Actualités Armement aviation turque Chaos Conflits crise syrienne cyberguerre Défense Géopolitique du gaz Géostratégie Intelligence RF-4 Shilka tension Terrorisme Turquie USA Wall Street Journal ZSU-23

L’avion turc abattu par la Syrie avait violé son espace aérien

Selon une source du renseignement US cité par le Wall Street Journal du 29 juin 2012, l’avion de combat turc abattu par la DCA syrienne le 22 juin dernier évoluait à l’intérieur de l’espace aérien syrien. La version américaine confirme non seulement les affirmations du Gouvernement syrien mais conforte la thèse d’une provocation délibérée de la part de la Turquie afin de sonder l’état réel des défenses syriennes.

Dès le 22 juin, Strategika 51 a rapporté sans employer le conditionnel que le RF-4 E Phantom II turc abattu par la DCA syrienne l’a été au dessus du littoral syrien et à l’intérieur de l’espace aérien syrien. De plus, nous avons dès le début émis l’hypothèse, fort plausible au demeurant, que l’objectif des avions turcs étaient de sonder les défenses antiaériennes de la Syrie.

Par contre, il semble que le système d’arme utilisé par l’armée syrienne soit un système autopropulsé  ZSU-23-4 M Shilka amélioré et non pas un Pantsir S-1 comme précédemment avancé.  le char était positionné sur une élévation côtière non loin d’une plage en aval.

Un système autopropulsé ZSU-23-4 de l’armée syrienne en milieu urbain. Photo prise par des partisans de l’opposition syrienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous n’avons aucune information sur le sort des deux pilotes turcs, le capitaine Gorkhan et le Lieutenant Askoy,  portés disparus en mer depuis le 22 juin.

Par ailleurs, des hélicoptères de combat syriens ont été aperçus à 6 kilomètres des frontières turques adjacentes de la province de Hatay. Le commandement sud de l’armée turque a dépêché des avions de combat de type F-16 de première ligne et placé des batteries de DCA en différents endroits de la frontière.  La situation demeure explosive à la frontière entre les deux pays avec l’arrivée de renforts des deux côtés.

 

 

 

Publicités



');

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.