Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Les déclarations étudiées du Chef de la diplomatie russe sur les origines juives du président ukrainien Volodymyr Zelenski et de l’ex-chancelier du troisième Reich allemand Adolf Hitler et leur liens avec l’idéologie national-socialiste ont déclenché une violente réaction israélienne et la crise la plus grave dans l’histoire des relations très complexes entre la Russie et Israël.

Au-delà de la guerre des déclarations et de la virulence de la réaction israélienne qui estime que la Russie est définitivement l’ennemi éternel du “peuple juif”, pour avoir brisé un des tabous historiques sur lequel se fondait la légitimité d’Israël, la plupart des observateurs affirment que cet épisode inédit marque le début d’une guerre israélienne contre la Russie qui est déjà effective en Ukraine et en Syrie.

Les médias israéliens affirment que la Russie ne sera jamais pardonnée pour l’éternité et appellent à soutenir par tous les moyens possibles et imaginables n’importe quel pays en guerre avec Moscou.

Lors d’un point de presse, la porte-parole du Ministère russe des Affaires étrangères a critiqué les déclarations du ministre israélien Yaïr Lapid en les qualifiant d’anti historiques avant d’évoquer spécifiquement et assez singulièrement les cas des chefs communautaires Jakob Likin et de Chaïm Rumkowsky, qui ont collaboré avec les autorités nazies dans les ghettos de Varsovie et de Lodz durant l’occupation allemande de la Pologne et de souligner que les origines juives de l’actuel président de la Lettonie, Egils Levits, ne l’empêche pas de “couvrir la réhabilitation des Waffen SS dans son pays”.

La prochaine étape a été franchie: le Mossad israélien a rendu public son programme d’assistance à l’Ukraine. De son côté, la Russie n’exclut pas d’interdire la double citoyenneté en visant les binationaux russes disposant de passeports israéliens, ce qui est le cas de la quasi-totalité des oligarques russes dont les avoir ont été saisis à l’étranger par les pays alliés à Washington. Pour certains observateurs, la Russie ne fait que le constat d’une guerre ravageant le monde juif bien avant l’affaire Epstein. Pour d’autres la Russie, laquelle entretient des relations complexes de plus de mille ans avec les Juifs, aurait signé son arrêt de mort. Quoi qu’il en soit, des tabous sont tombés et c’est là une des conséquences inattendues de la confrontation en cours entre l’OTAN et la Russie. Le silence des médias aux ordres à ce sujet ne changera rien à l’histoire.

35 thoughts on “Une conséquence inattendue du conflit pour l’hégémonie mondiale

    1. L’aide israélienne pour le redémarrage du programme nucléaire militaire ukrainien ne relève pas d’une spéculation mais est un fait documenté. Bertez touche la cible sans trop le savoir.

      Par contre, la petite bisbille entre Allemands et Ukrainiens n’a aucun intérêt puisque ces derniers passent leur temps à distribuer des bons et mauvais points et à insulter tous leurs soutiens.

      La déclaration de Lavrov relève d’un autre registre.

      On ne peut que regretter le fait que Bartez désigne Jérusalem comme la capitale d’Israël alors que c’est une ville sous occupation dont le statut en Droit international demeure pendant et objet d’un conflit.

      1. l’aide israélienne est en rapport avec une bombe sale !
        “désigner Jérusalem comme la capitale d’Israël”
        faut vraiment être du genre a s’arrêter au détails !
        et pour ceux qui comprendront :
        la france est vraiment très malade !
        une information tombe dans l’indifférence générale : la mortalité infantile est en augmentation en France. Emmanuel Todd l’avait très bien remarqué dans un ouvrage prophétique paru en 1976, la chute finale à propos de l’URSS. La hausse de la mortalité infantile, exceptionnelle dans les sociétés industrialisées, est le signe le plus patent du déclin (politique, économique, social, sanitaire) et l’annonce d’un effondrement inéluctable. Mais voilà qui n’intéresse évidemment personne !
        https://www.bfmtv.com/societe/la-mortalite-infantile-augmente-en-france-apres-des-decennies-de-baisse_AN-202205020613.html#:~:text=Le%20taux%20de%20mortalit%C3%A9%20infantile,l'espace%20de%20sept%20ann%C3%A9es.

  1. Question : le président actuel de l’Ukraine, Zelinski, était informé de tout ça ?, son intervention assez musclée à la Knesset, tendrait à l’expliquer…

    L’entité sioniste en Palestine a réagi avec des mots durs : (https://www.nytimes.com/2022/05/02/world/europe/israel-russian-foreign-minister-sergey-lavrov.html )
    Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a condamné lundi une récente affirmation du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï V. Lavrov, selon laquelle les Juifs étaient « les plus grands antisémites »
    .
    Le ministère israélien des Affaires étrangères a également convoqué l’ambassadeur de Russie en Israël pour s’expliquer sur les propos de M. Lavrov, tandis que le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, a exigé des excuses.

    M. Bennett a déclaré qu’il considérait les remarques de M. Lavrov avec la “plus grande sévérité”, affirmant que les commentaires étaient “faux et que leurs intentions étaient erronées”.

    M. Bennett a ajouté : « Le but de tels mensonges est d’accuser les Juifs eux-mêmes des crimes les plus horribles de l’histoire, qui ont été perpétrés contre eux, et ainsi d’absoudre les ennemis d’Israël de toute responsabilité.

    Par ailleurs, M. Lapid a déclaré que les commentaires de M. Lavrov étaient “à la fois une déclaration impardonnable et scandaleuse ainsi qu’une terrible erreur historique”.
    “Les Juifs ne se sont pas tués pendant l’Holocauste”, a-t-il ajouté. “Le niveau le plus bas de racisme contre les Juifs est d’accuser les Juifs eux-mêmes d’antisémitisme.”

    M. Lapid a une grande gueule qui cache le blanchiment des collaborateurs juifs nazis dans lequel sa propre famille était impliquée.

    Mais abordons d’abord la question de l’ascendance d’Adolf Hitler. La chaîne History en a un morceau : ( https://www.history.com/news/study-suggests-adolf-hitler-had-jewish-and-african-ancestors )
    Au cours des décennies qui ont suivi la mort d’Adolf Hitler, l’ascendance du dirigeant nazi a fait l’objet de spéculations effrénées et d’une intense controverse. Certains ont suggéré que son père, Alois, né d’une femme célibataire nommée Maria Schickelgruber, était l’enfant illégitime de Leopold Frankenberger, un jeune homme juif dont la famille l’employait comme femme de chambre. (Elle a ensuite épousé Johann Georg Hiedler – plus tard orthographié « Hitler » – dont son fils a adopté le nom de famille.)

    En 2019, le Jerusalem Post a fait état de nouvelles recherches sur la question : ( https://www.jpost.com/diaspora/study-suggests-adolf-hitler-was-a-quarter-jewish-597966 )
    [Une] étude menée par le psychologue et médecin Leonard Sax a jeté un nouvel éclairage soutenant l’affirmation selon laquelle le père du père d’Hitler avait des racines juives.
    L’étude, intitulée “Aus den Gemeinden von Burgenland : Revisiter la question du grand-père paternel d’Adolf Hitler”, qui a été publiée dans le numéro actuel du Journal of European Studies, examine les affirmations de l’avocat d’Hitler, Hans Frank, qui aurait découvert la vérité.

    Hitler a demandé à Frank d’examiner la réclamation en 1930, après que son neveu William Patrick Hitler ait menacé de révéler que le grand-père du chef était juif.
    Dans ses mémoires de 1946, qui ont été publiés sept ans après son exécution lors des procès de Nuremberg, « Frank a affirmé avoir découvert en 1930 des preuves que le grand-père paternel d’Hitler était un homme juif vivant à Graz, en Autriche, dans la maison où la grand-mère d’Hitler était employée. », et c’est en 1836 que la grand-mère d’Hitler, Maria Anna Schicklgruber, est tombée enceinte, a expliqué Sax.

    Sax écrit dans l’étude que selon les lettres des mémoires de Frank, “Frankenberger Sr. a envoyé de l’argent pour le soutien de l’enfant depuis sa petite enfance jusqu’à son 14e anniversaire.”
    “La motivation du paiement, selon Frank, n’était pas la charité mais principalement une inquiétude quant à l’implication des autorités : ‘Le Juif a payé sans ordonnance du tribunal, parce qu’il était préoccupé par le résultat d’une audience et la publicité qui y était associée’. » indiquent les lettres.

    Il me semble que Lavrov a raison. Il semble vraiment qu’Adolf Hitler ait eu des ancêtres juifs qui ont même payé pour l’éducation de son père.
    Passons maintenant à l’autre question, l’affirmation de Lavrov selon laquelle:

    .. les antisémites les plus ardents sont généralement des Juifs. “Chaque famille a son mouton noir”, comme on dit.
    Yair Lapid n’est pas d’accord avec cela. Eh bien, son père non plus jusqu’à ce que, à son grand embarras, de nouveaux faits lui donnent tort. Il y a par exemple le cas bien connu de Rudolf Kasztner dans lequel le père de Lapid était impliqué.

    Comme le rapportait le Times of Israel en 2016 : ( https://www.timesofisrael.com/on-quest-to-clear-kasztner-historian-shocked-to-prove-nazi-collaboration/ )
    [L’historien juif britannique Paul] Bogdanor a été “extrêmement choqué” de découvrir que tout indiquait que Kasztner avait été “un collaborateur” des nazis et un “traître du mouvement sioniste et du peuple juif”.

    Le nouveau livre de Bogdanor, “Kasztner’s Crime”, publié en octobre, expose l’affaire contre le dirigeant juif avec des détails accablants. Même le défenseur le plus dévoué pourrait avoir des doutes après avoir lu son livre.

    Kasztner était le chef d’un petit groupe sioniste à Budapest vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il a dirigé un comité de sauvetage juif qui, avant l’entrée des nazis en Hongrie, a réussi à sauver la vie d’un certain nombre de Juifs. Mais une fois les nazis arrivés, Kasztner, un avocat ambitieux, s’est retrouvé mêlé à de longues négociations avec les dirigeants nazis, en particulier Adolf Eichmann.
    Après des négociations complexes avec Eichmann, Kasztner réussit à convaincre les nazis d’accepter la déportation d’un groupe de 1 684 juifs hongrois, le soi-disant «train de Kasztner», qui finit par se retrouver en liberté en Suisse.

    Mais des milliers d’autres ont continué sur la voie condamnée d’Auschwitz. Bogdanor dit que non seulement Kasztner savait qu’ils étaient envoyés à la mort, mais qu’il a activement gardé ces informations secrètes des autres Juifs de Hongrie et du monde juif au sens large.

    Kasztner a délibérément mis sur sa liste des sionistes forts sélectionnés qui voulaient émigrer en Palestine. Ces Juifs hongrois qui ne voulaient pas émigrer ont été trompés par lui pour croire que les nazis n’étaient pas un danger pour eux. Kazstner lui-même trouva plus tard un rôle dans l’establishment sioniste:

    Kasztner lui-même n’est pas monté dans le train, mais a survécu à la guerre et s’est rendu en Palestine. En 1952, il était porte-parole du ministère du Commerce et candidat à la Knesset, bien qu’il n’ait pas réussi à obtenir une place suffisamment élevée sur la liste Mapai pour être élu.

    Néanmoins, quand, en 1953, un Juif hongrois aigri du nom de Malkiel Gruenwald distribua un pamphlet sur Kasztner, le nommant comme un collaborateur nazi, le gouvernement israélien eut assez d’estime pour lui pour intenter une action en diffamation en son nom, accusant Gruenwald de diffamation.

    Au cours du procès, des dizaines de témoins ont témoigné des actions de Kasztner pendant la guerre. L’affaire a duré 18 mois et s’est mal terminée pour lui. Le président du tribunal a jugé que Kasztner avait effectivement collaboré et, dans des mots qui se sont répercutés au fil des ans, a déclaré qu’il avait “vendu son âme au diable”.

    Le gouvernement israélien de l’époque est tombé et Kasztner et sa famille sont devenus des prisonniers virtuels dans leur maison. Il a démissionné de son poste, sa femme a sombré dans la dépression et sa fille a raconté, des années plus tard, avoir été ostracisée et moquée par d’autres enfants à l’école.

    Le 3 mars 1957, des extrémistes de droite ont abattu Kasztner. L’année suivante, trop tard pour lui, le verdict du tribunal a été annulé, suggérant qu’une grande partie de ce qui lui était reproché n’était pas correcte. Le journaliste et homme politique Tommy Lapid, lui-même juif hongrois et père de Yair Lapid, le chef de l’actuel parti Yesh Atid, mena la campagne des années suivantes pour réhabiliter Kasztner.
    Le père de l’actuel ministre des Affaires étrangères d’Israël, Yair Lapid, a tenté de réhabiliter Kasztner. Mais l’historien britannique a conclu que Kasztner était bien coupable:

    “Kasztner n’a pas commencé comme quelqu’un de mal,” dit Bogdanor. « Il a commencé comme quelqu’un qui voulait sauver des Juifs, et avant mars 1944, il a sauvé des Juifs. Mais quand les nazis ont occupé la Hongrie, il a commencé à négocier avec eux et, très vite, je dirais, il est devenu un collaborateur.

    L’accusation principale portée contre Kasztner par les Juifs hongrois survivants n’était pas, dit Bogdanor, « seulement qu’il ne les a pas avertis [de l’intention des nazis]. C’est que Kasztner avait demandé aux dirigeants juifs locaux de les induire en erreur et de les inciter à monter à bord des trains pour Auschwitz. Après que Kasztner ait visité les communautés locales, les dirigeants ont diffusé de fausses informations – qu’il leur avait données – selon lesquelles les Juifs allaient être réinstallés à l’intérieur de la Hongrie. Agranat et les autres juges ont négligé cette question de tromperie.

    Bogdanor admet avoir été profondément choqué par la profondeur et l’étendue de ce qu’il a découvert sur Kasztner. Cela aurait été déjà assez grave, soutient-il, si Kasztner avait passivement collaboré avec les nazis. Mais il a activement collaboré, dit-il, prenant des mesures pour tromper à la fois les Juifs à l’intérieur de la Hongrie et ses contacts juifs dans le monde extérieur.

    Yair Lapid, tout comme son père, a tort. Il y avait un certain nombre de collaborateurs juifs et certains étaient même des officiers de la Wehrmacht hitlérienne. (https://www.latimes.com/archives/la-xpm-1996-12-24-mn-12209-story.html )

    Le ministère russe des Affaires étrangères a répondu aux fausses accusations de Yair Lapid:

    Michael Elgort 🇺🇦✡️ @just_whatever – 9:18 UTC • 3 mai 2022 ( https://twitter.com/just_whatever/status/1521418951250653185 )
    Aujourd’hui, le russe @mfa_Russia a officiellement répondu sur sa chaîne de télégrammes à la déclaration @yairlapid que vous voyez ci-dessous et cette réponse mérite d’être traduite et publiée dans son intégralité. Un long fil avec traduction complète ci-dessous, lien vers la source à la fin

    *La traduction complète de la déclaration du ministère des Affaires étrangères est ici. Il dit (format modifié pour plus de lisibilité): (https://threadreaderapp.com/thread/1521418951250653185.html )
    Nous avons prêté attention aux déclarations anti-historiques du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, qui expliquent en grande partie la décision du gouvernement israélien actuel de soutenir le régime néonazi de Kiev. Le ministre israélien a dit littéralement ce qui suit : « Les Juifs ne se sont pas détruits pendant l’Holocauste. Blâmer les juifs pour l’antisémitisme est un niveau flagrant de racisme contre les juifs ».

    Pour une raison quelconque, la presse occidentale (et certains de nos libéraux) se disputent encore pour savoir s’il y a des néo-nazis en Ukraine. L’origine juive de Vladimir @ZelenskyyUa est donnée, comme l’un des arguments du “béton armé”. L’argument est non seulement insoutenable, mais aussi astucieux. L’histoire connaît malheureusement des exemples tragiques de coopération entre juifs et nazis. En Pologne et dans d’autres pays d’Europe de l’Est, les Allemands ont nommé des industriels juifs à la tête de ghettos et de conseils juifs (“Judenrats”), dont certains sont connus pour des actes absolument monstrueux.

    Jakub Leikin à Varsovie surveillait les Juifs et rapportait tout à l’administration d’occupation allemande, condamnant ses compatriotes à une mort certaine et parfois douloureuse, et Chaim Rumkowski proposait généralement aux Juifs de Lodz de donner leurs enfants aux nazis en échange du sauvetage de la vie des résidents adultes du ghetto, il existe de nombreuses preuves de ses paroles. Il ne reste plus qu’à convenir avec H. Dreyfus, professeur d’histoire à l’Université de Tel-Aviv, que la complicité des juifs dans l’Holocauste est un « phénomène marginal » (mais pas un tabou et fait l’objet de recherches). …

    Le ministère des Affaires étrangères cite ensuite des sources du gouvernement israélien qui ont documenté une forte augmentation de l’antisémitisme en Ukraine depuis le coup d’État de Maïdan en 2014 :
    Depuis le coup d’État de 2014, l’antisémitisme a prospéré en Ukraine. Le rapport du ministre des Relations avec la diaspora d’Israël, @naftalibennett (aujourd’hui Premier ministre), indique qu’en 2017, le nombre d’incidents antisémites, dont des dizaines d’actes de vandalisme dans des musées, des synagogues et des mémoriaux, s’est multiplié en Ukraine.

    L’Ukraine est devenue le leader parmi tous les pays de l’ex-URSS en termes de nombre d’incidents antisémites, et certaines publications indiquent que l’Ukraine dépasse généralement tous les pays de l’ex-URSS réunis en nombre. L’un des éminents représentants du mouvement juif en Ukraine, Eduard Dolinsky, a récemment craint la fin des activités de son organisation («Comité juif ukrainien»).
    Il existe une certaine tradition de collaboration entre sionistes et antisémites. Même le fondateur du mouvement sioniste pour établir un ‘Etat juif’, Theodor Herzl, s’en est rendu coupable: ( https://foreignpolicy.com/2019/02/10/theodor-herzl-was-willing-to-tolerate-europes-far-right-should-israels-leaders-do-the-same-netanyahu-orban-fidesz-fpo-le-pen-antisemitism/ )

    [Alors que l’écrivain austro-hongrois Theodor Herzl était sur le point de publier son manifeste L’État juif en février 1896, il subit d’intenses pressions de la part de la communauté juive de Vienne pour en interrompre la publication. Herzl a rejeté les demandes, a publié le livre et a lancé un mouvement qui a finalement conduit à l’établissement de l’Israël moderne. À peu près à la même époque, les habitants de Vienne ont élu un maire antisémite. Au grand soulagement des Juifs de Vienne, l’empereur a refusé d’approuver Karl Lueger, mais Herzl a fait pression sur le Premier ministre pour qu’il accepte le choix du peuple, arguant que boycotter le chef populiste ne ferait qu’augmenter la haine des Juifs. ( https://europeandjerusalem.com/vienna-at-a-crossroads/ )

    Herzl avait espéré que l’installation d’un maire antisémite inciterait davantage de Juifs à Vienne à soutenir son idée d’un «État juif».

    L’armement par Israël des milices fascistes ( https://www.jpost.com/international/article-704680 ) en Ukraine pourrait bien avoir un motif similaire : ( https://www.aljazeera.com/news/2022/3/4/israel-ukraine )
    Israël tient à faire venir des réfugiés juifs ukrainiens dans le but de maintenir la « suprématie » démographique juive sur la population palestinienne, selon des universitaires et des analystes.

    Depuis le déclenchement de la guerre avec la Russie ( https://www.aljazeera.com/tag/ukraine-russia-crisis/ ) le 24 février, le gouvernement israélien a appelé les réfugiés juifs ukrainiens à immigrer en Israël et a supprimé les obstacles bureaucratiques pour garantir leur arrivée le plus rapidement possible.

    “Nous appelons les Juifs d’Ukraine à immigrer en Israël – votre maison”, a déclaré le ministère israélien de l’Immigration et de l’Intégration dans un communiqué le 26 février. ( https://www.jpost.com/diaspora/article-698746 )

    Cela explique-t-il aussi pourquoi Igor Kolomoiski, l’oligarque juif ukrainien qui vit en Israël, a financé le bataillon Azov et d’autres milices fascistes en Ukraine ? ( https://www.aljazeera.com/news/2022/3/1/who-are-the-azov-regiment )

    *cette traduction est éminemment importante

    sergio

    PS: tous les liens fonctionnent parfaitement, je les ai vérifié, un à un…

    1. “…tandis que le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, a exigé des excuses.” Putain quel genre d’enflure faut-il être pour exiger des excuses d’avoir dit une (parmi tant d’autres) vérité historique.

    2. Merci Sergio!

      Les gens ne se rendent pas compte des conséquences de ses déclarations inédites à ce niveau de responsabilité. L’effet dépasse celle d’armes nucléaires tactiques.

  2. les dirigeants sionistes actuels ou passés, sont mouillés jusqu’au coup dans cette affaire, quelques exemples parmi de nombreux autres (exemples), (mais malheureusement la place me manquerait si je devais développer chaque cas en détail, et c’est bien dommage!):

    “L’entité sioniste en Palestine”

    J’aime que b fasse référence à Israël de cette manière, car c’est un État colonialiste, fasciste, impérialiste, terroriste et illégal. En 1947, l’ONU a créé deux commissions pour étudier si l’ONU avait l’autorité légale de partager la Palestine. L’une des commissions a déterminé que l’ONU n’avait pas cette autorité légale, mais seulement l’autorité de mettre en œuvre le mandat palestinien, c’est-à-dire d’établir un “foyer” pour les Juifs en Palestine – mais pas un État. L’ONU a mis cela de côté en raison du degré de violence actuellement employé par les groupes terroristes juifs comme l’Irgoun et parce que l’Angleterre s’essuyait les mains de la gestion de la Palestine en conséquence.

    Ainsi, le soi-disant “Israël” n’est qu’une entité politique sioniste sans raison légitime d’exister.

    Quant aux « nazis juifs », il y en avait dans le parti nazi américain, à savoir:
    Dan Burros
    https://en.wikipedia.org/wiki/Dan_Burros

    Ensuite, bien sûr, il y a ceci:
    Les Juifs dans l’armée d’Hitler
    https://www.latimes.com/archives/la-xpm-1996-12-24-mn-12209-story.html

    LONDRES-
    Soutenu par l’érudition, le beurre de cacahuète et le sens de la mission, l’Américain Bryan Rigg explore un no man’s land étrange et inexploré de l’histoire de l’Holocauste.
    Rigg interviewe d’anciens soldats allemands d’origine juive, dont certains officiers de haut rang, qui ont combattu pour le Troisième Reich d’Adolf Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale – pendant l’Holocauste, lorsque les nazis ont massacré 6 millions de Juifs.

    « Des milliers d’hommes d’ascendance juive et des centaines de ce que les nazis appelaient des « juifs à part entière » ont servi dans l’armée au su d’Hitler. Les nazis ont permis à ces hommes de servir mais en même temps ils ont exterminé leurs familles », a déclaré Rigg.

    Au cours d’un voyage captivant de découverte personnelle et professionnelle, le Texan de 25 ans a parlé avec plus de 300 de ces vétérans, dont une poignée en Californie. Passé d’un ancien soldat à l’autre, il a sillonné l’Allemagne pendant quatre ans, souvent à vélo, dormant parfois dans des gares pour étirer son budget.

    Rigg a déclaré avoir documenté l’ascendance juive de plus de 1 200 soldats d’Hitler, dont deux maréchaux et 10 généraux, “des hommes commandant jusqu’à 100 000 soldats”.
    Dans une vingtaine de cas, des soldats d’origine juive ont reçu la croix de chevalier, la plus haute distinction militaire allemande, a-t-il déclaré.

    sergio

    1. Ah, ouais la brochette de dirigeants sionistes actuels ou passés, et dont certains de leurs membres, (membres actuels ou passés de leurs familles) étaient soit dans l’armée allemande avant 1939, *ou soit après 1945, et donc, tout simplement de vrais nazis !…

      D’abord la déclaration exacte du MAE Sergueï Lavrov :
      Sergueï Lavrov : Peu m’importe ce que le président Vladimir Zelensky réfute ou ne réfute pas. Il est aussi volage que le vent, comme on dit. Il peut changer de position plusieurs fois par jour.
      Je l’ai entendu dire qu’ils ne discuteraient même pas de la démilitarisation et de la dénazification lors des pourparlers de paix.
      Premièrement, ils torpillent les pourparlers comme ils l’ont fait pour les accords de Minsk pendant huit ans.
      Deuxièmement, il y a nazification : les militants capturés ainsi que les membres des bataillons Azov et Aidar et d’autres unités portent des croix gammées ou des symboles des bataillons nazis Waffen-SS sur leurs vêtements ou se les font tatouer sur le corps ; ils lisent et promeuvent ouvertement Mein Kampf.
      Son argument est le suivant : comment peut-il y avoir du nazisme en Ukraine s’il est juif ? Je peux me tromper, mais Adolf Hitler avait aussi du sang juif. Cela ne veut absolument rien dire.
      Le peuple juif sage dit que les antisémites les plus ardents sont généralement les juifs. “Chaque famille a son mouton noir”, comme on dit.

      sergio

      À suivre…

      *certains ont réussis à s’exiler fissa, aux USA (mais pas que…)

  3. Les juifs ont une grande influence politique en occident, notamment au USA et en France. Dans de nombreux autre pays aussi. Mais cette influence dépends de la force de l’US Army en back up et surtout de l’appareil de propagande de l’Occident qui leur et acquis.

    D’autre part Hassan Nasrallah a parler de l’imminence de la libération de la Palestine. Cela fait 70 ans que les palestiniens luttent. Disons alors dans les 5 ans qui viennent. La Libération ne doit pas être comprise comme l’expulsion des juifs, mais comme la fin du racisme institutionnel. Ceux qui partiront le feront volontairement.

    Il est évident que la déclaration russe est murement réfléchies et qu’elles s’inscrit dans une vision stratégique globale de la lutte en cours. La légitimité de l’Etat d’Israël qui soutient ouvertement les nazis Ukrainien est perdue. Un remake des années 30 en Europe sur la même base idéologique n’est pas à impossible. Les Russes ne vont pas accepter celà. Dans ce cas la déclaration de Monsieur Lavrov vise à unifier le front idéologique et à rejeter Israël dans le camps des pestiférés brun qui seront combattu par la Russie. L’occident a jeter le gant. La guerre va s’étendre.

    Lors de la seconde guerre mondiale les russes ont eut 27 millions de morts et les chinois 39 millions. Ils vont jeter toute leurs forces dans la guerre hybrides qui fait rage. Le deep state US jouent sa dernière carte. La force des russes et des chinois leurs permets la victoire.

    L’occident sera vaincu à moins que russes et chinois n’aient déjà fait le choix d’un monde dystopique, tri-polaire à la Orwell. Je ne crois pas en cette éventualité mais je la mentionne car c’est le mieux que l’Occident peut espérer dans le combat en cours.

    1. Les juifs n’ont jamais été un peuple, et seuls les eschatosionnistes ont œuvré à ce golem du peuple juif. La stratégie Russe ne vise pas les Juifs, mais ceux qui les saignent depuis 2000 ans sous couvert “d’amour maternel”. Ils vont d’ailleurs se jeter dans les flammes sous nos yeux ébahis: leur habitus atavique leur ferme toute alternative censée, y compris la rédemption.

      1. Tout à fait d’accord, avec un bémol, c’est comment ils se perçoivent (ethnogenèse).

        1. De ce point de vue, les chrétiens et les musulmans aussi, non ?

          Que dire des païens, animistes ?

          Faisiez vous référence à la stricte ethnogenèse, ou tissiez vous, néanmoins, un lien avec l’eschatologie élitiste qui en découle ?

  4. Les russes n’auront qu’a livrer une petite cargaison de kalashnikov aux palestiniens, ça sera largement suffisant pour mettre la racaille juive au pas 🙂

  5. Il n’y a qu’à écouter certains rabbins parler de leurs prophéties sur la fin des temps où ils doivent faire entrer en guerre les chrétiens contre les musulmans qui est un de leurs objectifs à mettre en place d’où le financement par Soros des vagues de migrants musulmans afin de provoquer une guerre civile en Europe
    C’est pour cela qu’ils (sionistes) infiltrent tous les pays, partis politiques ou organisations mais leur jeu de dupe trompe de moins en moins de monde sauf quelques vendus qui n’ont pas de principes ou honneur
    Je pense qu’ils vont essayer de s’arrimer au niveau système financier en train d’être mis en place par la Russie et la Chine s’ils n’en sont pas eux-mêmes les artisans 🤔
    Il faut tout de même reconnaître qu’ils sont très fort et solidaires !

      1. Regardez les secteurs clé ou d’avenir nanotechnologies, médias, réseaux sociaux etc… c’est eux qui sont les boss donc ce n’est pas leur faire allégeance ou bien de la fausse pub que de le reconnaître

    1. Y’a juste à écouter zemmour et ses zemmouroides pour le comprendre

      1. Oui tout à fait, ou bien Cf. Youssef Hindi avec son livre “L’autre Zemmour” et ses analyses et/ou ses conférences vidéos qui sont les meilleures sur le sujet

  6. Capture du général canadien Trevor Kadier à Mariupol alors qu’il tentait de s’enfuir d’Azovstal. Il aurait été en charge d’un laboratoire de recherche biologique de l’OTAN installé dans le complexe.
    Kadier a été transféré à Moscou pour y être interrogé et jugé.

    PS : information confimée 90%

      1. Cloutier, Cadieu…ces généraux sont des franco-américains. C’est aussi le cas du sniper québecois “Wali”.

    1. Info confirmée effectivement. Un général trois étoiles. Le Canada prépare un communiqué selon lequel il aurait été limogé il y a quelques années.

      Comme d’habitude.

      Si un général trois étoiles est un poisson, qui sont les requins dont parle Kadyrov?

      1. Meme pas une mouche doit s echapper cela fait bien rire. La Russie vient de loin. Les requins ne peuvent qu etre le haupt commandement de l otan. Ils devront assumer

      2. Ceux qui demeurent encore à Azovstal et qui n’ont pas pu être exfiltrés. L’épilogue de cette bataille s’annonce palpitant… En tout cas, le directeur du laboratoire n°1 va bien être obligé de donner tous les autresdirecteurs, ains que d’autres secrets gênants. Les techniques d’interrogation russes sont réputées être très… invasives pour l’esprit.

        1. Et comment !
          La CIA était étonnée des résultats des soviétiques : les espions américains capturés racontaient toute leur vie en détail !
          Elle lança alors le projet MK-Ultra en repartant des études des médecins nazis de l’opération Paper-Clip pour comprendre le truc.
          Le savoir russe venait des prisons du Tsar, où depuis le siècle précédent les conditions de détention menaient certains à cette folie qui est une sorte d’illumination face à la mort proche.
          La CIA a dépensé des millions entre 1950 et 1970 pour reproduire un effet physiologique connu des russes un siècle en arrière…

  7. C’est aussi surprenant, dans le même genre, qu’un agent subversif d’EELV, s’autorise à traiter Z de “juif de service” dont la position pro-Poutine serait la même que celle de Pétain envers le troisième Reich !

  8. “la Russie n’exclut pas d’interdire…” Si/Quand la Russie interdira, j’en prendrai acte. En attendant ce n’est que menace gesticulatoire. La Russie pourrait aussi permettre à un S-300 syrien de dégommer un F-16 … s’il en est vraiment capable … le message serait plus clair.

    1. Faire la guerre nécessite des nerfs solides, une stratégie globales, des tactiques. Vous raisonnez comme un idiot de mercenaires qui après 15 Afghanistan croit être un guerrier.

  9. …Pour d’autres la Russie, laquelle entretient des relations complexes de plus de mille ans avec les Juifs, aurait signé son arrêt de mort….

    Quelle arrêt de mort mon cher S51?

    Cette entité sioniste en palestine, soutenue sans limite par la totalité des armées occidentales,à leurs tête,les usa et la grande bretagne et tout le système financier occidentale,et ceci pour depuis plus d’un siècle,et avec l’aide de tout les traitres arabes,elle ne fait que se ridiculiser devant un peuple palestinien croyant en dieu prêt à tout les sacrifices.

    Dans un territoire exigu cerné de partout,une résistance s’est créée dans la souffrance à gaza,qui maintenant est passé à l’oofensive pour défendre les exactions sioninistes à la mosquée d’El KODS,lors de l’opération «le sabre d’el kods»,qui a poussé tout les dirigeants sionistes y compris us et uk de demander aux égyptiens d’intervenir et d’arrêter les hostilités,sans parler du HEZBOLLAH.

    Quelle arrêt de mort?

    Ces minables de juifs sionistes ne peuvent gagner que lorsqu’ils sont cachés derrière les nazis ou les bolechviques communistes ou dernière n’importe quelle cause bidon créée pour affaiblir et détruire les grandes nations,comme la nation musulmane du temps des ottomans ou la nation russe du temps des tsars ou la nation allemande qui est devenue pitoyable.

    Avec cette décision historique de la russie de se défaire de cela cancer qui se greffe dans un nation pour la détruire de l’intérieur.c’est avec cette décision que la russie pourra avancer de plus belle et décoller et plus personne ne pourra l’arrêter.

    Se défaire du cancer des juifs sionistes est la meilleure décision que puisse prendre une nation pour se développer et s’épanouir et affronter dans les meilleurs conditions cette secte de parasites, usuriers,criminelles,pédophiles,ni foi ni loi,sataniques telmudiques.

    Pour preuve la seule nation qui a été épargnée de toute leurs manigances et a pu se foutre de leurs gueule en leurs faisant croire qu’ils l’ont infiltrer par le biais des industrielle et milliardaires chinois est la nation chinois où il n’existe pas cette communauté en son sein.

    Compte tenu de de communauté juifs dans le PCC,ce partie a pu réussir et atteindre tout ses objectifs.et a pu rendre la nation chinoise en cinq décennies,la première puissance économique au monde.le PCC s’est foutu de la gueule de la secte des juifs khazares,en leurs faisant croire qu’ils l’ont corrompue avec leurs milliards,et ils ont pu développer leurs économie grâce à leurs cupidité et leurs soif des meilleurs gains.et en fin de compte,la secte des parasites est devenue tributaire de l’économie chinoise et des ressources russes.

    J’espère que la décision des dirigeants russes est irreversdible.comme ça on pourra s’amuser et rigoler au cours de cette décennie qui s’annoce très prometteuse.

  10. Je ne vois pas ou est le mal ? Il faut bien appeler un chat ,un chat .Toutes vérités n’est pas toujours bon a entendre

    1. Le mal ?…

      Si vous admettez que la planète terre, à notre échelle, est un corps vivant ; que ce corps vivant a des membres ― toutes les formes de vies ― et que ces membres sont pilotés par un cerveau, eh bien d’un point de vue sioniste Lavrov vient de verser une éprouvette remplie d’acide en plein milieu du bulbe rachidien.

      Impardonnable !

      Et mon petit doigt me dit que Lavrov ― autrement dit la Russie ― a très envie de ne surtout pas devenir pardonnable…

    2. En mettant en “plein jour” ,(et a mon avis ce n’est que le debut des revelations sur le sujet) ce genre de secrets, deja subodorés par quelques uns,Israel risque d’etre privé de la partie “historique” de son fond de commerce,moral,…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :