US Seeks Hypersonic Weapons as China Zooms Ahead

https://sputniknews.com/military/201802161061743069-us-hypersonic-weapon-china-zoom/

US Seeks Hypersonic Weapons as China Zooms Ahead
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

3 commentaires sur “US Seeks Hypersonic Weapons as China Zooms Ahead

  1. TRADUCTION :
    Les États-Unis recherchent des armes hypersoniques alors que la Chine se rapproche
    Renseignement militaire
    22h00 le 16 février 201 Obtenir une URL courte
    7 27 2

    Les États-Unis sont confrontés à une menace émergente sous la forme d’armes hypersoniques, ce qui a amené les États-Unis à développer leurs propres capacités hypersoniques défensives et offensives.

    “Le développement d’armes hypersoniques de la Chine dépasse le nôtre”, a déclaré l’amiral Harry Harris, chef du Commandement Pacifique des États-Unis, au Congrès mercredi.
    “Nous sommes en retard”, a déclaré Harris, faisant écho aux récents commentaires du général américain Paul Selva selon lesquels les Etats-Unis ont “perdu notre avantage technique en hypersonique” à Pékin et à Moscou, dont les programmes ont accéléré à la vitesse de l’éclair.

    L’armée doit s’attaquer à la disparité croissante «de la manière la plus agressive», selon Harris, «afin de nous assurer que nous avons les capacités de nous défendre à la fois contre les armes hypersoniques chinoises et de développer nos propres armes hypersoniques offensives».

    Les armes hypersoniques peuvent voyager à des vitesses extrêmement élevées – jusqu’à cinq fois la vitesse du son, soit presque deux fois la vitesse de n’importe quel avion militaire existant – et échapper ainsi aux systèmes de défense antimissile. Les armes conventionnelles ou les armes nucléaires pourraient théoriquement être attachées à un missile hypersonique, deux perspectives horrifiantes, mais l’énergie cinétique brute du projectile se déplaçant si vite est suffisante pour provoquer une grande destruction tout seul en frappant la cible.
    Les responsables de l’US Air Force ont déclaré que, selon le système de guidage d’une arme hypersonique, une telle arme pourrait détruire des navires, des bâtiments, des systèmes de défense aérienne, des drones ou des avions ennemis.

    Le Warrior Maven a rapporté mercredi que l’Agence américaine de défense antimissile serait à la recherche de capteurs plus avancés pour surveiller les menaces. Le nouveau logiciel recherché par l’agence “pourrait avoir une certaine capacité à suivre les systèmes hypersoniques”, a déclaré le directeur des opérations de MDA, Gary Pennett, ajoutant que “cette menace en constante évolution exige un réseau de capteurs spatiaux persistant et présent.

    En 2017, le vice-ministre russe de la Défense, Yuriy Borisov, a déclaré que le développement et la fourniture d’armes hypersoniques aux forces armées russes étaient l’un des programmes les plus prioritaires de la révision des armements de 2018 à 2025.

    La Chine a navigué avec son propre programme hypersonique. L’Armée populaire de Libération a effectué deux tests de véhicule hypersonique en novembre dernier, ont indiqué des responsables du renseignement américain dans un rapport partagé avec le diplomate.

  2. ‘We’re falling behind,’ Harris said, …
    C’est à perdre la tête! Surtout quand on sait qu’ entre 1995 et 2010 c’est au moins 10.000 milliards $ qui ont été dans les caisses du complexe militaro industriel. De cet argent ils en ont fait quoi ?
    Es ce qu’on nous dit pas tous les jours que la gestion du privé est meilleur que celle du secteur public ?
    Service Public toujours deficitaire, en greve, adminstré par des faineants qui ne pensent qu’à revendiquer ?
    Or tout ce poignon est parti chez Lockheed Martin, Raytheon, Boeing,etc…Des privés, et on apprend 20 ans plus tard que grace aux secteur privé l’Amérique est en retard presque partout. Russie et Chine c’est pour l’instant exclusivement le secteur public qui fait la défense.

    Pour rappel en 1999 le budget militaire de la Russie c’était 6 milliards $
    celui de la Chine 20 milliards $, et celui des Etats Unis officiellement envrion 200, mais dans les faits c’était au moins 400 milliards $. A l’époque j’étais persuadé que les Etats Unis avaient des armes hypersoniques, et depuis un bail. Or qu’ont fait les sociétés privées de toutes ces ressources ? Ceux qui sont entrain de charcuter les services publics feraient bien de se poser la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.