Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

La CIA a étudié et préparé la faisabilité d’une insurrection armée suivant un soulèvement antisoviétique dans le Donbass dès les années 1956-1957 en se basant sur l’analyse de centaines de rapports faisant état d’une très forte dissidence antisoviétique prévalante en Ukraine depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. La situation en Union Soviétique après la neutralisation de Staline et la venue au pouvoir de Khrouchtchev, un natif d’Ukraine, a été jugée assez instable et volatile pour tenter une déstabilisation de grande envergure en Ukraine. 

L’attitude de Khrouchtchev était suspecte pour le KGB et ce dernier dut déployer beaucoup de zèle pour prouver son loyalisme au régime soviétique. Ce n’est qu’ après la crise des missiles à Cuba qu’il sera partiellement blanchi mais il demeurera toujours l’objet d’une surveillance très étroite. Il est intéressant à cet égard que les sabotages de nombreux projets secrets soviétiques sont attribués par d’anciens agents du KGB à un “terrorisme ukrainien” financé par Washington.  Ce sabotage inclut la destruction du lanceur spatial super lourd N-1 Herkules développé par l’URSS au cours des années 60 pour envoyer une mission habitée sur la lune et qui devait rivaliser avec la fusée américaine Saturn V.

Dans les années 60, la CIA avait planifié plusieurs opérations secrètes en Ukraine où persistait un terreau insurrectionnel assez fort. L’une de ses opérations prévoyait un soulèvement antisoviétique qui aurait eu le soutien de plusieurs régions en Ukraine. Ce soulèvement aurait divisé l’Ukraine en deux entités dont la ligne de clivage coïncide étrangement avec celle de la Crimée et des régions de Donetsk et de Lugansk (aujourd’hui républiques populaires autoproclamées reconnues par la Russie et la Syrie). 

Une autre étude déclassifiés par la CIA et intitulée “Facteurs de résistance et zones d’action des forces  spéciales, Ukraine” datant de 1957 examine les possibilités de pour une intervention militaire US  dans une guerre civile soviétique en Ukraine.

Toutes les études établies à cette fin ont divisé l’Ukraine en une douzaine de zones selon le degré de loyauté aux partisans d’une intervention américaine. Ces derniers devaient provoquer des troubles aboutissant à un soulèvement contre le gouvernement central, lequel devait évoluer en une guerre civile. La partie occidentale d’Ukraine est décrite par la CIA comme la partir la plus prometteuse pour un tel projet. Les parachutages d’armes et l’insertion de forces spéciales OTAN étaient particulièrement indiqués dans des région tels que Lutsk, Kovel Vladimirets et Kostopol.  Fait intéressant, la Crimée et le Donbass y sont décrits comme zones non prometteuses: la population de ces regions se considére comme russe et non ukrainienne.
 
La faisabilité d’un tel scénario était jugé comme hautement faisable et faisait partie d’une éventuelle escalade occidentale avec l’URSS en vue de son démembrement.
 

La CIA jugeait en 1957 en se basant sur des rapports d’agents locaux en Ukraine que les villes de Kharkov et Odessa seraient d’intenses foyers insurrectionnels disposant d’un très haut potentiel pour mener une guerre contre la Russie historique. L’accent y est mis sur la redoutable mafia d’Odessa, laquelle dispose de larges connexions internationales et de liens privilégiées avec les mafias US. Le Milieu d’Odessa pourrait jouer en Ukraine un rôle aussi important que celui de la mafia sicilienne lors du débarquement allié en Italie en 1943 (opération Husky).

Soixante ans plus tard, les forces spéciales US et celles de plusieurs pays de l’OTAN qui opèrent aux frontières de la Russie depuis 2014, jouent un rôle de premier plan dans la guerre en cours en Ukraine. Préparatifs logistiques, assistance multiforme, accès à l’imagerie satellite, gestion du champ de bataille en temps réel et management de centaines de réseaux du renseignement, fourniture d’armes et d’équipements spéciaux, tactique, commandement, etc. S’ils n’ont pas arrêté les opérations militaires russes en Ukraine, ils ont certainement contribué à son ralentissement.

À la lumière de ces informations, il demeure probable que l’invasion allemande de l’URSS (opération Barbarossa) n’aurait jamais été décidée par Hitler sans la certitude préalable d’une insurrection armée ukrainienne antisoviétique (en réalité antirusse). Cela explique pourquoi les Russes ne veulent pas aller au delà d’une certaine ligne mais se battront pour garder les régions russophiles. Ce qui s’en suivra est dans tous les cas de figure problématique et renforcera les causes de conflits futurs comme l’illustre assez bien le conflit en Palestine.  

 


Photographie d’illustration: fusée Н-1 (индекс ГУКОС-11А52)

25 thoughts on “la CIA préparait une insurrection armée en Ukraine depuis les années 50

    1. Ha bin non ! Faux ! Mensonges !

      D’après notre algerien pur et ses informations d’une vérité pure, la russie se porte à merveille et a déjà gagné la guerre, écrasé l’occident et n’a jamais menacé d’usage d’arme atomique si l’occident tentait de l’empêcher de prendre l’ukraine.

      Radio canada ment honteusement !!!

      Seul l’algerien pur détient la vérité vraie !

      Sachez le et prenez le pour acquis…

      1. Bah oui elle l’a gagnée l’attardé, les objectifs sont remplis, le Donbass est libéré à 80%. Les russes préparent la prochaine étape, c’est à dire écraser militairement l’OTAN. Ca va te faire tout drôle de te faire bombarder comme un afghan 🙂

        1. Bin pourquoi qu’on se ferait bombarder ? Puisqu’ils ont déjà gagné ???
          Si ils ont gagné, plus besoin de faire la guerre ? Non ?

          Ou alors c’est toi l’attardé qui ne comprend pas ce principe de base.
          Ou alors les russes n’ont pas encore gagné?
          Ou alors les russes vont nous bombarder juste par plaisir ? La même mentalité que les occidentaux ?

    2. Et radio canada,ne vous a pas dit quelle décision a pris le ministre de la justice russe contre l’association juif en russie.qu’elle n’a plus le droit droit d’organiser la colonisation de la pakestine,et ceci depuis des decennies dans tout les pays où se trouve le cancer des nations.

  1. vous oubliez le rôle de philby dans cette histoire…
    bourane est-il l’ancêtre du x37?

  2. Peu le savent mais les partisans ukrainiens ont combattu le pouvoir en place à l’époque jusqu’en 1957 environ . Ils ont ensuite disparu . Apparemment certains ont pris la relève dans les zones occupées par l’armée russe , notamment dans l oblast de Kherson .

  3. la fameuse mafia a détruit l’Ukraine et 90 % de son potentiel industriel !
    a partir de là il est évident que l’ensemble des forces vive ont cherchées a quitter le pays amputant d’autant sa capacité a résister a la Russie !
    la Russie a maintenue artificiellement ce pays a flot avec sont gaz a prix réduit tout en ne l’empêchant pas de détruire ses capacités industrielles et militaires !
    la CIA n’a récupérer qu’un état en faillite a la société déstructurée . aller a la guerre contre la Russie avec de tels alliés pas étonnant qu’ils se prennent une branlée !

  4. Bonjour à tous, je reçois beaucoup de messages me demandant la situation militaire du jour en Ukraine. Vous comprendrez que je ne peux pas contacter le chef d’état-major général des forces armées ukrainiennes (Генеральний штаб Збройних сил України) quotidiennement. Néanmoins pour remédier à ça j’ai dépêcher mon informatrice à Kramatorsk (Краматорськ) dans l’Oblast de Donetsk à quelques kms de la ligne de front. Elle me livrera son rapport vendredi 1er juillet à 21:00 (GMT)
    Je le publierais ici même sous ce commentaire.

    1. Des sites comme celui de Christelle il y’en a la pelle, mais dénouer le vrai du faux s’avère difficile. C’est pour ça que j’ai toujours opter pour le terrain, envoyer mes informateurs au plus prés de l’action pour dissiper tout les soupçons.

      Mon informatrice m’a bien transmis son rapport à l’heure, je ne l’ai pas publier pour la simple et bonne raison que l’AFU a littéralement fuit le combat à Lyssytchansk (Лисичанск). La bataille n’a donc pas eu lieu. Néanmoins il y’a un flottement assez inquiétant en Ukraine ces derniers jours, il semblerait que les deux belligérants attendent l’entrée imminente en guerre d’un troisième belligérant. Je publierais un rapport détaillé après la prise de contrôle complète de Lyssytchansk (Лисичанск) par les forces russes et alliés.

  5. Vous oubliez la mort suspecte de Gagarine lors d’un vol d’essai à bord d’un Mig-15 UTI.
    Les archives du KGB à ce sujet n’ont pas été déclassifiées.

  6. le kgb l’avait pressenti et a fait eliminé stephane bandera à munich en 1959.

  7. « L’accent y est mis sur la redoutable mafia d’Odessa, laquelle dispose de larges connexions internationales et de liens privilégiées avec les mafias US. Le Milieu d’Odessa pourrait jouer en Ukraine un rôle aussi important que celui de la mafia sicilienne lors du débarquement allié en Italie en 1943 (opération  ». Et entre les lignes faut lire: Fief historique de la communauté juive Hazara et ses formidables ramifications dans toutes les strates des sociétés occidentales

      1. Merci pour le lien vers Zebra Station polaire l’un des meilleurs blogs à thématique géopolitique dans le monde

    1. Quand on parle de mafia US, ou de la mafia d’Odessa en particulier (lol), on parle de la mafia d’Al Capone je suppose ? ^^

  8. ahmed bensaada a ecrit un article recemment ou on retrouve cia raymond aron à 60 ans près.
    “Note : Dans ce texte, il est question de la France officielle. En aucun cas il ne s’agit de nos nombreux amis français, humanistes, pacifistes et très respectueux de la souveraineté et de l’intégrité de l’Algérie.

    Le 23 mai 1956, en pleine guerre d’Algérie, 26 professeurs français de la Sorbonne – dont le célèbre Raymond Aron – publiaient une déclaration dans le journal le Monde dans laquelle ils exprimaient « leur adhésion réfléchie à l’effort militaire qui est demandé au pays [la France]» et approuvaient le récent appel « pour le salut et le renouveau de l’Algérie française ». Mentionnant « les bienfaits d’une œuvre poursuivie depuis 125 ans et dont aucun esprit honnête ne met en doute la valeur », ils soulignèrent que « cette œuvre est de celles dont les Français doivent rester fiers. Elle doit être continuée ».

    Ces universitaires, qui prônaient une Algérie française, feignaient d’oublier que les Algériens, encarcanés dans l’abominable code de l’indigénat, ont baigné, 132 ans durant, dans un illettrisme multigénérationnel.

    Concernant les valeureux combattants algériens, ils dénoncèrent « la disposition d’esprit qui […] dispense parfois aux crimes des fellagas une indulgence inadmissible […] et ne craint pas […] d’assimiler aux héros de la résistance des assassins de femmes et d’enfants ».

    Et ces professeurs parisiens n’étaient pas seuls. La déclaration notait la solidarité avec cent soixante-dix autres collègues de l’université d’Alger.

    Mais voilà que soixante-six ans plus tard, la même université parisienne a accueilli, du 23 au 25 juin 2022, un colloque intitulé « Algérie 1962-2022, Trajectoires d’une nation et d’une société », organisé par des descendants de ceux-là même que les sorbonniens traitaient de « fellagas » et d’« assassins de femmes et d’enfants ».

    Comment se fait-il qu’après soixante années d’indépendance, de (trop) nombreux intellectuels algériens, purs fruits de l’Algérie indépendante, continuent à se cacher derrière les meurtrières de l’ancien pays colonisateur pour décocher des flèches empoisonnées vers leur propre pays?

    Le calendrier aidant, le « 43e congrès national du cercle algérianiste » se tenait à Perpignan presque simultanément (du 24 au 26 juin 2022). Le programme? « Apologie de la colonisation, révisionnisme historique, mensonges par omission, minorisation et dénégation des massacres, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis par les armées françaises entre 1830 et 1962 […] ».

    https://ahmedbensaada.com/index.php?option=com_content&view=article&id=620:2022-06-27-01-53-44&catid=46:qprintemps-arabeq&Itemid=119

    1. La France n’aurait jamais dû foutre les pieds là-bas, juste les bombarder avec les autres. Y’a rien qui va dans toute cette histoire… Et maintenant ces plaies sont des dizaines de millions dont des millions chez nous. Sans avenir. Bravo.

      1. L’hôpital qui se fout de la charité, le pédo français a agressé des peuples aux quatre coins du monde et aujourd’hui il se plaint que des gens viennent vivre pacifiquement chez lui.

        1. Pacifiquement ?
          C’est drôle ca…

          Par contre le salut viendra d’eux ! Grace à eux, les cons de moutons comprendrons bien que vivre en parasite et pilleur de la société ne fera qu’accélérer son déclin et de, enfin, pouvoir passer à autre chose…

          1. Cherche pas le pédo de souche, tout les actes criminels viennent de vous, même les attentats soit disant islamiste sont commanditer par vos élites, mais c’est plus facile de pointer du doigt ton voisin bronzé que d’élever la voix contre tes maitres à kippa 🙂

          2. Encore une fois, le toxico de souche ne sait pas lire on dirait…

            Je ne parlait pas des “actes terroristes” (il n’y a guère que les enfants en bas âge qui pensent que ce sont des actes terroristes…), mais du savoir vivre légendaire de nos chères compatriotes consuméristes, parasites et pilleurs au possible, que tu nomme “pacifiques”…

            Tu fais semblant de ne pas comprendre, ou tu est réellement attardé ?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :