All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

Pour la première fois depuis 2017, cinq drones nord-coréens ont survolé la ligne de démarcation entre les deux Corée puis Séoul la capitale du Sud.

Des chasseurs et des hélicoptères de combat sud-coréens ont promptement décollé de plusieurs bases militaires pour tenter d’intercepter les objets volants intrus.


Ce qu’il y a de remarquable en péninsule coréenne est la réactivité et l’ampleur de la réponse à une provocation des deux côtés du 37e parallèle, marquant la frontière fortement militarisée entre le nord et le sud.

Selon certaines informations, la défense antiaérienne du Sud a tiré plus de 100 projectiles en direction des drones sans certitude si l’un d’eux aurait été touché. Des chasseurs F-15, des hélicoptères d’attaque et un avion d’entraînement et d’attaque léger KAI-KT 1 Woongbi à turbopropulseur ont tenté de rattraper les objets volants sans pilote.

Il s’avère que l’un des drones nord-coréens ait survolé et photographié des batteries de missiles sur des bases militaires US près de Séoul et Incheon sans se faire détecter par les moyens d’interception des installations militaires ciblées. C’est la défense sud-coréenne qui a détecté l’intrusion. Selon un communiqué militaire sud-coréen, les drones nord-coréens ont été détectés au-dessus de la ville de Gimpo à 0125 GMT (1025Z).

Les drones nord-coréens n’ont pas été détectés par les radars mais en visuel près de leurs cibles. Selon une correspondante locale de la chaîne Al-Jazeera basée au Qatar, les appareils nord-coréens ont survolé le territoire du Sud pendant plus de sept heures (défense Corée du Sud) et sont pratiquement impossibles à détecter.

Un avion KAI KT-1 Woongbi des forces aériennes sud-coréennes s’est écrasé en tentant d’intercepter un drone nord-coréen à 140 km à l’Est de Séoul. Les deux pilotes de l’appareil ont survécu au crash.

KAI KT-1 (photographie d’archives)

Les vols commerciaux de et en direction des aéroports de Gimpo et d’Incheon ont été interrompu à la demande des forces armées sud-coréennes pour une durée de 50 minutes.

Les analystes cherchent à savoir si les drones nord-coréens étaient armés ou non.

En 2017, un drone de reconnaissance du Nord s’est écrasé près de la ligne de démarcation en territoire sud-coréen.

La Corée du Nord est considérée comme une puissance émergente majeure en matière de drones kamikazes, de reconnaissance et d’attaque et beaucoup d’experts pensent que les Shahid/Geran (« Martyr/ »Géranium ») utilisés par les Iraniens au Moyen-Orient et les Russes en Ukraine sont en partie de conception nord-coréenne.

35 thoughts on “Des drones nord-coréens survolent des bases US en Corée du Sud

  1. @gta :
    Un stratotanker : un boeing qui sert à faire les ravitaillements en vol

    Un axe constant : une ligne droite car on n’effectue pas de virages quand on ravitaille en vol

    descendre doucement puis apres 12/15 mns

    Il remonte à son niveau initial alors il aura ravitaillé 1 ou 2 chasseurs :

    c ‘est une procedure que je vois regulièrement au dessus de la Pologne , mais pas toujours ; l’avion ravitailleur descend un peu et remonte ensuite .

    Ces missions qu’on appelle tobogan : ce n’est pas intéressant et je ne le vois parfois qu’au dessus de la pologne ou roumanie

    Le chasseur s’alourdit lors du ravitaillement : oui quand on ravitaille en vol on envoie sous pression du carburant vers l’avion ravitaillé qui donc s’alourdit .

    Le rivet join c à d un Boeing GE de l USAF : Rivet Join est le nom des boeing américains destinés à la guerre électronique .

    #Une navigation en hippodrome : l’avion fait , dessine si on trace sur une carte sa navigation des hippodromes dans l’air car il doit rester dans un secteur donné pour pouvoir permettre de capter les signaux qui intéressent l’équipage à bord .

    A ne pas confondre les hippodromes qui font aussi les avions ravitailleurs lorsqu’ils sont en mission , ces hippodromes là seront plus courts , environ 50 miles nautiques de long et des longs virages à gauche de 20 nautiques c’est la procédure , je ne rentrerai pas dans les détails on pourrait écrire des centaines de pages sur les ravitaillements d’avions et de drones .

    Une mission recueil guerre électronique : dans un avion équipé d’antennes , de récepteurs et d’enregistreurs on va écouter différentes fréquences qui sont utilisés par différentes unités adverses . En ce moment on écoute ou on analyse les signaux venant du sud de l ‘Ukraine et de la Crimée et on garde un oeil sur les forces russes en Biélorussie et à Kaliningrad , je ne rentre pas dans les détails ce serait rasant .

    Ils ont toujours un transpondeur allumé au dessus de l’europe, mais il n’est pas toujours visible sur le site internet : regardez transpondeur sur internet .

    Si ces avions ou drones au dessus de la Roumanie ou Pologne ou mer Noire vous intéressent regardez par exemple le site flight radar , vous les verrez quasi chaque jour en cherchant un peu près des frontières , en ce moment et on l aura pendant plusieurs heures en vol vous avez un drone US de reco indicatif FORTE 10 au sud de la Crimée qui fait du recueil de signaux .

    Non je n’ai jamais été pilote de chasse )) , à 17 ans j’ai essayé de faire pilote de combat dans l’aéronavale , je rêvais d’être pilote de Crusader mais j’ai été éliminé aux tests .

    J’en ai vu deux sur un autre forum se faire passer pour des militaires et à part se faire détruire cela ne les a pas vraiment aidé .

    1. Je préfère la notion de stade d’athlétisme pour décrire le vol des avions ravitailleurs quand ils sont sur place. Je pensais que toboggan faisait référence au fait que les avions alimentés sont toujours moins hauts que le ravitailleur, la gravité aidant les moteurs de pression qui envoie le carburant.

      1. Bonjour Cosworth , alors les américains et anglais utilisent la notion de piste de course (racetrack ) , en France , et je n’en connais pas l’origine , on parle d’hippodrome , peut être que l’équipe de marque à l époque possédait plusieurs turfistes en son seing.

        1. En son sein. « Seing » existe mais ça signifie « Signature d’une personne sur un acte, pour en attester l’authenticité. » Bonne année à toi. Et t’inquiète, c’est pas parce qu’on critique Bolloré ou BFMerde qu’on est antisémite. Comme je l’ai déjà écrit sur ce même forum il y a quelques années, toute manifestation de racisme ne fait qu’abaisser celui qui l’exprime.
          Salut à tous, surtout ceux qu’on ne voit plus.

          1. Bonne année à toi aussi et merci pour l ‘explication )) .

    2. @ Un ancien de la GE
      Merci d’avoir pris le temps de me répondre, d’autant plus que nous sommes en période de fêtes.
      Je suis persuadé ne pas être le seul sur ce forum à mettre, tromper, en aillant la certitude que vous étiez un pilote de chasse à la retraite.
      Il faut reconnaître que vous en connaissez un sacré rayon, notamment sur ce sujet.
      Ici, vous êtes au bon endroit pour parler de ces choses-là, avec les nombreux passionnés d’armements de tous genres, qui s’entremêlent à la géopolitique et bien au-delà encore.
      Merci et Bonne fête

  2. Le Boeing RC-135W Rivet Joint qui tourne en ce moment à la frontière moldave a décollé de Waddington au sud de Lincoln (RU) et n’a allumé son transponfeur qu’au dessus de la mer du Nord.

    1. Il se passe peut-être des choses du côté de la frontière polono-ukrainienne car il y a 2 stratotankers en même temps ce qui signifie au moins une escadrille d’avions de chasse en vol plus un boeing river joint qui arrive depuis l’Angleterre.

      1. C’est Liv qui s’en prenait plein la tête et qui n’a plus d’électricité.

      2. Bonjour Cosworth , n’oubliez pas que si la mission première d’un ravitailleur c’est de ravitailler il a aussi comme le stratotanker d’autres capacités , d’autres missions dites secondaires comme notamment la reconnaissance , on peut faire différentes missions avec ces avions .
        Pour reconnaitre si il effectue une mission de ravitaillement au profit de chasseurs , je précise bien chasseurs : suivez le et regardez son niveau de vol :
        si sur un axe constant il commence à descendre doucement puis apres 12/15 mns il remonte à son niveau initial alors il aura ravitaillé 1 ou 2 chasseurs .
        Ces missions sont effectuées en ce qu’on appelle tobogan , car le chasseur s’alourdit lors du ravitaillement .

        Pour le rivet join c à d un Boeing GE de l USAF dont vous parlez il était bien en mission type recueil électronique au dessus de la Roumanie donc captant les signaux venant de Crimée , vous avez vu sa navigation en hippodrome c’est typique des missions recueil guerre électronique .

        Ils ont toujours un transpondeur allumé au dessus de l’europe, mais il n’est pas toujours visible sur le site internet .

        1. @ un ancien de la GE
          Vous parlez en termes techniques incompréhensibles pour la plupart d’entre nous.
          Nous ne sommes tous d’anciens pilotes de chasse comme vous.
          Essayer à l’avenir d’employés des mots à connotation clair pour nôtre esprit,
          Nous simples lambda sommes spécialisés principalement dans les armements que nous utilisons dans
          Call of Duty: Warzone 2.0,
          Call of Duty: Modern Warfare II
          Trêve de plaisanterie, nous espérons que vous essaierez de faire des efforts sur ce point dans l’intérêt général.
          Merci.

          1. ))) j ai jamais été pilote de chasse .
            Bon si il y a des termes que je dois éclaircir dites moi lesquels et je formulerai autrement .

          2. @ Un ancien de la GE

            Si vous n’étiez pas un ancien pilote de chasse, vous deviez certainement évoluer dans ce milieu, bref.
            Ou vôtre modestie est l’une de vos qualités.
            Ce qui n’est pas courant dans mon langage du quotidien, ce sont ces phrases et mots là.
             Je comprends que dans le milieu de l’aviation, ils ont leurs façons de s’exprimer en mode codé.

            Un stratotanker

            Un axe constant

            descendre doucement puis apres 12/15 mns

            Il remonte à son niveau initial alors il aura ravitaillé 1 ou 2 chasseurs .

            Ces missions qu’on appelle tobogan ,

            Le chasseur s’alourdit lors du ravitaillement .

            Le rivet join c à d un Boeing GE de l USAF

            #Une navigation en hippodrome

            Une missions recueil guerre électronique .

            Ils ont toujours un transpondeur allumé au dessus de l’europe, mais il n’est pas toujours visible sur le site internet .

            Merci et bonne fête

    1. Oh non, la Russie est en train de détruire l’Ukraine qui l’a bien mérité et ces salauds d’oxydantaux et d’ukronazis osent répondre. Ils sont vilains. Il ne manquerait plus qu’ils arrivent à détruire la Sainte Russie à force. Imaginez ! Se faire battre par des trans satanistes et des idiots qui meurent de froid et de faim (sauf quand il y a du hamster pour nowel), pfiou, la honte… 😀

  3. Localement, les drones ont été repérés en milieu de matinée. Il est surprenant qu’il n’y ait pas eu d’Awacs en vol.

    1. Vous rigolez? Les Awacs, sont tous en Ukraine (frontiere ukrainienne) actuellement, donc y en a plus pour les autres contrees, c’est le moment pour les nord coreens d’en profiter et de cartographier les bases US (surtout) et sud coreennes.

      1. Il y a eu des awacs et ravitailleurs en vol en Pologne et en Roumanie au début de la guerre. Vu que les avions russes sont peu présents, il n’y a plus rien depuis des mois. La Corée du sud a 6 awacs.

        1. Ben ils y sont toujours, mais plus en grand nombre ils vols plutot en journee, mais jamais de nuit le ciel est vide de ces appareils la

      2. Oui c’est ça les 30 Awacs de l USAF sont à la frontière de l Ukraine quand 1 ou 2 suffisent à assurer les missions de surveillance dans ce secteur . A l instant on en a 1 en vol en Roumanie frontières Moldavie et 1 Boeing GE même secteur .
        Ça s’améliore pas pacquito .

    2. Cosworth57200
      N’oubliez pas de préciser de la façon dont les drones ont étés détectés.
      Ils l’ont étés visuellement.
      D’où la pénétration en profondeur des 5 drones sur territoire de la Corée du Sud et leur retour au bercail sans aucune interception.
      Nous avons eux, une nouvelle fois la démonstration, l’inefficacité des avions de chasse, des missiles, et autres tentatives de repérages radars pour les abattre, en vain !
      Le constat doit-être établi sur l’évidence d’un échec global et de ces faits cogité sur la suite à donner.
      Le nier serait-il un recours profitable !!

      1. C’est justement parce qu’ils ont été repérés visuellement que je me suis étonné de l’absence d’Awacs en vol.

      2. de quel type de drones s’agit-il, de quelle taille ? les petits drones commerciaux sont si petits, lents, de surface radar et de signature thermique si faible et volent potentiellement si bas qu’il n’est pas surprenant qu’ils ne soient pas détectés. Même des appareils de quelques mètres pourraient être quasi invisibles aux AWACS conçus pour détecter d’autres classes d’aéronefs, genre gros machins qui volent vite.

        1. Salut Debunker , tu as très probablement donné la bonne explication .

  4. Et peut être que les drones nord corées sont des technologie iranienne.
    Les iraniens ne sont pas à la hauteur?.

    1. Et les nords coreens ? Ils ne sont pas à la hauteur ? Seul un peuple musulman peu en etre a la hauteur ?

      Encore a vouloir recuperer les lauriers de ce que font les autres. Decidement, tu ne sais faire que ca, usurper, piller, razier.
      Chacun de tes commentaires n’est qu’une vuglaire manipulation de propagande.

      1. @Guignol Ne sous estime pas les iraniens, ils ont accomplis beaucoup d’exploit militaire à travers les siècles pendant que les français s’enfiler entre eux comme des pédales ou s’attaquer à des negros sans défense

    2. Tous les indices vont vers un transfert de drones kamikazes selon le schéma suivant:

      Chine ——>Corée du Nord——->Iran——>Russie

      C’est rare que je délivre ça ici car le site est géré à temps libre. J’ai aussi une activité où je dois deviner l’avenir en échange d’une rémunération.

      1. Feu ma grand mère faisait cela aussi, voyante cartomancienne.
        C’est une noble profession Strategika; mais bien difficile en ces temps troublés et incertains.
        Bonne chance à vous.

        1. Vous confondez cartomancien avec futurologue (collègue de Jacques Attali) ou plus sérieusement analyste stratégique chez McKinsey.

      2. Strategika51
        Réfléchissez un peu !!
        Pourquoi la Corée du Nord aurait-elle attendu l’apparition, la démonstration, les résultats époustouflant qu’ont réalisés les Géran-2
        -Shahed-136 de conception 100% iranienne sur différents champs de guerres russes, yéménites …. pour envoyer leurs Géran-2 espionner les bases militaires yankees et pas seulement en Corée du Sud ?
        Tout simplement parce que , comme la Russie la Chine, l’Algérie, la Corée du Nord, L’inde et d’autres pays ont sans le moindre orgueil ont jetés leurs dévolu notamment sur ce drones et d’autres aussi redoutables en furtivités et prix de revient.
        Les résultats probants grâce aux Geran-2 et pas uniquement, ont permis d’inversés inexorablement le cour des guerres sur les champs de batailles.
        Nier la vérité vous discréditera aujourd’hui et davantage demain.
        Aussi il y a les multiples conceptions de missiles Iraniens qui entre en ligne de compte qui en parallèle des drones Iraniens rendent inopérants la DCA de l’OTAN.
        Elle se fait tout simplement dégommer.
        Les vidéos, les témoignages, les aveux mêmes des adversaires de la Russie….
        L’Iran est arrivé à un niveau technologique sur les armements que tous les pays se remettent en question pour voir comment y faire face.
        Même Élon Musk n’y croit plus !!

  5. Drôlissime les drones n’ont pas été détectes par les yankees!!!

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :