Des submersibles russes continuent de tester les défenses de pays membres de l’Alliance de l’Atlantique Nord (Otan)

Au moins deux sous-marins russes ont pénétré à plusieurs reprises à l’intérieur des eaux territoriales de la Suède au cours des six derniers mois. La présence de sous-marins russes au large des eaux suédoise est devenue une véritable obssession à Stockholm.

Un autre sous-marin russe a croisé au large du golfe de Gascogne (France) tandis qu’un autre ne cessait d’approcher les côtes d’Ecosse. Un média français a rapporté que la marine française avait réussi à détecter et à suivre le submersible sans que cette information soit confirmée ou infirmée par le ministère de la défense à Paris.

Des submersibles russes croisent régulièrement au large de la Grèce et de la Crète.

Passé sous silence, des submersibles russes ont croisé au large des côtes libyennes, italiennes et espagnoles sans être détectés.

Une autre partie se joue en Atlantique Nord où submersibles US et russes continuent de jouer à une étrange partie de cache-cache.

Dans le Pacifique, les choses se compliquent davantage par l’activité croissante des submersibles chinois dont le champ d’action approche du détroit de Béring, un haut lieu de joutes entre sous-marins nucléaires américains et russes.

Jeux de sous-marins
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

3 commentaires sur “Jeux de sous-marins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.