Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
05/07/2022

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

uss_liberty1540882555911180481

Jour d’infamie : le jour où l’USS Liberty fut attaqué

Le 08 juin 1967, les forces armées sionistes ont délibérément attaqué l’USS Liberty, un navire de 7849 tonnes de l’US Navy chargé de la collecte du signal électronique (ATGR-5) dans les eaux internationales en Méditerranée orientale au nord de la péninsule du Sinaï.

Cette attaque menée au canon (projectiles anti blindage), au Napalm et à coups de torpilles (une a touché le navire, cinq autres l’ont raté), a été qualifiée d’incident et a causé la mort de 34 militaires US. 171 autres militaires americains ont été blessés. Les survivants ont réclamé à plusieurs reprises une enquête sur des crimes de guerre commis à l’encontre de militaires US mais se sont heurtées à une conspiration du silence et des rapports contradictoires sans fin, une spécialité israélienne.

Les marins US furent dignes: l’un d’eux ouvrit le feu d’une mitrailleuse calibre 50 de manière effective en dépit de la supériorité du feu ennemi et l’ensemble de l’équipage refusera l’aide hypocrite de la marine israélienne après l’attaque.

L’administration Johnson savait pertinemment que le navire a été formellement identifié comme étant américain avant et pendant l’attaque. C’était le véritable jour de l’infamie et ce jour là, l’Amérique préféra tourner son regard ailleurs.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.8 / 5. Vote count: 26

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :