Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

La constellation orbitale Starlink de SpaceX fut probablement le plus grand choc de l’état-major russe. Ce système dont on a loin cerné la nature, a réduit à néant les capacités russes en matière de cyberguerre et notablement amoindri ses capacités de guerre électronique.

Avant le début des opérations militaires en Ukraine fin février 2022, les médias internationaux s’affolaient et mettaient en garde contre les capacités russes en matière de cyberguerre et de guerre électroniques, jugées fort avancées au point où elles auraient pu influer sur le cours et le résultat de processus électoraux intrinsèquement “truqués” dans les pays soumis à la domination de l’État profond “atlantiste”. Ces allégations s’avérèrent non seulement erronées mais relevant d’une stratégie que n’aurait pas désavoué l’illustre Sun Tzu, auteur d’un Art de la Guerre, un court traité de stratégie militaire écrit il y a 2500 ans. En réalité, les commanditaires de ces manipulations dans la manipulation visaient moins des fins de politique intérieure (élimination d’adversaires intérieurs dans un contexte électoral précis) que de tromper un adversaire stratégique externe par intoxication.

Les balises et les récepteurs Starlink ont été parachutées au-dessus de Mariupol, par des hélicoptères “anonymes” sous le nez et la barbe des opérateurs des radars russes. Ces récepteurs étaient destinées aux unités de fusillées marins des forces armées ukrainiennes mais également aux “volontaires” étrangers (en fait les mercenaires de ce qu’est devenue X, ex-Blackwater et Academi et d’autres armées privées similaires).

Un détail qui aura échappé à la plupart des observateurs concerne l’absence remarquée de la myriade de satellites militaires russes dans cette guerre. Les Russes agissent comme si leur pays, héritier de la défunte URSS, ne disposait d’aucun satellite d’observation, de communication ou d’espionnage alors que c’est parmi les pays qui disposent du plus grand nombre d’objets manufacturés en orbite. Les microsatellites de type Starlink ou autres (d’autres systèmes similaires existent) ont-ils aveuglé par un quelconque procédé non mécanique les gros satellites d’oberservation russes? Comment expliquer que des opérateurs d’imagerie satellitaire US, européens et israéliens fournissent des services d’imagerie satellitaire à ultra haute résolution et en temps réel aux QG OTAN/Ukraine basé en grande partie en Pologne alors que les généraux russes ne disposent d’aucun outil leur permettant de visualiser le théâtre des opérations en temps réel depuis l’espace? La réponse à ces questions viendra avec le temps et mettra en lumière des avancées de type T (technologique) ayant exploité la trajectoire, la durée de survol et le temosnde passage des satellites russes.


C’est grâce à Starlink que pas un seul mouvement de troupes russes n’échappe au commandement OTAN en Pologne. Pas le moindre véhicule, soldat, hélicoptère ou canon. Tous les belligérants disposent de téléphones portables et tous sont traçables en temps réel. La cartographie de tous ces éléments en temps réel est transmises en temps réel aux officiers de liaison, majoritairement US et OTAN, attachés au commandement militaire ou dispersés parmi des unités militaires ukrainiennes précises sur le terrain. On assiste ainsi à un belligérant, l’Ukraine, qui voit tout en temps réel et qui plus est, parvient à reconnaître presque en temps réel la nature des objets disséminés, statiques ou mouvants de l’adversaire tandis que l’état-major russe est englué dans un brouillard de guerre et doit fournir des efforts de reconnaissance colossaux au niveau tactique et au niveau stratégique pour identifier les différents objets mis en avant par un adversaire disposant d’une logistique rustique mais intacte, parce que les Russes refusent obstinément de cibler les infrastructures, les points nodaux et les postes de commandement ukrainiens.


La Russie s’est heurtée à Starlink, pas à l’OTAN et encore moins l’Ukraine. Un acteur non étatique a mis en échec une puissance nucléaire. L’avenir ne sera pas celui des États mais des corporations de milliardaires.

Ce temps est déjà là. Il ne s’agit pas de ploutocraties définies ou pas au sein des limites et des domaines de l’État-Nation (les États-Unis, par exemple, sont une ploutocratie depuis longtemps) mais de particuliers devenus aussi puissants que des États et des multinationales, au point où ils se permettent de gérer le monde en mode direct, publiquement et en transcendant toutes les formes d’ organisation politique des groupements humains sur lesquels ils veulent avoir droit de vie ou de mort selon leur propre conception du monde. Ce n’est plus du domaine de la politique-fiction ou de la science-fiction, c’est déjà le monde d’aujourd’hui et celui de demain si ce lendemain existe.

Ce choc du futur doublé d’une tromperie permanente en partie dévoilée est susceptible de mettre fin au mythe national entretenu par presque la totalité des États et notamment la surenchère liée au prestige des armes et de la puissance perçue ou supposée telle que véhiculée par la propagande de chaque État. Le cas de la Russie en ce domaine fait figure d’école car la projection d’une force supposée a fini par intoxiquer le plus haut commandement et l’a induit en erreur. La guerre en Ukraine a commencé en 2014 et n’a jamais cessé depuis. Les Russes n’ont pas pu résoudre le problème par des moyens de guerre hybride car il faisait partie d’un plan plus vaste impliquant une stratégie hégémonique plus vaste dont l’expansion de l’OTAN n’était que l’outil et non la fin. Ce problème ne cessa de croître jusqu’à ce que le leadership russe fut acculé-et le terme est faible- à agir sans aucune autre option alternative. Or, outre la situation bloquée orientée vers l’inéluctablité d’une réaction russe, nous croyons que le processus de prise de décision de lancer une opération militaire en Ukraine a été pris en se basant sur une connaissance délibérément faussée de l’état et des capacités réelles des forces armées russes hors forces nucléaires. En termes plus simples, des généraux russes mentaient continuellement au leadership russe et ne faisaient remonter que des rapports favorables et satisfaisants fort éloignées de l’état réel des capacités de combat et de préparation d’une armée gangrénée par la corruption, le népotisme, le refus du changement, l’inertie de caste et l’absence d’un encadrement intermédiaire efficace entre les officiers et la troupe. C’est un sujet fort complexe qui n’est pas l’objet de ce billet et qui est loin d’être aussi facile qu’il ne paraît. Nonobstant toute critique négative (ce n’est pas notre tasse de thé) ou constructive, la Russie s’est retrouvée entraînée par un déterminisme historique qui ne cesse de se manifester à travers son histoire. Les Russes se sentent déjà forcés de se battre jusqu’au bout-une incongruité dans le monde actuel qui combat toute valeur virile comme un crime contre la société et c’est valable dans presque tous les pays du monde, car il y va non seulement de l’image et l’histoire de leur pays mais de sa place dans le monde, un monde qui sera certainement multipolaire vu l’énergie du désespoir presque nihiliste animant l’oligarchie ayant usurpé le pouvoir aux États-Unis afin de maintenir une hégémonie impossible à maintenir en l’état sans un effondrement total des structures politiques et économiques du monde d’hier en corrélation indirecte avec la montée en puissance de pôles de puissances à l’Est.

Starlink a fait plus que l’ensemble du complexe militaro-industriel US et occidental dont les produits sont en perte de vitesse depuis au moins deux décennies et dont les performances dans la guerre en Ukraine sont très en deçà de la moyenne. C’est pour cela que la proposition d’une paix russo-ukrainienne d’Elon Musk, patron de SpaceX et de Tesla, via un vote sur Twitter, prends une dimension toute particulière et marque un changement de paradigme en filigrane. L’avenir n’appartient pas aux États mais à des individus assez puissants pour influer sur le sort d’une humanité endormie par les fils enchevêtrés et invisibles d’un esclavage sans précédent dans l’histoire de l’espèce humaine.

Starlink et la Russie ont non seulement changé Internet à tout jamais mais changé la marche de l’histoire. La lutte n’en sera que plus âpre, rude et longue.

78 thoughts on “L’individu plus fort que l’État : une lecture du choc Starlink en Ukraine

  1. une centaine de missiles comme petit avant goût de la troisième et dernière phase de l’opération spéciale russe en ukraine, l’offensive russe au début de l’hiver quand le sol ukrainien sera gelé et l’armée russe sera dans son élément et l’eggecti sera porté à 500.000 avec du matériel ultra sophistiqué.

    Les minables anglo-sionites et l’otan regarderont le régime nazi de kiev s’enfuir sans pouvoir faire quoi que se soit,à part la parlote et les gesticulations diplomatiques qu’ils maitrisent tant.

    Et poutine et la CIA et le MI6 offriront le plus beau cadeaux de noël aux europeens avec l’instalation de centaines de miliers d’ukro-nazis bien équipés en europe soutenir leurs frères d’armes déjà bien installés.

    Encore une nouvelle belle année 2023 qui s’annonce plus radieuse que 2022.

    Le dollar et toute les monnaies qui lui sont collées au cul vont prendre un sacré coup.et le monde libre anti-occidentale aura la certitude que l’occident et milliards d’or fait partie du passé et n’a plus de place dans le futur.

    1. Et ce n’est pas le mongol musk et son système starlink mis hors service qui va changer quelque chose.

      Les temps sont dur pour le milliards d’or occidentales et tous ses caniches derrière,japon,australie,Corée du sud,canada.

      1. Sans parler du cancer sioniste en palestine qui commence à signer les délimitations des frontières maritimes en anticipant la tournure des événements mondiales.en espérant que le Hezbollah ne va pas se fâcher.

        Les minables juifs sionistes qui savent se faire tout petit quand le vent tourne.

  2. Les milliardaires ne sont que l’outil de l’etat profond comme le sont la cia fbi dgse etc

    1. C’est quoi l’état profond si ce n’est que la création de la secte de parasites juifs sioniste khazares que vous appelez milliardaires.

    2. Non les milliardaires SONT très souvent l’état profond,surtout lorsque leurs dynasties sont enracinées depuis un siècle ou deux…

  3. Il est intéressant de voir comment un candidat potentiel à la Maison blanche, Elon Musk, sort du bois juste quelques jours avant que les russes reconnaissent eux-mêmes avoir désactivé au moins partiellement le système Starlink. Il vient proposer la paix puis laisse supposer qu’il ne met plus à disposition son système de satellites et reviens même à l’assaut de Twitter en l’espace de quelques jours. A ce niveau les individus ont toujours un système derrière eux et là, pour moi, le système a décidé de sauver le soldat Ryan. Intéressant aussi à cette occasion de voir et revoir que les potentiels candidats au poste de POTUS ont tous besoin d’avoir un grain d’excentricité et/ou des casseroles.
    Sur les évènements en Ukraine il est possible qu’il y ait un temps de latence en raison du KO du jour. Toutes les initiatives de paix qui avaient été engagées ces derniers jours (coïncidence aussi ?) se voient couper l’herbe sous le pied. Pour moi, désormais la Chine, dernière à parler, a les cartes en main pour avancer au niveau diplomatique. Jusqu’au prochain épisode.

  4. Les anglo-sionistes et les marionnettes en ukraine viennent de dépasser une ligne rouge en perpetuant l’acte teroriste de plus sur le pont de kirch en Crimée.

    La vengence de l’ours polaire sera terrible lorsque débutera la troisième et dernière phase de l’opération spéciale en décembre ou janvier,lorsque les sols ukrainiens seront gelés,et l’armée russe sera dans son élément comme au beau vieux temps en 45.
    Se sera des moments très amusants pour le monde libre multipolaire..et la bande à zelensky et les euronouilles arrêteront de rigoler et iront se cacher dans leurs bunker un beaux moment.

    Asta lavista baby.

  5. Manifestations massives en Allemagne, en Autriche, et en république Tchèque contre le cancer de l’OTAN
    https://reseauinternational.net/des-manifestations-de-masse-ont-lieu-a-berlin-vienne-prague-et-dans-dautres-villes-europeennes/

    De plus en plus de gens expriment tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, nous n’avons pas besoin de l’OTAN pour nous protéger. Cette organisation de voyous est nocive et dangereuse pour la paix.
    Par contre, nous devons nous débarasser de nos dirigeants et renouveller une classe politique corompus et à la solde d’une puissance étrangère.
    Nous sommes un pays occupé, plus précisément ‘vassalisé’ par les USA, cette occupation est servie par une propagande digne de celle de Vichy, et nous devons nous en libérer.
    Souvenez vous d’Alsthom -dirigeants emprisonnés jusqu’à ce que nous vendions l’entreprise à GE -, des sous marins australiens -avec la comédie pitoyable de nos dirigeants, fachés une semaine tout de même.
    Aujourd’hui, ils entretiennent une guerre en Europe, et dynamitent nos pipelines.
    Cela a déja été fait, en 82, les USA ont déja dynamité un pipeline – le terrorisme comme moyen de régler le droit international , voila la signature de l’OTAN.
    https://reseauinternational.net/lhistoire-nous-apprend-que-les-americains-sous-reagan-ont-deja-sabote-les-gazoducs/

    Au regard du tsunami économique à venir, ce n’est que le début. Nous devons nous débarasser de l’OTAN.

  6. Pas vraiment surprenant en fait, c’est le reflet de débat qu’on peut raisonablement avoir en Russie au vue de cette sitiuation., On a aujourd’hui donc apparement plus de pluralité dans les média officiels russes que dans la presse Française. Il suffit de voir la réaction des journalistes aux ordres quand, même une figure comme Ségolène Royal souligne le point bien évident que l’Occident fait tout pour prolonger la guerre, ou d’écouter ces pseudo journalistes qui nous disent que la Russie bombarde la centrale nucléraire qu’elle occupe ou qu’elle fait exploser son propre Gazoduc.
    La presse française est une caricature du journalisme, et apparement, avec votre extrait bien plus de pluralisme en Russie.

    La traduction me semble correcte, je ne comprends pas tout, pas beaucoup en fait, mais ce que je comprends est correct.
    Cela ne change pas du tout mon appréciation de cette organisation, il n’y a pas de presse libre en Europe, comme en Russie & les journalistes indépendants n’ont pas de revenus. Donc, comment pourraient-ils financer une organisation avec des bureaux à NY ? Donc, même si la traduction est correcte, cela reste presque certainement une entreprise de désinformation avec un financement US. Les Psyops sont des opérations complexe & ces gens sont des pions.

    Si nous voulions la paix, il suffirait d’implémenter le plan d’Elon Musk et aucun doute sur les résultats en Crimée et dans le Dombass qui choisiraient de rester russe, et on aurait aussi les mêmes résultats à mon avis dans les deux autres Oblast.
    On s’attaque maintenant, je veux dire l’Ukraine et l’OTAN, aux infrastructures de la Russie, gazoduc et Pont de Kerch (dans les médias occidentaux, on n’a jamais évoqué que l’hypothèse très plausible que c’est les US qui ont saboté les gazoduc – on nous répète que c’est les russes qui auraient saboté leur propre gazoduc !!!).
    Pour l’instant, aucun espoir de paix – car la Russie ne peut laisser la Crimée et le Dombass, que ferait-on alors de la volonté des gens qui sont la-bas ?, les Russes vont mobiliser et l’OTAN a pour l’iinstant gagné, L’organisation a réussi à faire s’entretuer le maximum de gens pour affaiblir la Russie. C’était le but. Mais maintenant, c’est une autre guerre qui se prépare, Le monde entier, Afrique, monde arabe, Chine déteste l’occident (plutôt qu’il ne soutient Poutine).
    Et nous verrons bien comment cela finira.

    On a essayé de nous faire croire que Poutine est Hitler (Poutine est un dirigeant russe & je ne suis pas pro-Poutine), mais même en Occident avec une presse servile, cela ne fonctionne pas. Je connais quelques russes et ils n’oublieront jamais les mensonges, le mépris, les manipulations et la haine. Le lien avec l’europe & les US est à jamais rompu quelquesoit l’issue de la guerre. C’est cela que vos amis de l’OTAN ont réussi à faire.
    Et briser ce lien est contre les intérêts de mon pays, il suffit de regarder la géographie.
    Cela a été fait par des dirigeants qui sont à la solde des Etats Unis, qui ne servent pas l’intérêt national. Nous sommes à l’aube d’une crise économique terrible en Europe, et les US et l’OTAN nous ont plongé dans cette situation en mettant chez nous, comme en Finlande au pouvoir des dirigeants qui sont des pions de ces pays. Ils faut expliciter les liens de Macron avec les Rostchild et le World Economic Forum, regardons les financements et les buts de ces organisations. Cela nous permettra de voir si il est vrai – ou non que nos dirigeants sont des traitres ou simplement des laches sans aucun sens moral, ni dignité.
    L’histoire les jugera et se souviendra dans tous les cas de leur veulerie et de leur crimes … mais la question est de savoir si nous devons les juger – il faut chercher – . S’ils ont reçu un soutien ou ont été instrumentaliser en conscience par des organisations manipulées de l’étranger, alors, ce sont des traitres.

    L’OTAN et les US sont nos ennemis, pas la Russie qui ne nous menace pas mais qui bien sur défend ses intérêts (et ne nous colonise pas). Pour avoir la paix, quittons l’OTAN et discutons avec les Russes de la sécurité en Europe.

  7. Bonjour , je pense qu’il ne faut pas prendre Starlink pour ce qu’il n’est pas .

    Je résume , fais au plus court :

    Le recueil de renseignements sur l Ukraine a démarré bien avant la guerre avec des missions quotidiennes de reco électroniques par drones au départ de Sigonella , par Boeing Rivet Join , par la reco de la RAF et des forces suédoises , un peu par la France avec notre vieux Gabriel et avec du pod monté sur chasseur .+ ensuite satellites observations + les écoutes ukrainiennes au sol +les navires de recueil envoyés en mer Noire +ce qu’on ne sait pas en Humint + le suivi de leurs bombardiers stratégiques et de leurs navires de guerre de surface par un moyen que je ne citerai pas mais bien bien efficace .

    Les russes ont bien sûr des moyens de reconnaissance ELINT COMINT avec leur IL 20 de GE et ceux de la marine et de l HUMINT en UKraine c’est sur .

    Mais les russes , ou certains sites blogs russes en font trop et ont donné une fausse image des capactés GE russes, je prendrai pour exemple le pseudo brouillage du Donald Cook ,la bulle electronique infranchissable en Syrie , l aveuglement des satellites au dessus du Donbass : 90% y ont cru alors que c’était facile de comprendre et de vérifier que cela ne tenait pas .
    Ils ont des capacités bien sur mais elles sont limitées , on le voit chaque jour en direct en Ukraine.

    La télé russe d état , 23 chaines fédérales controlées par l état , commence à en parler .

    Comme tout le monde n’est pas russophone mais que plus comprennent l anglais vous avez ce site youtube qui vous fait une traduction de certains moments choisis :

    russian media monitor .

    1. “RussiaMediaMonitor.com” c’est amusant, on peut surement leur faire confiance.
      Comme tous let monde ne parle pas Anglais, je vous donne la mission du site et sa traduction ‘exacte’ en français.

      “RussiaMediaMonitor.com is a web-site set up by Russia Media Watch. The latter is an independent press freedom watchorganization with offices in New York and Moscow comprised by media professionals in Russia and the United States dedicated to improving media community by creating an environment of honesty”

      En Français & Truthlang
      RussiaMediaMonitor.com est un site de plus visant à discréditer par tous les moyens les médias russes (qui n’ont pas vraiment besoin de cela). Nous nous efforçons de donner la vision la plus distordue possible de l’information en Russie en sélectionnant des morceaux choisis issus pour rendre tout autre discours que celui entendu en Occident complètement inaudibles et ainsi discréditer toute information déviante complètement la russie auprès du public occidental qui contournerait la censure mise en place en Europe l’Est. La CIA ne nous finance pas directement, mais nous recevons de l’argent par divers canaux indirects ce qui paye nos bureaux à New York et les conseillers en communication que nous utilisons pour dicréditer les médias russes et faire que le monde entier déteste la Russie en toute honnêteté. La (dés)information a un coût.

      1. Mais non russia media monitor sur youtube se contente de sous titrer certaines des interventions de personnalités invitées sur les chaines d état , les traductions sont correctes je parle russe et si tu ne me crois pas tu as la possibilité de le vérifier par toi même si tu as un iphone ou un samsung : tu utilises une app de traduction de la parole et tu verras qu’ils traduisent correctement ce que rancontent les russes .
        C’est intéressant .
        Faut pas voir la CIA partout non plus .
        Un exemple surprenant :

        1. merci pour le lien AGE, au moins on y vérifie que la Russie n’est pas la dictature que d’aucuns nous décrivent n’acceptant aucune voix dissonante. Style d’émission très occidental en plus.

      2. au moins ils sont francs ! “La CIA ne nous finance pas directement” donc indirectement ? ce genre de site est très utile et nécessaire lorsqu’on peut les croiser avec d’autres qui prêchent l’inverse ; comme du bon (pas si) vieux temps révolu des journaux d’opinion qui tenaient leur ligne éditoriale et où il suffisait d’acheter l’Huma, le Figaro et éventuellement Libé ou le Monde.

    2. @L’Ancien Un petit mot sur la campagne de bombardement nocturne russe ?? Il parait que l’Ukraine est passée en quelques heures du 21eme au 18eme siècle. Maintenant, il va falloir songer à envoyer des groupes électrogènes plutôt que des armes 🙂

      1. Et ceci,avant le début l’offensive russe au début de l’hiver quand le sol ukrainien sera gelé et l’armée russe sera dans son élément et l’eggecti sera porté à 500.000 avec du matériel ultra sophistiqué.

        Les minables anglo-sionites et l’otan regarderont le régime nazi de kiev s’enfuir sans pouvoir faire quoi que se soit,à part la parlote et les gesticulations diplomatiques qu’ils maitrisent tant.

        Encore une nouvelle belle année 2023 qui s’annonce plus radieuse que 2022.

        Le dollar et toute les monnaies qui lui sont collées au cul vont prendre un sacré coup.et le monde libre anti-occidentale aura la certitude que l’occident et milliards d’or fait partie du passé et n’a plus de place dans le futur.

        1. Bonjour Almo , j’ai pas trop suivi , j’étais invité aux Nato Days ce week end et je suis plus la révolution en Iran. Bon les coups portés aux infrastructures sont certains , mais je viens de vérifier et l’électricité est revenue , on ne gagne pas une guerre avec 100 ou 200 missiles , on gagne une guerre sur le terrain en prenant des villes , en hissant son drapeau , en ayant l’initiative tactique et stratégique , cela ne changera rien au final au résultat de cette guerre .

          1. @L’ancien Les russes tiennent le terrain depuis le mois de février. Je vais poster sous ce commentaire une vidéo d’un assaut blindé menés par des unités de la 4ème brigade de la République Populaire de Lougansk et des forces spéciales tchéchènes Akhmat dans le village de Spornoe sur le front Nord de la République Populaire de Donetsk.

          2. Tous ces pantins animés se font la gueguerre au service des oligarques et des milliardaires des 2 soi-disant blocs. Comme chacun qui y réfléchit 5 minutes le sait.

          3. Je t’ai vu pousser ta bagnole en panne d’essence hier matin et tu viens faire le malin ?
            Le grand perdant économique de cette guerre c’est qui à ton avis ?

          4. @L’ancien Je vois que la vidéo t’a couper le souffle et tu n’as encore rien vu haha
            Tu vas bientôt comprendre pourquoi des hommes de la trempe de Napoléon se sont casser les dents sur la Russie.
            @LePassant Ton Q.I relativement bas ne te permet pas d’appréhender tous les tenants et les aboutissants de cette guerre. Je t’invite donc à retourner sur JNEWS et à t’extasier sur les prochaines polémiques sur les combinaisons de ski islamique.

          5. Si c’est un gros con qui nous saoule avec ses commentaires débiles qui le dit…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :