur les radios disent les Russes.

          1. Ils préparaient un assaut sur la Crimée pour le 8 mars 2022. Moscou a agi le 24/02/22.

            Ils ont transformé Kharkov et Mariupol en véritables bases avancées de l’empire.

          2. Sur la Crimée !! Info toute fraîche ou j’ai loupé un truc ? Quoiqu’il en soit merci.

          3. Les Russes ont donc loupé tout ou partie de ce ” tuning ” d’usine ?

          4. Vous pensez donc qu’on a près de 500 ” instructeurs ” et que le dossier est simple et transparent ?

          1. À y réfléchir un peu, mais pourquoi donc un pays neutre enverrait ses soldats combattre aux cotés de l’OTAN ?
            Peut-être parce qu’il souhaiterait, à tout prix, rentrer dans l’UE…
            Ça rejouerait le scénario de 1853?

      2. Ils ne doutent de rien, comme si les Russes allaient laisser passer une si belle occasion de mettre la main sur des mercenaires ou des forces spéciales de pays qui alimentent massivement les Ukrainiens en armes causant des centaines de morts parmi les soldats Russes, le niveau d’engagement des occidentaux a dépassé les bornes admissibles ou on négocie tranquillement les évacuations.

        Ils n’ont que deux choix, se rendre ou périr, s’ils se rendent ils seront traités comme les soldats de l’infanterie de marine Ukrainienne c’est à dire en prisonniers dans le respect de la convention de Genève ce qui n’est pas le cas de l’autre coté.

      3. probabilité d’une vitrification par engin terrestre mis sur les dos d’azov ?

  3. Zelensky vient de déclarer à ded journaliste locaux ukrainiens«l’Ukraine ne sera certainement pas ce que nous voulions qu’elle soit depuis le début. C’est impossible. Absolument libéral, européen – ce ne sera pas comme ça. Nous deviendrons un « grand Israël».

    Les sionistes commence à annoncer la couleur.il faut savoir que les ukrainiens réfugiés ne rentreront jamais en ukraine.pour laisser la place aux juifs sionistes venus de palestine et du monde entier,pour construire la maison de leurs dieux qui va y habiter et qui attend depuis des millenaires pour que cette secte lui trouve un logis qui lui convient.

    Une nouvelle entité sioniste est entrain d’être créer sur les décombres de l’ex-ukraine ou ce qu’il en restera,après que poutine ait décidé la ligne rouge des territoires qui deviendront pro russes.

    A la fin cette histoire,les citoyens ukrainiens non juifs seront les principales victimes.

    Le seul grand HIC de cette histoire,la secte des parasites usuriers,n’ont pas pensé que poutine et XI vont les déconnecter du reste du monde,le contraire de ce qu.ils voulaient faire.
    -créer un nouveau Israël car l’ancien est devenu un fiasco.
    -faire déconnecter la russie du monde pour la faire exploser.

    Malheureusement pour ces salops.le rouble se porte à merveille et ils doivent s’en procurer en grande quantité pour pouvoir continuer à faire marcher leure économie.

    Le 22/03/2022,les prophètes de la secte des parasite annonçaient depuis des années l’avènement de leurs dieux ou messi et la concrétisation de leurs pouvoir.

    Mais poutine et Xi ont décidé le contraire,
    LE DEBUT DE LA CHUTE DE LEURS VRAI DIEUX QUI EST LE DOLLARS.

    1. Mais c’est toujours eux ; et partout eux qui planifient et font exécuter ce genre de scénarios ; en Syrie – si ma mémoire est bonne – les deux “attaques chimiques” c’est eux ; en Bosnie, Srebrenica c’est eux ; seulement voilà – leur stratagème politico-barbouzo-médiatique est trop bien rodé pour que la vérité devienne accessible aux simples citoyens.
      Ce terrible instinct carnassier qui les pousse à manigancer et ensanglanter le monde pour organiser le flux des richesses vers la city of London est très ancien – y a un formidable commentaire de KL42, celui où il parle de Francis Drake – et toujours le même et sans doute plus fort aujourd’hui que jamais avant.
      Déjà pendant la révolution en France (vers 1793-4) en imprimant en masse les faux assignats et en arrosant le peuple Français avec ils rendirent cette époque déjà bien ensanglantée par sa nature-propre dix fois plus tragique et destructrice qu’elle n’aurait été sans eux.

      1. ah oui, les casques blancs 😀

        Un jour, la CIA soutraitera ses false flag à Netflix, dans des contrats incluants aussi la production d’une série TV incluant des éléments réels et semant des théories complotiste à la pelle.

        Ah c’était hier ?

        1. Selon des données confirmées, le régime nationaliste de Kiev prépare une autre provocation pour accuser la Russie de massacres présumés de civils à Irpin, dans la région de Kiev.

          ◽️ Veuillez noter que des unités des forces armées russes ont quitté cette colonie il y a plus d’une semaine.

          ◽️ Les employés du SBU prévoient d’apporter de la morgue de l’hôpital de la ville de la rue Polevaya au sous-sol de l’un des bâtiments de la périphérie est d’Irpin les corps des résidents locaux morts des bombardements de l’artillerie ukrainienne.

          ◽️ Ensuite, dans la zone forestière de Pushcha-Voditsky, le SBU organisera une action mise en scène avec fusillade et « destruction » du soi-disant « groupe de renseignement russe » arrivé à Irpin « pour tuer des témoins de crimes de guerre russes ».

          ◽️ Dans le même temps, comme “preuve indiscutable” dans la forêt, seront présentés les corps de militaires russes capturés précédemment tués par des nationalistes sous la torture.

          ◽️ Cette mise en scène cynique est organisée pour la distribution ultérieure de matériel vidéo via les médias occidentaux.

  4. Je le dis comme ça en passant mais Andrey Martyanov (animateur du fort sympathique blog “Reminiscence of the Future”) ne tient pas Beevor en grande estime. Il le range plutôt dans la catégorie des plumitifs roulant pour le MI6.

    1. Si, c’est crédible ; merci pour la remarque ; c’est tout simplement inévitable pour les auteurs britaniques ; il ne nous reste qu’à les lire avec un bon esprit critique ; mais comme ils restent de vrais et formidables historiens je les trouve indispensables.

    1. L’Algérie vote contre l’exclusion de la Russie du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU

      1. Algérie
        Belarus
        Bolivie
        Centrafrique
        Chine
        Congo
        Corée (Nord)
        Cuba
        Erythrée
        Ethiopie
        Gabon
        Iran
        Laos
        Kazakhstan
        Ouzbékistan
        Nicaragua
        Mali
        Syrie
        Vietnam
        Zimbabwe

        Il reste trois ou quatre autres pays aussi…

        1. C est le comportement de la Serbie et armenie qui m ont fait rire. Ils ne vont plus tromper personne. Voter oui et venir s alarmanter qu on a fait pression c est etre une mauvaise terrible. etre multi-vectoriel peut couter cher. Ancien president ukrainien peut en temoigner. Les Serbes doivent comprendre qui accederont pas l union europeene c est simple que cela. quand on a les dirigeant inconsequent qui misent sur les choses impossible dont un simple bon sens peut t orienter est tres malheureux. Soit tu te soumets ou tu resistes. Les pays comme le Mali et la centrafrique ont corrige leur erreur car la dernierne fois ils c etait abstenu ce qui a provoque une malaise au sein des populations.

          1. Si t’avais reçu un millième de menaces auxquelles est exposée le gouvernement de Serbie depuis le début de la guerre en Ukraine tu trouverais ça bien moins comique.
            Tout le temps que je répète ici que la civilisation occidentale est une civilisation de brigands criminels et que Strategika l’illustre de formidables billets, c’est pas par une quelconque haine qui nous anime à l’égard d’occident que nous le faisons ; c’est cette terrible brutalité (approche des avions de ligne Belgrade – Moscou par les avions de chasse de l’alliance atlantique à trois reprises en une semaine, alertes à la bombe quasi quotidiens etc.) à tous les niveaux: mécanismes diplomatiques, militaires, économiques que parfois les gouvernements cèdent sur quelques mesures qu’ils estiment moins graves (ce vote n’aura à mon avis aucune répercussion politique) pour pouvoir garder le cap sur l’essentiel: ne pas se joindre aux sanctions contre la Russie. Pour moi c’est ça qui compte vraiment ; même si bien-sur l’idéal ce serait de dire ouvertement et clairement à l’occident ce qu’il est.

  5. quel est le point de départ, de ses fs, car il à bien fallu un navire, vu que par avion, c’est impossible, et un sous marin, un peu risqué…

    1. je crois que c’est précisé dans l’article: vedettes rapides, possibles véhicules sous marins légers ?

      1. c’est pas des véhicules qu’on balance depuis les eaux internationales ça ?

  6. Ce texte pourrait éventuellement répondre à certaines de nos/vos interrogations?, si toutefois nous/vous avions encore la possibilité de nous poser de telles questions? Afin d’en comprendre tout le sel, et surtout à cause de la situation actuelle sur le terrain, situation qui me parait extrêmement préoccupante, et pour ne pas dire, de plus en plus gravissime!:

    texte daté du 5 avril 2022 (la réponse qui suit, ne me paraît d’un intérêt certain…):

    « … J’ai aussi ça quelque part, répond à certaines de mes préoccupations:

    Note analytique du général de corps d’armée LP Reshetnikov : « … Je considère qu’il est extrêmement mesquin d’accuser notre armée de manque de systèmes de communication sans informer les civils ordinaires que nos unités sur le territoire de l’ex-URSS opèrent avec des effectifs trois à cinq fois plus élevés et avec soutien total de l’ennemi par toute la puissance technique de reconnaissance et radio de l’OTAN.
    N’importe quel androïde, n’importe quel iPhone est exploité en continu, n’importe quel Facebook, WhatsApp et d’autres vibrations transmettent en continu des informations, toutes traitées par toute la puissance des systèmes d’intelligence artificielle et formant une carte pour le ciblage en temps réel. Et c’est même si l’armée russe est entièrement sur des canaux de communication cryptés – où mettre la population ?
    Au-dessus de la Roumanie et de la Pologne, il y a des avions d’alerte avancée de l’OTAN avec des équipages expérimentés, il y a des satellites de renseignement américains dans le ciel tout le temps. Je vous rappelle que rien qu’en termes de budgets pour notre Roscosmos, nous avons alloué 2,5 milliards de dollars par an, le budget civil de la NASA est de 25 milliards de dollars, le budget civil de SpaceX seul est égal à Roscosmos – et c’est sans compter les dizaines de milliards de dollars annuellement pour l’ensemble du système de contrôle qui se déploie fébrilement aux États-Unis sur la planète entière.
    Dans 2-3 ans, nous aurons une densité de renseignement et de ciblage américains d’un ordre de grandeur plus élevé.
    (si nous/vous sommes/êtes encore de ce monde, bien entendu…)
    Les États-Unis ne voient pas seulement nos troupes au sol, ils voient nos avions, nos drones, étudient les champs radar, estiment le temps d’approche des Calibres, ils donnent constamment des instructions de ciblage aux généraux ukrainiens en ligne depuis le centre de contrôle des opérations en Pologne.
    Est-ce tout le mérite de l’ancienne RSS d’Ukraine ?
    C’est là que la précision de l’artillerie ukrainienne est notée par nos troupes, c’est là que les brigades de missiles Tochka-U savent exactement où et comment avancer, exactement à quelle heure lancer et combien de temps elles ont pour sortir de leur position.
    C’est ainsi que les nazis ukrainiens savent où se trouvent les lacunes à l’arrière de nos colonnes.
    Ce ne sont pas leurs yeux et leur cerveau. Ce sont les yeux et le cerveau de l’OTAN. Les Ukronazis ne sont rien d’autre que des zombies contrôlés librement. Et l’armée ukrainienne est un organisme zombie contrôlé à distance.
    Naturellement, l’utilisation de poignards hypersoniques et d’onyx supersoniques a considérablement réduit la capacité de cacher les éléments les plus sensibles de cet organisme zombie nazi contrôlé à distance.
    Encore une fois, les maîtres de cet organisme zombie nazi télécommandé ont désespérément besoin de savoir quelles innovations nous avons en RTR et REB (reconnaissance radiotechnique et guerre électronique). Il est donc vital pour les futures victoires de notre armée russe de dissimuler ces innovations.
    Le fait que, dans ces conditions, nos quelques troupes se soient concentrées sur le ciel, aient retiré le facteur Saint Bayraktar de la carte et écrasent l’Ukrovermacht est un travail acharné remarquable de notre armée et de notre front intérieur.
    Ce n’est pas comme détruire un bioréacteur ISIS en Syrie, non. Il n’y a jamais eu une telle guerre auparavant. La tactique et la stratégie de cette guerre font l’objet de manuels pour les académies militaires du monde entier.
    Une fois de plus : l’armée russe écrase un organisme zombie nazi, entièrement intégré aux yeux et au cerveau de l’OTAN.
    Sur terre et dans le ciel, l’armée russe écrase des zombies russophobes, endoctrinés par 30 ans de propagande. Dans les conditions de la machine terroriste militaro-psychologique totale, travaillant pour l’Occident et élevant des zombies nazis à partir d’enfants ukrainiens.
    Mais les Russes ont une résilience exceptionnelle au combat.
    Regardez vers l’avenir et dites-moi où d’autre les maniaques des États-Unis et de l’Union européenne peuvent trouver une telle infanterie. Combien de “meilleurs commandos du monde” reste-t-il à combattre après le calibrage de Yavorov ?
    Reshetnikov LP, lieutenant général … »
    … alors oui, il y a beaucoup de place pour l’emploi pour les jeunes professionnels de l’informatique dans l’armée russe…
    Il serait bon de rappeler aux étasuniens que la Corée du Nord (en fait la République démocratique populaire de Corée, ou RPDC) les a clairement averti, et à plusieurs reprises, que la RPDC avait largement les moyens de détruire définitivement tous les moyens de communication et/ou électroniques, sans bombarder directement le territoire des États-Unis d’Amérique, et avec un seul de ses missiles nucléaires!…

    Réponse à cet article: «… wow c’est un tour de force écrire. Je suis complètement d’accord. Et avant que quelqu’un ne dise “eh bien, si l’OTAN/les États-Unis ont de telles capacités qui voient tout ce que fait la Russie, alors comment la Russie pourrait-elle jamais vaincre les États-Unis/l’OTAN dans une guerre ?” Eh bien cette réponse est très simple. Dans une VRAIE guerre contre les États-Unis/l’OTAN, la Russie mettrait tous ces systèmes hors ligne en détruisant leurs satellites et leurs avions ELINT, de sorte que les États-Unis n’auraient aucune de ces capacités dans une vraie guerre contre la Russie. Mais dans cette guerre par procuration, malheureusement, les mains russes sont diplomatiquement liées, ne voulant pas dégénérer en WW3, elles ne peuvent pas simplement détruire ces capacités des États-Unis, elles doivent donc opérer à travers elles, peu importe à quel point c’est difficile. … »

    Sauf que nos amis de l’Axe de la Résistance (la vraie), ont proposé aux Russes différentes solutions (parfaitement adaptées à ce conflit européen, et totalement calibrées) concernant, la transmission directe d’infos stratégiques à l’ennemi anglo-étasunien et leurs larbins, il ne tiendrait qu’aux Russes d’en tenir (enfin !) compte… et sans le déclenchement d’une troisième guerre mondiale… pas vraiment nécessaire pour le moment, mais… (?)

    Le 5 avril 2022 (cette date à toute son importance), sergio

    1. Reshetnikov a toujours été un homme admirable ; vous pouvez vous fiez à tout ce qu’il ecrit

  7. Je suis de l’avis d’Hazy en ce sens que je me demande si ce ne sont que des gradés de l’OTAN qu’on essaye d’exfiltrer, et en suis arrivé à l’hypothèse de béotien complotiste suivante.
    Si il est vrai que les sous-sols de l’usine cachent un laboratoire, est-ce qu’il ne pourrait pas y rester des scientifiques qui n’auraient pas eu le temps de fuir et se serait retrouvés coincés?
    Mais une chose est certaine, ce doit être très très compromettant et ferait perdre toute crédibilité au narratif occidental.

    1. N’empêche ils sont nuls les Otaniens, l’installation de deux transmetteurs de matière appelés aussi Teleports l’un installé à Marioupol et l’autre à Dniepro ou à Kiev aurait permis une exfiltration discrête et impossible à intercepter.

    2. En tout cas, le mec est d’accord avec mon analyse d’il y a quelques jours. Il n’y a plus d’armée Uki; Ceci est une nouvelle forme de guerre. La clé est de faire le job avec des drouilles pour ne pas se dévoiler.

      Vu ce qu’il se passe, j’en arrive donc à une autre hypothèse: Poutine a prit grand soin de passer pour un bouffon. Un de ses grands atouts est notre supériorité illusoire. L’avancée chaotique avait deux atouts: ne pas révéler ses objectifs, et faire croire à une situation de basse intensité et de faible contrôle.

      Dans ce contexte d’invasion pourrie menée n’importe comment par des troupes débiles errant sans but et sans gasoil, je pense que la chose qui était sur le point d’aboutir a été maintenue, malgré le début d’invasion. Et ça, comptant sur la fébrilité de tout le monde, vp pouvait raisonnablement compter sur ce culot.

      Tout ce qui est biologique peut être numérisé. Tout ce qui est numérique peut être transféré. Sauf les Fils de.

      Ils évacuent quoi ?

  8. Meme fuire le champs de bataille, ils ne savent plus faire, c’est la débandade totale chez nos amis de l’OTAN. La tentation d’utiliser une arme nucléaire tactique sur Marioupoul doit etre grande chez le commandement russe 🙂

    1. Ça m’étonnerait, ce qui se cache là dedans vaut bien plus vivant que pulvérisé.

  9. On est bien d’accord sur le fait qu’un tel déploiement de moyens est totalement surnaturel.

    Mais depuis 2 ans, la précipitation et la débauche de moyens pour des objectifs incompréhensibles n’est elle pas devenue la norme ?

    Si ça se peut, ils veulent exfiltrer le patient 0 du covid originel ?

    Question simple: des sous officiers de l’OTAN, seuls, à pieds, ne passent pas entre les mailles, d’un moyen ou d’un autre ?

    Si accès à la mer, alors il suffisait de se faire récupérer au large ?

    Donc, reconsidérons la questions: est-ce le personnel ou ce que détient le personnel qui est si précieux ?

    J’ai pas les compétences, mais quel personnel pourrait justifier ça ? Au bout d’un moment, le plus simple n’est pas de les passer en pertes et profits ?

    Désolé hein, j’ai du mal à croire que tout ça ai lieu pour récupérer des hommes. 🙁

    1. BSM Si ce n’était pas pour récupérer des hommes ça voudrait dire que le matériel ou les matériaux qu’ils ont tenté d’exfiltrer a été perdu 3 fois !!!!
      De plus , il n’y a pas d’information qui ne puisse être scannée, cryptée et transmise.
      Je penche donc pour l’hypothèse de haut gradé et de scientifiques de hautes valeurs. C’est-à-dire des ressources humaines rares qui nécessite du jour de leur naissance à leur rentrée en fonction 30 à 50 ans de formation.

      1. résumons les faits, qui ou quoi est la bas, vu que les russes désirent cette tentation, car ils sentent la valeur caché à Marioupol.
        3 opérations couteuse, en logistique en foiré, vu les moyens, en peut penser que la chose à transporté va , d’un objet transportable ,à une personne.
        une autre question basé sur les faits ,pour quoi ne pas avoir fuis, pendant que les territoires été libre ?

        maintenant , une autre question, pourquoi l’usine azovstal, d’autre lieux aurez pu servir, apparemment d’après une rumeur, les ingénieur et ouvriers ,une partie.
        en tout cas à été liquidé de peur, de révéler les emplacement des souterrain, si c’est le cas impossible à confirmé.

        mais la aussi ,l’usine en elle même , elle date de l’époque soviétique, reconstruite en 1944, mais sur quel base, car il ait connu que les soviétique.
        caché des installations militaires, avec des installations civils, exemple métro de Moscou barrage etc..

        les souterrains ont pu etre construit par, les ukrotan, mais pendant 8 ans, en toute discrétion, j’en doute, ou alors par une forte répression…

        ou juste réaménager, car si ils datait de l’époque soviétique, la question , à quoi servait t’ils ? mais cela à part abc…

        autre fait les russes laisse les communications ouverte, soit pour discuté, soient ils n’arrivent pas à les brouillé, peut etre même ils essayent de les intercepté…

        une chose est, sur le temps, y’a une course contre la montre, 3 possibilités.
        soit se rendre ou etre capturé par les russes, soit etre éliminé, ou se suicidé par leur employeur, soit négocié et sortir discrètement .

          1. il y a une chercheuse chinoise, exfiltrée de PCC, qui a disparu des radars.

            Elle avait alerté sur le covid. Dans mon souvenir, il y avait au moins deux femmes chinoises clefs au début du covid: batwooman, et une autre.

          2. merci anonyme , planqué à Marioupol j’en doute , mais pourquoi pas…

          3. J’ai toujours du mal à croire que du personnel puisse justifier ça..

    2. Hazy
      Pour quelle raison le patient zéro, c’est-à-dire “l’antidote” se trouverait- il dans une usine métallurgique à Marioupol.
      Qui de surcroît, entouré de néonazis, qui eux mêmes seraient en compagnies d’agents spéciaux infiltrés en opérations commandos.
      Tout cela en sachant que la situation tournait progressivement à l’avantage des russes dans cette ville côtière Marioupol.
      Pourquoi n’ont-ils pas pris la poudre d’escampette avant qu’ils ne soient totalement encerclés ?
      Le comble de l’histoire, Vladimir Poutine à confié la mission aux tchétchénes de débusquer et ramener vivants les intrus.
      Ces intrus responsables d’un acharnement tout azimuts qui nous laissent tous perplexes.
      Nous constatons une mobilisation générale, de niveau internationale pour une exfiltration !!
      Je pense que V.P va mettre le paquet pour neutralisées toutes les tentatives d’exfiltration et de neutralisation des intrus cachés dans sur le plus grand site industriel d’Ukraine, à Azovsta,
      qui appartenait à un ex-oligarque prorusse repenti.

      1. Le patient 0 du covid n’est pas nécessairement l’antidote. Personne aujourd’hui ne croise le covid originel.

        En revanche, le covid avait de bonnes chances d’être un objet de recherche non militarisé;

        Depuis le début, on a oublié une option: le covid ne tue pas, mais est un vecteur thérapeutique. Seuls décèdent ceux qui…. On sait pas. N’étaient pas sauvables ? On un code génétique spécifique ?

        Quand à la poudre d’escampette, j’ai étudié ce point dans un autre post

        Pourquoi dans ce complexe ? Ben, qui te dis que c’est pas un P4, ou une chaine de militarisation de drones ?

        J’en reviens à la poudre d’escampette. Pourquoi ne l’ont ils pas prise ? Pour se faire passer par dessus et frapper par derrière ? Pour finir un job ? Qué ?

  10. Et Et si les VIP galonnés que l’Empire s’échine à faire libérer étaient… israéliens!?

    Tel Aviv sous-traitant leur extraction aux Anglais et aux Ricains?

  11. Plus d’analyses de Xavier Moreau ; YouTube l’a censuré ; par contre c’est avec un immense plaisir que j’ai pu constater que sa vision d’Ukraine correspond trait pour trait à ce que je répète ici depuis un bon moment: https://youtu.be/VrvZxRVe3tA?t=1548

        1. sur “odysee” il est possible d’y créé une chaîne pour poster des vidéo mais a on peut aussi y mettre des PDF une partie commentaires !

      1. C’est l’empire du mensonge dans toute sa splendeur ; ça fait au moins quinze ans que je répète autour de moi que les élites occidentales mettent en place un totalitarisme ; mais devant une réalité – celle dune grande culture démocratique bien enracinée dans la population – ils sont obligés de procéder par étapes (beaucoup de vaseline accompagnée de beaucoup de caresses: “c’est nous la civilisation, culture, gentillesse, magnanimie etc. etc.” qui confortent l’esprit petit-bourgeois conformiste) ; ça prendra le temps nécessaire mais la finalité sera celle des sociétés totalitaires d’ancien bloc communiste.

        1. BSM Il faut peut-être relire l’analyse du système totalitaire faite par Hannah Arendt. Elle avait parfaitement compris que la défaite du nazisme et du stalinisme ne mettait pas fin au système totalitaire .
          Pour elle le marxisme et le darwinisme portent en eux l’avènement du totalitarisme qui repose sur la fiction, le mensonge généralisé ….
          Comme souvent les meilleures analyses critiques d’un système, voir la société du spectaclde Guy Debord, permettent aux tenants du système de l’améliorer. Ce sont en fait des feed-backs sans concession, efficaces produits par des opposants et donc précieux et en plus gratuits pour les défenseurs du système.

      2. Et ne nous plaignons pas trop.si ça derape grave,Russie / Otan,c’est l’internet qui va etre coupé…

      3. La censure est typiquement un aveu d’impuissance…, impuissance du même tonneau que celle d’un macron 1er (et sans doute dernier…), ordonnant de faire charger par sa milice (via un préfet totalement soumis, lallement) dont les ordres du pouvoir macronien étaient de mutiler, d’éborgner, d’estropier à vie, de matraquer, d’insulter, d’emprisonner et finalement de tuer, des contestataires, dont la plupart étaient majoritairement pacifiques, mais qui ont osé contester l’autorité de ce prétendu roi républicain, macron 1er. N’était-ce pas là un terrible aveu d’impuissance ?…

        macron 1er et son préfet lallement signalaient publiquement par leur comportement infantile, leur totale impuissance !

        sergio

      4. Il faut aller aux Etats Unis pour voir des images de soldats prisonniers ou blessés Russes assassinés par les Nazis Ukrainiens, je viens de voir ça sur CNEWS, je parie que ni LCI ni BFM ne montreront ces images, et pendant que les chaines d’info que j’ai citées balancent en boucle sur les morts civils dans la banlieue de Kiev on parle moins de la baisse de Macron dans les intentions de vote au premier tour des présidentielles et de la possibilité de victoire de Marine le Pen au second tour.

  12. Il faut une fois laminer tout le terrain .On pourra reconstruire tout apres.Mais comme Lavrov aime la diplomatie et le dialogue je ne serai pas suppris d entendre un un couloir humanitaire speciale avec les navires donc le continu nous restera inconnu.

    1. En effet, la Russie est trop gentille avec les ordures qui cherchent à l’anéantir. A ce niveau, ça ressemble bien à de la faiblesse… Avec les monstres, il ne peut être fait preuve de tolérance, tolérance qu’ils ne pratiquent eux même en aucun cas. La Russie doit terroriser les terroristes des gouvernements soumis aux va t en guerre permanents u.s.

      1. Ce n’est pas de la faiblesse c’est de la charité chrétienne .
        Malheureusement la charité est ressentie comme une faiblesse dans ce monde de dégénérés.

        1. De plus ce n’est pas la première fois – pendant la WW2 le taux de mortalité des prisonniers soviétiques en Allemagne était de 95% (je cite de mémoire mais je ne pense pas me gourer de +-2%) alors que de l’autre côté mis à part un défilé de la honte (la soupe aux choux très grasse la veille du défilé, qui déclencha une diarrhée chez les Ubermenchs de la Wehrmacht) et quelques travaux dans la reconstructions tous les Allemands rentrèrent chez eux ; avec un taux de mortalité très faible.
          La gueule de Lavrov ne m’a jamais plu – prototype d’apparatchik soviétique, sans principes.
          Finalement s’ils sont pas à la hauteur de l’enjeu (je parle de l’élite politique russe car les soldats le sont bel et bien) ils le payeront par une dislocation du pays dix ans plus tard au maximum.
          Tu n’as pas droit d’envoyer les braves Tchétchènes au charbon tout en chiant sur leur héroïsme par une couardise et veulerie diplomatique comme s’il s’agissait d’une promenade de scouts
          Si tu le fais l’adition ne va pas tarder

          1. “…tous les Allemands rentrèrent chez eux ; avec un taux de mortalité très faible.” Tu te trompes mon cher ami, des 95.000 allemands fait prisonniers en URSS, seulement 5000 d’entre eux rentreront en Allemagne 10 ans apres la guerre, certains fait prisonniers a Stalingrad en 1942, rentreront 15 ans plus tard chez eux, avec un taux de mortalite phenomenal

          2. en fait je me souviens d’un tableau (celui de A. Beevor): Taux de mortalité parmi les gradés Allemand très faible (disons autour de 1% de généraux – après ce taux monte au fur et à mesure que le grade baisse ; très parlant sur l’esprit égalitaire communiste) pour arriver effectivement à une mortalité élevée parmi les soldats ; j’en déduis que c’est moins du à la maltraitance qu’au fait qu’ils étaient déjà bien entamés par les blessures et les maladies – fallait voir leur état à la reddition de Stalingrad ; on peut parler d’un manque de soins – compréhensible puisque entre le février mars 43 et la fin de la fguerre ça fait un bon moment.
            rien de comparable avec les soldats soviétiques qui au début se rendaient en masse car ils détestaient le régime communiste et qui sont morts à hauteur de 95 à 99%.
            Mais je vais essayer de mettre la main dessus (ce livre) pour vérifier

          3. @Sclavus Merci de ses precisions, si tu mets la main dessus n’oublie pas de me donner les references, ca m’interesse d’en lire d’avantage la dessus!

          4. Pour l’instant je suis sur que d’une chose – c’est que le tableau comparatif se trouve dans l’ovrage “Stalingrad” d’Antony Beevor ; dès que je le retrouve je prendrais en photo les pages dont je parle ; sinon il existe en poche pour un prix modique et le texte est passionnant

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :