Les opérations de guerre psychologique visant les populations de pays d’Europe occidentale reprennent.

Dans les médias dominants, la vraie fausse affaire Skripal et les mensonges flagrants de la  guerre en Syrie sont passés en second plan sinon totalement éclipsés pour laisser la place au foot et à une étrange manipulation dans la manipulation de la manipulation concernant un nouvel anti-sémitisme européen d’essence islamiste.

Le roi est nu et l’opinion occidentale n’adhère plus aux mensonges de plus en plus grossiers des pseudo-élites de l’argent. L’appareil de propagande, à bout de souffle, invente une nouvelle diversion en tendant à assimilier l’opposition à l’idéologie du sionisme ou à aux politiques des gouvernements israéliens à de l’anti-sémitisme en lui imputant une origine dans l’islam des banlieues des métropoles européennes.

En bref, après avoir accusé l’extrême-Droite, le Catholicisme et la Gauche radicale d’antisémitisme, on découvre un nouvel bouc émissaire utile en l’Islam. On peut pas avoir raison seul contre tous. Ou si. Nietzsche se serait retourné dans sa tombe deux fois de suite. Son übermensch est un zélote extrémiste et arriviste de la plus basse extraction!

D’un coup, on invente une cause et on monte une partie de l’opinion, traditionnellement réfractaire aux élites “mondialistes” contre un bouc émissaire universel et mal perçu pour bon nombre de raisons. La propagande peut mieux faire mais il faut parer au plus pressé.

Diviser pour régner. Le mouvement est fin mais manque de subtilité.

La politique est l’art du possible. Les gouvernements occidentaux ferment les yeux lorsque Israël utilise des bombes au phosphore blanc ou d’autres armes chimiques contre des populations civiles vivant dans un milieu urbain dense comme à Gaza ou Liban; aucune capitale des pays de l’honorable communauté internationale n’ose un semblant de condamnation du bout des lèvres lorsque des snipers israéliens ouvrent le feu sur des enfants manifestant dans les limites d’un enclos entourés de fils de barbelés et de barrières électrifiés. Aucun gouvernement nord-américain, européen ou arabe n’a eu le courage de condamner les bombardements saoudiens au Yémen.

En Syrie, des groupes armés ont monté de toutes pièces, avec l’aide de leurs généreux sponsors étrangers, une mise en scène d’une attaque chimique et c’est l’honneur de la communauté internationale qui est bafoué, exigeant un lancer urgent de plus de 110 missiles de croisière sur un gouvernement en guerre avec le terrorisme depuis sept ans.

Dans ce cas de figure, les Etats-Unis auraient du bombarder leurs propres forces après l’usage d’armes chimiques incapacitantes (et c’est la même substance utilisée contre l’agent russe Skripal et sa fille Yulia en Angleterre) contre des enfants lors du siège de Waco au Texas ou mieux, lancer des centaines de nouveaux, beaux et intelligents missiles sur Israël pour ses violations répétées et flagrantes de dizaines résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unis, la Convention de Genève, le droit international humanitaire et l’usage avéré et documenté d’armes chimiques contre des populations civiles lors de conflits récents.

Manipulation dans la manipulation. Des élites “mondialistes”, c’est-à-dire sionistes car il faut bien être précis d’un point de vue sémantiques, soutenant et exploitant l’islamisme radical pour semer le chaos dans certains pays qui n’adhèrent pas à leurs politiques à l’étranger et nourrir ce que certain appellent l’islamphobie en Europe, en arrivent à incriminer leur propre outil géopolitique. En filigrane, la cible demeure moins l’Islam en tant que dernier obstacle à la pratique de l’usure universelle et à la spéculation de la spéculation qu’une opinion occidentale qui commence à prendre sérieusement conscience de l’ampleur du mensonge.

A la fin, il faut avoir le courage de ses certitudes. La vérité est une. Le mensonge multiple.

 

 

 

 

Manipulation dans la manipulation de la manipulation
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

42 commentaires sur “Manipulation dans la manipulation de la manipulation

  1. “15 ANS DE MAFIA”
    15ansdemafia.wordpress.com
    Un “maître à penser”, qui a contribué à conduire la France dans l’état qu’on lui connaît à dit: “quand on est emmerdé dans une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien”. Ce politique français se trouverait peut-être présent dans toutes les affaires citées dans le livre et blog de “15 ans de mafia”. Jeux de manipulation poussés à l’extrême dans des trafics de drogue, d’enfants, d’organes avec des assassinats bien réels.

  2. En publiant ce “manifeste” de la mafia judéo-sioniste,le journal se fait le relais des talmudistes qui considèrent les goyims comme des moins que rien.Ils (crif et all) ne rêvent que d’une chose :expurger le Coran voie royale pour émasculer les Musulmans!
    Voici un des préceptes du talmud que les youtres tentent de nous appliquer:« Ordre est donné de modifier et de ridiculiser les textes religieux des goyims (non juifs) », Iore Dea 147.5
    Mais entre nous qu’ont de commun les youpins de Cracovie (finkelCROTTE. spinoVAL et natanyahou) avec Abraham ou moise pour s’en revendiquer?

      1. A ce propos, le livre de l’hisorien israélien Shlomo Sand intitulé « Comment le peuple juif fut inventé » est fort instructif ; du reste tous ses autres livres sont intéressants et honnêtes, il est certainement atteint de ce mal obscur appelé « Haine de Soi », ou peut-être seulement il prend son métier au sérieux ? Demandez à qui vous savez, Bartleby garde son avis pour lui-même.

        1. « ou peut-être seulement il prend son métier au sérieux ? » Prière de lire :« ou peut-être prend-t-il seulement son métier au sérieux ? »

      2. oups, le plus important: la conclusion!

        We compared two genetic models for European Jewish ancestry
        depicting a mixed Khazarian–European–Middle
        Eastern and sole Middle Eastern origins. Contemporary
        populations were used as surrogates to the ancient
        Khazars and Judeans, and their relatedness to European
        Jews was compared over a comprehensive set of genetic
        analyses. Our findings support the Khazarian hypothesis depicting
        a large Near Eastern–Caucasus ancestry along with
        Southern European, Middle Eastern, and Eastern European
        ancestries, in agreement with recent studies and oral and
        written traditions. We conclude that the genome of
        European Jews is a tapestry of ancient populations including
        Judaized Khazars, Greco–Roman Jews, Mesopotamian Jews,
        and Judeans and that their population structure was formed
        in the Caucasus and the banks of the Volga with roots
        stretching to Canaan and the banks of the Jordan.

  3. ¨C’est bien la photo de Gérard Depardieu au-dessus du même article sur RI!?

    Ça me surprend beaucoup que Gérard Depardieu soit tombé dans ce piège!

    Il nage “probablement” dans la confusion comme beaucoup d’autres hommes en ce moment!

    Où il ne voit pas le jeu de l’Empire!? Ou il a été instrumenté sans trop le comprendre!?

    Mystère!

    Même s’il est ou était un franc-maçon! Beaucoup ne comprenne pas ce qui se cache derrière ces officines, et ne le sont que symboliquement! Et ne sont franc-maçon que parce que c’est la dernière tendance, mode, à la manière dont est vu et perçu un membre d’un club de golf prestigieux!

    Surprenant!

    1. Depardieu est certainement un type bien au départ mais l’alcool impacte considérablement les capacités cognitives (voir Renaud par exemple)

  4. Le fiasco du bombardement de la Syrie

    par Thierry Meyssan

    Plus le temps passe depuis l’attaque alliée contre la Syrie du 14 avril 2018, et plus les informations disponibles font apparaître l’ampleur du désastre. Si les États-Unis parviennent encore à empêcher les fuites provenant de leurs armées, celles provenant de France sont sans appel. Washington, Paris et Londres ont certes montré qu’ils entendaient toujours régir le monde, mais aussi qu’ils n’en ont plus les moyens.

    Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 24 avril 2018

    Pour en savoir plus

    http://www.voltairenet.org/article200852.html

  5. Strategika, le petit cosworth manque à l’appel! le hasbara-à-l’insu-de-son-plein-gré ne manifeste pas l’intention de participer au débat sur la manipulation dans la manipulation de la manipulation (compliqué! on dirait la dialectique hégélienne.. pas bon signe).

    faut dire que vous parlez sans équivoque que ce sont bien les réseaux sionistes qui sont à la manoeuvre, alors il la joue discrète!

    tout coincidence entre propagande de l’époque, et les projets géopolitiques au profit de l’entité sioniste, ne serait que délire de conspirationniste!

    il balaye bien l’histoire de la région, la Syrie est depuis longtemps dans le viseur des nord-américains et des sionistes..

    http://www.bibliotecapleyades.net/sociopolitica/esp_sociopol_zion42.htm

    https://web.archive.org/web/20030601225316/http://www.atimes.com/atimes/middle_east/ED04Ak01.html

    d’ailleurs, cosworth, dit le-hasbara-à-l’insu-de-son-plein-gré, n’a pas répondu sur l’autre fil où l’on discutait du 11 septembre 2001, surtout après que vous nous ayez fait part de votre position sur la question! 😉

    on a bien le droit de se moquer des hasbara de temps en temps, non? 🙂

      1. Ou bien peut être encore, ne veut il pas rentrer dans un débat à la con, inutile et dichotomique entre pro palestiniens et pro israéliens, et il a bien raison. 🙂
        Je trouve qu’il a déjà eu le courage d’affirmer ses affinités, et l’emplatrer à la moindre occasion, sans la moindre courtoisie, ne grandit personne et surtout pas les auteurs de ladite agression…

        Strategika51 est un blog de géopolitique avec beaucoup d’intervenants de qualité et une liberté de ton absolue, tant sur les posts de l’auteur que sur les commentaires. Nous devons être conscients de la chance que nous avons de pouvoir rédiger ces lignes.
        Sa richesse vient également du fait des antagonismes latents entre les intervenants, rendant le débat passionné et passionnant, mais discuter avec courtoisie de sujets grave est une façon respectable de friser la noblesse et l’éveil collectif sans totalement se prendre au sérieux… En tout cas, c’est la crèmerie que je défends.
        Pour aller plus loin, à mon sens, prendre parti met des oeillères, et c’est le début de l’obscurantisme.
        Bien à vous tous 🙂

        1. C’est tout à fait le fond de ma pensée et c’est précisément la ligne que je préconise ici.
          Nous avons des intervenants de très haute qualité ici.
          |||>|| Des passionnés, des spécialistes, un candidat aux présidentielles, un dirigeant syndical, des artistes, des militaires, des journalistes muets, des activistes, des blogueurs, des financiers, de simples citoyens du monde et il serait dommage de se chamailler comme sur YouTube (c’est la seule plate-forme que je connaisse)
          Ce espace est totalement libre et dialectique et j’insiste sur la dialectique hegelienne.

          1. on avait une discussion avec cosworth09112001, mais dès que l’on aborde le fond des choses, le coeur du sujet..téléportation!

            étant donné que je dois avoir les oreilles qui chauffent, permettez-moi, Strategika, d’être l’Idiot du Village! 😉

            (c’est le nom du site internet de guillaume de rouville, qui a écrit la démocratie ambigüe, introuvable..)

            pour les lecteurs du monde diplomatique, il est temps d’ouvrir les yeux:
            http://lidiotduvillage.org/2013/12/06/le-monde-diplomatique-en-depot-de-bilan/

            sinon, qui est le candidat à la présidentielle? 🙂

          2. << des journalistes muets >> quand on sait comment ceux qui on fait leur coming out se sont fait rabrouer on comprend qu’ils préfère rester discret .
            sinon, moi aussi j’aimerais bien savoir qui est le candidat à la présidentielle?
            mais je vous prévient si vous me dites MACRON, je me désabonne illico presto !
            il y a tout de même des limite a ce qu’un homme peut tolérer !

  6. La situation s’apparente à une partie d’échecs jouée par des pervers narcissiques ou psychopathes d’un autre ordre :
    1/ Primo, refuser de jouer avec le diable c’est succomber : Cf la France post-Libération puis post -Gaullienne ( je reste indécis sur DE Gaulle mais sans hésitation pour TOUS ses successeurs que j’ai bien connu, vu mon âge ).

    2/ Secondo, jouer dans ce jeu pervers suppose non seulement de se battre pour chaque coup joué, mais en gardant en tête ( arrière pensée ) TOUS les coups suivants possibles : les amis deviendront des ennemis etc… Cela dit, IL FAUT jouer sinon retour au point 1/.

  7. c’est vrai que les occidentaux sont les seuls a manipuler leur opinion, les russes ne le font pas du tout… c’est toujours dommage sur ce site de ne voir qu’une face d’une même pièce…

    1. oh que si, les Russes ont fait de la propagande en 2014, face aux néonazis ukrainiens c’est légitime.

      maintenant tu as ce genre d’élucubration occidentale contre la Russie. hé, il faut bien justifier les milliards de dollars pour les budgets militaires!

      http://www.dedefensa.org/article/la-doctrine-gerasimov-et-la-folie-antirussiste

      La “doctrine Gerasimov” et la folie antirussiste

      Un nouveau poisson d’énorme dimension, du type monstre du Loch Ness, a émergé en marge de l’exercice Zapad 2017, comme une justification d’une grande hauteur stratégique des terreurs extraordinaires engendrées par notre antirussisme absolument hallucinée et fonctionnant mécaniquement, toujours à la même puissance. Ce poisson énorme se nomme “doctrine Gerasimov”, du nom du Général qui commande l’état-major général des forces armées russes et occupe la fonction d’adjoint au ministre de la défense.

      Le texte du journaliste irlandais Bryan MacDonald, ci-dessous, indique le cheminement de ce qui est une complète invention venue semble-t-il d’une lobbyiste courante du système de l’américanisme et de l’appareil de relations publiques en mode-FakeNews qui va avec, Molly McKew… Laquelle est illico qualifiée d’“experte de la Russie”, pour expliquer que ses “travaux” inspirent illico une croisade de l’équipe du Financial Times (FT) de Moscou. Le prestige et le sérieux de cet attribut essentiel du Système en sortiront grandis.

      Le simulacre de l’information ne connaît absolument aucune limite et n’est tenu par aucune règle de vraisemblance, puisqu’il est entièrement construit dans le faux-semblant, à partir d’éléments de base, de matériaux, d’information, d’une logique qui sont eux-mêmes comme autant de faux-semblants. Le “mensonge” (les guillemets sont nécessaires à ce point d’inversion) est tellement complet et si complètement hermétique qu’il n’est plus mensonge puisqu’hors des références d’une réalité désintégrée ; la narrative n’est plus narrative puisque l’univers est, dans n’importe quel cas, reconstruit aux seules dimensions de la narrative devenant ainsi nouvelle réalité…

      Ainsi la “doctrine Gerasimov” apparaît-elle à partir d’un article écrit en 2013 par l’actuel chef de l’armée russe, et présentée implicitement, – il faut savoir lire entre les lignes, bien entendu, – comme une doctrine promise à activer l’invasion russe par des moyens terribles et vicieux de la partie européenne, surtout est-européenne, du bloc-BAO. Il s’agit de la Blitzkrieg postmoderne d’un Guderian-Gerasimov aux ordres d’un Poutine-Hitler, et destinée à activer une Opération Barbarossa à l’envers.

      Cette aventure “éditoriale” suffit à nous confirmer, après nos remarques sur Zapad 2017, que l’antirussisme qui avait semblé culminer avec Russiagate et qui semblait devoir s’apaiser, reste plus vigoureux que jamais. En fait, l’affaire de la “doctrine Gerasimov” est simplement une excroissance un peu plus exotique et sexy d’une dialectique qui est devenue quasiment un réflexe psychologique d’un nomm” Pavlov, exactement comme l’on observe que le ciel est bleu (c’est-à-dire, “lorsqu’on observe que le ciel est bleu alors qu’il est couvert de nuages menaçants et gris sombre”). Il est effectivement remarquable de mesurer combien l’antirussisme avec ses innombrables narrative absolument substantivée par rien de concret, “hors-faits” comme l’on dit “hors-sol” dans les studios chics de la capitale, se trouve désormais dans le langage courant des divers domaines où l’on peut rapprocher la dialectique d’une remarque sur la Russie, ou faire de la Russie l’occasion d’un événement de communication.

      Lorsqu’un commentateur nommé Andrew Exum, qui fut adjoint à l’assistant du secrétaire US à la défense pour la politique au Moyen-Orient fait un article sur le Hezbollah, – on devine dans quel sens, – sur le site spécialisé Defense One, le 18 septembre 2017, il observe en passant, exactement comme on fait référence à une évidence, et tirant argument de cette démarche complètement FakeNews pour contribuer à sa narrative, – que Poutine qu’on décrit si brillant fait aussi des sottises. En effet, il faut mesurer le crédit que le président russe a perdu dans ces USA qui ne demandaient qu’à l’estimer et à l’aimer, en accomplissant cette brillante performance d’espion de manipuler complètement la campagne électorale US… L’affirmation, complètement accessoire pour le propos général, est écrite comme une Vérité d’abord révélée, puis démontrée et prouvée avec une telle certitude qu’il est absolument inutile de chercher la moindre preuve de la chose ; cela, d’autant qu’il n’y en a aucune après plus de douze mois d’enquête.

      « We Americans are forever viewing the strategies of our adversaries through rose-colored lenses. But just like us, our adversaries sometimes do really stupid things. Vladimir Putin, for example, has developed a reputation as a master strategist by successfully meddling in the U.S. elections. But it’s also quite reasonable to ask whether irrevocably poisoning relations with two generations of Americans in the process was actually quite dumb, strategically speaking. »

      Il s’agit vraiment d’un autre univers, qui persiste et ne cesse de signer, et encore signer, une énorme et grossière construction en simulacre absolument fabriquée, sur laquelle on s’appuie comme s’il s’agissait du granit de la vérité pour énoncer des thèses brillantes d’intelligence. Dans cet autre univers où l’on voit, et surtout où l’on écoute l’acteur Morgan Freeman, prenant une sorte de voie dont la tonalité oscille entre celle du sage sorti de la case de l’Oncle Tom et et celle du Dieu tout-puissant en Personne, pour nous déclarer que « Nous sommes en guerre avec la Russie », que « Ce n’est pas un script », que « Nous avons été attaqués » (par la Russie). Ce document-vidéo d’“instruction civique” face au danger russe présente divers spécialistes de l’antirussisme du type-neocon et nous restitue le climat remarquable par sa durabilité et la banalisation de l’hystérie devenant une sorte d’attitude courante, une sorte de sagesse qu’on croirait presque apaisée : l’hystérie comme sagesse, présentée par le visage vénérable et rayonnant de Freeman, marqué des sillons d’une si rude expérience de la vie enfin arrivée à la libération du progressisme-sociétal (et antiraciste) en vogue à Hollywood (“Freeman” le bien-nommé : “homme libre”)… Le déterminisme-narrativiste à ce point nous conduit à déambuler dans un univers hallucinant.

      Alors, bien entendu, l’on se dit que la “doctrine Gerasimov” a toute sa place dans cet univers, dans sa logique, dans sa justesse et dans sa sage et haute intelligence. Il est possible que Freeman ait été payé pour ce qu’il nous dit d’une voix si pleine de conviction, mais il est encore plus possible qu’il ne l’ait pas été, tant cette catégorie sociétale du showbusiness est effectivement devenue, avec la communication rétribuée par le Système en général, le meilleur soutien moral et civique, donc hors de ces basses questions matérielles, des stratèges chargés de mettre en lumière les projets démoniaques de la Russie. L’inculture de la culture américanistes-occidentalistes, l’asservissement volontaire au Grand Mensonge comme référence ontologique, sont tout simplement prodigieux, de Hollywood au Financial Times.

      https://www.rt.com/op-ed/403821-gerasimov-doctrine-military-war-hybrid/

      The problem with the ‘Gerasimov Doctrine’ is that it doesn’t exist

    2. @Marc000 : “c’est toujours dommage sur ce site de ne voir qu’une face d’une même pièce…”

      Il ne faut pas exagérer non plus.
      Dans l’ensemble, les commentaires ne font pas de putin bashing, mais ils ne versent pas non plus dans la propagande pro-russe.

      En restant objectif et en lisant les commentaires, on constate que bon nombre “prennent la défense” du point de vue russe, devant une telle propagande anti-russe, je trouve que cela ne fait pas de mal. Par contre, personne ici ne se fait d’illusion, ni n’attend quoi que ce soit, ni ne voit un messie ou que sais-je encore en la personne de poutin.
      Les critiques des fait russes ne sont pas rares, les mise en doute non plus, etc…

      Évidement, l’occidentalo-bashing fait rage ici, mais il est souvent justifié et de plus, bon nombre de commentateurs sont bien placés pour la critique, subissant quotidiennement le régime de paris…

      1. Le régime de Paris est devenu insupportable !
        Cercle restreint et fermé de la République des copains-copines coquins-coquines ou le mensonge se le dispute à l’envie et à la cupidité.

    3. Ce n’est pas la même pièce ; Les Russes manipulent – et heureusement pour eux – mais sans comparaison possible avec le degré d’ignominie auquel s’adonne le quasi ensemble de la sphère médiatique occidentale ; je ne vais pas te citer des exemples car ils sont trop nombreux depuis la première guerre du golfe jusqu’à la Syrie – en passant par la Yougoslavie puis Serbie et la Libye ; c’est une permanente et éhontée orchestration du mensonge planétaire.
      Si tu veux rendre service à BHL et ses laccolites amuse-toi toujours à jouer au compteur des points et équilibreur la balance de l’ignoble.
      Cette balance ne pourra tout simplement jamais être équilibrée tellement le système médiatique occidental est criminellement partial.
      Strategika est un média partisan mais juste ; marginal et anecdotique par rapport à l’empire du mensonge qui se trouve en face.
      Personne ne t’emmerde dans ton bus quand tu lis ton Libé ; alors fous-moi la paix avec tes observations du juge en plastique.
      J’aime Strategika car il me permet d’obtenir des informations véridiques mais complétement occultées par l’empire du mensonge.
      Heureusement que le net existe car sinon c’est 1984 de Georges Orwell imposé à l’ensemble de la population mondiale.

    4. Tout le monde le fait. Les russes le font mais voyez vous, leurs moyens sont très dérisoires face au rouleau compresseur de l’autre camp-si l’on peut s’exprimer ainsi.
      Une précision s’impose.
      Quand on incrimine les “occidentaux” il ne s’agit pas des populations ou même des États-nation, ces derniers ne sont plus souverains depuis longtemps mais des milieux transnationaux ayant pris le contrôle des moyens de production et ayant une influence considérable sur l’outil militaire et industriel via le système financier.
      Le mensonge russe existe mais est dérisoire.
      Celui de la Chine se limite à sa population et n’invente pas de casus belli.
      Les russes ont tenté de ré-écrire leur histoire. Pas celle du monde.
      Nous avons ici un rapport de 1000 contre 1.
      Citez moi une attaque sous faux drapeau russe ou chinoise pour bombarder impunément un pauvre pays du Tiers-Monde ?
      La Géorgie du temps d’un avocat new-yorkais véreux ami de Netanyahou ? Il était tellement impulsif qu’il a commencé les hostilités tout seul.
      La Chine ?
      Régime autoritaire, ou la liberté d’expression est surveillée et pourtant : aucun casus belli.

      Il est question d’une très mauvaise réputation : la Grande-Bretagne et la France sont très mal placés pour parler de droits de l’homme ou de liberté.

      Je peux vous parler de Beria et du GPU ou du KGB et ses méfaits durant des jours. Mais il faut se rendre à l’évidence : ils n’ont jamais osé organiser un alunissage habité ou fomenté un conflit mondial.
      Vous imaginez un blog comme S51 rejoindre les médias dominants ?
      Primo, ils n’ont besoin de personne et secundo, ils reçoivent tellement d’argent qu’ils n’ont plus aucun scrupule éthique. Ils servent des reptiles repus et très nuisibles.

      Merci de votre intérêt.

      Mais je reste avec le faible. D’autant plus que ce dernier à du mérite.

      1. Et j’ai failli oublier une chose. Pour un jeune ayant des idées innovantes ou futuristes, le meilleur écosystème le plus libre, le plus performant en matière de créativité et en innovation tech est la Chine.
        Ce pays est destiné à un grand avenir en matière de High tech.

      2. Je ne suis pas d’accord: “… Russes… leurs moyens sont très dérisoires face au rouleau com.” Ce n’est pas une question de moyens mais d’éducation et des valeurs à partir desquels on se construit en tant que personne ; et par extension en tant que société. Et par là je maintiens mon affirmation sur l’adjectif “Occidental” car il s’agit d’un joli tapis chamarré aux jolies couleurs, tissé pendant des siècles de prédation dans lequel toutes les trames – si différentes soient-elles – fonctionnent ensemble. Par contre il serait malhonnête d’affirmer que des blocs composés d’individus admirables n’existent pas ; et qu’il n’existe pas des fibres dissonantes ; mais le système fait tout pour les marginaliser.
        Nous devons ça à la grande culture de la démocratie au sein du bloc BAO. Et à cet esprit rebelle qui y est toujours présent. Quand on voit que des personnes comme Th. Meyssan, Snowdon etc. choisissent quand même une voie abrupte, rugueuse et très difficile – alors qu’ils avaient une profusion d’autres choix (toutes plus confortables, plus faciles etc.) tout simplement par rigueur morale, On est en admiration.
        Par contre je ne connais pas une seule institution officielle au sein du bloc BAO qui s’est dissociée de la meute prédatrice ; si qqn la connais je suis preneur.
        Et je ne vois pas ce que vous voulez dire par: “Les Russes ont tenté de réécrire leur histoire”
        La réécrire par rapport aux usines multinationales du mensonge en Occident? Par rapport à madame Hellène Carrère d’Encausse?
        Heureusement pour les Russes ; et pour le reste du monde aussi.
        N’oubliez jamais que ce tsunami d’extrémisme musulman a été fabrique au départ – et destiné – pour qu’il s’abatte sur le monde Slave (Tchétchénie, Bosnie, Kosovo) ; pendant toute la période de Jean-Paul deux il n’a servi qu’à ça.
        Si mes repères sont bons vous venez du monde Arabe.
        C’était la grande fraternité Araboi-sioniste qui fonctionnait comme une Rolex. Ça s’est cassé la gueule au moment de la sortie d’Arik sur l’esplanade- promenade.
        Mais il fallait se l’encaisser le temps qu’elle a duré : cinéma, journaux, télé… et ce pitoyable grégarisme du citoyen arabe lambda ; ils pensaient tous comme un seul homme ; les perroquets n’étaient rien à côté.
        La Russie s’est consolidée, et la suite est connue de tous.
        Concernant la guerre en Géorgie (en 2008) l’avocat n’a fait qu’exécuter des ordre et respecter l’agenda (et surtout le top de départ) savamment mijotés par le bloc BAO.

  8. 1) Pour qu’on voit bien les bons, il faut qu’il y ait des méchantes Chine, Russie, Syrie, Iran. Kimjongun .. que feraient les vendeurs d’armes sans ça ?
    On se rappelle cette excellent pellicule “Lord of War” pour le moins “pédagogique” (puisque le mot est à la mode). 90mn de Nicolas Cage et la géopolitique n’a plus de secret pour toi 😉
    Sans oublier l’Ecole de Francfort et son Etat Profond, bien entendu.

    2) La Shoha en perte de vitesse et la Knoll affair qui fut une énorme pantalonnade.
    Les 300 signataires ne se sont destinés qu’à faire reluire le Conseil Représentatif d’Israheil en France (CRIF).

    1. “manipulation” et désinformation, ça tient en une phrase :

      Je ne sais plus quel cadre militaire US qui disait : “Tu ne veux quand même pas que je dise qu’on va tuer de bons pères de familles quand même ?”
      Et vogue la nave ##

  9. Votre texte me fait penser au « Récit de l’exil occidental » de Sohravardi. Je doute fortement en la capacité du public occidental à revenir de son sommeil, toute une génération a été élevée sous les lois du monde nouveau, elle ne connaît que le faux et l’inauthentique et tout moyen de comparaison lui manque, de la nourriture à la langue. Même le simple bon sens, ou la logique si vous-voulez, se font rares. L’éclipse de la raison et de l’histoire semble définitive de ce côté là du monde, qui semble se précipiter dans l’abîme les yeux ouverts avec une sorte de jouissance macabre.

    1. vous voulez une preuve de l’état d’esclavage des occidentaux, a fortiori des fronssais? les +/- 3 millions d’esclaves qui sont allés manifester le 11 janvier 2015 pour charlie-mon-cul-sur-la-commode!

      ne me faites pas dire ce que je ne pense même pas: l’assassinat des membres de charlie-mon-cul-sur-la-commode est un acte de terrorisme, un horrible assassinat.

      digression: en tout cet acte nous apparait comme tel, parce que l’hypothèse que cela ait été une opération Gladio ou du mossad reste possible, mais il faut des éléments probants pour alimenter l’hypothèse Gladio..

      il y a quand même une partie de l’enquête qui s’est vue apposée/opposée le secret-défense:

      https://www.greffiernoir.com/charlie-hebdo-amedy-coulibaly-claude-hermant-kouachi-suvivalisme-seth-outdoor-bad-terrorisme

      https://www.greffiernoir.com/attentats-charlie-hebdo-veritables-enigmes-dossier-claude-hermant-amedy-coulibaly-marc-trevidic-7-9-janvier-2015

      à moins que Strategika ne connaisse des éléments encore inconnus, même de sales conspiracy nuts comme vous et moi! 😉

      fin digression: mais, les états de service de charlie-mon-cul-sur-la-commode c’est:
      la propagande sur la guerre contre la terreur et la propagande du choc des civilisations, avec des tribunes de botul et de fourest (entre autres, connait seulement des tribunes de ces agents là), après le 11 septembre 2001,

      enfin, une fausse posture de rebelles: l’affaire siné et de son dessin sur le bel avenir de jean sarkozy suite à son mariage avec la fille héritière de la société darty. siné a été dégagé par l’agent val pour ‘antisémitisme’. sic.

      et surtout, qui peut accepter de manifester à l’appel du gouvernement alors que les media nous racontent que ce sont des
      terroristes en france
      et seulement des ‘rebelles modérés’ en Syrie?

      le rassemblement spontané du 7 janvier 2015 au soir est légitime parce qu’il n’est pas un simulacre par rapport à celui du 11 janvier..

      et n’oubliez pas, ceux qui ne sont pas charlie-mon-cul-sur-la-commode doivent être repérés, traités, intégrés ou réintégrés dans la communauté nationale! 😉

      1. Il semble évident que les attentats de Charlie-Hebdo, du Bataclan, etc… sont ses actes terroristes commis sous faux drapeau, comme pour ceux du 11/9, de Madrid, De Londres, de Nice, Du Brabant en Begique, de Naples, de la pizza Fontana….etc la liste est longue et je pense que ne connaîtrons jamais les détails de ces faux combats de nègres dans un tunnel ou de ces romans policiers sans queue ni tête, où on ne cherche jamais le mobile mais où un passeport providentiel est toujours présent. Honte aux salariiés du mensonge.

    2. J’ajoute cette citation à mon post précédent :
      « (…) si nos contemporains, dans leur ensemble, pouvaient voir ce qui les dirigent et vers quoi ils tendent réellement, le monde moderne cesserait aussitôt d’exister (…) » (René Guénon, Le règne de la quantité et les signes du temps, Gallimard, 1945, p.10)

  10. à tous, et plus particulièrement à Strategika 51, anniversaire oblige !

    Take care !

  11. le gouvernement anglais a ciblé des activistes sur Internet, surtout actifs sur twitter, et il les a dénoncés comme étant des ‘bots Russes’.
    les media anglais ont relayé la chasse aux sorcières sans remettre en question la parole de l’État!

    @Partisangirl est l’une des cibles.

    lié à l’antisémitisme, pascal boniface, bien que chien de garde, a été agressé à l’aéroport de l’entité sioniste ces derniers jours.
    alors que boniface n’est vraiment pas le plus radical dans la critique de l’entité sioniste..

      1. La vérité est une, le mensonge multiple.
        Pourtant, vous n’en tenez pas compte.
        Le mensonge y fait, nous fait obstacle.
        Dans toute affaire, le bouc émissaire à avoir avec l’affaire, ça n’est jamais le fait d’un choix hasardeux, et présentement si l’un et le mensonge, l’autre, par conséquent.
        Nous serons jugés sur nos certitudes, à la fin.

        Mes salutations

        PS: la guerre, c’est des gens qui ne se connaissent pas mais qui se massacrent, etc…Paul VALERY
        C’est ce que je vois en effet.

        1. PPS: par ailleurs, on ne devrait pas s’extasier devant la guerre, ou prouesse de guerre, pour la guerre. Ça porte malheur. A bon entendeur…

  12. au moindre écart de la ligne du Parti, BIM, écarté du media.
    tucker carlson a été absent 3 jours de son émission, possible lien de cause à effet suite à ses prises de position où il a dénoncé la PsyOp du 7 avril 2018 et les tambours de guerre médiatiques qui ont sévi contre la Syrie du 7 au 14 avril 2018?

    si même les types de foxnews deviennent des opposants politiques! 😉

    https://russia-insider.com/en/tucker-carlson-misses-3rd-day-without-explanation-after-dropping-syria-russia-truth-bombs/ri23243

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.