Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150

Statistics

  • 7 979 110 Views

28/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Le commandement militaire ukrainien a formellement interdit aux officiers et soldats de critiquer les performances des armements et du matériel occidental livré aux forces ukrainiennes. Tout contrevenant à cette interdiction sera traduit en cour martiale.

Les critiques des militaires ukrainiens à l’égard de la mauvaise qualité des armements qui leur ont été livrés par les pays de l’OTAN sont devenus non seulement récurrentes mais bruyantes.

D’un point de vue objectif, la livraison d’un matériel aussi obsolète que le M113, un véhicule de transport de troupes datant du début de la Guerre du Vietnam est aberrante. Il ne reflète nullement une volonté à aider l’Ukraine mais à faire perdurer la casse et probablement camoufler un vaste circuit de corruption basé sur l’assistance militaire à ce pays.

Le FGM-148 Javelin demeure très critiqué mais pas autant que le missile antichar NLAW ou, le pire de tous, le missile Sol-Air portatif britannique Starstreak, un variant du Stinger. Même les canons M777 ont été livrés délestés de leurs modules GPS et Excalibur, de peur s’ils ne tombent entre les mains des Russes.

Les critiques du matériel russe délivré par des pays la Pologne, la Slovénie ou la Roumanie sont encore plus vives. À croire que ces pays ne disposent d’aucune force armée.

L’industrie de l’armement a connu le même cheminement que l’industrie automobile : de plus en plus chère, de moins en moins fiable, beaucoup d’électronique fragile et défaillante… Bref pas fiable du tout si ce n’est le marketing. Le marketing fait vendre.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.7 / 5. Vote count: 47

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :