Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Le Département d’État US vient de créer une structure dédié aux affaires cybernétiques et numériques (Bureau du cyberespace et de la politique numérique). Selon un communiqué de presse officiel et donc trés épuré, ce Bureau traitera les affaires liées à la Sécurité nationale, les opportunités économiques et l’impact du cyberespace, des technologies et des politiques numériques sur les “valeurs” des États-Unis.

La place qu’occupera cette structure dans l’organigramme du Département d’État n’a pas été spécifiée de manière définitive. Il était question de placer ce Bureau directement sous la coupe du la Secrétaire d’État adjointe Wendy Sherman au lieu du Département de la Sécurité Nationale en raison de la thématique assez large et horizontale de ce Bureau. Ce choix ne semble pas faire l’unanimité au sein du Département d’État mais semble appuyé par des membres du Congrès et de lobbyistes représentant des intérêts privés.

Le Bureau du cyberespace est constitué de trois sous-structures:

-Politique de l’information internationale et de la communication, sous la coupe de Steven Anderson, qui a dirigé le Bureau des Affaires économiques et commerciales avec une focalisation sur la gouvernance Internet et les négociations sur la politique de confidentialité des données numériques;

– Cybersécurité internationale, sous-structure dirigée par Michelle Markof, une habituée des négociations sur la cybersécurité à l’Organisation des Nations Unies;

– Libertés numériques (digital freedom), à sa tête un coordinateur, Blake Peterson, un spécialiste des droits de l’homme et de la gouvernance numérique.

Vu l’importance accordée à cette thématique, le Bureau du cyberespace et de la politique numérique sera chapauté par un diplomate au rang d’ambassadeur appouvé par le Sénat. En attendant cette nomination, il est actuellement géré par Jennifer Bacchus, une diplomate de carrière qui a été ministre-conseiller à l’ambassade des États-Unis à Prague.

Ce redéploiement démontre la volonté de Washington à reprendre la main dans le cyberespace en renforçant la mainmise des États-Unis sur le réseau internet qui demeure exclusivement US mais également en étendant la guerre informationnelle dans des domaines juridiques liée à la protection et la confidentialité des données numérique, véritable champ de bataille où la lutte est acharnée vu qu’il s’agit d’un enjeu sécuritaire majeur.

En parallèle, cette initiative confirme le redéploiement des efforts de Washington en matière de guerre informationnelle et d’influence sur le cyberespace, un domaine bousculé à la fois par l’émergence de systémes d’information d’acteurs étatiques mais également de particuliers imperméables à la narration officielle ou à la propagande orientée des médias sous la coupe de groupes d’intérêt privés influançant les processus d’élaboration et de conception des politiques publiques. Cette désaffection massive et la montée universelle d’un discours dissident sur le net inquiète au plus haut point l’État profond US qui tente de réguler tout discours dissident ou alternatif par l’incorporation des géants du numérique (Google, Apple, Facebook/Meta, Microsoft, Twitter, etc.) et d’influenceurs dans ce qui et considéré comme un effort de guerre visant à faire taire toute narrarion autre que celle imposée ou dictée par les relais de l’État profond.

La femeture de comptes appartenant à des médias de pays considérés comme rivaux ou hostiles par Washington n’est donc que le début d’une longue campagne qui incluera aussi bien de simples particuliers du monde entier que l’opinion interne US avec pour objectif d’imposer une narration totalitaire unique sans aucune possibilité de critique ou de remise en cause.

36 thoughts on “Le Département d’État se dote d’un bureau du cyberespace pour contrer la dissidence sur le net

  1. Sergio
    Tiens nous au courant de ce que les chinois décideront faire si toutefois la Russie venait à se trouver submergée sur ces flancs du au faite de la grandeur de leur territoire.
    La Chine va-t-elle assister sans broncher et attendre son tour qu’elle soit chopper par le col bac et adossée au mur pour prendre sa raclé.

    La Chine ne produit que très très peu de pétrole 🛢 et les occidentaux savent qu’ils détiennent une arme fatale contre la Chine

    Et pour cela la Chine ne peut pas rester inerte et faire comme si de rien n’était.
    Ce serait se faire Hara-kiri.

    Si près de 59% du pétrole mondial est consommé par le secteur des transports (fret routier, véhicules, navires, avions), il est également destiné à d’autres usages.

    Citons, entre autres :

    Les produits du quotidien

    Un grand nombre de produits qui nous entourent sont fabriqués à partir de pétrole comme par exemple la plupart des matières plastiques, des solvants ou des cosmétiques. Environ 99% des matières plastiques et une majorité des textiles (nylons, polyesters, etc.) sont issus de la pétrochimie(2). Par ailleurs, la pétrochimie permet aussi de produire des détergents, des caoutchoucs, des adhésifs et même des médicaments.

    L’habitat et les bâtiments publics

    Les GPL ou Gaz de Pétrole Liquéfié (butane, propane), issus du raffinage du pétrole ou du traitement de gaz naturel, sont utilisés en bouteilles pour la cuisson des aliments ou le chauffage domestique. Le fioul, qui est également issu du raffinage du pétrole, est encore beaucoup utilisé pour le chauffage.

    La production d’électricité

    Les centrales thermiques à fioul produisent environ 5%(3) de l’électricité mondiale.

    Les travaux publics

    Le secteur de la construction routière utilise 90% de la production mondiale de bitume, produit issu des pétroles lourds. Par ailleurs, les engins de travaux publics utilisent fréquemment du gazole.

    Les secteurs de l’agriculture et de la pêche

    De nombreux engrais et pesticides sont issus de transformations pétrochimiques et les machines agricoles fonctionnent souvent au fioul domestique (tracteurs, moissonneuses, etc.) tout comme les bateaux de pêche.

    Vous avez compris le scénario qui s’en suivra sans que je n’ai besoin d’entrer dans les détails.
    IMPLOSION par l’intérieur et tout s’effondre sur elle même………
    L’union fait la force.

    1. les dérivés du pétrole étant de plus en plus présent depuis les années 1970 et les restrictions actuels sur l’exportation de bois.
      dans la dernière partie de l’émission. https://anon.to/pCYUcb

  2. Nous nous sommes quasiment habitués (habitués?, pas vraiment en ce qui me concerne…) à lire, à voir ou à entendre, qu’ici ou là les troupes de la Fédération de Russie et leurs proches alliés, “éliminaient” sur le théâtre de l’opération spéciale en ukraine, des dizaines, voir des centaines de mercenaires (et d’ukronazis) de *l’otan: étasuniens, anglois, polonais, français, allemands, etc., etc., etc.

    Question: ne serait-il pas plus judicieux d’”éliminer” ces mercenaires, lors de leurs trajets ou pendant leurs transports, soit individuellement, soit par groupes (plus ou moins nombreux), et plus précisément lors de leurs transferts, (par voies aériennes, maritimes, ferroviaires ou autoroutières), de leurs pays d’origine jusqu’à l’ancienne ukraine? Ne serait-ce pas **un gain pas du temps ?, puisque la finalité, avouée ouvertement et publiquement par les dirigeants étasuniens et otaniens ainsi que les sbires occidentaux (ou pas), serait une guerre totale, (militaire, économique, etc.), et l’élimination définitive de la Fédération de Russie et de tous les Russes sans exception ?

    L’élimination systématique de mercenaires et des ukronazis pourraient sûrement écourter la durée de ce conflit sur le territoire de l’ancienne ukraine (sauf bien entendu si celui-ci devait déraper ?), et éviterait que la liste des victimes russes et ukrainiennes, ne s’allonge indéfiniment!

    *organisation criminelle

    **et ces éliminations rapides auraient l’avantage de rapidement les empêcher de nuire, soit sur des civils ukrainiens, soit sur des militaires de la RF et de leurs proches alliés ?

    sergio

    1. « ne serait-il pas plus judicieux d’”éliminer” ces mercenaires, lors de leurs trajets ou pendant leurs transports, soit individuellement, soit par groupes »
      Mais le faire avec les donneurs d’ordres serait encore mieux. Je vois pas pourquoi une ordure criminelle se trouvant dans une quelconque capitale occidentale devrait se sentir en sécurité alors que des millions de personnes à travers le monde souffrent ou sont endeuillés de leur activité criminelle

  3. Oh t’inquiète, on va tous les voir s’engouffrer dedans… ça triera le bon grain de l’ivraie..

  4. Ainsi que ça:

    « … Cela n’a peut-être pas été assez souligné. : Supposons, pour les besoins de la discussion, que nous soyons déjà dans un monde multipolaire ; et si la Russie attaquait les États-Unis par procuration et essayait de les paralyser économiquement comme les États-Unis le font avec la Russie aujourd’hui, la moitié de la Russie serait sans doute déjà anéantie. C’est à ce point que Poutine fait preuve de patience et de discipline, et c’est de ce point que les États-Unis contrôlent le monde aujourd’hui. Je me fiche de qui dit quoi en essayant de deviner cette opération russe (sergio: il s’agit sans doute des différentes phases de l’opération Russe – phase 1, phase 2, phase 3, etc. qui se déroule actuellement sur tout l’ancien territoire de l’ex ukraine ?). Les États-Unis ne peuvent pas continuer à être le tyran hégémonique du monde. Bien sûr, les Russes ont sous-estimé la volonté de combat des Ukies (sergio : ce n’est pas aussi simple que ça, c’est plutôt du 50,/50%, car il s’agit des troupes combinées de l’otan et de ces larbins, dont Israël, etc., etc., etc.). C’est la nouvelle d’hier. Cette opération devrait être intensifiée à un niveau qui reconnaisse que les États-Unis sont intégrés avec un ennemi, oui, un ennemi récalcitrant qui ne montre aucune pitié. Ce n’est pas “votre” Ukraine de 2014. Les États-Unis ont transformé les racines de l’Ukraine en poignards, ont empoisonné la psyché ukrainienne et militarisent l’Ukraine pour en faire l’Israël de l’Eurasie.

    C’est existentiel!, Les Russes le savent, et ils devraient donc maintenant frapper le Web et les ondes comme une cyber-armée engagée dans un avenir multipolaire où l’existence et la proéminence de la Russie ne peuvent pas être si facilement menacées et effacées. Ils doivent être prêts à supporter la terre brûlée en ukraine, si c’est ce qu’il faut pour réparer les dégâts que les États-Unis d’Amérique ont déjà causés là-bas. Après le Donbass ; Odessa, fermant la mer Noire. C’est le seul moyen d’empêcher les États-Unis d’Amérique de poursuivre leur ambition Frankenstein : un deuxième Israël fasciste. Oubliez Kiev. C’est perdu (sergio:?, ah bon !, mais pour l’instant seulement, alors…), mais avec Odessa, peu importe (sergio: ?, cet obscur objet du désir sans doute ?). Une fois que la Russie a sécurisé l’Est, elle peut mener des frappes chirurgicales en temps opportun chaque fois que Kiev tente de rassembler des forces militaires, tout comme Israël le fait avec la Syrie et le Liban.

    Il n’y a pas d’autre moyen de s’en sortir par le haut ! Les Russes doivent être mentalement préparés à se battre pour la dignité et l’existence de la Russie. Ce message doit être aussi visible que Z l’est sur les panneaux d’affichage aux coins des rues de Russie. Les Russes doivent adopter une mentalité guerrière et être prêts à sacrifier beaucoup pour mener à bien cette guerre et assurer un avenir où la Russie n’est pas seulement une puissance symbolique au sein du CSNU, mais un bras du droit international contrôlant les intérêts hégémoniques qui menacent la multipolarité. Les Russes doivent être tous prêts à se battre comme en enfer, ou devenir des sujets dans un État vassal soumis aux intérêts de l’Empire. Doit-on se méfier de la Chine (?, sergio: pas si sûr…) mais AUKUS va se métamorphoser et pourrait inclure le Japon et la SK et essayer de prendre pied à Taïwan, et une Russie affaiblie scellera cette expansion (sergio: c’est l’évidence même !). Toute dissidence à l’intérieur de la Chine et de Hong Kong sera exploitée au maximum. La route chinoise sera minée par l’obstruction américaine. (sergio: ça fait un moment déjà quand même!) L’hégémonie ne renoncera jamais à abattre la Chine. Le confinement total est dans l’avenir de la Chine si la Russie tombe. Aucun coup à demi-cul à l’Empire ne suffira. Seule la résistance engagée réussira (sergio: sans doute veut-il dire: une résistance acharnée et sans aucune concession ?!). L’Empire ne réussit qu’avec la stratégie de : « Diviser pour mieux régner! » Si les Russes restent fermes et unis contre la guerre de l’Occident par procuration contre la Russie, et que l’aide étrangère secrète de la Chine rendra le succès plus certain, alors la Russie l’emportera avec une victoire spectaculaire. Le navire (sergio : le navire amiral RKR Moscou) est un symbole, mais vous ne pouvez pas briser l’esprit russe avec un missile. La Russie soit toute votre histoire dans cette seule bataille ; soyez redoutable dans votre résistance !

    Tu as bien saisi la situation “camarade”, il s’agit d’un ennemi récalcitrant, qui ne montre aucune pitié pour toi ni pour les tiens! Alors, allons-y “camarade”, allons-y franchement… Battons-nous avec acharnement, cet acharnement dont nous avons toujours été capables! Hourrah, hourrah, hourrah…

    sergio

    1. Oui mais le raisonnement de Sergio ne vaut rien car c’est la Russie qui a attaqué l’Ukraine comme Poutine l’a annoncé il y a 50 jours , ça en dit long en plus sur la vision du monde multipolaire par Poutine , dans le discours oui dans la réalité il préfère surtout des pays soumis et controlés.

      1. L’ancien fais gaffe tu commences à devenir sénile comme Biden ! Je vais te raffrachir la mémoire sur le conflit ukrainien.

        Introduction
        Le conflit en Ukraine n’a pas été ouvert par la Russie le 24 février, mais par l’Ukraine une semaine avant. L’OSCE en est témoin. Ce conflit périphérique avait été planifié par Washington pour imposer un Nouvel Ordre Mondial dont la Russie, puis la Chine, devaient être exclues.

        Développement
        En 2014 et 2015, lorsqu’une guerre civile avait opposé Kiev à Donestk et à Lougansk, les dégâts matériels et humains ne ressortaient que des affaires intérieures de l’Ukraine. Cependant, au cours du temps, la presque totalité de la population ukrainienne du Donbass a envisagé d’émigrer et a acquis la double nationalité russe. Par conséquent l’attaque de Kiev contre la population du Donbass, le 17 février, était une attaque contre des citoyens ukraino-russes. Moscou leur a porté secours, en urgence, à partir du 24 février.

        Conclusion
        Si nous admettons que le but finale est de rayer la Russie de la scène internationale, la manière dont les Anglo-Saxons réagissent à la crise ukrainienne devient limpide. Ils ne cherchent pas à repousser militairement l’armée russe, ni à gêner le gouvernement russe, mais à faire disparaître toute trace de la culture russe en Occident. Et subsidiairement, ils tentent d’affaiblir l’Union européenne.

        1. Sergei Lavrov accusait l’ouest d’appliquer le wokisme contre la Russie. Xavier moreau effectivement affaire que la Russie leur filait des passeports.

      2. Mais qu’il est con 😀

        Elle est grillé la méthode: je t’accule par des moyens sournois, puis je te reproche ta réplique 😀

        Je comprends mieux l’état du pays !!

      3. Oui effectivement, c’est la Russie qui a attaqué l’Ukraine. C’est un fait.
        Et effectivement, la Russie a des difficultés, c’est aussi un fait.
        Mais est-ce que la Russie avait vraiment le choix? l’Ukraine allait être intégré dans l’OTAN, les civils du Dombass étaient quotidiennement bombardés et allaient l’être de plus en plus, l’Ukraine devenait de plus en plus menaçante, de plus en plus armée, avec des armes de plus en, plus menaçantes (des drones notamment qu’elle commençait à utiliser dans le Dombass contre ses propres citoyens), de plus en plus un proxy de l’OTAN.
        Quand la Russie a massée 200 000 hommes aux frontières avec des demandes tout à fait raisonables (neutralité de l’Ukraine, applcation des accords de Minsk déja signés), l’Ukraine soutenus, que dis-je encouragés par les va-t-en guerre de l’OTAN n’a eu de cesse que de demander des armes. Ils n’ont jamais appliqués les accords qu’ils ont signés sur le Dombass (regardez les reportages de Anne Laure Bonnal et il y en a plein d’autres, pas que des Français …)
        Alors, soi-disant ‘Ancien de la GE’ arrêtez maintenant avec vos leçons de morale hypocrites, car de morale, et d’intégrité, vous n’en avez aucune.
        Vous avez participé de votre propre aveu aux campagnes d’Afghanistan, vous êtes donc associés, au moins indirectement et de façon passive aux trés nombreux morts de l’alliance passés presque totalement sous silence dans les médias
        https://www.voltairenet.org/article187295.html
        Toujours deux poids, deux mesures, et vous vous présentez toujours comme un paragon de vertu, “attendons l’enquête internationale sur Butcha” mais est-ce que vous croyez que les médias à la solde de vos amis ont attendus pour accuser les Russes – fait que bien sur, vous ne signalez pas.
        L’OTAN n’est pas seulement l’ennemi des Russes, elle ne veut pas seulement la peau de la Russie, c’est NOTRE ennemi, et elle ne nous veut pas du bien car elle a créé les conditions d’une guerre en Europe.
        Les gens qui servent l’OTAN contre l’intérêt national sont des traitres, et on a de multiples exemples pour le gouvernement actuel – Alstom, les sous-marins, la pseudo-épidémie …)
        Et savez-vous que le crime de haute trahison a été supprimée de la constitution par Nicolas Sarkozy en 2007 lors de la révision constitutionnelle votée avec une voix de majorité … celle de Jack Lang .. présenté par le président SarkozyYoung Leader, comme le suivant Hollande, comme celui d’après,Macron. Avant, on fusillait les traitres …
        – Macron – Young leader de la France American Foundation – source Wikipedia https://en.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron
        – Holande – Young leader de la France American Foundation, source – ben c’est eux même qui le disent … https://frenchamerican.org/young-leader/francois-hollande/
        – Sarkozy – Young Leader – cf. l’ouvrage Sarkozy, l’Américain
        https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/young-leaders-de-french-american-foundation/
        Si vous grattez un peu, vous verrez que les politiques Finlandais et Suédois qui demandent le rattachement à l’OTAN ont sans doutes des liens privilégiés avec ces structures d’influence.
        – Macron, Hollande, Juppé, Phillippe, Pécresse…TOUS YOUNG LEADERS, tous des agents de l’étranger, des gens qui comme vous soutiennent inconditionnelement la poiltique américaine et ses fleuves de sang, qui ferment hypocritement les yeux sur les mensonges et les crimes de l’OTAN tout en nous donnant des leçons de morale …

        1. Les civils du Donbass bombardés quotidiennement depuis donc 2014 . Google images : Donetsk . Outils de recherche : dates de 2014 à 2022 . Résultat : ville intacte c est ce que montreront les photos à part l aéroport de Donetsk qui fut l objet de combat en 2014 . Google image : Mariupol, outils de recherche : date de février 2022 à aujourd’hui, en gros 50 jours de bombardements. Ville quasi détruite . 8 ans de bombardements du Donbass et Donetsk intacte et Mariupol détruite en 50 . Vous avalez trop le narratif de la propagande russe . Vérifiez toujours par vous même ce qu’on vous raconte .

          1. Un certain prétendumment ‘ancien de la GE’ recommandait de ne pas se fier à internet pour tirer des conclusions hatives, je vous recommande donc des points de vue indépendants de gens qui sont allés sur place
            (et bien sur, il y a aussi une propagande russe – enfin, eux n’ont pas censuré les médias occidentaux …)

            Sur Donesk, & le Dombass
            1) Les reportages de Anne Laure Bonnel, qui elle est allé sur place – on a eu 8 ans une guerre larvée après la guerre de 2014, ce n’est pas comparable à Marioupal qui est une guerre de haute intensité, 14 000 morts tput de même … Ah oui, Anne Lare est française, la télé française ne lui a pas acheté ses reportages .. bien sur

            2) Ukraine on Fire, d’Oliver Stone – on comprend bien les racines de la guerre … beaucoup de choses dans ce film (Je ne savais pas qu’Oliver Stone était russe …)

            3) Sur le Dombass, un Français sur place
            https://www.wikistrike.com/2022/03/bataille-de-marioupol-reportage-independant.html
            J’avais aussi d’excellent reportages US mais je ne retrouve pas le lien.
            Mais alors, j’ai suivi votre conseil … à ma façon, en ne gardant que des sources qualifiés et validés.

            4) Et je suis tombé sur ce rapport de l’ONU, daté de l’été 2021
            https://www.promoteukraine.org/un-releases-data-on-donbas-war-casualties/

            The Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights unveiled the data on Donbas war casualties from 14 April 2014 to 30 June 2021.

            “The total number of casualties related to the conflict in Ukraine is 42,500-44,500 people,” the Office said in response to an information inquiry from Radio Liberty.

            5) France 24, le 0612.2021
            https://www.france24.com/fr/europe/20211206-en-ukraine-la-lassitude-des-habitants-du-donbass-apr%C3%A8s-sept-ans-de-guerre

            “Dans la région ukrainienne du Donbass, proche de la frontière russe, la situation est instable et les combats sont quotidiens depuis sept ans. ‘
            Hé, c’est France24, la propagande du Kremlin ? C’est France24 qui parle de combat quotidien …

            Vous ne répondez que sur un point, et cela ne tient pas. je vous retourne votre commentaire, regardez les faits, essayez de comprendre le point de vue russe, et à partir de là, vous arriverez -si vous êtes honnête et sincère – au fait qu’on a poussé la Russie à la guerre, on a sciement rien fait pour l’éviter, tout pour la rendre inévitable – et on, c’est nos “amis” de l’OTAN.
            La Russie ne nous menace pas, ils sont bien incapables de menacer l’Ukraine, on aurait pu calmer les Ukrainiens et discuter avec les Russes – on a fait l’inverse.
            Toute cette pantalonade vise à faire adhérer plus de pays à L’OTAN pour acheter des armes américaines – L’Ukraine est en fait un pays riche -, et continuer à justifier un budget de la défense à 760 milliards après la débacle Afghane.
            Et puis, vous avez d’autres intérêts, encore moins avouables …Mafia,, Gaz de Schisme, Burisma, Biden, Kolmorovshi (et même Nuland et Zelensky), … ce serait long de développer ici …

        2. “Oui effectivement, c’est la Russie qui a attaqué l’Ukraine. C’est un fait.” : non, pour moi, la Russie n’a ni attaqué ni encore moins agressé l’UKR, Ces formulations relèvent des éléments de langage de la propagande occidentale. Selon moi, la Russie est en état de légitime défense, surtut après qu’elle ait d’ailleurs envoyé plusieurs sommations, l’agresseur est l’autoproclamé “Camp du Bien”. La Russie a contre-attaqué si vous voulez.

          A utiliser de tels mots dans cette situation je n’en vois plu aucun qui qualifierait les actions occidentales en Ex-Yougoslavie, Irak, Syrie, etc… — Ah si : “interventions humanitaires”, “responsabilité de protéger”, “droit d’ingérence”, etc… que je rattacherais volontiers à l’intervention russe si ces slogans n’étaient entachés de l’ignominie de l’Empire du mensonge et du crime.

      4. Eh l ancien la guerre dure depuis 2014 ,poutine a dit stop ta 2mois ,c est bon t as imprimé dans ton disque dur ou alors tu veut pas l entendre

      5. Monsieur, La Russie ne s’est jamais sentie menacée par l’Ukraine. La guerre actuelle est contre les USA/OTAN.

      6. Dis l’ancienne, t’as jamais eue l’idée d’essayer de penser avec ton cul? Ça se trouve que ça remettra les choses à l’endroit et donnera finalement de la cohérence dans tes commentaires ; car pour l’instant c’est inversé… ta bouillie pitoyable relève d’un roman de Boulgakov (cœur de chien) où le remplacement d’un organe modifie la structure mentale de l’individu

  5. a blinken & w sherman étaient à alger ces dernières semaines pour des coups de pressions

    1. Oui et ça s’est trés mal passé. Ils ont fuité un enregistrement de la discussion qu’ils ont eu à la partie marocaine puis cela a été diffusée sur le net. Comme il n’y avait rien de sensationnel, cette fuite n’a pas eu l’effet escompté et s’est éteinte. Deux jours plus tard les Algériens votaient Non aux côtés de 23 autres pays contre l’exclusion de la Russie du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies.

      1. En 2019 le nouvel obs avait ressorti comme par hasard au moment opportun des archives du sdece sur le coté prévaricateur d’abdelaziz bouteflika
        ça a fait grincer des dents.

      2. Strategika
        Tout ce qui est dit aux oreilles d’un interlocuteur, notamment quant il s’agit des gros menteurs occidentaux.
        Le président Abdelmadjid Tebboune dit ce que les oreilles de Antony Blinken le Secrétaire d’État des États-Unis ont besoins d’entendre.
        Mais dans la réalité, sur le terrain et dans les échanges téléphoniques, politiques, diplomatique, économiques et surtout militaires les choses sont complètement différent sur ce qui est dit aux oreilles des profanes yankees chef d’orchestre de la meutes de loups.
        Un menteurs tu dois lui mentir pour lui faire perdre le contrôle de la réalité.
        Bonne continuation mon ami ST.51

      3. …les Algériens votaient Non aux côtés de 23 autres pays contre l’exclusion de la Russie du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies

        Hummm. Quelque chose me dit qu’a Washington, on va bientot implemter un nouveau changement de regime en Algérie, pour in fine en faire une nouvelle Libye, ou un nouvel Irak.
        Affaire à suivre

  6. Informations assez inquiétantes…, les bombardements (très probablement directement organisés par les troupes de *l’otan) près de la frontière sud de la fédération de Russie, n’ont non seulement pas cessé, mais ce se sont renouvelés aujourd’hui, (nous sommes le samedi 16 avril 2022), et il me semble que la Russie a du pain sur la planche… et fissa !

    *organisation criminelle

    sergio

    1. A titre indicatif, voici le point de vue de l’un des très nombreux contributeurs, d’un site, site qui généralement est plutôt bien documenté sur tous ces sujets, et ce n’est pas réjouissant du tout !:

      « … Certaines spéculations sur l’implication des États-Unis dans le naufrage du Moskva, à tout le moins le partage de renseignements, mais peut-être plus…
      Combiné avec les attaques ukrainiennes sur le territoire russe.
      Il semble qu’il soit temps pour la Russie de « retirer les gants ». Attendez-vous à voir une escalade en Ukraine…
      Je pense qu’il y a des forces des deux côtés qui s’efforcent d’éviter une implication directe des États-Unis et de l’OTAN en raison du carnage de masse qui en résultera… mais avec les frontières qui s’estompent entre la fourniture d’armes et la formation, les conseillers militaires et le partage des renseignements… il peut devenir de plus en plus difficile pour la Russie de l’ignorer…»

      Conclusion très provisoire: De l’ignorer certes, mais il s’agit surtout de châtier et très sévèrement les coupables, tous les coupables, et sans aucune exception !…

      sergio

      1. Et en ce qui concerne l’article de notre ami Strategika51, d’un point de vue personnel, je préfère, et de beaucoup, lorsque les choses sont dites nettement et clairement, car on sait exactement ce qu’il nous reste à faire ! Ça m’va!

      1. je vient de réfléchir , à une chose, pour que cela marche .
        il faut faudra bien une coordination , au niveau mondiale avec leur vassaux non ?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :