Réflexions

low angle view of spiral staircase against black background

La guerre en Ukraine est devenue essentiellement une guerre d’artillerie. C’est même une guerre d’artillerie par excellence et sera étudiée comme telle à l’avenir dans les écoles de guerre. 

Le conflit auquel cette guerre ressemble le plus est la guerre Irak-Iran (1980-1988). Ce conflit n’est pas sans rappeler également celui de la  guerre d’hiver entre l’ex-URSS et la Finlande en 1939. Le déroulement de ce conflit défavorable aux Soviétiques eut une influence majeure sur la décision d’Hitler d’envahir L’URSS en 1941.

l’Ukraine aurait reçu une quantité bien plus importante de systèmes d’artillerie OTAN que ce qui a été délibérément annoncé par les médias occidentaux. Le renseignement militaire russe s’est encore fait intoxiquer  et a sous-estimé le nombre, la mobilité et la manœuvrabilité de ces systèmes (Himars, Caesars, etc.)

Les systèmes US HIMARS se sont révélés redoutables sur le théâtre ukrainien au point où le commandement militaire russe a ordonné que la priorité absolue des forces russes est désormais de détruire ces systèmes d’artillerie.

Une évaluation sommaire de la situation a laissé entrevoir la nécessité d’utiliser des centaines de drones et de munitions suicides pour attenuer la menace posée par les systèmes d’artillerie de l’OTAN fournis à l’Ukraine. La Russie a longtemps négligé le domaine des drones et se retrouve aujourd’hui à rechercher ces systèmes d’armes auprès de pays tiers. Or, seuls la Corée du Nord et l’Iran peuvent lui fournir des drones. Paradoxalement, l’Iran est l’un des rares pays ayant testé au combat des drones furtifs avancés. Le recours de la Russie à l’Iran, un pays dont les forces armées, hormis les missiles et les drones de combat, disposent d’un matériel obsolète du fait des trains de sanctions internationales auxquels ce pays est confronté, pourrait toutefois ternir davantage le prestige “rehaussé durant la décennie 2005-2015” de la puissance militaire russe. 

L’usage de mines antipersonnel et antichar par les forces armées ukrainiennes s’est avéré extrêmement efficace à ralentir les offensives des unités russes sur les lignes de front opérationnelles et plus précisément celles, implantées massivement sur les abords stratégiques de Kharkov, non seulement la deuxième plus grande ville du pays, mais celle dont la position est adjacente de la frontière russe.

L’Ukraine aurait envoyé d’importants renforts (+20 000 hommes) pour tenir la  ligne Seversk-Soledar-Bakhmout. Les pertes ukrainiennes sont élevées mais le système de rotations des unités ukrainiennes, géré par l’OTAN, a pu maintenir la ligne de défense.

Autre révélation de cette guerre, l’Ukraine a mis à l’abri la majeure partie de son aviation de combat, soit dans des pays tiers ou dans des bunkers. De ce fait, l’offensive russe du 24 février 2022 n’aurait détruit que très peu d’appareils de seconde ligne au sol et ce, contrairement aux déclarations russes sur la suppression des forces aériennes ukrainiennes dès le 27 février 2022. Cela a induit en erreur de nombreux observateurs (dont nous-mêmes) et faussé l’evaluation de la situation. Même si l’on admet comme vraies les informations faisant état de la livraison toujours majorée par rapport aux déclarations des médias d’avions de combat de fabrication soviétique des stocks polonais, tchèques et bulgares, ce qui permet à certains analystes russes d’évoquer une démilitarisation indirecte de ces pays, cela n’atténue en rien l’aveuglement stratégique russe et sa grave  sous-estimation du problème posé.

Le fait de savoir si l’Ukraine a pu avoir des informations sur la date et l’heure exacte de l’opération militaire russe importe peu- même si elle est hautement probable vu les erreurs continues du renseignement militaire russe et plus encore celui du renseignement extérieur.  Près de 150 jours après le début de cette opération, des avions de combat et des hélicoptères militaires ukrainiens apparaissent encore au-dessus de certains champs de bataille au Donbass…

Un allongement de la durée du conflit au-delà d’une année aura des répercussions sur la géopolitique de l’espace post-soviétique. Si des pays comme la Géorgie, les États Baltes ou la Moldavie sont déjà hostiles à la Russie, une dégradation prolongée des ressources russes en Ukraine pourrait amener l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan à se repositionner plus ouvertement suivant de nouveaux intérêts contraires à ceux de la Russie. l’Azerbaïdjan est déjà en phase avec la Turquie et adhère à une sorte d’idéologie centrée sur le continuum du monde turc des steppes de l’Asie centrale à l’Anatolie.   Nous entrons ici dans les prémisses d’autres conflits à venir des décennies 2040-2050.

L’aboutissement de ce conflit ne sera pas facile quel que soit le résultat partiel ou final. S’il prépare le terrain à d’autres conflits futurs, il a déjà totalement déstructuré une grande partie de la géopolitique eurasienne. Ce qui permet déjà l’émergence d’autres géopolitiques périphériques dans le Grand jeu. En déclenchant une guerre des Slaves dont le scénario a été envisagé dès 1991, puis repris en 1995 et 1997, l’Empire a précipité le monde vers une nouvelle configuration qui sera probablement ni à l’avantage des uns, ni à celui des autres.


 

 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.9 / 5. Vote count: 213

No votes so far! Be the first to rate this post.

50 Commentaires

  • turluteduturfu

    je suis venu voir la PLS des zombies algerien pur sergio tutti quanti. je suis pas déçu hihi. bonne année

  • De l’artillerie.
    “…Et puis ils ont découvert qu’ils se battaient dans la mauvaise guerre : l’Ukraine a été conçue comme une guerre urbaine que les formateurs américains et de l’OTAN avaient apprise des djihadistes qui combattent le président Assad en Syrie. Mais la Russie connait bien ce type de guerre – et n’a pas mordu ; au lieu de cela, elle a mené une guerre d’artillerie classique (dans laquelle la Russie excelle traditionnellement).” Par Alastair Crooke – Le 28 juin 2022 – Source Strategic Culture.
    🙏

  • Algerien pur

    Dans son livre The Great Chessboard, l’ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, Zbigniew Brzeziński, a écrit :

    Potentiellement, le scénario le plus dangereux [pour l’Amérique] serait une grande coalition de la Chine, de la Russie et peut-être de l’Iran, une coalition « anti-hégémonique » unie non pas par une idéologie mais par des griefs complémentaires.

    Joe Biden a finalement réussi à créer cela.

    Création d’une route maritime,routière et ferroviaire de 7200km qui va relier la russie à l’inde via l’iran.et un gazoduc de 1300 km en projet qui va relier directement l’inde à l’iran.

    L’inde qui est entrain de rejoindre cette coalition doucement mais sûrement,ce qui n’a pas été imaginé dans les cauchemars de zbigniew brzezinski le stratège juif sioniste khazare americain d’origine polonaise.

  • Algerien pur

    Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré lundi que la communauté internationale devrait mener une enquête approfondie sur les crimes de guerre et les violations des droits de l’homme commis par le Royaume-Uni et les États-Unis, afin que justice soit rendue aux victimes innocentes et que les peuples du monde entier soient protégés contre les brimades et la cruauté.

    Les choses serieuses vont commencer.le jour du début des comptes approche à grand pas.

    Je pense que 2023 sera un millésime meilleurs que 2022.

  • Algerien pur

    Lavrov. Donner des armes à longue portée à l’Ukraine conduira à ce que le pays perde plus de territoire

  • Algerien pur

    La turquie est entrain d’integrer l’eurasie au vu et au su de tout le monde,et vous palez de premices de conflit pour 2040 et 2050

    Erdogan,poutine et raissi sont entrain de regler tout les conflits et signer des contrats de centaines de milliards de roubles et s’entendre sur les itinéraires des gazoducs et oléoducs,en iran en face à face sans masques et sans gants.et la turquie est entrain de prendre ses distances avec l’otan et l’UE,comme de la peste.et la chine est entrain de signer des contrats avec la russie et l’iran sur 20 et 30 ans.

  • Algerien pur

    Je partage l’avis de anonyme concernant une possible OPA contre S51 malgré les qqe divergence avec le blogcas,sur plusieurs sujets,mais il nous a habitué à plus de serieux et d’objectivité.

    C’est analyse est une simple propagande mensongère concernant la situation en ukraine.on dirait qu’elle a été rédigée par le jeune nazis chef du SBU ukrainien,qui prévoit le fin de la guerre en ukraine et la défaite et la sortie des de l’armée russe de l’ukraine pour la fin de l’année 2022 ou début 2023.

    Je pense qu’il n’est pas nécessaire de répondre point par point aux falsifications occidentale dans tout les medias répété par cette article.

    Mais dans l’ensemble.avec confirmation des autorités ukrainiennes actuels et occidentale.

    1-L’armee a perdu 90% de l’infrastructure et équipement de son aviation.
    Alors les quelques avions SU 24 et mig et MI 8,venu des ex pays dede l’est et ce qui a été caché ou reparé,apparaissent un à un et sont descendu dès leurs apparition.
    La preuve,la domination russe des aires est totale.

    2-l’armée ukrainienne est décimée effectif et équipement de l.odre de plus de 80%.

    La preuve,il y a urgence de reconstituer cette armée par la formation par dizaine de millier en grande bretagne et Allemagne et d’autres pays non déclarés.

    Et la russie est très intéresser à continuer à exterminer n’importe quel soldats qui arrivent,qu’ils soient ukrainiens ou autres,dans la continuité de sa stratégie de dénazification de l’ukraine et de toute l’europe.et ce qui restera d’ukrainiens normaux,saint d’esprit vont acquérir la nationalité russe,et problème ukrainien sera réglé radicalement.même poutine n’aurait pas penser que la dénazification sera totale et touchera même l’europe,avec l’aide des idiots utiles americains et britaniques.

    3-concernant la situation économique du camp occidentale et de la russie.qui est entrain de remettre en cause des sanctions contre les engrais,les céréales,les huiles,le gaz,les turbines, et le combustibles pour réacteurs nucléaires occidentaux,…ces jours ci?

    Celui qui connaîtra la vrai réponse réponse, saura qui est dans la merde.

    Et qui est entrain de signer des contrats de centaines de milliards dede roubles(car, il est dorénavant interdit de parler de dollars),en iran,en chine,en inde,en turquie?

    Et qui veut intégrer les brics?(arabie saoudit,turquie,egypte,emirats arabe unis,argentine,…..).

    Il faut se réveiller du cauchemar dans lequel les occidentaux sont entrain faire,et voir la réalité en face.

    L’ukraine n’existe plus.on est entrain de preparer les élection pour l’autonomie de khersone,zaporijia,en automne.et la rentrée scolaire à marioupole avec le programme scolaire russe.

    Et vous parlez du mirage de l’artillerie américaine et britanique et française.une goute dans l’océan des obus russes (50.0000 à 100.000 par jours).

    Pour chaque nouveau soldat ukrainien ou mercenaire formé,il y a dix,enntre mort,déserteur et blessé ou rendu.

    • Algerien pur

      Les jeunes recrus ukrainiens sont devenus espéce en voie de disparition.
      Il est plus facile de trouver un panda qu’une nouvelle recrue ukrainienne.

    • Il n’y a aucune OPA. Il faut savoir rester lucide.
      Personne n’aime le système de domination actuelle. Il nous a mené à une impasse historique.

      Il y a des causes qu’on peut pas aborder.

      • Algerien pur

        Voici un peu de lucidité min cher.

        Il fut un temps où les États-Unis produisaient la plupart du pétrole dans le monde. Mais les puits prolifiques de l’ouest du Texas se sont épuisés et l’Arabie saoudite a pris le relais en tant que plus grand producteur de pétrole. Mais les États-Unis n’allaient pas se laisser faire et ont élaboré un plan ingénieux : L’Arabie saoudite vendra son pétrole en dollars américains imprimés, puis rendra aux États-Unis la plupart de ces dollars en les « investissant » dans la « dette » américaine. Tous les autres pays ayant besoin de pétrole devaient trouver un moyen de gagner des dollars américains pour l’acheter, et tous les dollars américains qui leur restaient après avoir acheté du pétrole devaient également être utilisés pour acheter de la dette américaine, juste parce que… « Belle économie que vous avez là ! Nous ne voudrions pas qu’il lui arrive quelque chose de mal, n’est-ce pas ? »

        Quelques personnes n’ont pas compris le message (Saddam en Irak, Kadhafi en Libye) et leurs pays ont été bombardés. Et tout un tas d’autres pays sans défense ont été bombardés juste pour faire peur aux autres. Mais ensuite, la Syrie, qui refusait elle aussi de recevoir le message, a demandé l’aide des Russes. Les Russes ont aidé la Syrie, et maintenant personne n’a plus peur des États-Unis. Pendant ce temps, les États-Unis ont été gâtés par tout cet argent gratuit, sont devenus gros, paresseux, dégénérés et faibles et ont amassé le plus gros tas de « dettes » (entre guillemets parce qu’il n’est pas question de les rembourser un jour) de toute l’histoire de l’humanité.

        Puis vint le temps où la Russie, qui est le plus grand pays producteur d’énergie au monde, décida qu’elle en avait assez. Dans le cadre de l’ancien système, la Russie exportait ses ressources à bas prix, dépensait 1/3 des recettes en importations et laissait les 2/3 sortir du pays, dont une grande partie était également utilisée pour acheter la « dette » américaine. Au début, elle n’a rien pu faire à ce sujet et a donc passé la dernière décennie à développer son armée à un point tel que les États-Unis et l’OTAN ont peur de s’en approcher, et son économie à un point tel qu’elle n’a plus besoin d’une grande partie des importations, du moins pas avant quelques années. Et puis une chose stupide s’est produite : les États-Unis ont confisqué les avoirs de la Russie en « dette » américaine, ce qui a attiré l’attention de tous les pays du monde, qui ont commencé à s’en débarrasser – même les Japonais – et a entraîné tout le système financier dans une chute libre.

        Entre-temps, la Russie a commencé à passer de la vente de ses exportations d’énergie en dollars et en euros, qui quittent ensuite le pays où ils peuvent être confisqués, à la vente en roubles, qui restent dans le pays. Vous voulez acheter de l’énergie russe ? Eh bien, trouvez comment gagner quelques roubles ! Et si vos propres sanctions anti-russes vous empêchent de le faire, eh bien, la-di-da, à qui la faute ? De plus, étant donné qu’il y a maintenant une pénurie mondiale d’énergie, les Russes se sont demandés : Pourquoi vendre beaucoup de pétrole et de gaz pour un peu d’argent quand on peut en vendre moins pour plus d’argent ?

        Il ne s’agit pas de développements projetés ; ils se produisent maintenant et en temps réel. Les « nations hostiles » (c’est-à-dire l’ensemble de l’Occident) ont désormais besoin de roubles pour acheter du gaz naturel russe et il est prévu d’étendre ce système aux exportations de pétrole. Il y a quelques jours, le ministre russe des finances, Anton Siluanov, a annoncé que la Russie n’avait pas vraiment intérêt à exporter quoi que ce soit contre des dollars ou des euros, puisqu’elle n’en a pas besoin, et a conseillé aux exportateurs de commencer à utiliser le troc à la place. Le troc n’est pas très pratique, mais si le fait d’offrir des dollars (ou des euros) ne vous vaut qu’un coup de poing dans les dents, c’est tout ce qui reste.

        Quelles sortes d’accords de troc ? Eh bien, par exemple, il y a une très belle usine chimique gigantesque en Allemagne, le complexe chimique de Ludwigshafen, propriété de BASF, qui est sur le point de fermer en raison d’une pénurie de sa principale matière première, le gaz naturel russe. Cet équipement pourrait être mis en caisse et expédié en Russie en échange de certains produits énergétiques, d’engrais et d’autres fournitures essentielles dont les Allemands auront besoin pour rester unis corps et âme au cours de l’hiver prochain. Les sanctions anti-russes font-elles obstacle ? Eh bien, la-di-da encore ! Elles ne sont pas le problème de la Russie ; quelqu’un d’autre doit trouver un moyen de les contourner.

        Pendant ce temps, beaucoup d’idées, de systèmes et d’institutions morts s’accumulent à l’Ouest. Sont morts le Green New Deal (un plan concocté par des gens qui ne connaissent ni la physique ni même l’arithmétique), le Great Reset, le Build Back Better (peu importe ce que c’était), l’ordre international fondé sur des règles et la destruction mutuelle assurée (si vous la demandez, la Russie le fera, mais en quoi est-ce mutuel ?) Et nous nous tenons tous prêts, attendant le cri de « Timber ! » lorsque la pyramide des dettes en dollars, euros et yens commencera à s’effondrer.

        Le monde attend également avec impatience qu’un grand nombre d’hommes d’affaires pompeux mais inutiles disparaissent de la scène publique. Se débarrasser de ce vantard pompeux qu’est Boris Johnson était un bon début, mais qu’en est-il de Scholz, Macron, Duda, von der Leyen, Zelensky et d’une foule d’autres ? Biden fait partie d’une catégorie à part, car il est clair que l’identité du président des États-Unis, ou même l’existence d’un président, importe peu.

        Le monde a changé, mais la réalité sociale n’a pas encore rattrapé la réalité politique et physique. C’est l’été de l’anticipation. L’hiver du mécontentement est à suivre. Au printemps prochain, nous vivrons tous sur une planète étrange et différente.

        Cordialement.

  • @Strategina. Merci encore pour tes nouvelles. Juste un petit commentaire t’invitant a prendre un peu de recul. Le mois d’août arrive et il sera sanglant, car il déterminera fortement où penchera la balance. Il y a un qui lutte pour la paix et cela se reflète dans sa posture. Il y en d’autres qui luttent pour la domination… L’avenir a déjà tranché entre les deux

  • C’est plus simple que cela,
    Sans pétrole pas de guerre, l’économie n’est que de l’énergie transformée, qui peut tenir le plus longtemps économiquement et sur le terrain, les Européens où les Russes?
    Les quiquin feront la guerre jusquau dernier Ukrainiens mais aussi aux dernier Européens!
    Les Ricains ont de l’energie dispo.

  • Oui, Il sera fabriqué sous licence en Ukraine.

  • à propos d’armes miraculeuses, des nouvelles des TB2 turcs en UKR ?

  • “seuls la Corée du Nord et l’Iran peuvent lui fournir des drones”
    Putain mais… et la Chine ? La grande alliance sino-russe dont nous a parlé avec un lyrisme inoubliable le petit jurassien ?

    @GE Et si t’es pro rien du tout ? Alors le cirque humain t’emmerde, te lasse, finira dans le meilleur des cas par te laisser totalement indifférent.

    “et sera étudiée comme telle à l’avenir”
    “S’il prépare le terrain à d’autres conflits futurs”
    Mais de quel avenir et de quel futur parlez-vous ? Comme il a été dit sur ce forum il y a quelques jours, je cite :
    “La guerre nucléaire est inévitable” Strategika51

  • *Une ribambelle d’abrutis de trolls sans importances, ont décider de prendre d’assaut notre site, Strategika51, pour y déverser des tombereaux de stupidités, toutes plus abracadabrantesques les unes que les autres, alors, allons-y vaillamment pour quelques rectifs d’importances (toutes vérifiables au vus et au sus de tout un chacun, c.-à-d. dire totalement vérifiables dans le monde réel, of course…), la réalité est bien entendu toute autre, alors, lisez je vous prie: « …M. Choïgou, (en réalité Serguei Choïgou, général d’armée depuis 2003), SUR TOUS LES HIMARS, IL Y A UN POSÉIDON. LES ÉTATS-UNIS ONT RAPIDEMENT COMPRIS LA DÉCLARATION DE CHOÏGOU

    La pause tactique que l’armée russe a prise il y a un peu plus d’une semaine touche à sa fin, selon l’Institut américain pour l’étude de la guerre. Et là, ils ne se sont pas trompés: le chef du ministère russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a ordonné d’intensifier les efforts dans tous les secteurs du front.

    La tâche principale est d’empêcher les forces armées ukrainiennes et les néonazis ukrainiens de continuer à lancer des roquettes et à mener des attaques massives contre des zones résidentielles et des infrastructures pacifiques des Républiques populaires du Donbass et d’autres régions.
    Et puis la question se pose de l’utilisation par la partie ukrainienne du système de fusées à lancement multiple américain « intimidant » HIMARS. Qui gère ces MLRS ?

    L’armée ukrainienne n’est engagée que dans la protection de HIMARS. Et ils sont contrôlés et attaqués, y compris par des objets dans les territoires libérés de l’Ukraine, par le personnel militaire américain et britannique. Le ministère russe des Affaires étrangères l’a annoncé officiellement. Le capitaine du premier rang de la réserve Vladimir Yeranosyan n’a également aucun doute à ce sujet. Très probablement, les Russes en Ukraine sont opposés par le corps des Marines, qui en Irak a reçu de bonnes compétences de tir avec HIMARS, affirme le capitaine.
    L’Amérique utilise HIMARS pour tuer des civils.

    Pour une raison quelconque, nous ne nous concentrons pas sur cela publiquement. Cependant, la Russie a répondu très simplement à l’approvisionnement en HIMARS américains – nous avons lancé le sous-marin Belgorod avec des torpilles sans pilote Poseidon. À propos, elle a déjà pris ses fonctions de combat, a déclaré Sergey Lipovoy, président du présidium de l’organisation publique « Officiers de Russie », dans une interview accordée à Tsargrad. Cette nouvelle n’a pas été annoncée sur toutes les chaînes du monde, mais ceux qui en ont besoin comprennent déjà tout.

    sergio : vous lisez bien, ces putains d’étasuniens et leurs complices britanniques sont directement à la manœuvre, et massacrent des centaines de citoyens russes (sans défenses, puisque civils non-armés!), pensant sottement que rien de vraiment fâcheux ne pourrait jamais leur arriver!, erreur fatale! Car vous allez vous en prendre plein la gueule, bandes d’abrutis finis…

    « … Ce n’est un secret pour personne que les HIMARS ont augmenté la portée et la précision », a poursuivi Lipovoy. – Les assurances américaines que HIMARS sera utilisé exclusivement à des fins militaires, et non pour des biens de caractère civil, ne résistent à aucune critique. Nous pouvons voir qu’en fait ces MLRS sont utilisés spécifiquement pour la population civile et pour les biens de caractère civil. C’est-à-dire que l’Amérique tue des civils et fait tout pour s’assurer qu’il y ait autant de destructions que possible. Et la mort de civils est entre les mains et sur la conscience des politiciens américains – tout d’abord, le président Joe Biden.

    Bien sûr, l’histoire les accusera pour chaque mort civile. Parce que c’est un crime de guerre, un génocide contre la population russophone pacifique. L’Amérique n’est même plus timide et dit en fait qu’elle fait la guerre non pas à un ennemi mythique, mais à la Russie. Mais cela est fait par les mains de l’OTAN.

    Et ici, l’Ukraine s’est avérée être une monnaie d’échange, un pion qui a été autorisé à être massacré dès le début d’une opération militaire spéciale.

    sergio: Et leur putain de baratin habituel (dont plus personne n’y croit vraiment!)

    « … – Linden est convaincu.
    Les Américains et l’OTAN ont déclaré qu’ils ne participeraient en aucune façon à cette affaire, mais qu’ils feraient tout pour que la guerre se poursuive le plus longtemps possible, afin qu’il y ait autant de destructions que possible. Pour que la guerre aille « pour le bonheur du peuple ukrainien jusqu’au dernier Ukrainien ».

    Les Américains tentent de contrôler le sort de leurs armes

    L’expert militaire Alexey Leonkov a également commenté les informations sur la présence d’étrangers en Ukraine sur les consoles HIMARS dans une interview avec Tsargrad. Selon lui, il existe en effet de telles informations opérationnelles qu’avec HIMARS, des officiers américains sont apparus en Ukraine, qui gèrent mlrs.

    En outre, il existe également des preuves qu’un certain nombre de militaires américains sont engagés dans l’escorte d’obusiers M777 et de stations de contre-batterie.

    C’est-à-dire que l’Amérique, tout d’abord, en remettant de tels équipements et armes, essaie de contrôler son destin afin d’éviter le triste sort de certains types d’armes qui nous tombent comme des trophées. Et deuxièmement, ces agents peuvent contrôler la fusillade. Lors de la réception de certaines données, les Américains ne les partagent probablement pas avec les Ukrainiens, afin de ne pas les divulguer,
    – estime l’expert. Il s’avère que les Américains gèrent secrètement tous ces processus.

    Les officiers britanniques peuvent également y être présents, mais seulement si des systèmes de défense aérienne britanniques apparaissent en Ukraine, car peu importe à quel point la presse ukrainienne crie qu’ils sont plus faciles à contrôler qu’une console de jeu, ce n’est pas vrai.
    Il ne reste plus qu’à ajouter que nos adversaires, représentés par l’Occident collectif, ont parfaitement entendu l’avertissement du ministre de la Défense Sergueï Choïgou sur l’intensification des efforts sur tous les secteurs du front. Les États-Unis ont déjà publié une déclaration urgente à tous les Américains sur le territoire de l’Ukraine: ils disent, partez, ne poussez pas votre chance. Les diplomates reçoivent également l’ordre de quitter Odessa et Kiev. Les enjeux augmentent et la Russie ne sera pas découragée. … »

    Et d’ici peu, très, très peu de temps vous, les yankees, allez vous en prendre plein la gueule ! et ça va salement saigner pour vos tronches de cakes, (et sans doute, pour vos soi-disant frontières…)

    à ces abrutis finis je leur dit : « allez vous faire foutre, et très profondément (jusqu’à la gorge?, non, jusqu’à ce qui vous sert de cerveau!…, et que cela vous soit le plus douloureux possible, fils de putes !… »

    sergio

    • Vous semblez manquer d’éducation, Monsieur Anonyme.

      • il souffre aussi d’un manque chronique d’intelligence critique.

        • Ce n’est pas Monsieur Anonyme puisque c’est signé sergio
          qui est évidemment parfaitement capable d’intelligence critique.
          et 3. Tout le monde n’a pas la “chance” d’avoir un tempérament tiède.

          • Oui. Souvent la tiédeur vient avec l’âge ou à l’inverse, s’étiole proportionnellement avec l’âge.

            Il ne fait aucun doute que notre ami Sergio est non seulement capable d’intelligence critique mais est capable de militer corps et âme pour ses principes sur la voie publique. Chose qui s’est perdue.

            En voyant les gueules de fils à papa gâtés et de vrais mariole d’un parti politique soi-disant opposant et faire-valoir/épouvantail, on se dit qu’il n’y a plus de relève sérieuse. Ces petits jeunes opportunistes, hyper égoïstes et hyper individualistes sont traîtres à la première occase.
            Des hommes de la trempe de Sergio, ça n’existera plus pendant longtemps.

          • Je ne puis que “liker” (pour ne pas m’étendre outre-mesure, en l’occurrence sur la thématique des nouvelles générations dont je vous avais d’ailleurs parlé sans ménagement il y a environ 1 mois).

        • “il souffre aussi d’un manque chronique d’intelligence critique”??? Je trouve au contraire que son commentaire est une formidable preuve d’intelligence critique

    • Un ancien de la GE

      Sergio apres le fake des généraux otan dans Azovstal,,des 50 officiers de la DGSE dans Azovstal avec d’autres membres de Tsahal voilà Sergio qui nous sort un nouveau fake bien documenté: ce sont des soldats US qui mettent en œuvre les Himars en Ukraine .
      Pour l’instant Sergio les russes sont incapables de repérer le moindre Himars pour aller leur taper dessus alors de la à en plus connaître la nationalité des opérateurs…
      Sergio cela fait quel effet d ingurgiter la propagande officielle russe et de voir que c’est jamais vérifié?

  • en clair , enlisement du front, l’OTAN à de bon stratèges apparemment , quelqu’un connait ses classiques.

    honte de quoi , la Russie à faillit avoir des mistrals sous Sarkozy, pas glorieux non plus .
    l’Iran sera plus fiable dans ce domaine, que la France et Israël!!

    l’artillerie c’est bien, mais cela va finir en 14-18 en guerre de tranchée.
    car à un moment, faudra se battre face à face avec l’ennemi.

    quant aux renforts ukrainien , au risque de me répéter, les russes doivent augmenté leur moyen humain.
    2 solutions, recruté des volontaires dans les territoires conquis, soit faire appel à une vielle recette soviétique.

    se servir, des zeks après un tri radical, éliminé les violeurs , les drogués, les fous, brefs les déchets.
    j’estime que 50000 soldats seront disponible, car à un moment , si les russes ont des armes, et que les ukrainiens .
    ont des hommes, il risque d’voir une forme de stabilité.

    par contre effectivement , vaut mieux que les russes lâche le morceau ailleurs.

    car si nous avons des problèmes d’énergies, je soupçonne, l’occident d’en faire des caisses la dessus.

    hormis quelques pays de l’UE, nos sommes à 2 tiers voir à 3 quarts des stock remplis , la France aujourd’hui 72%.
    la vérité on nous endort, pour la suite de leur plan mondialiste.

    les russes doivent stabilisé l’Asie centrale avec des moyens financiers et alimentaires notamment le front afghan.
    et mettre au pas les dirigent de la CEI !!

    un autre problème se pose l’Ukraine va t’elle recevoir des missile de plus de 300km.
    si oui de quel type, sera t’il modifiable , pour recevoir une charge tactique nucléaire ?
    à moins que programme balistique ukrainien à été déplacé dans un pays tiers.

    car si on à découvert de l’uranium de qualité militaire à enerdogar.
    qui dit que ces stocks été complet, malgré la quantité retrouvé…

    les ukrainiens oseront t’ils frappé les russes avec si oui quels infrastructure, des éléments laisse à pensé.
    que l’Energie sera prioritaire.

    • Un ancien de la GE

      Les ukrainiens ont déjà pour objectif tout ce qui est centre logistique et t centre de commandement russe en Ukraine , Donbass , sud Ukraine , Crimée.
      A cela j’ajouterai car normalement c est priorité 2 juste après le nuc qu’ils doivent aussi taper tout ce qui est transmission.

      Les ukrainiens n’ont plus d’armes nucléaires depuis longtemps , ils ont signé le mémorandum de Budapest où en contre partie des pays garantissent leurs frontières, dans ces pays signataires la Russie …
      Pour des missiles nucléaires tactiques sachez qu’il n’y en a plus en Europe contrairement à une idée assez rèpandue . À la rigueur sur missile stratégique on pourrait ne l équiper que d une tête et juste mettre à feu la partie primaire de l arme nucléaire, là on obtiendrait un missile tactique nucléaire.
      Les US contrairement à une idée débile bien répandue ne possèdent aucun missile nucléaire tactique déployé en Europe .

      • ils ont gardé l’institut de Kharkov , pour l’arme nucléaire, les prototype de missile ont été bridé à 300km.
        mais financé par les saoudiens, qui eux développe un programme nucléaire.

        sinon ces missiles peuvent dépassé 500km, et être modifié, quant à votre mémorandum, ils suffit d’en sortir à tout moment!!

        non les missiles de croisières les ont remplacé, pour être tiré à distance de sécurité, et je rajoute que les bombes.
        tactiques nucléaires existe elle, et sont soumis au contrôle de la double cé du pays accueil de l’OTAN.

        • Cosworth57200

          Suite à l’invasion russe, le mémorandum de Budapest n’existe plus, de fait.

  • La contre attaque a débuté ! Jusqu’au Kremlin 😅

    • Sur les PlayStation,Dark Vador! 😅

      • Même sur une PlayStation, ça va être presque impossible.

        • Impossible n’est pas français. La preuve : sur un site ” français et francophone”, vous frottez un grain de cumin et vous obtenez un commentaire renvoyant à une taghrida en arabe parlant du voyage du CEMA de soldatesque Pampers.Non, impossible n’est pas français, il est d’ailleurs.😅💐🙏

        • Impossible n’est pas français. La preuve ? Frottez un grain de cumin et vous obtenez, sur un site”français et francophone”, un commentaire renvoyant à une taghrida en arabe parlant du CEMA de la soldatesque Pamper’s. Non, impossible n’est pas facile, il est d’ailleurs.👍💐

  • Des imbéciles, ignorants et incultes se vantent d’exploits alors que les plan de vols ont été déposés à l’avance lol.

    https://twitter.com/user/status/1549043074906480646

    • Quand il n’y a que la bêtise à glaner, mais il faut tenir le moral. Il est toujours aussi utile d’ecarquiller les grains de cumin!😅

  • Après votre article sur une Algérie post-Hirak qui serait tenue en sous-main par les mêmes têtes de pont des Services français, il y eut d’autres petites perles comme le présent article. Si la défense aérienne ukrainienne n’a toujours pas dit son dernier mot, il faut croire que lesdits Services,non plus !
    Mais à quel prix ? Ça ressemble étrangement à l’opération de “sauvetage” des Chenot et Malbrunot en Irak quand toutes les considérations ( et la raison d’État) auraient voulu que l’État français ne bouge pas. Nous savons les résultats.
    Une chiquenaude pour le moral !
    Salutations.

  • Un ancien de la GE

    Salut ST votre post est lucide et l analyse tient la route .
    Je rajouterai que si comme prévu les ukrainiens reçoivent encore plus d artillerie longue portée la situation va encore plus s’équilibrer, là clairement les ukrainiens tapent systématiquement tout ce qui est poste de commandement et 2eme échelon logistique russe ce que la Russie ne peut réaliser dans la profondeur contre l armée ukrainienne et le flot d’armes équipements et munitions qui entrent en Ukraine par ses frontières ouest , c est en fait assez normal car c est un pays plus grand que la France et l armée de l air russe n en contrôle pas le ciel . Et c ‘est pas qq missiles sur des voies ferrées qui ont changé cela , une voie ferrée c est réparé en 1 journée.
    Si il était logique Poutine engagerait vite des négociations de paix il est encore en position de force, je ne suis pas sûr que ce sera le cas dans 2/3 mois .
    Et surtout cela éviterait des milliers de morts supplémentaires dans les 2 camps .

  • A tous les naïfs et autres crédules comme les pro-russes, qui ont déjà oublié que des générations avant eux encensaient le grand libérateur US, rappelons que Yann Moncomble nous fait remarquer dans l’un de ses ouvrages (La Trilatérale et les secrets du mondialisme) « les étranges alliances entre le CFR, la « Trilatérale » et les dirigeants du Kremlin… mais, ajoute-t-il, le public doit ignorer cet état de fait. Il faut qu’il continue de croire à l’opposition farouche Communisme-Capitalisme. »
    Cela dit, voici ci-après, le processus « standard » des actions des globalistes pour prendre le contrôle des zones « instables » :
    01. On arme les camps opposées (désaccords d’intérêts, ethniques ou religieux) et on attise les rivalités ;
    02. Les populations, effrayées par des actes terroristes, fuient vers les villes dans l’espoir d’une meilleure protection. La faim et la misère se développent ;
    03. Les médias de masses commencent leur propagande et diffusent les images des atrocités dans le monde entier ;
    04. Dans les pays développés on recueille des aides médicales et alimentaires à envoyer dans les zones de crise ;
    05. Les O.N.G. n’aidant qu’une seule des parties opposées, sont militairement attaquées par l’autre. C’est à ce moment que commence l’intervention des Nations Unies ;
    06. Sous les motifs les plus divers, les « forces de la paix » envoyées par l’O.N.U. se retrouvent au milieu de tirs croisés et sollicitent des renforts ;
    07. La « fabrication du consentement » opérée par le battage médiatique ayant fait son œuvre, les opinions publiques des différents pays sont convaincues de contribuer à l’effort « pour la paix » en envoyant des renforts (troupes et matériel) ;
    08. Arrivé à son paroxysme, le conflit peut être alors contrôlée à volonté ou intensifiée ;
    09. Selon le Plan, les protagonistes, en coulisses, assistent à la destruction du pays ou à l’épuisement des parties en lutte ; on appuie secrètement le parti qui sera à la tête du futur nouveau gouvernement ;
    10. Le pays est enfin mis sous le contrôle des Nations Unies. Les « forces de la paix » s’en iront lorsque le nouveau gouvernement sera devenu le fidèle porte-voix du Nouvel Ordre Mondial ;
    11. La reconstruction du pays commence : le nouveau gouvernement s’endette auprès des institutions financières internationales (BM, FMI) et, en échange, met à la disposition de la haute finance toutes ses richesses nationales (naturelles, voies de communication, productions, ressources de son peuple, etc.) ;
    12. La boucle est bouclée : la dépendance du pays vis-à-vis des « puissances d’argent » est accomplie (« Mission Accomplished »). La colonisation intensive du pays a commencé.
    Quand le sage montre la lune, les masses regardent le doigt.
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    • C’est ordonné, clair et cohérent ! Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou…et dangereux !

    • “Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme. Le communisme ? C’est le contraire.”
      Henri Jeanson

      Il est nécessaire du faire croire que les deux s’opposent et sont en lutte.
      Ainsi le plan, si bien décrit ici, peut se réaliser encore et encore.
      De temps en temps il faut tout de même rebattre les cartes et les redistribuer. Le temps est venu de la redistribution, négociée en amont bien évidement. Il va tout de même falloir liquider les réticents et ceux qui ont vu venir la chose, afin que la mémoire s’efface et que seuls les naïfs et autres crédules s’expriment.
      D’ailleurs, on n’entend qu’eux, les naïfs et autres crédules et depuis longtemps déjà. Les gens comme vous n’ont pas droit à la parole et dès qu’ils l’ouvrent, se font rabattre le caquet.

    • Tout conflit doit toujours être mis en perspective et pris dans sa globalité…

      C’est ce que le camp occidental se garde bien de faire et pour cause. Les milliards déversés par l’Otan en armements sur le sol Ukrainien ainsi que tous les milliards utilisés en propagande (diversions ou censure massive) ne sont là que pour cacher les tares originelles des capitalistes, des financiers ou autres engeances prédatrices…

      De quoi s’agit-il quand, ouvertement, l’un des belligérants (le Russe en l’occurrence) cesse d’utiliser la machine médiatique adverse pour expliquer son action guerrière ? Cette situation, de fait, apparait et devient “l’inconnue” de l’actuelle et commune Histoire humaine ?
      Les occidentaux sont totalement dépourvus à cause de leur système manufacturier reposant essentiellement sur des biens de production non utiles à la vie mais, à contrario, fait d’engins ou de produits chimiques en tous genres pour semer la mort sur notre terre.
      Aussi rappelons cet esprit permanent de prédation en faveur du grand capital pour bien situer le sens profond de la bataille en cours. Leur guerre est déjà perdue par ces boutiquiers de l’apocalypse qui, en se réfugiant dans leur habituel déni, ne feront pas disparaître son résultat cette fois-ci, tant le principe de réalité s’impose.

      L’empire du mensonge a dépassé son terme. Même l’actuelle néantisation organisationnelle de toute la sphère occidentalisée n’aura empêché son naufrage. Les commentateurs des grands médias, en croisade permanente, tentent de convaincre le commun des mortels qu’aucune réponse positive n’existe en dehors de leurs sempiternels mensonges éhontés. Dans le fond la technique employée est d’une grande simplicité : ils ne font que toujours revenir à la perception totalement faussaire de la narrative pro-atlantiste. C’est d’une affliction absolue pour qui comprend le réel synonyme de bon sens commun.

      Notre langage n’est plus sous la maitrise totale des grands moyens de diffusion et ça se voit, partout, le savoir scientifique reprend son essor. Les grands propriétaires en moyens de communication, en expurgeant tout ou partie des connaissances acquises au cours des siècles passés se sont, eux-mêmes, rendus incapables de forger la moindre idée novatrice de survie.
      Inexorablement la situation militaire (rapport de force mondial) crée l’opportunité en faveur de l’imaginaire conscient humain bien compris de tous. Les enjeux idéologiques en cours sont à la mesure du défi que, nous-mêmes, nous nous sommes proposé, c’est à dire l’éradication pure et simple du capitalisme.

      La fin de l’intermède des usuriers planétaires a bien lieu…

    • Heureusement que ce n’est qu’un livre… Il faut parcourir les archives internationales pour se rendre compte qu’avatar ou pas du systeme, certains se sont opposés a ses dérives et ne pouvaient faire que l’objet de tentatives d’annihilation…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.