Israeli jets ‘hit Syrian anti-aircraft battery’ after alleged attack https://www.rt.com/news/406818-israeli-warplanes-hit-syria-battery/

Israeli jets ‘hit Syrian anti-aircraft battery’ after alleged attack
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

11 commentaires sur “Israeli jets ‘hit Syrian anti-aircraft battery’ after alleged attack

  1. @strategika51
    Il semble que le premier F-35 abattu soit israèlien. C’est à présent presque certain.
    https://southfront.org/israel-hiding-state-art-f-35-warplane-hit-syrian-s-200-missile-reports/

    l’affaire d’un JSF heurté par un volatile ne convainc meme pas celui qui le dit. Faut arretter de prendre les gens pour des cons!

    Mon petit doigt me dit que c’est l’oeuvre du redoutable SA-22 Greyhound, alias Panstir. Et puis les 4 bombes larguées sur une batterie….Relevent réelement du fantasme hollywoodien. En fait ils ont du tirer des missiles anti radar qui n’a touché probablement que des objectifs insignants.
    C’est la nouvelle de l’année! Les américains ont perdu la suprematie des airs, c’est à présent certain.
    Des indices Strategika ? Confirmation ?
    Je suis presque sur que c’est le SA-22
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c2/Pantsir-S1_Weapon_System_with_radar_antenna.jpg
    Il est specialement equipé pour abattre les avions furtifs avec ses redoutables capteurs de detection passifs, qui fait qu’il peut reperer un avion ennemi, sans que celui ci ne s’en aperçoive.

    1. “C’est la nouvelle de l’année!”

      C’est clair !
      Et même plus, tu dis que c’est l’œuvre du Panstir S1, mais est ce le cas ?
      Toutes les sources citent le S200. Le S200 peut il piloter le SA22.

      Il me semble que non ?
      Les S300 et S400 oui par contre.
      Et si la batterie Panstir était pilotée par un système S300 ou S400, y avait il du contingent Russe à la manœuvre ?
      Ou bien était il autonome et utilisait il uniquement ses propres radars ?

      Apparemment l’avion est rentré au bercail. Donc “faiblement” impacté.
      Quels sont les dégâts causés par un missile de S200 sur un avion ?

      Le Jet de retour au bercail n’aurait il pas reçut “que du plomb” dans l’aile ? Plombs de 30mm ?

      En tout cas, juste la phrase : “Thus, according to the Israeli version, the warplane reportedly became no longer operation after a bird collision despite the fact that the F-35 earlier passed the bird strike sertification with great result.” de l’article est à se tordre !

      1. ….c’est l’œuvre du Panstir S1, mais est ce le cas ?
        On en reparlera aprés. On attend confirmation de Strategika, ça ne devrait plus tarder.

        Apparemment l’avion est rentré au bercail. Donc faiblement impacté…..
        Comme on en avait causé assez recemment, ne prete pas attention aux communiqués officiels, c’est que des bobards. Tant que t’as pas vus de tes propres yeux, faut pas croire.
        Les communiqués des syriens, russes, israèliens, US, etc….bref tous les belligerants n’ont aucune valeurs informatives.
        On attend confirmation de notre ami Strategika. A plus tard.

      2. Je te laisse ce lien qui je pense tu connais déja.
        https://en.wikipedia.org/wiki/Pantsir-S1
        En français malheureusement c’est comme toutjours baclé. Le SA-22 est équipé de système de detections passifs, qui lui permet de detecter n’importe quel aéronef furtif où non, pour peu que le relief du terrain le lui permet. Comme tu les sais, et c’est pas un scoop, la terre est ronde, et donc les radars et systèmes optroniques terrestres sont limités par la géographie environnate.
        Quand un avion vole à plus de 10.000 metres d’altitude, il y a comme tu le devines frottement sur l’air. Et donc, comme tu as fait de la physique, et de la mécanique du solide -avec ces barbares equations qui souvent ne servent à rien 🙂 -tu sais que dans tout frotement il y a obligatoirement emission de chaleur. La temperature ambiante à 10.000 metres d’alitude est largement inférieur à zero -je ne me souviens plus exactement combien, mais tu peux trouver tous ces paliers sur Internet- or le frottement fait monter la température des extremités de l’avion -F-22, ,F-35, SU-50, J-20, et J-31 – le cone, les ailes, les entrées d’airs.
        Comme tu peux le voir sur ce schhema
        https://pbs.twimg.com/media/DMWYNTaX4AAVf8y.jpg
        Plus la vitesse, et l’altitude sont elevées, plus l’echaufement sera elevé. Je pense que jusqu’à présent tu me suis, c’est simplement de la physique, en fait c’est rien de plus que de la mécanique du solide. Reprends tes cours de premiere et deuxième année de fac -ça te rappellera de bons souvenirs… 😉 -. Contre ce problème les concepteurs des avions ne peuvent pas grand chose.
        Tel est le role qui incombe aux capteurs IRST qui équipe les avions tels que les Sukhoi et Migs, mais aussi la DCA moderne comme le SA-22, SA-17, SA-19, SA-10, et SA-21, aliais S-300, et S-400.
        Ainsi l’avion est detecté sans meme qu’il s’en aperçoive, meme en éteignant ses radars, RWR, radio etc….
        Et je pense que si le F-35 israelien a été touché voir abattu, c’est sans doute l’oeuvre du SA-22. Les S-300 et S-400 sont sous étroits controle russe.
        C’est la raison pour laquelle les avions occidentaux restent loin de la portée de ce genre de DCA, qu’ils savent extremeent dangeureuse. Ils attaquent ainsi principalement aux missiles avec une efficacité dérisoire.

        1. Ok pour les moyens de détections. Ca j’ai les bases pour comprendre, effectivement…

          D’où ma question : “Ou bien était il autonome et utilisait il uniquement ses propres radars ?” à laquelle tu as répondu.
          Et je t’en remercie…

          On peut donc en déduire que les avions ont été repérés et ciblés à moins de 50km…

          Et quand je disais “faiblement impacté”, c’était dans le sens qu’il a pu rentrer à la base. Sans cela, nous aurions eu droit à bon nombre d’images des débris de l’appareil sur les réseaux d’information. Voir, du pilote capturé…
          Bref, si il y a eu avion touché, ce qui semble être le cas car le discours des “2 camps” va dans ce sens, il ne c’est crashé ni au Liban, ni en Syrie. J’y ai donc appliqué le terme “faiblement impacté”, sans doute mal choisis. Toujours est il que l’appareil est “reportedly became no longer operation” à cause d’un piaf !
          Ca m’a fait rire toute la journée cette histoire de piaf !

          (Au début des années 2000, j’ai fais des stages pour mes études chez un fabricant de moteur d’avion… Et on balançait des poulets congelés dans les bancs d’essais pour valider que les réacteurs tiendraient le coup. Plus tard, pour un fabricant auto on validait les par-brises en y balançant des poids définis à des vitesses définis… J’ai du mal à croire que les US aient développé un super avion furtif multi-rôles, tout ca tout ca, sans avoir validé qu’un piaf ne cause des avaries rendant l’appareil inapte aux opérations…)

          1. Pour un volatile de deux ou trois kilos (au prix du poulet), c’est un coup très dur car les dommage sur l’appareil doivent s’élever à des centaines de milliers d’euro au minimum.

  2. Bonjour Foxhound,

    Si j’ai bien tout compris, une batterie de S200 Syrienne à tiré un missile sur un avion “espion” Israélien qui passait par là.
    En représailles, l’avions à détruit la batterie S200…
    Le tout avec l’accord des Russes.

    Il nous manque la chronologie exacte pour en tirer des conclusions, je pense.

    Concernant l’accord des Russes envers l’IDF pour aller se délester des quelques Kg d’explosif sur un pays tierce, dites moi si ma déduction-conclusion est la bonne ou non, mais j’ai la vague impression qu’a chaque fois que l’IDF pilonne, c’est sur des convois à destination du Hezbollah ?

    Et une autre question, pour comprendre, si j’ai bien compris les S300 et S400 sont pilotés par un contingent Russe.
    Quand est il des S200 ?
    Si un S200 tire un missile sur l’IDF, qui à l’accord des Russes pour passer là, la réponse à cette question à son importance je trouve…

    ” Quelle est la contrepartie ? Kirkouk pour les iraniens et russes ?”
    Effectivement, ca dessine dans ce sens…

    Benjman.

    1. Si j’ai bien tout compris, une batterie de S200 Syrienne à tiré un missile sur un avion « espion » Israélien qui passait par là.
      Absolument!
      C’est du moins la version officielle qu’on donne à la populace. Quand au S-200, où SA-5 Gammon tiré sur des avions ? Mmmm ça me semble de l’arnaque.

      On y reviendra plus tard si tu veux bien.

  3. On le voit l’ “allié” russe un peu trop “bienveillant” vis à vis d’Israèl, c’est le moins qu’on puisse dire. Voyez ce lien :
    http://tass.com/defense/970914
    En gros Israèl a demandé l’autorisation de l’armée russe, qui a accepté. Qu’ont ils bombardé ? On ne le saura jamais. Sans doute des objectifs pas trés importants, néanmoins ils bombardent et en plus avec la complicité des russes. Quelle est la contrepartie ? Kirkouk pour les iraniens et russes ?

    Imaginons maintenant l’Iran faire la meme chose sur l’Arabie Séoudite, et en particuliers Ryadh. Question : Que feront les leaders russes ? Attaqueront-ils l’Iran ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.