Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Une analyse minutieuse, lente, exhaustive et détaillée du phénomène du terrorisme tel qu’il a été qualifié, paradoxalement non défini mais néanmoins désigné comme un adversaire protéiforme et décentralisé  par la propagande officielle universelle de 1991 à 2018 démontre que ce fut le dernier recours de ceux qui perdaient rapidement leur influence globale dans les différentes régions géopolitiques du monde.

En termes plus directs, le terrorisme fut à la fois une création, un outil de travail, une justification, une industrie de diversion, une motivation, un cahier de charge entretenu et une manipulation dans la manipulation visant aussi bien les populations que les services spéciaux dont les chargés de certaines branches croyaient dur comme fer avoir affaire à un ennemi réel créé de toutes pièces par la coopération (conspiration) de leur  propre hiérarchie avec les services souterrains et transnationaux du Sionisme international (définition erronée depuis les années 30 et même avant, laquelle dénote la difficulté à saisir la véritable nature de cette interaction avec les structures modernes et postmodernes).

Face à un ennemi sans structure, sans front, sans substance mais un drapeau créé par quasiment les mêmes concepteurs du drapeau LGTBQZ+ reprenant des éléments qui paraissent combiner la première inscription de foi connue de l’Islam, chose rarissime et qui n’est connue que d’une petite poignée d’orientalistes de l’ancienne école, avec des éléments graphiques de la grande révolte  Abbasside ayant balayé l’Empire Ommeyade basé à Damas (les pavillons noirs), les stratèges de l’Empire ont inventé une victoire imaginaire. L’acronyme ISIS, chargée de connotations religieuses et magiques de l’Égypte antique mais aussi d’une symbolique complexe puisant aussi bien dans la scolastique que l’alchimie, s’est transformé en Daech en Arabe, un acronyme synonyme d’un  concept-déchet ou carrément un concept poubelle dont la sonorité prête à sourire pour les locuteurs arabophones.

C’est ce concept minute qui permet de mobiliser des ressources, des organisations et justifier le travail d’une machine gigantesque qui avait perdu sa raison d’être au lendemain de la disparition de l’ex-URSS dont on gonflait les capacités de nuisance jusqu’à la démesure et la caricature. L’enjeu étant toujours financier. Il fallait des personnes qui y croient et croient au système. Pas des personnes qui réfléchissent ou, pire que tout, des gens pourvues d’un esprit critique. Adhérer au crédo de la narration permet d’assurer la fidélité d’un Directeur de la lutte contre le Terrorisme au sein de la CIA dont l’aura était telle au sein de cette organisation qu’il est devenu un des chefs “djihadistes” les plus en vogue. Il y avait également les psychopathes telle Gina Haspel. Cette femme effacée et en apparence calme a assisté à plusieurs reprises à d’abominables séances de torture dans un centre de détention secret de la CIA en Thaïlande (il en existe aussi en Bulgarie, en Colombie, au Maroc et en Ukraine) selon une révélation très récente du New York Times (ce qui veut dire que Haspel est devenue jetable après des décennies de bons et loyaux services) Dans ces centres clandestins la torture était loin de se limiter au fameux “Waterboarding” hollywoodiens puisqu’elle était sous-traitée à des entités privées et à des opérateurs expérimentés dont les noms ne risquent pas d’être mentionnés dans un rapport sur les violations des droits humains ou les crimes de guerre. 

Il y a aussi le centre de détention extra territorial de Guantánamo Bay, lieu d’expérimentation psychologiques et probable centre de création et de recyclage d’éventuels auteurs d’attentats-suicide. Le camp de Guantánamo est le plus connu mais il en existe d’autres comme celui de Camp Bucca en Irak d’où est sorti Al-Baghdadi, le fameux Samaritain (Al-Sammeraï) qui fut le chef historique de Daech. Ce personnage à la biographie aussi riche qu’un personnage de Marvel fut voulu comme une adapation renforcée et améliorée de l’agent Saoudien Benladen, une autre mystification du système spectacle ayant préparé le second coup d’État de 2001, lequel devait répondre au doute dans le bienfondé du système tel qu’il s’est exprimé à Durban. Il y a aussi les méthodes forcées sur les alliés et plus particulièrement sur les vassaux européens avec la vague d’attentats menés par des personnes ressources recrutées de l’humus migratoire de culture musulmane et qui se divisait en gammes. Ces actions à triple détente visent aussi bien à entretenir la peur dans le cadre d’une fabrique de la tension afin d’accroître le contrôle policier mais avait également une portée idéologique dans le cadre de la maintenance d’un double clivage à effet inverse. Ces attentats terroristes ressemblent aux fusillades qui ensanglantent en ce moment des villes et localités des États-Unis et ailleurs. Ce ne sont pas de faux attentats puisque le degré de manipulation est tel que les personnes qui commettent de tels actes sont toujours convaincus d’avoir agi sous le coup d’une pulsion plus ou moins subite (exception faite du cas Anders Behring Breivik qui semble appartenir à une puissante organisation secrète contrôlant les élites au pouvoir en Occident).

Toute cette thématique sous-jacente d’une industrie de la peur et du profit sans fin, à laquelle ont adhéré de gré ou de force l’ensemble des gouvernements de la planète, souvent de façon ridicule, a été ruinée par l’évolution du conflit au Levant et le fiasco historique subi par l’Empire en Afghanistan après vingt années d’aveuglement et d’une stratégie insoutenable sur tous les plans. Si cette aventure relancée un certain 11 septembre 2001 a réussi à créer un phénomène islamophobe favorisé par les factions idéologiques les plus durs et leurs alliés objectifs pour servir leur propres intérêts, il a totalement echoué et le monde se retrouve dans un retour aux conflits géostratégiques entre grandes puissances et plus précisément entre les États-Unis, la Chine et la Russie.

Les centaines de trillions de dollars dépensés en pure perte dans le cadre de cette thématique imposée par un maître d’orchestre, même s’ils ont bénéficié aux circuits de la corruption mondialisée dans son acception oligarchique restreinte, auraient pu mettre un terme aux problèmes de l’humanité et probablement permis à celle-ci d’aller à la conquête effective du système solaire.

 

 

43 thoughts on “De l’échec de la terreur comme outil d’hégémonie

  1. Je pensait que insinuations concernait la doctrine musulmane.or vous dite qu’il est question d’intermédiaires juifs en les abbassides et les omeyades.

    C’est possible.c’est une futilité qui n’a aucune importance dans votre article.

    Si j’ai manqué de respect dans mes commentaires.ce n’est pas exprès ou venlentaire.je respecte beaucoup votre grande qualité,qui est le respect des libertés,dont votre blog est un des rares temple de liberté.

    Concernant tout les préjugés de Benjman et autres.je n’est pas le temps de répondre à toute ces débilités.

    1. Si, si vous y répondez…
      Vous venez de le faire dans ce commentaire !

      .

      Donc, dans votre commentaire, vous avez répondu à ma question de savoir si vous y étiez ou non.
      Vous dites que non, puisque vous ignorez certaines choses…

      Vous répondez aussi à mes interrogations concernant le fait que d’oublier / faire abstraction volontairement des faits vous permettait d’épandre votre propagande et surtout modeler le monde à votre idée.
      Vous parlez de futilité pour un fait passé, qui aujourd’hui vous fait hurler aux loups.

      C’est commode d’ignorer la fonction de juifs de l’époque entre les abbassides et les omeyades, sachant qu’aujourd’hui c’est exactement ce que vous reprochez à tous ceux qui ne vous plaisent pas : Faire des affaires avec des juifs…

      .

      Merci pour vos réponses du coup !

    2. L’article n’évoque à aucun moment la doctrine musulmane. Il parle de l’exploitation d’une nouvelle version de l’Islam à des fins géopolitiques, mouvement amorcé par les Anglais vers la fin du 19e siècle avant d’être relancé par les Lewis, Brejinsky et Huntington à la fin des années 1970

      1. Totalement juste.les britaniques depuis plus de deux siecles n’ont pas arreter d’infiltrer le monde musulman pour le disloquer,et favoriser des traitres pour infiltrer les instance religieuses,comme les religieux wahabites,et même EL AZHAR,qui est infesté d’hypocrtes(monafiquine).

        Mais l’utilisation de juifs en tant que négociant,confirme que les juifs n.ont pu s’epanouir,que sous le règne des differents empires musulmans,comme preuve que l’islam et l’état musulman est contraire à tout ce que les anglo-sioniste propagent.
        Où la fraternité et l’égalité est un fondement dans un état islamiste.

        Mais déduire qu’il été question de juifs qui détenaient un quiconque pouvoir,qu’il soit financier ou autreles,est pure monsonge.et prétendre que ces juifs qui vivaient dans le monde musulmans avaient un quelconque rapport avec les juifs khazares du 18,19 et 20ième siècle,c’est du n’importe quoi.

        Aussi,prétendre qu’il y a un rapport entre l’emblème des abbassides ou omeyades,et celui de daesh,est une preuve qu’il y a un rapport entre la secte des parasites khazares des trois siecles passés et ceux qui detenaient le pouvoir au 8,9,10ieme siècle c’est un pur fantasme.

  2. Lire aussi alexandre lebreton mk ultra abus rituels et control un pave, ou comment ils fabriquent les tueurs en serie. Pour que la foule reclame le desarmement des americains! Pdfarchive.info

  3. Cher S51,vous allez tres fort cette fois ci dans l’intox concernant le sionisme et l’islam.

    1. Je pense que c’est normal, dans le sens où l’auteur essaye d’avoir le point de vue des types malsains dans les bureaux cia/cmi6/mossad…

      Enfin, ce n’est que mon point de vue, je n’ai pas l’impression que c’est une charge directe contre l’islam, mais plutôt une mise en perspective de comment l’islam est utilisé.

      .

      Mais, bon, vous, vous savez et avez raison…
      Et donc ne serait ce que pouvoir penser imaginer que l’islam puisse être utilisé à des fins manipulatoires… Ha non… pas possible…

      Bref, vous avez raison et savez tout, alors il faudrait qu’enfin tout les dirigeants du monde vous donnent l’ensemble de leur pouvoirs !
      Merde, c’est vrai quoi, l’humanité a la chance de connaitre une personne comme vous, ayant la connaissance universelle et on ne l’utilise pas plus que ca ???
      Appelez moi putin, xi, biden, modi et tous les autres ! Nous avons notre sauveur !!! L’algerien pur connait tout sur tout, il va sauver le monde ! (enfin… pas tout le monde hein, faut pas déconner. Déjà tous les juifs, touts les occidentaux, hop, a zigouiller. Après, tout ce qui sera chrétiens dérangera, alors faudra les zigouiller aussi… Après, il y aura bien des soucis entre musulmans, les seuls survivants au délires de l’agérien pur… et là il faudra encore zigouiller tel groupe qui pense pas comme il faut, et après il faudra encore zigouiller etc…)

  4. …rapeau LGTBQZ+ reprenant des éléments qui paraissent combiner la première inscription de foi connue de l’Islam, chose rarissime et qui n’est connue que d’une petite poignée d’orientalistes de l’ancienne école, avec des éléments graphiques de la grande révolte Abbasside ayant balayé l’Empire Ommeyade basé à Damas (les pavillons noirs),…

    Une deuxième insinuation,mais cette fois ci concenant l.islam.si comme vous étiez avec les omeyades et les abassides avec leur station P.A.O(publication assistée par ordinateur).

    Essayez de nous déchirer vos insinuations,pour qu’on puisse comprendre les idées que vous voulez vehiculer comme vérités historiques qu’on a pas droit de commenter,mise à part l’idée apparente que tout le monde a saisi en ce début de la troisième décennie du 21ième siècle,qui est que l’empire anglo-sioniste ou CIA/MI6,sont derrière les deux drapeaux LGBTQZ+ et isis,dont leurs ancêtre était dernière le drapeaux des omeyades si j’ai bien compris.??????

    1. ” vous étiez avec les omeyades et les abassides avec leur station P.A.O”

      Et vous ? Y étiez vous ???
      Pour penser qu’à l’époque, ils avaient déjà des PC, cela prouve que vous n’y étiez pas…
      l’informatique ayant été inventée bien après !
      Donc, quand on ne sait pas, on se tait. Ou on fait comme l’auteur de l’article, qui lui met du conditionnel. Il utilise “paraissent”, une sorte de nuance que vous n’avez par perçue… Comme toujours, tout ce qui est nuance, ca vous passe au dessus, bien au dessus.
      Mais ca, c’est parce que vous savez tout sur tout, vous avez la science infuse et le savoir universel !

      Vous n’y étiez pas non plus et vous souhaitez simplement que tout le monde pense comme vous. Vous vous faites votre histoire à votre convenance…

      .

      Bref, propagande, contre propagande.

      .

      Encore et comme toujours vous vous dressez contre quelqu’un (l’auteur de l’article) en lui reprochant exactement ce que vous faites.

      Il n’y était pas, vous non plus.
      Vous, vous savez et avez raison, lui à tord…

      Mais bien sur, comme toujours, on doit vous croire sur parole et vous suivre, ou mourir !

      1. Mais vous êtes malade ou quoi.

        On est juste dans l.etape de poser des questions et de savoir que veut dire notre cher 51,concernant le sionisme et la doctrine de l’islam,avant et après les omeyade et les abassides.

        Et déjà vous,vous commencez à m’attaquer et à le défendre,comme un pit bull comme à tes habitudes.

        Laissez le nous expliquer et laissez nous de commenter ses explications,alors commencez vos critiques.

        Le debat n’est pas encore ouvert que vous commencez à me dénigrer comme une vielle mégère.

        1. “On est juste dans l.etape de poser des questions et de savoir que veut dire notre cher 51”

          Alors que juste avant vous disiez : “Cher S51,vous allez tres fort cette fois ci dans l’intox concernant le sionisme et l’islam.”

          On ne parle pas de débat là.
          C’est juste un assertion accusatoire sans aucun argument et sans aucune réponse attendue…

          Et c’est moi le malade ???

          .

          Mais oui, suis-je bête ?
          C’est forcément moi, puisque vous avez la connaissance universelle !!!

          .

          Donc vous validez que vous étiez bien avec les omeyades et les abassides ???

          1. Bah, les relations sociales étaient difficiles, maintenant elles deviennent carrément impossibles. Que c’est-il passé ? Les gens ne disent plus bonjour, vous toisent comme si vous leur avez volé leur petit-déjeuner et ne sourient plus.

            Ceci dit, notre ami serait peut-être au courant que l’Empire Ommeyade dont la capitale était Damas avait confié la gestion des échanges monétaires or-argent aux négociants juifs…et que ces derniers prêtaient aux Califes abbassides de Baghdad…

          2. “Ceci dit, notre ami serait peut-être au courant que l’Empire Ommeyade dont la capitale était Damas avait confié la gestion des échanges monétaires or-argent aux négociants juifs…”

            Il vous dira que c’est faux !
            Lui y était !!!

            😉

            .

            “Bah, les relations sociales étaient difficiles, maintenant elles deviennent carrément impossibles.”
            Effectivement on le constate.
            Et on constate aussi, que lorsque vous ouvrez le dialogue de manière brutale, du genre : “C’est la merde ? Vous n’avez encore rien vu, la suite va devenir croustillante… et si vous n’êtes pas groupés et prêts, vous allez rapidement mourir…” les gens se détendent et s’ouvrent un peut plus. Enfin, non, soit ils se détendent un peut et se sentent soutenus par qqun qui a vaguement le même point de vue qu’eux. Ou soit ils sont complètement extrémistes pro-occinazi et là c’est peine perdue. Insultes et compagnie… On voit qui sont les fachistes !

            En ce moment, tout le monde parle de guerre civilisationnelle ou autre.
            C’est pas une histoire de civilisation ou une guerre de religion au final, c’est juste une simple histoire de égocentrés VS ethnocentrés… Les gens se bouffent le nez entre eux pour des histoire purement personnelles et pas du tout religieuse ou civilisationnelle. Et les mafias entretiennent ce fait, ca les arrange bien. Et les moutons courent à l’abattoir en s’entre tuant sur le chemin les y menant.

            .

            Bref, rien de nouveau sous le soleil, on a pas inventé grand chose depuis l’Omeyade !

          3. Des ethnocentrés t’en connais beaucoup ?! A peu prés tous les hommes sont egocentrés par contre, ça c’est sûr.

          4. Je pense que nous vivons un effondrement de l’ensemble des valeurs un peu partout.
            Le thème de la guerre civilisationnelle est dépassé depuis 2004.
            Une pénurie durable et vous verrez les zombies apparaître et ils appartiennent à toutes les nations.

          5. @Le passant : “Des ethnocentrés, t’en connais beaucoup ?”

            Non, en soit, pas des masses… Mais ca va revenir, par nécessité de survie.
            J’avais écris un commentaire sous l’article “L’homme c’est la guerre” sur le sujet, qui je pense est passé inaperçu…

            .

            Ca disait ceci :

            .

            L’humain c’est la guerre ?
            Mais qu’est-ce que la guerre ? Si ce n’est un conflit, une lutte entre des personnes. Il faut donc des personnes, formant des groupes s’opposants pour que l’on puisse parler de guerre. Est-ce donc spécifiquement humain, les luttes entre groupes ? Et la guerre ne serait-elle pas simplement le prolongement, « amélioré » par l’humain grâce à son « intelligence », de conflits ? Et ainsi simplifiée, l’action de lutte nécessaire ne peut-elle pas aisément devenir une lutte inutile (guerre) ?

            .

            Ces conflits entre spécimens, à la base, permettent la sélection de celui qui aura plus à manger, un meilleur habitat, etc. Pour certains spécimens, moins portés vers la vie du groupe, mais plus centré sur leur propre quantité de nourriture, leur propre qualité d’habitat, etc. la vie du groupe ne passe pas en priorité. Ils se font recadrer sèchement dès leur plus jeune âge et si l’envie leur en dit d’insister, ils se voient exclus du groupe. Ce qui signifie bien souvent la mort, assez rapidement. Ces spécimens égocentrés, tant qu’ils restent à l’écart, ne peuvent détourner l’organisation et le fonctionnement de ce groupe ethnocentré.
            Le but de ces exclusions est uniquement d’éloigner les spécimens nuisibles à la vie du groupe. Il ne faut pas y voir une justice ou de la justesse, simplement une organisation sociétale permettant à long terme la pérennité du groupe.

            .

            Maintenant, si vous faites en sorte de mettre en place des outils, des méthodes, permettant d’assurer la supériorité d’un groupe sur un autre, il n’est pas évidement (euphémisme ! il est sûr et certain que non !) que ce groupe parte en guerre jusqu’à l’extermination totale des autres groupes. En effet, tant que la quantité de nourriture, la qualité de l’habitat, etc. sont suffisants pour la vie du groupe, il n’y a aucun intérêt de se lancer dans un quelconque conflit. Sachant que l’issue du conflit ne peut être certaine et sera nécessairement sources de diminution du nombre d’individus constituant le groupe, l’intérêt du groupe ne peut en aucun cas être la recherche volontaire du conflit. Si le groupe doit entrer en conflit avec un autre, il y sera nécessairement poussé pour des raisons de quantité de nourriture, de qualité d’habitat, etc. n’étant plus disponible en quantité suffisante pour la survie du groupe ou ayant besoin d’être défendus pour être conservés.

            .

            En revanche, si les outils et méthodes développées par des individus égocentrés leur permettent d’évoluer au sein d’un groupe sans en être exclus, ils vont être capables de dévoyer l’intérêt du groupe à leur avantage. Et surtout, à l’inverse d’un groupe d’individus ethnocentré, l’individu égocentré, ou pire, un groupe d’individus égocentrés, n’hésitera pas un seul instant à utiliser ses outils et méthodes à leur profit et au désavantage des autres groupes, puis à la longue au désavantage de leur propre groupe. Un tel groupe d’individus égocentrés, pourraient sans aucun souci, c’est-à-dire sans rencontrer de résistance plus revendiquée que l’exclusion du groupe de la part des individus ethnocentré, avec les bons outils et les bonnes méthodes vivre en marge du groupe ethnocentré et entrer en lutte acharnée pour obtenir toujours plus de nourriture, plus d’habitat, etc.
            Ce groupe égocentré, une fois l’ensemble de la nourriture et des habitats obtenus, commencera nécessairement à se déliter. En effet, certains membres de ce groupe égocentré ce verront exclus, leur nourriture et habitat étant préemptés par les autres, la survie du groupe n’étant pas même un objectif, ne parlons donc pas de priorité, à la longue le groupe est voué à disparaitre.

            .

            Avec les bons outils et les bonnes méthodes, ces individus peuvent parfaitement évoluer au fil du temps, dans divers groupes sociétaux. Quand un individu regroupe une quantité suffisante de nourriture, d’habitat, etc. il en tire un certain pouvoir, qui de par sa nature égocentrée va lui permettre d’en tirer encore plus de pouvoir pour son unique profit et ce au détriment de la vie du groupe… jusqu’à son extinction.
            Et lorsque le groupe ethnocentré est éteint, l’individu égocentré ne peut plus survivre non plus, il s’éteint à son tour. Soit il meurt seul, soit il devient ethnocentré afin de survivre en groupe.

            .

            L’humain c’est la guerre ?
            Oui, dans le sens où l’humain a développé les outils et méthodes permettant à un individu ou groupe d’individus égocentrés de transformer les luttes nécessaire à la survie d’un groupe d’individus ethnocentré par le moyen de l’extermination de l’autre. La guerre est simplement une lutte à l’extermination de l’autre sans réelle nécessité, avec les outils et méthodes adaptés pour une extermination quantitative et qualitative. Certains individus étant totalement incapable d’avoir ce raisonnement (les ethnocentrés) se feront toujours exterminés par ceux (les égocentrés) capables d’imaginer les pires outils et stratagèmes pour arriver à leurs fins.

            .

            « Tant que l’humain existera, toute perspective de paix sera vaine et dans le meilleur des cas, illusoire. »
            En effet, l’humain ethnocentré étant par nature bien incapable de lutte inutile, donc bien incapable de guerre, il se fera toujours et de manière irrémédiable manipuler par un ou plusieurs individus égocentrés. Le seul moyen de lutte pour ces ethnocentrés, la mise à mort des égocentrés leur étant impossible de par leur nature, c’est la simple exclusion des égocentrés du groupe. Les humains ayant développés les outils et méthodes ad hoc, il est donc logique que cycliquement l’égocentrisme reprenne le dessus. Cela ne tient qu’un temps, toute société promouvant l’égocentrisme est vouée à l’effondrement. Une fois l’effondrement effectif, l’humain redécouvre ce qu’est l’ethnocentrisme par la force des choses, jusqu’à ce que l’égocentrisme promus puisse de nouveau s’accaparer nourriture et habitat… c’est cyclique… C’est inévitable, sauf à développer les contres-outils et contres-méthodes sociétales permettant la mise en échec instantanée de tout égocentrisme, et ce dès son apparition. Mais l’ethnocentré ne pense pas à mal et ne peut donc par nature pas imaginer ces outils et méthodes. Sauf qu’aujourd’hui, il serait peut-être temps que les groupes ethnocentrés se rendent compte que leur survie dépend du développement de ces outils et méthodes à mettre en place. La survie du groupe est en jeu et aucune lutte n’est engagée ? C’est que l’égocentrisme a déjà gangréné l’ensemble des sociétés…

            .

            Peut-être ne serait-ce pas la fin pour cette fois ?
            Qui sait si les outils et méthodes actuellement utilisés seront suffisants à l’extermination de l’espèce humaine ? Après cet effondrement en cours, nous laisserons peut être plus de traces aux suivants, qui trouverons des outils et méthodes encore plus efficace, c’est à n’en pas douter. Je ne saurais dire si les outils et méthodes sont de plus en plus efficace, mais cycliquement on arrive tout de même à faire un grand ménage, à tout raser et tout oublier, on repart presque de zéro… Il faudrait que cette fois, on en laisse plus, histoire qu’au prochain cycle, enfin, on arrive à bien s’exterminer, complètement et définitivement…

            .

            En conclusion, je souhaiterais que tous les égocentriques de la planète aillent bien se faire enculer et qu’ils crèvent ! Je dis ça, dans un sentiment ethnocentré et pour le bien de l’ensemble des individus constituant notre société actuelle et peuplant cette planète…
            Vous êtes de la pourriture, tous ceux qui promeuvent leur petite vision égocentrée de leurs petits profits (L’ensemble des églises, l’ensemble des gouvernements, des différentes mafias, etc. et leurs fidèles toutous/esclaves ne forment que de groupes à profits égocentrés, qu’ils crèvent tous et aillent bien se faire enculer !) tous ceux qui font la propagande actuelle de leur société écrasant les autres (outils, méthodes, tout ça, tout ça…), sachez que vous êtes sur la fin, c’est l’effondrement… Alors certes, les sociétés s’écroulent avec vous, ce qui fait que vous en tirez jouissance, mais ce n’est que cyclique et là, vous êtes sur la fin !
            Je vous souhaite un bonne mort, à vous les égocentriques, car de par leur nature, seuls les ethnocentrés survivront à l’effondrement sociétal qui s’en vient, c’est cyclique, vous allez crever ! Et vous êtes tellement égocentrés que vous ne le voyez même pas venir…
            Aujourd’hui, le risque est que les outils et méthodes employés ne permettent même plus la survie de quelques individus ethnocentrés. Cela dit, ce n’est pas bien grave, car dans votre éternel élan anti-sociétal, vous aurez simplement réussi à vous faire disparaitre ! De manière irrémédiable ! Extermination de l’espèce humaine par la guerre des égocentrés menée contre les ethnocentrés avec de formidables outils et méthodes de destruction massive ? Donc extermination des ethnocentrés et donc par ricochets, mort des égocentrés ! Et donc fin des guerres, pour un juste retour aux luttes nécessaires… un juste retour aux choses qui doivent être…

          6. Pas totalement inaperçu, en tout cas je l’avais bien lu, un peu rapidement (encore en voyage sans doute), j’avais déjà pensé répondre à ce moment-là par ma boutade.
            Plus sérieusement, ce texte assez particulier qui ne manque pas de qualités bien sûr pêche peut-être par une absence de définition claire de ces 2 groupes d’humains que tu opposes : ethnocentrés et égocentrés. Ethnocentré c’est assez curieux, cela ne veut-il pas dire centré sur son ethnie ? Or, est-ce tellement mieux d’être centré sur son ethnie (la vie de groupe comme tu le précises plus ou moins par ailleurs) que sur son égo ? J’aurais tendance à répondre : à peine. En fait, et excuse-moi de faire court pour le moment, je pense que dès qu’on est “centré” sur quelque chose, quoi que ce soit, c’est déjà un peu foutu. Donc, perso, je n’aurais pas utilisé ces termes (antagonistes), j’aurais plutôt parlé de gens “ouverts” vs des gens “fermés”…
            Mais néanmoins, félicitations pour tes écrits.

          7. @Un Passant : “pêche peut-être par une absence de définition claire de ces 2 groupes d’humains que tu opposes : ethnocentrés et égocentrés.”

            Oui, tout à fait, ca manque.

            Ca se plaçait dans le cadre de la guerre mondiale, de cette société mondiale, du gouvernement mondiale, du tout mondialisé…
            Nous vivons dans une société qui se dit civilisée, société mondiale aujourd’hui. Je ne dis pas civilisation volontairement.
            Donc ethnocentré, c’est celui qui pense à sa société. Aujourd’hui, l’ethnocentrisme aurait tendance à promouvoir ce qui améliore et met en avant sa société, donc le monde, le monde entier…

            Aujourd’hui, cette société mondiale est peuplée d’une majorité de gens égocentrés, ignorant que chacun de leurs acte, chacune de leurs action, agis sur la société dans son ensemble.
            Ce petit monde s’en branle et vit sa petite vie, sans tenir compte de la société, sans jamais tenir compte des autres.

            Voilà un peut l’idée que j’avais mis sur ces mots, qui je pense sont les plus adaptés à ce que je voulais exprimer.

            .

            Bonne soirée !

  5. …(définition erronée depuis les années 30 et même avant, laquelle dénote la difficulté à saisir la véritable nature de cette interaction avec les structures modernes et postmodernes)…

    Quelle définition erronée dont vous parlez.

    Le sionisme?

    Expliquez vous pour qu’on puisse vous situez.

    1. De 1878 à 1905 puis de 1905 à 1917, personne n’a pu définir ou saisir ce mouvement qui se cachait derrière l’anarchisme, le nihilisme et le terrorisme. Puis de 1917 à 1929, les choses commencèrent à paraitre plus clair avant de s’évanouir. Entre 1930 et 1940, il y a eu réification et erreur de définition. Ce n’est qu’en 1948 que la bête apparut sous la forme d’un nationalisme créé de toutes pièces empruntant à la fois au national-socialisme et au Bolchévisme à la croisée de deux avenues: l’avenue Rothschild et l’avenue Rockfeller…

    1. Richard Olsen et le général Allen rattrapés par leur lobbying au profit du Qatar.
      Ils vont découvrir des vertes et des pas mûres.
      J’ai côtoyé les deux le temps de deux ou trois événements.

    2. Les débats les plus fréquents ces derniers jours sur les différentes chaines (infos) belges, françaises, espagnoles que je zyeute qqs minutes par ci par là peuvent se résumer par cette combinaison de deux de leurs titres qui donne ceci : “Inflation, pénuries : bientôt tous pauvres ?”

  6. @LePassant Ton Q.I négatif t’empêche de comprendre ce qui est énoncer dans cette article d’où ton absence dans l’espace commentaire. Je vais t’expliquer avec des mots simples pour que tu puisses participer au débat.
    Traduction de l’article : En plus de la pédophilie, les occidentaux sont également responsable du terrorisme international. Les européens et leurs mentors américains sont la lie de l’humanité”
    Voila ce que Strategika essaie de te faire comprendre 🙂

    1. Malheureusement avec votre QI,Vous n’avez pas remarqué les insinuations inséré au milieu de l’idée apparent que vous compris.

  7. Soit, Ce sera la consipration du silence; soit des gens demanderont des comptes pour ce qu’ils ont subi comme persécuctions.

  8. C’est bien écrit comme d’habitude. Mais le dispositif décrit est-il foncièrement différent du catholicisme de combat qui a commencé avec les croisades pour se prolonger par l’inquisition et la doctrine de la découverte? Certain prétendent que les boucliers rouges ont stipendié Karl Marx et même Emile Zola. C’est manipuler les espaces symboliques et encadrer par des hiérarchies – comme disait un certain colonel Lacheroy – pour prendre les corps et les âmes et les plier à l’effort de guerre.

    Les 36 stratagèmes du 5ème siècle parlait de ”Tuer avec une épée d’emprunt”.

    1. le mythomane la face cachée d’alain soral page 140
      “Au bout
      de 28 minutes, il annoncera en avoir fini avec son introduction et
      qu’il s’apprête à aborder la seconde partie, c’est-à-dire la situation
      actuelle. Rapidement, il parlera, en vrac, de choc des civilisations, du
      11 septembre, des juifs, de Poutine qu’il présentera comme un pa-
      triote russe ennemi du nouvel ordre mondial, de Syrie et d’Ukraine.
      Puis il finira par cette phrase extraordinaire de suffisance et de
      culot : «J’ai suffisamment brillé pour arrêter là» !
      En avez-vous rêvé? Soral l’a fait.
      C’est littéralement à la fois, le strike, le jackpot, le Quinté+ dans
      l’ordre un an à l’avance, le gros lot, le ticket gagnant ! Comment
      est-il possible d’associer marxisme, théorie freudienne fumeuse,
      darwinisme et Tradition ? Il a déjà réalisé un écart doctrinal ma-
      je~r en se risquant à accorder Rousseau et le Christ, Robespierre et
      l’Eglise, mais là ça dépasse l’entendement, il a franchi allègrement
      le Rubicon, il est en roue libre, il ose tout. C’est du reste à cela
      qu’on les reconnaît, ce sont les maîtres du pilpoul, un exercice de
      sophisme de très haut niveau et inégalé si je dois me référer à ce
      que j’en sais et à mes lectures. Dans sa conférence lyonnaise de mai
      2015 avec Pierre Hillard, il affirmera sans rougir : «Mon catholi-
      cisme actuel est un catholicisme dialectique comme l’était celui de
      Charles Maurras23 … » ! Qu’ajouter de plus ?”

      https://www.youtube.com/warch?v=6QmLOFiDMic

      1. Chez moi (et sur différents navigateurs) ton lien m’envoie sur Youtube.com (page d’accueil), j’arrive pas à voir ta vidéo.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :