Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
05/07/2022

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

wp-image5896543933914418381

Le troisième porte-avions chinois, le CV18 Fujian, dispose de catapultes électromagnétiques

Le troisième aéroport maritime mobile ou porte-avions chinois, le Type 003, sera baptisé CV-18 Fujian du nom d’une province côtière du sud-est de la Chine faisant face à Taïwan (et le Chef-lieu administratif de Taïwan dans l’organisation territoriale chinoise).

Le bâtiment de surface de 80 000 tonnes a été officiellement mis à flot à Shanghai le 17 juin 2022.

C’est le premier porte-avions chinois à disposer de trois catapultes électromagnétiques et de dispositifs innovants.

La date du lancement semble avoir été choisie pour coïncider avec le 55ème anniversaire de l’explosive de la première bombe à hydrogène chinoise (17 juin 1967) et le premier anniversaire du lancement du vaisseau spatial habité Shenzou-12 (17 juin 2021).

Ce bâtiment comporte de nombreux systèmes d’armes améliorés ou nouveaux. Il semble armé avec une nouvelle variante du système d’arme rapproché Type 730 CIWS à sept canons rotatifs de calibre 30 mm (H/PJ12) piloté par un radar redessiné.

 

Son système CATOBAR (Catapult Assisted Takeoff Barrier Arrested Recovery), un système utilisé pour le catapultage et l’appontage d’aéronefs a été entièrement conçu sur des concepts physiques innovants.

Le Fujian est à propulsion diesel avec une propulsion électrique intégrée (IEP).

Ce porte-avions sera le plus grand bâtiment de surface en Asie puisqu’il dépasse le précédent record établi par le cuirassé nippon de classe Yamato dont le dernier a disparu en 1946.

La Chine continue la construction de son quatrième porte-avions, le type 004, dont la propulsion pourrait être basée sur l’énergie nucléaire ou un autre modèle (hydrogène ?) et vise à court terme la constitution d’une dizaine de groupe de combat. En moins d’une décennie, la Chine, qui ne possédait aucun porte-avions en 2011, a réussi le pari de se doter de trois porte-avions: le Liaoning (un porte-avions de classe Kuznetsov d’abord baptisé Riga puis Varyag, acquis par la Chine auprès de l’Ukraine en 1998), le Shandong et le Fujian.

 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.9 / 5. Vote count: 33

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :