Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150

Statistics

  • 7 981 303 Views

29/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

080

Une conséquence inattendue du conflit pour l’hégémonie mondiale

Les déclarations étudiées du Chef de la diplomatie russe sur les origines juives du président ukrainien Volodymyr Zelenski et de l’ex-chancelier du troisième Reich allemand Adolf Hitler et leur liens avec l’idéologie national-socialiste ont déclenché une violente réaction israélienne et la crise la plus grave dans l’histoire des relations très complexes entre la Russie et Israël.

Au-delà de la guerre des déclarations et de la virulence de la réaction israélienne qui estime que la Russie est définitivement l’ennemi éternel du “peuple juif”, pour avoir brisé un des tabous historiques sur lequel se fondait la légitimité d’Israël, la plupart des observateurs affirment que cet épisode inédit marque le début d’une guerre israélienne contre la Russie qui est déjà effective en Ukraine et en Syrie.

Les médias israéliens affirment que la Russie ne sera jamais pardonnée pour l’éternité et appellent à soutenir par tous les moyens possibles et imaginables n’importe quel pays en guerre avec Moscou.

Lors d’un point de presse, la porte-parole du Ministère russe des Affaires étrangères a critiqué les déclarations du ministre israélien Yaïr Lapid en les qualifiant d’anti historiques avant d’évoquer spécifiquement et assez singulièrement les cas des chefs communautaires Jakob Likin et de Chaïm Rumkowsky, qui ont collaboré avec les autorités nazies dans les ghettos de Varsovie et de Lodz durant l’occupation allemande de la Pologne et de souligner que les origines juives de l’actuel président de la Lettonie, Egils Levits, ne l’empêche pas de “couvrir la réhabilitation des Waffen SS dans son pays”.

La prochaine étape a été franchie: le Mossad israélien a rendu public son programme d’assistance à l’Ukraine. De son côté, la Russie n’exclut pas d’interdire la double citoyenneté en visant les binationaux russes disposant de passeports israéliens, ce qui est le cas de la quasi-totalité des oligarques russes dont les avoir ont été saisis à l’étranger par les pays alliés à Washington. Pour certains observateurs, la Russie ne fait que le constat d’une guerre ravageant le monde juif bien avant l’affaire Epstein. Pour d’autres la Russie, laquelle entretient des relations complexes de plus de mille ans avec les Juifs, aurait signé son arrêt de mort. Quoi qu’il en soit, des tabous sont tombés et c’est là une des conséquences inattendues de la confrontation en cours entre l’OTAN et la Russie. Le silence des médias aux ordres à ce sujet ne changera rien à l’histoire.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.9 / 5. Vote count: 91

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :