Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Une épidémie d’hépatite aiguë se répand en Europe occidentale, aux États-Unis et au Japon sans que l’organisation Mondiale de la Santé puisse en déterminer l’origine ou les causes. Cette nouvelle souche d’hépatite touche majoritairement les enfants sans co-morbidités.

Des sources liées au renseignement d’un pays d’Europe centrale affirment sans preuves que l’hépatite qui sévit actuellement en Europe serait la conséquence indirecte de l’explosion du trafic d’êtres humains de pays d’Europe de l’Est et de la prolifération exponentielle de centres clandestins de collecte et de transplantation d’organes humains dans des pays précis où la législation demeure floue, ambiguë ou inexistante pour réguler cette activité lucrative intéressant des organisations criminelles transnationales.

Cette source souligne que la hausse de cette activité est également due à l’existence d’un trafic de cadavres à partir de pays comme l’Ukraine.

Jusqu’en 2019, le Kosovo demeurait l’une des plaques tournantes du trafic d’organes humains en Europe et en Israël. Des enquêtes parfois longues et laborieuses mais bien souvent brutalement interrompues, ont abouti à un lien de causalité entre le trafic d’organes humains, la disparition de personnes dont des enfants et certaines filières médicales. Or, les zones de conflit facilement accessibles offrent actuellement un réservoir d’organes humains aux circuits de ce trafic hautement rentable.

D’autres hypothèses sont avancées pour tenter d’expliquer cette résurgence de l’hépatite infantile. Elles reposent sur un postulat simple selon lequel ce sont de nouvelles souches génétiquement modifiées qui auraient été lâchées dans la nature à partir de laboratoires clandestins situés en Afrique du Sud puis la Grande-Bretagne ou d’un pays d’Europe de l’Est pour ne retenir que les hypothèses les plus étayées (sujet tabou en mainstream et aucun débat toléré le concernant puisque classé dans la rubrique complotiste).

Ce qui est certain est qu’il est très difficile et souvent risqué d’aborder ce sujet sans être taxé de complotisme, de perdre son crédit social que les gouvernements tentent d’instaurer comme la nouvelle norme avec l’aide des géants du numérique (GAFAM) ou encore subir des formes plus ou moins subtiles d’intimidation, de dénigrement, de mise à l’écart ou de neutralisation.

46 thoughts on “Mystère sur la propagation d’une hépatite infantile

      1. ces échanges sont presque incompréhensible !
        par respect pour les autres abonnés a ce site, vous pourriez faire l’effort de vous offrir un pseudo !

        1. pas besoin, il ne vas pas rester longtemps, je m’ennuyais, justement, d’une petite merde à me mettre sous le talon.

    1. je mets ça ici, pour changer l’ambiance et relever le niveau.

      On vit une époque intéressante.

      Avant-dernière nouvelle, la Turquie a lancé hier une opération militaire spéciale en Irak. Elle assure que cette invasion ne vise aucunement une occupation durable, mais seulement la neutralisation et le désarmement de ses ennemis (civils d’ailleurs), à moins que ce soit des ennemis des Turcomans locaux. Demain on apprendra sans aucun doute la saisie de tous les fonds souverains et des réserves de change turcs à l’étranger, l’interdiction de l’usage du système Swift par les banques turques, l’expulsion de dizaines de diplomates turcs, l’interdiction des médias d’information turcs, le blocus physique par interdiction des avions, navires et camions turcs dans le monde entier à commencer par les voisins de la Turquie, l’interdiction aux moyens de transport du reste du monde de desservir ce pays, le boycott de toutes les exportations turques sauf le pétrole volé en Syrie, l’expulsion des sportifs turcs de toutes les compétitions sportives dans le monde sauf quelques rares cas sous condition d’abandon de nationalité et de déclaration publique de défection, et la confiscation sans jugement des biens de tous les citoyens et entreprises turcs dans l’espace atlantico-uniopéen. Le président turc sera grossièrement insulté par des chefs d’Etat, l’armée turque sera massivement calomniée par les trois agences de presse monopolistiques et les anciens alliés de la Turquie enverront des milliards de dollars d’armement au gouvernement irakien, tout en déployant des troupes dans tous les pays voisins. Les banques étrangères dépositaires de fonds souverains turcs se verront interdire de procéder aux paiements des intérêts de la dette turque, en dépit des ordres de virement du gouvernement turc. La Turquie sera éjectée de l’OTAN, les Etats-Unis suborneront des gouvernements vénaux pour la faire exclure du G20, sa délégation au Conseil de l’Europe sera privée de l’exercice de ses droits, et le blocus aérien empêchera le ministre des affaires étrangères turc de se rendre aux sessions de l’ONU à New-York et à Genève. A Bruxelles on changera le nom des anciennes toilettes sans siège et du café bouilli avec le marc, en Bosnie on bannira l’empalement. L’ex-république yougoslave de Macédoine et nouvellement du Nord sera poussée à revendiquer la Thrace orientale, la Grèce et la Bulgarie obtiendront des Etats-Unis la promesse de la libération de Constantinople, l’Arménie accueillera les plus grandes manœuvres de débarquement défensif jamais vues dans un pays sans accès à la mer, l’Irak et l’Adjarie recevront l’assurance d’une adhésion accélérée à l’OTAN.

      On vit une époque décidément intéressante.

      Dernière nouvelle, les Etats-Unis d’Amérique envisagent d’envoyer et déployer leurs forces armées dans l’autoproclamée république séparatiste non reconnue de Taïwan (Formose) en sécession armée, et la Chine envisage de saisir l’ONU d’une menace grave à la paix et de l’imminence d’une invasion d’une partie de son territoire (Bruxelles renommera-t-elle le quart d’heure d’inversion des rôles ?)…

      On vit vraiment une époque fort intéressante.

  1. rasoir d’occam. C’est le sars2. D’ailleurs tous les enfants israéliens repérés ont eu le sras dans les mois précédents. En inde les hépatites sont corrélés avec leurs vagues. Ca va faire bizarre à touts les débiles mentaux qui ont voulu laisser circuler ce petit “rhume” en plongeant la tete la première dans la propagande lbertarienne de laisser le marché ouvert. Déjà la dissonance est criante dans ce texte qui est prêt à imaginer des trucs absurdes pour ne pas voir en face qu’il y a une pandémie en cours et que “les enfants sont protégés” n’étaient qu’un leurre pour vous faire aller bosser avec le coeur léger.

    1. Et on a pas encore le recul pour constater qu’ils ont les couilles mitées.

      D’où la virulence des chinois à confiner.

      Le souci, c’est qu’avec les manipulations et mensonges systématiques, on aura plus de moyen scientifique crédible de savoir ce qui est causé par le covid ou par les ARNm.

      Donc, tout est covid -> vaccinez vous.

      En incluant la rentabilité économique de ces deux analyses, je pense qu’ockham conclurait: c’est l’ARNm … ou autres saloperies des jabs.

      1. osef de ton avis d’attardé. Tout est publié déjà. Y a rien de caché.

          1. 37 cas d’hépatite regroupés post covid en Inde.

            Précisez moi exactement quelle certitude vous en tirez ?

            Eux ne se permettent pas d’en tirer un lien de causalité. Avez vous dépassé le titre ?

            Je me permet de vous signaler que vous n’avez pas consulté la version mise à jour, et que l’ensemble n’est qu’un preprint.

            De plus, l’étude dénote deux configurations, une majorité de guérisons aisée, et une version brutale avec 30% de décès.

            Leur conclusion traite de l’inquiétude que provoque la multiplication des VoC, de la possibilité que les hépatites en soit une conséquence, et de la nécessité de les identifier et des les différencier.

            Rien qui vous permettre de le brandir ainsi. Laissez donc Sumit Kumar Rawat tranquille, il a l’air d’un homme sérieux, lui.

            Quand à vos méthode consistant à taper covid + hépatit dans google et à publier le premier titre de publi qui serve vos intérêts, elle dénote aussi bien votre piètre qualité que l’absence de déontologie de vos employeurs éventuels, mais rien de plus.

            En revanche, pour en revenir à Sumit Kumar Rawat, je lui apporterai le soutien posthume de Li Wenliang, qui gueulait contre le taux de mutation absolument délirant du machin, se plaignait.. justement de l’impossibilité de qualifier et différencier les variants (à temps ), écartait toute possibilité de vaccin traditionnel, mettait en garde contre l’effet stérilisant du machin, et concluait: il contient la furine du sida, des bouts de malaria, cette saloperie sera forcément immunosuppresive ET chronique, a chaque variant que vous attraperez ça sera une nouvelle lotterie, et variant après variants vous finirez par mourir du sida des poumons.

            J’en profite pour rappeler anodinement qu’une des souches détruites avant l’arrivée des Russes en Ukr était justement une rare forme pulmonaire de la .. peste.

            Vous noterez que je ne tire pas de conclusion: je me lamente que différents intérêts occultes aient préféré éradiquer toute vraie science à ce sujet.

            De cette absence de Science réelle sur le covid ( contrairement à vous je lis l’intégralité des publications, j’adore certains preprint indiens que vous abhorrez sans doute), j’en arrive à la conclusion que le déni d’effets secondaires sera probablement reporté sur l’invérifiable covid. D’autant que l’absence de soin et de science augmentant les ravages, cela renforcera, au final, bel et bien la crédibilité ( pour les cons) et la peur permettant de justifier les jabs.

        1. je veux dire on le savait même y a 20 ans que le premier sras filait des hépatites “Liver impairment is commonly reported in up to 60% of patients who suffer from severe acute respiratory syndrome (SARS). Here we report the clinical course and liver pathology in three SARS patients with liver impairment. ”

          https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7165792/

          ah oui c’est mystérieux tout ça. Mystérieux surtout pour ceux qui vous ont convaincu de foutre vos gosses à l’école et d’aller bosser pcq le sras c’était rien du tout. Notez qu’ils insistent en plus. Ils vont vous dire que les gosses sont malades pcq ils ont été isolé, que les masques donnent des hépatites. QU’il faut bien sûr continuer de se contaminer en masse pour se protéger (si c’est pas orwellien putain). Un monde où les virus sont gentils et font couler le nez au pire sans jamais attaqué le foie mais où ce sont les mesures de prévention qui perturbent le capitalisme absolu qui niquent les organes des enfants. logique

          1. Excellent 2e exemple de cette crasse incurie que ne soutient que la certitude du faussaire.

            La 2e source que vous essayez d’adjoindre à votre piteux syllogisme traite de sujets adultes, souffrant de symptomes hépatiques modérés, avec absence de marqueurs aux analyses, à la biopsie, et absence de particule virale.

            On est loin d’un truc qui ne touche que les enfants, et mène à des transplantations.

            Votre pédanterie se résume ainsi, petit esprit médiocre: ” il y a des limaces ET des escargots par terre, il vient de pleuvoir, DONC il pleut des escargots ET des limaces”.

            Le constat humble est un ensemble de symptômes très variés, touchant aléatoirement des groupes et sous groupes sans qu’on ai le temps de pouvoir comprendre pourquoi et comment le soigner avant le variant suivant.

            En revanche, je ne me permettrai pas de conclure que le vaccin rends con, insultant, déconnecté du réel: ces symptômes sont antérieures et ont d’autres causes.

            Peut être aggrave il juste les tares de chacun… vous avez tout de même l’air particulièrement atteint.

            Bonne chance pour votre décompensation immunitaire, surtout faites vous piquer autant que possible.

            Et n’hésitez pas à repasser étaler votre malhonnêteté, après une journée fatigante, j’adore me détendre.

        2. voilà, donc, bon, ce commentaire étant strictement insulté, basé sur un ridicule syllogisme démonté juste çi dessous, je vais cette fois çi me contenter de vous chier dessus.

          Cordialement néanmoins, car il est pesant de servir des perdants.

          1. je lis même pas vous ne comprenez rien : je vais faire plus simple :

            sarbecovirus = tropisme hepatique

            mystérieuse hépatite en pleine pandémie de sarbecovirus = rasoir d’occam. le rasoir ne démontre pas qu’il y a causalité, il dit je penche pour l’hypothèse la plus raisonnable. Maintenant il faut attendre la preuve causale. elle viendra.

          2. bon tfaçon vous dites nimp. le preprint ne dit pas ce que vous racontez d’une part et d’autre part il y en a d’autre. Bref je m’en fous de votre avis de profane. Crevez tous vite merci

          3. Merci de votre franchise et de votre simplicité. Ne lisez pas trop, le déni est parfois nécessaire à la survie des personnalités fragiles.

            Patron, vous devriez nous mettre un beau bandeau pour alerter les esprits fragiles… vu comme va le droit, vous serez bientôt poursuivi pour mise en danger, dérive sectaire, pédophilie et antisionisme. Enfin, pédophilie, pour peur que vous ne le soyez pas, bien sûr.

            Oups, j’ai glissé sur un con en sortant. rah il couine, j’ai honte mais j’aime ça.^^

          4. et de toutes façons c’est ce que font les autorités de santé partout. Heureusement qu’elles attendent pas qu’hazy viennent leur montrer les bouts de malaria dans le génome. parmi les pistes étudiés les deux plus sérieuses sont covid et co infection covid adénovirus sachant que le covid épuise les réserves de cellule t naive, vient un moment où les infections banales vont devenir des monstres exubérant. pas d’historique de voyage, pas d’adénovirus particulier ou de ciruclation massive des adénovirus, pas de points commun environnementale, le suel point commun de ces enfants c’est qu’on les a jeté dans une boite de pétri géante ç sras depuis deux ans. Jean moulin de mes couille

          5. si, en haut à droite ya un bouton rouge ” accéder à la version la plus récente”.

            Vous avez l’air de savoir cliquer, à priori de savoir lire ( au moins quand ça ne vous contredit pas ) donc, rasoir d’ockham: votre cerveau disjoncte quand vous lisez autre chose qu’un biais de renforcement positif.

            Prenez soin de vous, continuer de ne pas lire, insultez, faites vous du bien: nous sommes ici des gens usés par le réel, nous saurons vous laisser agoniser respectueusement dans votre déni, étouffé dans votre morve de vulgarité.

          6. rah, le style évite tout pseudo, la gloire des merdes montent au nez !

            “et de toutes façons c’est ce que font les autorités de santé partout.”

            Euuh, quoi exactement ? Partout… dans le camps progressiste ? ou vous incluez l’inde, l’iran, le pakistant, le… reste du monde ?

            Car à l’échelle mondiale, on a ni consensus scientifique sur la cause, ni consensus scientifique sur les effets/variants/effets cocktails, ni sur les traitements

            C’est juste ça la science actuelle. Le reste ça s’appelle du scientisme, du déni, ou de la vraie ferme de troll miteuse, celles qu’aime tant notre ami Michel.

            Je ne montre pas les bouts de génomes douteux: ce sont des scientifiques qui le font. Il y a deux ans, un preprint, comme celui que vous intrumentalisez aujourd’hui.

            Actuellement, une réelle question se pose sur la présence d’une séquence de travail courante, brevetée moderna, trouvée dans le covid et nulle part ailleurs dans la nature.

            Je n’en tire pas des conclusions: juste des regrets sur les dramatiques conséquences de la censure sur la vraie recherche scientifique, taboue et géopolitisée à mort, et le braquage des lois bioéthiques par les jabs ARNm qui en a découlé.

            L’autre point commun de ces enfants, c’est que leur statut vaccinal est absolument tabou.

            Ce qui est bien avec les trolls, c’est qu’en prenant 5 mn, avec un peu de méthode, ils se retrouvent comme des cons avec une joli manuel de contre manipulation, disponible à la lecture de tous.

            Le Verbe écrase le serpent, toujours.

            D’ailleurs, j’ai eu une pensée rigolote: le Z, c’est comme le Q, sauf qu’après lui, c’est fini…

          7. ce que vous dites n’a aucun sens.

            1) les autorités de santé – partout où on a repéré ces hépatites – font la même analyse cad se recentrent sur les deux hypothèses adeno covid
            2) quand je dis que je ne lis pas je parle de vos commentaires qui ne servent à rien. Je vous signale que c’est vous qui venez accuser les vaccin alors qu’aucun enfant n’était vacciné et que c’est disponible partout qu’il suffisait de lire. Ce que vous n’avez pas fait. Vous réalisez ?

            Vous ne lisez pas les rapports préliminaire sur ces hépatites qui excluent le vaccin
            Vous accusez les vaccins malgré tout
            Vous accusez les autres de ne pas lire alors que c’est vous qui venez de prouvez que vous ne lisez pas.

            vous etes un guignol. Voilà. Je vous laisse adieu

          8. ah, viens là mon ptit poulet …

            ce que vous dites n’a aucun sens. Ne confondez pas absence de compréhension et absence de sens, vous ne démontrez encore que votre nombrilisme.

            1) les autorités de santé – partout où on a repéré ces hépatites – font la même analyse cad se recentrent sur les deux hypothèses adeno covid

            -> oui, car ces connu, les chercheurs songeant vaguemement à mettre en cause le vaccin sont assaillis de financements, et voient leur carrière décoller en gloire ! Comme quand tu fais ta pute pour Pfizer, presque 😀

            2) quand je dis que je ne lis pas je parle de vos commentaires qui ne servent à rien. Je vous signale que c’est vous qui venez accuser les vaccin alors qu’aucun enfant n’était vacciné et que c’est disponible partout qu’il suffisait de lire. Ce que vous n’avez pas fait. Vous réalisez ?

            -> une erreur étant possible, j’ai été relire le full text. Le mot vaccin n’y apparait jamais. De plus leur protocole d’exploration est clairement détaillé, et n’inclut pas une sérologie à la protéine de pointe.

            De plus, vous parlez de l’Inde. Entre l’impossibilité à savoir qui s’est fait injecter quoi, les qualités médicamenteuses variables, les hépatites récurentes dans les fritures de merde, les médecines ayurvédiques frelatées, etc, un bon nombre de facteur sont écartés, au premier desquels la toxicité chimique de l’effet cocktail.

            Pour finir, je cite votre source: It was a retrospective and follow-up observational study of children presented with acute hepatitis during April 2021 to July 2021 at a tertiary care public hospital and Medical College in Sagar, a district in central India, which is a dedicated COVID-19

            Il s’agit donc d’un ensemble de patient issu d’une même zone géographique, ce qui crée un biais majeur. De multiples facteurs environnementaux sont plausibles. Pour finir, ils étaient tous en unités covid. Le simple ratio du nombre d’enfants présentant une hépatite en moyenne sur ce secteur en période hors covid n’est pas renseigné.

            Le chercheur, encore une fois, et plus sérieux que vous dans ses conclusions: At this point with limited experience and small number of cases, it would be premature to predict with certainty that CAH-C is a milder form of the disease.

            Vous ne lisez pas les rapports préliminaire sur ces hépatites qui excluent le vaccin

            Vous vous répétez, comme toujours, frapper comme un sourd, le plus grand nombre possible, pour rentrer le clou du mensonge dans le bon sens des gens. Méthode habituelle de perroquet sous neuroleptique, qui ne fait encore une fois que vous situer un peu plus sur l’échiquier: vous portez la trace indélébile de votre confromation cognitive.

            Vous accusez les vaccins malgré tout

            Je n’accuse rien. Je déploie votre syllogisme dans le sens inverse du votre pour démontrer l’absurde, je souligne l’absence de science permettant votre autorité, et je me contente de raisonner, pour conclure avec mon expérience personnelle. Il semblerait que je vous emmerde, aussi, je m’autorise donc à être généreux.

            Vous accusez les autres de ne pas lire alors que c’est vous qui venez de prouvez que vous ne lisez pas.

            Je vous laisse faire l’effort de citer des sources tangibles à l’appui de vos assertions, à moins que face au réel vous ne finissiez par fuir..

            vous etes un guignol. Voilà. Je vous laisse adieu

            Ah, bah voilà. File poulet. File vite. t’reste encore qu’ques plumes.

      2. par contre y a des millions d’ânes comme toi qui publient de la merde et empêchent de se concentrer sur les éléments importants. tou t’es tombé dedans, toute la littérature de merde sur les vaccins, sur les traitement précoces, t’en as bouffé je suis sûr. Mais pour ce qui est du tropisme hépatique du sars établi depuis quasi le début, ah non.

        1. J’avoue. Je suis un incurable curieux, et une saloperie de pitbull. Je lâche rien.

          J’ai même eu la chance d’être en live sur les wechats de Li Wenliang.

          En père prudent, j’ai donc déclaré en janvier 2020 un “confinement extérieur”. Jusqu’en mai 2021, on a vécu dehors. Pas dur, on est fermiers en montagne, nos voisins aussi, ça a pas changé grand chose à nos vies. Pas un rhume, pas une gastro, rien.

          Mon pari à l’époque, basé sur le haut taux de mutation, la certitude de sa qualité d’artefact ( comparez donc la masse en Kda du COVID1 au sras, pour rire), et les inéluctables lois de la nature, a été simple: on l’évitera pas, faut l’éviter le plus longtemps possible, pour chopper une souche la plus rectifiée possible.

          En mai contraints à deux heures en intérieur, on a eu un gros rhume.

          Basta.

          Chacun fait ce qu’il veut de son corps et sa santé, les débats échanges et opinions sont libres et participent aux processus décisionels des gens.. ah merde. C’est ça qui vous dérange.

          Chui con des fois.

          1. ah, t’es revenu mon ptit poulet !!

            viens, vas y, mets plus de deux lettres… révèle toi 😉

  2. votre hépatite , ait t’elle modifié , si oui possible trace d’ADN de VIH ?

    1. actuellement, je crois que l’origine n’est pas élucidée. Donc pas de génotype à étudier…

      Mais bon, une hépatite virale qui ne cible que les enfants, ca viendrait pas de Gaïa.

      Il est beaucoup plus plausible d’être face à un toxique.

      J’ai un bélier qui est mort soudainement, en l’ouvrant l avait le foie noir et “mietteux”. Mais il avait aussi la vessie et l’iris pleins de sang.

      Nan vraiment, un truc qui touche le foie d’un gosse ( bourré d’hormone de croissance, donc le plus capable de régénérer) et ne touche rien d’autre… Très curieux.

      1. possible que cela soit , des patient zéro, qui viennent de labo, kidnappé et revendu , pas impossible que certains d’entre eux soit relâché.
        volontairement parmi les réfugié, pour disséminé , cette maladie, si c’est le cas, alors nous avons, affaire à un plan, soigneusement préparé.

        mais st 51, nous fait 4 sujet sur l’Ukraine de prés ou de loin , il doit envoyé un message à quelqu’un…

        .

        1. Diffusé volontairement, ça aurait touché les enfants russes éventuellement, ou les hommes… mais les enfants de ses alliés, je doute que l’UKr ai fait ça intentionnellement…

  3. cette hépatite infantile semble nécessiter dans les cas les plus sévère une transplantation du foi pas d’être la conséquence d’une transplantation .

  4. Cette hépatite a pour but de Relancer la logique vaccinale afin de réduire la population au niveau du paléolithique.

  5. Aucune corrélation avec les vaccins ?

    C’est curieux une hépatite ( menant à des transplantations, quand même ) qui touche prioritairement des enfants…

    Quel excellent argument pro vaccinal …

    En imaginant que le traffic d’organe soit impliqué, est-ce dans la propagation de la maladie, ou dans son origine ?

    Car le plus intéressant sur ce dossier, c’est l’incapacité des médecins à trouver une cause… Pas pire aveugle que celui qui perd son taf si il voit..

      1. Vous devez porter vos couilles en bien haute estime.

        Moi c’est mes enfants.

        Bonne vie à vous et vos couilles 🙂

        1. oui fais ta pirouette pour ne pas admettre que comme un mouton d’antivax tu es prêt à accuser le produit AVANT MEME DE VERIFIER les données sur les enfants. Il était simple d’éliminer le vaccin ainsi. Vous me dégoutez.

          1. Les bots Pfizer sont de retour, ça sent pas bon les amis, le cirque covid est de retour hahaha
            Au pied le vaccinolatre, ici on ne se vaccine pas et pire encore on traquer les barbouzes de ton genre, donc fait attention, une géolocalisation est si vite arrivée…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :