Actualités Afrique Afrique du Nord Afrique occidentale Afrique subsaharienne Ain Ouessara Algérie Chaos Conflits Nord Mali réacteur nucléaire rébellion touaregue Sahara Sahel Salafisme Terrorisme

Exclusif: Le MUJAO veut s’attaquer au réacteur nucléaire de Ain Ouessara en Algérie

Rien ne va plus pour l’Algérie qui se retrouve confronté à la veille du cinquantenaire de son indépendance au terrorisme international. D’après nos sources, une réunion s’est tenue hier 30 juin 2012 au niveau de la localité de Gossi, près de Gao entre des Chefs  du groupe terroriste MUJAO (Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest) et des factions de l’AQMI (Al-Qaida au Maghreb Islamique) avec pour ordre du jour, la guerre totale contre le MNLA et la poursuite d’une campagne de terreur visant des objectifs à forte portée symbolique à l’intérieur du territoire algérien.

Ainsi, nos sources affirment que parmi les propositions avancées par des Chefs du MUJAO lors de cette réunion, la multiplication d’attaques à la voiture piégée dans certaines villes du sud algérien avec une focalisation sur les Wilayas de Ouargla et de Tindouf. En tout état de cause, Le MUJAO semble chercher des moyens de perturber les festivités du cinquantième anniversaire de l’indépendance algérienne.

Cependant, nos sources au Nord-Mali nous ont révélé que le MUJAO prépare de manière active un attentat-suicide d’envergure

Exclusif: Le MUJAO veut s'attaquer au réacteur nucléaire de Ain Ouessara en Algérie 1
Les terroristes du MUJAO poussent l’audace jusqu’à envisager des actions terroristes contre le réacteur nucléaire d’Essalam à Ain Ouessara

contre le réacteur nucléaire de Ain Ouessara, dans la Wilaya de Djelfa, à 200 Km au sud d’Alger.  Des émissaire du groupe terroriste sont en Algérie pour établir des contacts et sonder le terrain. On parle d’un camion semi-remorque piégé emportant une très grande quantité d’explosif dont la puissance pourrait affecter un large périmètre, contournant ainsi les barrages de contrôle et de sécurité aux alentours du site visé.

En outre, parmi la série de recommandations faites au cours de cette réunion, une attaque de la ville de Tindouf située au sud-ouest de l’Algérie à travers “une franchise locale” puisque les éléments du MUJAO prétendent qu’ils ont réussi à y faire infiltrer des maures aqcuis à leur cause à cet effet.

Indubitablement, l’Algérie n’a plus le choix du dialogue avec une organisation terroriste dont le seul objectif se restreint à des actes de terreur. Le destin veut que 50 ans après une indépendance chèrement aqcuise, ce pays entame sa première opération militaire à l’extérieur (Opex) contre le terrorisme islamiste financé et armé par des pays tiers.

Des observateurs ont avancé diverses thèses pour tenter d’expliquer l’irrésolution d’Alger devant l’éventualité d’une intervention au Nord-Mali contre les groupes terroristes. Certains y ont décelé une sorte de piège. Toutefois, le piège en serait un s’il y aurait un engagement militaire massif entraînant des dépenses inconsidérées dans ce tonneau des Danaïdes qu’est le Nord-Mali. Mais pas si l’Algérie y ménerait une série de raids aériens tactiques en soutien à différentes petites unités des pays du Champ (Mali-Niger-Mauritanie) auxquels pourront se joindre d’autres unités de la Cédéao.  Car, maintenant que la MUJAO parle de punir l’Algérie, le doute n’est plus permis pour l’état-major algérien. Il faut frapper l’hydre dans son sanctuaire et l’éliminer définitivement pour empêcher une quelqconque exploitation par des pays tiers.  D’un point de vue purement tactique, frapper le MUJAO  à l’extérieur serait une occasion rare pour l’Algérie de tester  ses capacités de projection immédiate et  éprouver ses structures de commandement, de communications et de contrôle dans un milieu hostile et un environnement aussi volatile que difficile. De plus, cela permettra de rappeler aux galonnés qui prennent des étoiles par ancienneté que ces étoiles se méritent sur un champ de bataille. Chose qu’on a trop tendance à oublier à Alger.

Les américains qui suivent de très près à travers des drones et des avions de reconnaissance (dont une partie est basée au Hub de Ouagadougou) la situation au Nord Mali ont mis en garde contre une intervention militaire en estimant qu’il s’agit d’une entreprise très lourde pour la Cédéao, qui devrait être préparée soigneusement et disposer de ressources en conséquence. De son côté, Paris tente d’agir à travers la Côte d’Ivoire, qui préside actuellement la Cédéao.

Par ailleurs, la destruction de Mausolées musulmans dans la ville historique de Tombouctou par le groupe salafiste d’Ançar Eddine a provoqué une vague d’indignation. Ainsi le Maroc en a appelé à une action urgente de la communauté internationale afin d’arrêter ce massacre culturel. La situation semble claire. Le Nord-Mali doit être débarassé de ces hordes dont l’objectif est de transformer cette zone en une sorte d’Afghanistan ou de Somalie, situation propice aux interventions étrangères de certaines puissances dont le seul objectif est de s’accaparer des richesses minières et énergétique de la région.

Publicités



');

3 Replies to “Exclusif: Le MUJAO veut s’attaquer au réacteur nucléaire de Ain Ouessara en Algérie

  1. J averti les bites les pneu et les serpillieres que vous croyer nous faire peur c est vous qui aller avoir très peur car quand il vont lancer l opération punition contre les groupe aqmi il y aura aucun prisonniers il aura aucun endroits sur terre pour vous cacher bande de nègres ont vous traînera avec des chaines au pied devant des million d algérien qui vous jeter à des pierres sur vos gueules et des crachats si c est ce que veux mujao alors je dit a tout les soldats de l armée algeriennes pas de prisonniers et surtout torturer le pour au il parle et puis une balle dans la tête et laisser le pourrir dans le désert au soleil pendant l éternité

  2. Bonsoir si le mujao veut la guerre a mon avis il faudrait qui évite car sera le pire désastre pour les terroriste malien et aqmi car l armée algérienne lance une offensif terrestre de plus de 1500 chars de combat il y aura aucun prisonnier

  3. Exclusif: Le MUJAO veut s’attaquer au réacteur nucléaire de Ain Ouessara en Algérie Strategika 51 publie subtilement ses pages, donc je suis certain que chacun d’entre vous le concédera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.