Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

En dépit de sa proximité avec la Terre et que cet astre céleste soit connu par l’humanité depuis ses débuts, la Lune demeure fort mal connue, voire totalement méconnue.

Depuis quelque temps, des scientifiques de plusieurs pays échafaudent des conjectures sur les cavernes et les caves lunaires. Ces cavités ouvertes pourraient constituer un emplacement possible pour une éventuelle installation humaine sur le sol lunaire.

Au mépris du temps, les humains ont toujours ce tropisme pour les grottes.

Il est très peu probable que le projet Artemis inclut une éventuelle base troglodyte sélénique. Il est cependant question de trouver un emplacement pour un ou plusieurs réacteurs nucléaires dont le principe de fonctionnement devrait être assez flexible pour utiliser des combustibles disponibles sur site. Ce qui ouvre la voie à une éventuelle exploitation minière, laquelle ne peut être mené que par des automates guidés à distance.

Tout cela est bien prometteur sur le papier. Dans la réalité, les projets de gros lanceurs dépassant en termes de poids, de longueur, de puissance et de capacité d’emport le lanceur Saturn V, la fameuse fusée ayant emporté les Modules lunaires des missions Apollo hors de l’atmosphère terrestre (histoire officielle, le sujet est quant à lui fort controversé) se multiplient mais jusqu’à ce moment, ces projets n’ont abouti à aucun résultat tangible.

 

 

6 thoughts on “De l’utilité des grottes lunaires

  1. En fait, l’interet des grottes lunaire c’est de permettre à une présence humaine de s’y etablir/maintenir a moindre frais : les grottes sont “relativement” protéges des radiations de spatiale.

    Une eventuelle présence humaine necesitera probablement un reacteur nucleaire miniature
    (ils existent dèja, les module thermoelectrique au Pu238 des sondes voyager leur ont permis de fonctionner pendant 50 ans, la NASA va prochainement decider de ne plus suivre leur données car leur source d’energie devient trop basse pour fonctionner )
    ne serai-ce que pour “passer la nuit” qui dure 14 jour sur la lune

    Pas besoin de théorie du complot pour evoquer l’interet d’éventuelles grottes de laves lunaire : c’est une évidence

  2. Quels matériaux lunaires pourraient alimenter un réacteur nucléaire ? comment les extraire, les raffiner ? comment refroidir cette machine de Carnot puisqu’il n’y a ni eau liquide ni atmosphère ?

  3. Il est évident qu’une exploitation minière de la Lune et éventuellement au-delà, nécessite une percée technologique. Peut-être qu’elle s’est déjà produite mais que ces applications dérivées ne soient pas souhaitables pour le pouvoir de nos ”élites”.

    En tout état de cause, cuit et recuit par le chaud et le froid pendant des millions d’années, les mines lunaires doivent receler des minerais aux qualités incroyables. Même en quantité faible ces minerais pourrait-être des games changers? Supra-conductivité à froid??? Nano-technologies??

    Les informations fiables pour le commun des mortels comme moi sont presque inexistantes dans ce domaine. Et pour ce faire sa propre opinion il faut avoir des compétences scientifiques pointues. Alors observons, attendons et continuons de patauger dans le mauvais yoghurt ou nous confines nos ”élites”.

    1. Du nouveau pour Starlink.
      L’infrastructure 5G de Huawei peut détruire intégralement le réseau Starlink.

      Je ne peux publier ça pour le moment.

      D’autres infos sur le sujet suivront.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :