Afghanistan Afrique du Nord AlQaida asile politique Ennahda Europe Géopolitique gouvernement tunisien Intelligence Religions Renseignement Salafisme Terrorism Terrorisme

La Tunisie prête à accorder l’asile politique à un agent du MI5 britannique

Selon un des dirigeants du mouvement salafiste armé en Jordanie, répondant au nom de Abou Mohamed Ettahaoui, le gouvernement tunisien aurait accordé l’asile politique au prédicateur londonien d’origine jordanienne  Omar Mahmoud Othmane Abou Omar, plus connu sous le nom de Abou Qotada, un agent provocateur du MI5 , ayant eu quelques rôles à jouer dans des opérations d’infiltration et de manipulation de la nébuleuse islamiste établie en Angleterre et ses relais dans au moins dix pays arabes et musulmans.

L’ancien vétéran de la guerre contre les soviétiques en Afghanistan est devenu un agent patenté du MI5 britannique pour la sainte cause des intérêts financiers de la City!

Se présentant comme un vétéran de la guerre d’Afghanistan où il aurait été grièvement blessé, cet agent patenté et souvent prébendé du MI5 britannique n’a jamais caché ses liens avec les services de renseignements de sa majesté.

Cependant, les autorités britanniques auraient décliné l’offre tunisienne, insistant sur son extradition en Jordanie, son pays d’origine. Des sources assez bien au fait du dossier affirment que le refus de Londres de l’offre tunisienne est en rapport avec des garanties offerte à Abou Qotada bien avant son arrestation dans le cadre d’une mise à l’écart des médias.  Le faux prédicateur est devenu en effet inutile pour Londres depuis la récupération d’Al-Qaida en tant qu’allié alors qu’elle a servi des années durant de prétexte et de justification de la “guerre sans fin contre la terreur”, un concept qui a montré ses limites et provoqué une crise financière alors qu’il était censé apporter plus de capitaux aux grands groupes industriels et financiers anglo-saxons.

Abou Qotada a également servi la propagande européenne visant à créer des sentiments dits “islamophobes” au sein des sociétés européennes. Non sans un certain succès. La promotion de l’islamophobie à l’intérieur des pays européens s’est accompagnée d’une exploitation inédite du terrorisme islamiste à l’extérieur pour l’achèvement d’objectifs géostratégiques comme l’ont démontré les campagnes de changements de régime dans certains pays arabes rétifs au nouvel ordre mondial.

Publicités



');

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.