Actualités Alep armée syrienne ASL Chaos Conflits cyberguerre Géopolitique du gaz Géostratégie Golan Guerre asymétrique Guerre de basse intensité Guerre mondiale Laser OM Printemps arabe Projet du Grand Moyen-Orient Réseaux Russie Terrorisme Théories du Complot Turquie Urgent

Syrie: des unités de l’armée syrienne pénètrent pour la seconde fois au Golan

Nota: les informations reçues en ce moment même de l’intérieur de la Syrie n’ont pu être confirmées. Nous les publions telles qu’elles nous sont parvenues.

Alors que des unités spéciales syriennes spécialisées en guérilla urbaine continuaient à progresser dans les quartiers Sud d’Alep selon un axe Ouest-est, d’autres unités de l’armée syrienne parvenaient à repousser des tentatives d’incursion simultanées de combattants syriens et étrangers en provenance de la Turquie, du Liban, de Jordanie et d’Irak. A Alep, des combattants venus de plusieurs pays, mieux armés avec des fusils d’assaut Steyr AUG, FN FAL, M-4 que les combattants de l’ASL ne disposant que de variantes du fusil d’assaut Kalashnikov, ont été éliminés par les forces spéciales syriennes auxquelles l’état-major a ordonné de ne pas faire de quartier pour les “terroristes”. Des centaines de combattants libyens s’étaient retranchés dans le quartier Salaheddine et font face au feu nourri des hélicoptères de l’armée syrienne.

Un accrochage a opposé avant-hier des gardes-frontières syriens à des militaires jordaniens tentant de sécuriser le retrait d’éléments de l’armée syrienne libre (ASL) vers la Jordanie. Cet accrochage très violent aurait fait un mort et des dizaines de blessés parmi les insurgés. La Jordanie vient d’ouvrir le premier camp destinés à accueillir des réfugiés syriens.

Cependant, l’information la plus importante et que malheureusement nous n’avons pu confirmer jusqu’ici se rapporte à une incursion d’une unité spéciale syrienne à l’intérieur de la zone démilitarisée du plateau du Golan. D’après ces informations, des soldats syriens ont pénétré près du village de Jubatha Al-Khachab et ont attaqué un campement de l’ASL situé à l’intérieur de la zone démilitarisée. Ce camp disposerait d’un dispositif d’alerte électronique le reliant à des unités de Golanis, les unités d’élite de l’armée israélienne. Les militaires syriens ayant participé à l’attaque du camp affirment qu’ils ont enregistré des dizaines de cas de cécité parmi leurs rangs dus à l’usage par les rebelles ou l’armée israélienne de lasers de combat aveuglants. Des témoignages évoquent également la découverte d’une centaine de grenades contenant du gaz Ypérite à l’intérieur du camp déserté par les rebelles qui se sont repliés à l’intérieur de la frontière israélienne.

A Dir Ezzor, l’armée syrienne a pourchassé un important groupe rebelle tandis qu’au Nord, les confins frontaliers avec la Turquie enregistrent des combats meurtriers où la présence d’éléments des forces spéciales turques devient de plus en plus évidente.

A l’heure où nous écrivons, l’armée syrienne-qui ne serait pas seule-poursuit ses opérations aux quatre coins du pays. A Alep où les combats se concentrent au sud, la situation parait maîtrisée ou du moins sous contrôle malgré l’étroitesse des ruelles de la vieille ville dans laquelle restent retranchés des combattants étrangers. Selon des informations, la CIA ainsi que les renseignements de plusieurs pays européens et arabes ont ordonné à leurs agents de liaison auprès des rebelles de fuir les zones de combat.

En Turquie, l’opposition turque est convaincue de la chute du premier ministre Erdögan et son parti l’AKP, issus de la confrérie internationale secrète des Frères musulmans, après les désastres de sa politique brouillonne en Syrie.

Enfin, d’après des médias moyen-orientaux, trois navires de guerre de la marine chinoise viennent de traverser le canal de Suez en direction de la Méditerranée orientale.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.