Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Sans surprise, le Département américain de la Justice (DOJ) refuse la publication de l’exposé des motifs concernant la perquisition par le FBI de la résidence de l’ex-président Donald Trump à Mar-a-Lago.

Pour le DOJ, la publication des motifs de cette perquisition “nuirait de manière irréparable à l’enquête pénale en cours” et mettrait en danger des témoins “sensibles”…Cette affaire n’est pas sans  rappeler la fameuse fiole exhibée par Colin Powell en plein Conseil de Sécurité des Nations Unies pour justifier une guerre en Irak au motif que celui-ci était en train de développer des armes de destruction massives.  

En réalité, une publication des motifs pourrait mettre en lumière la stratégie du donneur d’ordre, c’est-à-dire les adversaires de Trump.

Le choix du FBI n’est pas fortuit. Son rôle dans l’épouvantable affaire Mueller l’avait discrédité en tant qu’instrument policier d’une caste précise se cachant derrière le label démocrate et soutenue par la majorité des médias. Le refus du FBI d’enquêter sur les affaires de  Hunter Biden, le fils de l’actuel locataire de la Maison-Blanche en dépit de l’accumulation de preuves compromettantes à son encontre démontre parfaitement la chute du système et son adoption sans vergogne de pratiques mafieuses dignes des régimes les plus corrompus de la planète.

Cette lutte pour le pouvoir marquera la vie politique US jusqu’aux prochaines présidentielles. Un éventuel emprisonnement de Trump, une probabilité haute, pourrait avoir pour conséquence la candidature de son fils Junior ou de De Santis, l’actuel gouverneur de Floride (ou les deux à la fois plus un outsider pour éviter le scénario prévu) mais également une aggravation d’un profond clivage au sein d’une opinion divisée. Cependant, si le risque de troubles civils semble écartés, en dépit de l’acquisition de plus de 43 millions d’armes à feu par la population entre 2020 et 2022, c’est le clivage au sein des forces armées américaines qui inquiète au plus point la communauté du renseignement et les figures du parti démocrate et leurs alliés républicains dont Liz Cheney, fille du Ponte corrompu et impopulaire Dick Cheney, un des piliers visibles de l’État profond (PDG d’Halliburton, ex-ministre de la Défense, liens profonds avec le complexe militaro-industriel,  ex-vice président US de 2001 à 2009, gourou et maître à penser de la marionnette  écervelée George W. Bush). Dans cet ordre des choses, ce clivage pourrait aboutir, dans des situation de non maîtrise de la manipulation, en affrontements armés et paver la voie à une forme de guerre civile 2.0 qui se joue jusqu’ici au sein de la ploutocratie au pouvoir et ses instruments de coercition. 

Il s’agit aussi d’éviter la mainmise d’une gérontocratie de façade derrière laquelle se cachera l’État profond. Trump est aussi âgé et pourrait ne pas se porter candidat face à un Biden qui veut se maintenir en simulacre jusqu’à l’âge de 86 ans. Tout ceci est le signe d’un déclin bien réel qui touche l’ensemble des pays de la planète mais plus particulièrement le système politique US, lequel semble avoir atteint ses limites.

Cette crise pourrait également avoir pour conséquence un scénario britannique : le naufrage de la Grande-Bretagne a fait ressortir les pulsions bellicistes les plus extrêmes et même suicidaires. On pourrait donc assister à une série d’incendies allumées à la hâte dans tous les points chauds ou de friction afain d’y propager le chaos. “Après nous le déluge!” semble être la nouvelle devise de l’État profond. Cette démarche du “C’est soit nous ou la fin” reflète la fameuse théorie de la “Fin de l’histoire et du triomphe définitif du système néolibéral” de l’idéologue de la CIA Francis Fukuyama. Hillary Clinton et Barack Obama gèrent pour le compte de l’Etat profond le gouvernement des États-Unis en dehors des institutions dans un précédent inédit et très dangereux dans l’histoire des États-Unis. C’est en somme ce que démontre la guerre sans merci livrée par le régime contre Trump.

29 thoughts on “Refus de divulguer les commanditaires de la perquisition de la résidence de Trump ou la lutte pour le pouvoir

  1. La fille d’Alexandre Douguine vient d’être tuée lors de ce qui ressemble à un attentat contre Douguine lui-même.
    https://twitter.com/Arab_Intel/status/1561129024776282112
    Agression sur des militaires de l’OTAN en Albanie. 3 russes arrêtés pour avoir tenté d’entrer sur une base militaire OTAN et avoir tiré sur les militaires (à confirmer en détail – possible de suivre les infos à partir de https://twitter.com/sumlenny dépêche Reuters : https://www.reuters.com/world/europe/albania-arrests-two-russians-one-ukrainian-trying-enter-military-plant-2022-08-20/).
    Escalade en cours, les mots de Macron n’étaient pas innocents à mon avis.

    1. Je rappelle que Peter Robert Koenig (écrivain et journaliste suisse, membre de l’Ordo Templis Orientis – OTO) avait désigné Christian Bouchet et Miguel Caignet comme les deux fondateurs de l’OTO en France dans les années 90. Il semble que ces deux loges étaient concurrentes (peut-être sous la distinction Reuss/Crowley).
      Bouchet ( ancien cadre FN, impliqué directement ou indirectement dans des affaires comme la profanation de Carpentras et la tentative d’assassinat de Chirac en 2002) est l’actuel éditeur français de Douguine.
      Caignet (premier traducteur et éditeur des écrits révisionnistes en France, impliqué dans les plus grandes affaires de pédophilie en France – affaires Glencross, Doucet, Toro Bravo) était selon T. Meyssan une des principales courroie de transmission avec les réseaux néo-nazis d’Europe de l’est et était sous protection militaire, probablement l’OTAN.
      Koenig, dans un courrier de 1999, mentionnait que dans les années 20 il y avait déjà un jeu à trois entre Harvey Spencer Lewis (fondateur AMORC, initié à Toulouse notamment par le Docteur Peladan – martiniste/illuminé, rose croix et franc-maçon au GOF), Théodore Reuss et Aleister Crowley ( tous deux fondateurs et refondateurs des illuminés de Bavière sous l’appellation OTO).
      Se pourrait-il que derrière les évènements actuels soit sous tendue une guerre secrète pour l’héritage rose-croix/maritniste/illuministe et le leadership mondial souhaité depuis plusieurs siècles par cette tradition ?
      Ce n’est pas une affirmation de ma part, juste une hypothèse par recoupement d’éléments qui me semblent ne pas être superficiels.

      1. Dans ce cadre on pourrait distinguer plusieurs courants opposés :
        – héritiers de Julius Evola ou traditionnalistes ( clan Trump/Alt right – militaires proches chevaliers de Malte, politiciens et autres proches Opus Dei + eurasistes russes autour de l’idéologie de Douguine + une partie des conservateurs anglais + en France une partie ceux qui se réclament de Guenon/Evola/Maurras/Vichy)- ils sont ou étaient plutôt minoritaires;
        – Héritiers de l’univers rose-croix anglais/OTO version Crowley, avec un lien plus fort avec une partie de la CIA et du commandement de l’OTAN, liés aux groupes les plus extrémistes en Europe mais aussi avec une partie des conservateurs modérés – pôle fort de la droite occidentale plutôt liée avec les précédents jusqu’à un clash :
        – Héritiers de la tradition rose-croix/théosophie/société fabienne/puritains/socialistes européens qui se considèrent comme les “gentils” – second pôle occidental, version gauche.
        Les relations entre les uns et les autres sont très complexes, elles s’entrecroisent et se démultiplient en fonction des circonstances et des alliances. Ce que je mets là n’est qu’une ébauche, la réalité est peut-être très différente, voire sans rapport.

        1. En l’occurrence je ne parle pas du FN comme lié à cette profanation. Les jeunes incriminés étaient en contact avancé avec le groupuscule nouvelle résistance, dirigé par CB.

      2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_profanation_du_cimeti%C3%A8re_juif_de_Carpentras

        “Aucun lien n’a été établi entre les coupables et le Front national. Les dirigeants locaux du FN, Guy Macary et Fernand Teboul, étaient eux-mêmes juifs28, ce qui ne pouvait que déplaire aux néonazis.

        Le procès débute huit mois plus tard à Marseille, dure une semaine, et le verdict est rendu le 24 avril 1997. Patrick Laonegro, le « cerveau » du commando de profanateurs, et Olivier Fimbry, un ancien militaire, sont condamnés à deux ans de prison ferme, tandis que les deux autres profanateurs, qui ont « admis et intégré le caractère odieux de leurs actes », sont condamnés à vingt mois de prison ferme31.

        Suites
        La loi Gayssot du 13 juillet 1990 est élaborée dans le contexte politique marqué par cette profanation32.”

        Rien à ajouter.

    2. Retour aux faits : Alexandre Douguine (Dugin) et sa fille Darya Dugina revenaient du “festival tradition” à l’extérieur de Moscou. Des sources russes laissent entendre que Dugina travaillait sur le journaliste/bloggeur de Bellingcat Christo Grosev, notamment connu pour ses “révélations” sur l’affaire Skripal.
      Bellingcat est un blog influent, mais qui a fait l’objet de critiques profondes lors de l’affaire du MH17 ( voir https://www.voltairenet.org/article205870.html).

    3. Version de Fabio Giuseppe Carlo Carisio pour Veteran’s today : https://www.veteranstoday.com/2022/08/20/attack-to-putins-ideologist-aleksandr-dugin-the-daughter-darya-killed-in-the-car-blast-near-moscow-video/
      Il est vrai, comme il le rappelle, que si l’influence de Douguine a été grande dans les temps qui ont suivi l’implosion de l’URSS, notamment auprès des hauts gradés de l’armée russe au travers de ses livres, il n’est pas tout à fait établi qu’il ait jamais été l’idéologue de Poutine. De toutes façons il apparait que vers 2014 le Kremlin a pris ses distances avec lui. Mais les réseaux de Douguine en Europe et surtout au Moyen Orient ont souvent été utiles au pouvoir russe. Ses réseaux en France apparaissent assez pauvres (outre Bouchet qui est hors du circuit politique on trouve des personnalités comme Soral et égalité et réconciliation ou Youssef Hindi -qui a réagit aujourd’hui en parlant de Dugina comme d’une amie et camarade, ou des membres du réseau Rivarol).

  2. https://twitter.com/Brevesdepresse/status/1560706755407089664

    FLASH – Emmanuel #Macron, évoquant « la guerre qui tonne à nos portes », appelle les Français à « accepter de payer le prix de la liberté ». (déclaration)

    « Je pense à notre peuple auquel il faudra de la force d’âme pour regarder en face le temps qui vient », a ajouté Emmanuel #Macron. (déclaration)

    Et comme par hasard, ça fait deux jours que LCI (666% pro-OTAN) nous sort le Général Michel Yakovleff avec ses déclarations pro-guerre. D’après lui, on est déjà en WWIII, les russes nous attaquent donc il faut y aller et sortir de l’hypocrisie.

    Qu’en pensent les pro-Poutine/Xi/OTAN ? Une petite guerre nucléaire avant l’hiver, ça les tente ?!?

    https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-08-15/five-billion-face-death-in-full-scale-nuclear-war-study-shows

    Incroyable comme tout ça s’articule comme dans le pire des scénarios de film de série B !

    Entre ceux qui promettent 5 milliards de morts (coucou les arabes et africains pro-Poutine/Xi vous allez crever de faim), ceux qui pensent gagner une guerre nucléaire (coucou les débiles de vatniks et de mutts amerloques), les traitres prêts à sacrifier l’Europe (coucou les macronistes et compagnie) et ceux qui ne croient pas en l’hiver nucléaire (Allez ! On le tente ?!) ; bah on est mal partis !

    100% le scénario prévu par les conspis depuis plus de cinquante ans !

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_des_foules_(livre)

    pfff

    1. Véritable AUTODESTRUCTION de l’europe occidentale, en particulier l’axe franco-allemand + tout l’occident tant qu’à faire. Tout ça pour sauver l’Ukraine… la planète… et “nos valeurs”… triple mort de rire.
      En tout cas, les pro-Poutine et pro-Xi peuvent remercier et embrasser chaleureusement cette ordure psychopathe de Macron et ses acolytes “européens” (y compris la nouvelle tarée anglaise qui va remplacer avantageusement le Boris). Avec de tels amis, on n’a pas besoin d’ennemis (sauf pour complicité?). Pas nécessaire non plus de nous souhaiter “d’aller au diable”, on y est déjà (presqu’officiellement depuis mars 2020). Certes, le plus dur ne fait que commencer…

  3. Serait-ce « le naufrage suicidaire de la Grande-Bretagne, dont la future représente de ce **commonwealth, l’hurluberlue dénommée liz truss, qui comme indiqué par certains moteurs de recherche du Web, serait (pas si sûr) à la tête de futures prises de décisions de la city de londres, et dont tout le monde sait (ou presque?), qu’il est le centre névralgique de la finance mondiale, avec la banque d’angleterre et sa ribambelle de paradis fiscaux offshore, le tout fournissant un soutien en milliards de dollars de blanchiment de l’argent de la drogue, finançant des groupes notoirement terroristes, ainsi que d’autres pratiques encore plus douteuses, et fondamentalement criminelles, dont la principale serait une grande efficacité en corruption à l’échelle mondiale… ?

    D’autre part, il est archi prouvé, et cela sans aucun doute possible, (c’est vérifiable sur des centaines de sites mondialement connus, et qui ne sont pas forcément anti-commonwealth, au contraire)…, que leurs agents du SAS étaient à l’origine de quasiment tous les sabotages, (*comme ceux commis dans les entrepôts de Crimée, mais aussi tous ceux commis au Donbass, (et plus généralement dans les Républiques autoproclamées du Sud de l’ancienne Ukraine), ainsi que tous ceux commis sur le territoire de la Fédération de Russie). Ces sabotages, attentats et assassinats sont effectués par les forces spéciales britanniques du SAS (et avec la complicité active de leurs acolytes européens, allemands, français, etc.), c’est même l’une de leur grande spécialité!…
    *les larbins ukronazis, ne sont là que pour tenir la chandelle aux ricains et aux anglois, etc., et devront immanquablement en subir les conséquences, (c’est déjà le cas depuis 5/6 mois (février 2022), et comme de bien entendu, ces larbins (ou chaire à canon) trinqueront à la place des ricains et des anglois, etc., of course !), c.-à-d. qu’ils en assumeront l’entière responsabilité pénale (seul ou en groupes), à la fois devant des juridictions locales et/ou internationales, et sans oublier l’habituelle rouerie des médias occidentaux, (le retournement de veste, c’est l’une de leurs spécialités à tous ces médias aux ordres, et aussi parce que le baratin propagandiste occidental prendra forcément fin un jour…). Les ricains déclareront qu’ils ne se cantonnaient qu’à des taches subalternes, principalement l’intendance…, ouais, ouais, ouais ? Ces soi-disant tâches subalternes, ne se cantonnaient pas qu’à la “fourniture” (et livraisons) d’armes létales (livraisons de plus en plus fréquentes, et contrairement aux idées reçues, ces “tâches” ne sont pas du tout désintéressées, au contraire, le crédit bail ce n’est certainement pas fait pour les chiens !, de plus, c’est vite oublier la présence de ces nombreux “conseillés” sur le théâtre d’opérations, (mais aussi dans les cockpits d’avions de combat soit disant ukrainiens…), les preuves de leurs présence l’atteste quotidiennement, ainsi que la fourniture de toutes sortes de renseignements transmis directement à leurs “alliés” anglois ou ukronazis, leurs satellites, (ont salement chauffés depuis quelques mois !), qui détaillaient avec beaucoup de précision tous les objectifs importants et/ou prioritaires où agissaient directement sur les contingents des troupes de l’Alliance patriotique russe…

    Revers de la médaille, beaucoup de ces “conseillers” seront de retour dans leurs “doux foyers”, sous la signe de la mort, car la plupart d’entre eux connaitront un retour macabre dans l’un de ces fameux sacs plastiques dont on parle tant, sacs qui seront placés à leur tour dans un cercueil… mais tout ceci en catimini… sans tambours ni trompettes! Pas vraiment glorieux comme “retour”.

    Tout le Proche-Orient (ou presque) est au courant de ces minables arnaques, et connait tout ça par cœur… Nos amis iraniens en tête, mais aussi tous les membres importants de l’Axe de la Résistance (la vraie, que je salue au passage), savent que ces putains d’anglois assassinent tous les membres de l’alliance patriotique (surtout quand ils sont Russes… et parce qu’ils sont Russes!, comme c’est le cas pour la plupart de ces racistes occidentaux, ricains, anglois, mais pas que…)

    **Au cours des 250 années d’hégémonie britannique sur le monde…, (c’est sans compter qu’avant tout ce grand bordel de deux siècles et demi, organisé et planifié par les britanniques, il y eu, allez, au hasard, le procès bidon au XVème siècle de “la pucelle d’Orléans”, en fait Jeanne d’Arc, qui fut brûlée vive après son procès bidonné par les anglois him-self…), mais ces gros malins détenaient et détiennent encore, (allez, encore un exemple parmi tant d’autres…), se déclarant “démocratie number one” au monde, cette déclaration est le comble parfait de l’hypocrisie régnant partout en occident!… car les plus ardents défenseurs de cette démocratie de pacotille, sont bien évidemment ceux qui commettent les pires exactions dans le monde, et depuis au moins trois siècles! Les États-Unis d’Amérique et l’Angleterre en tête de peloton… ils sont les champions toutes catégories de l’esclavage économique après l’occupation des nations et pays partout dans le monde, tous conquis par la force, (c.-à-d. des guerres sanglantes et meurtrières pour les peuples, pays et nations occupés de fait, malgré les bobards des occupants) En ce qui concerne l’angleterre, à elle seule, elle continue de monopoliser en exerçant un contrôle total et très sophistiqué, s’accaparant de concessions sur des richesses minières de 37 pays d’Afrique subsahariens, et ce qui en l’argent, (sonnant et trébuchant), le total s’élève à plus d’un billion (un million de million) de dollars sur les intérêts qu’ils détournent, spoliant au passage ces peuples africains. Ce détournement de richesses s’opère par le biais de sociétés minières, dont une majorité est détenue (soit directement, soit indirectement) par les anglois ; lesdites sociétés minières britanniques sont directement basées au sein du commowealth britannique, (vous vous en doutiez un peu, non ?) et sont toutes cotées à la bourse de londres, (101 au total), et pourquoi se généraient-ils !?

    Le colonialisme, (comme par exemple la francafrique, si chère à ce môssieu, micron 1er) à la peau dure et il va falloir s’en préoccuper très sérieusement, n’est-ce pas ?

    Cette stratégie pseudo-économique, (c’est plutôt une vaste escroquerie pure et simple), dont les objectifs n’ont qu’un seul but, que toutes ces richesses naturelles leur reviennent (quasi gratuitement), afin que des pays “riches”, (le plus souvent anglo-saxon, mais pas que) s’accaparent (et le plus souvent violement) des richesses naturelles de ces pays africains (mais pas que, puisqu’ils sévissent dans le monde entier et que ce scénario se répète quasiment invariablement…). Le but de la manœuvre est fort simple, c’est d’appauvrir par étapes successives les victimes de ces spoliations répétées, afin que cet appauvrissement par étapes, maintiennent ces pays victimes d’un tel rackette, s’appauvrissement au point de ne jamais acquérir les moyens de production industrielle ou autres, (dans le cas présent, il s’agissait de pays et de nations africains, mais ce système de prévarication contrôlée ce répète à l’échelle mondiale)

    Le plus souvent pour parvenir à leur fin, ils usent et abusent de cette ruse grossière, (qui grâce à des complices locaux, marche trop souvent aux détriments de leurs victimes), les inciter par des moyens perfides à entrer en guerre les uns contre les autres, afin de les diviser, et grâce à cette supercherie, le moyen de soumettre le peuple, afin de conquérir le pays ou la nation, pour finalement le soumettre (le plus souvent par la force), et ainsi, davantage le dilapider de ses propres richesses… c’est ça leur conception de la démocratie et de la liberté, la guerre, l’occupation des pays soumis par la force et le pillage systématique de leurs richesses !

    sergio

  4. ÉRIC DENÉCÉ DÉNONCE UN «VÉRITABLE TOTALITARISME MÉDIATIQUE » EN OCCIDENT.

    Le directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (Cf2R) lève le voile sur ce qu’il qualifie de «véritable totalitarisme médiatique» instauré en Occident et révélé par la guerre en Ukraine. Eric Denécé énumère pas moins de vingt techniques utilisées par les spécialistes de la manipulation – de la diabolisation et de la culpabilisation au matraquage médiatique, en passant par l’inversion des réalités et les mensonges délibérés – qui visent à conditionner l’opinion publique européenne.

    «Force est de constater que ces méthodes ne relèvent pas de l’erreur journalistique et vont bien au-delà de la simple mauvaise foi», note le responsable du think tank fondé en 2000. «C’est bien d’une désinformation systématique qu’il s’agit. Le régime de Kiev et les médias occidentaux sont parvenus à instaurer un véritable totalitarisme médiatique, lequel a pour but de faire taire toute voix discordante, d’empêcher toute critique de ce régime corrompu et violent, notamment en faisant systématiquement passer pour pro-russes ceux qui dénoncent ses actions et celles des Américains», déplore-t-il, en soulignant que «le but de Kiev et de Washington est de faire porter l’entière responsabilité de ce conflit à la Russie afin qu’elle se trouve mise au ban de la communauté internationale et que son isolement la conduise à céder».

    «Inutile de dire que cette stratégie est vouée à l’échec ainsi que les événements le montrent», fait remarquer Eric Denécé. «En effet, explique-t-il, médias indépendants et réseaux sociaux mettent chaque jour davantage en lumière la différence qui existe entre la réalité qui est servie à l’opinion et la situation de terrain. Contrairement à ce que Kiev et Washington essaient de faire croire, la Russie n’est pas l’URSS, bien qu’elle ait déclenché les hostilités par son opération spéciale. Et l’Ukraine est un Etat croupion des Etats-Unis dirigé par des élites corrompues et non une démocratie.» «Les responsabilités de cet épouvantable conflit sont largement partagées et les provocations ukrainiennes et occidentales ne peuvent être minimisées, ni passées sous silence», dénonce-t-il avec courage, dans ce climat de dictature déguisée qui s’est emparé de l’Occident et dont les signes sont de plus en plus apparents.

    Pour ce spécialiste, victime en France d’une ostracisation qui ne dit pas son nom [sur Wikipédia, il est présenté comme «favorable à Vladimir Poutine» et «relayant sa désinformation» (sic)], «il ne s’agit pas de prendre parti en faveur de la Russie, ni de défendre Moscou. Mais nous ne pouvons accepter que soient diffusées sans discontinuer depuis l’automne 2021 – et surtout depuis le 24 février 2022 –, autant d’informations partiales ou fausses». «Dès lors, on est en droit de s’interroger quant au rôle des différentes cellules de lutte contre la désinformation mises en place en France et dans les pays européens», interroge-t-il, dubitatif. «Dans la mesure où tous les médias russes sont interdits, il est légitime de se demander ce qu’elles font afin d’évaluer la réalité, la forme et la portée de la propagande de Moscou et son impact sur l’opinion», insiste-t-il, en invitant ces cellules à «s’intéresser à la désinformation ukrainienne véhiculée par [nos] médias».

    1. Je rajouterais simplement que ce totalitarisme médiatique occidental ne date pas du début de conflit en Ukraine mais depuis la première guerre du golf et que les médias du grand chemin occidentaux ne font rien d’autre que ce qu’ils ont toujours fait: Fabriquer du mensonge su le compte de leur ennemi du moment ainsi qu’au profit de leurs alliés de différents théâtres d’opérations à travers le monde.

    1. pdg de shell present au bilderberg 2022, rencontre crée par le prince bernhard des pays-bas.
      Beurden, Ben van (NLD), CEO, Shell plc

    2. La Royal Dutch Shell joue depuis longtemps un rôle majeur dans l’état profond mondialiste apatride. Parmi ses dirigeants on retrouve des personnalités ayant joué un rôle majeur dans la construction de l’Europe comme John Kerr (constitution Giscard, matrice de la constitution européenne, il était par ailleurs un des administrateurs de la bourse Cecil Rhodes – l’une des matrices fondamentales du mondialisme), dans la construction d’institutions comme le Bilderberg (et pas que), ou dans les institutions écologiques et culturelles comme le WWF ou l’UNESCO.
      C’est par ailleurs une entreprise top 5 mondial (classement 2019).

  5. “… “Après nous, le déluge !” semble être la nouvelle devise de l’État profond. Cette démarche du “C’est soit nous ou la fin”…”
    l’option Samson semble se rapprocher ?
    Une info circulait, il y a quelques années maintenant, certaines ambassades cacherait des bombes nucléaires, auriez-vous des infos ou autres là-dessus ?

  6. La problématique que vous posez est peut être l’une des plus complexe.
    Depuis la réunion Biden /Poutine, on a départ US d’Afghanistan en catastrophe, gestion délirante du conflit ukrainien, loupé de négociation avec le Venezuela, Colombie qui passe à gauche, Blinken et Biden qui se prennent des vents diplomatiques à répétition dont dernièrement Afrique du sud et Somalie, remise en question du dollar sur les transactions internationales, sans compter l’Iran, l’Arabie Saoudite ou la Turquie qui semblent faire monter les enchères sur chaque négociation etc, etc…
    J’aurai bien misé sur un problème de double diplomatie concurrente mais ça ressemble aussi à une situation de double chantage et les principaux protagonistes sont liés à l’affaire Epstein (Clinton, Trump, le juge Reinhart), à la couverture du trafic de drogue (Clinton à Little Rock avec un rapport sur les changements politiques en Afghanistan, Pérou, Colombie ?), trafic d’influence en Chine (fils Biden entre autres), Ukraine (Biden encore, mais aussi Trump), Russie (soupçons sur Trump), sans compter l’affaire Khashoggi, le coup d’état raté en Turquie…
    La diplomatie extérieure très directe lors du mandat de Trump, plutôt en phase avec Russie, Arabie Saoudite, Iran n’a t-elle pas fait des promesses que l’administration Biden n’arrive pas ou ne souhaite pas tenir? Le cas du Venezuela qui semble abandonné par les occidentaux (alors qu’en période Covid, France, GB et USA avaient tenté des opérations spéciales pour renverser le régime), et qui prépare maintenant des exercices militaires avec russes, chinois et iraniens me semble être l’indice le plus fort que finalement russes et chinois ont fini par décliner aussi bien les solutions diplomatiques de Trump (pas assez fiable) et des concurrents politiques qui lui ont succédé (pas assez avantageux en comparaison). Entre les deux moins offrants ils ont choisi de se débrouiller seuls quitte à payer eux même l’ardoise.
    Ca donne un empire sans la plupart de ses colonies, avec un train de vie qui continue à être énorme, des services comme la CIA qui n’ont plus le total accès à leurs sources occultes de financement des opérations sensibles, une armée et un complexe militaro industriel qui n’ont plus grand chose à se mettre sous la dent…
    Quelque part les tensions internes dont vous parlez ne sont elles pas liées au renvoi mutuel de responsabilités face à un désastre?
    Je pense aussi que bien d’autres choses sont en jeu, dans la mesure où l’on ne sait pas par exemple quel était le but derrière l’affaire Epstein, le déroulement exact de la fuite Covid, etc…

    1. Une remarque aussi sur une des références dans l’article, de mémoire, pour l’avoir lu il y a longtemps, le titre du livre de Fukuyama est trompeur : il ne parle pas de la fin du monde mais d’un monde qui finit par se stabiliser sans changement historique majeur, d’où la fin de l’histoire. C’est un livre que j’ai trouvé particulièrement barbant et inutilement complexe.

    2. Certains disent que l’Ukraine est une diversion pour empêcher les russes d’intervenir quand l’OTAN va prendre le contrôle du Venezuela, ce qui est crucial pour les ricains. A suivre…

  7. Commanditaires et motifs, ce n’est pas la même chose. En France, on parle des nécessités de l’enquête. Dans le cadre d’une ednquête fédérale, il est logique que ce soit le FBI qui s’occupe du sujet.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :