Analysis

Major French Bank to Pay $1Bln in US Suit Over Bribing Libyan Officials, Fraud

No wonder! Société Générale is one of the most corrupt banks in the world. 

SG

La société Générale est l’une des banques au fonctionnement le plus opaque au monde au point où sa présence dans un pays du tiers-monde renseigne sur le degré de corruption de son gouvernement.

Major French Bank to Pay $1Bln in US Suit Over Bribing Libyan Officials, Fraud

https://sputniknews.com/business/201806051065116860-societe-generale-1bln-fine/

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
6 Comment threads
20 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
《☆》SclavusAnonymeSclavus Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
《☆》
Guest
《☆》

Le monde serait au seuil d’une nouvelle crise majeure, selon la BM – Site de la chaîne AlManar-Liban
https://french.almanar.com.lb/923573

cosworth57200
Guest
cosworth57200

La BNP avait eu en son temps une amende de plus de 8 milliards de dollars, ce qui semble avoir servi de leçons, aucune banque européenne n’ayant remis les pieds en Iran deppuis 2015. Pour les échanges commerciaux avec l’Iran depuis 2015, entre autres pour les garanties commerciales à l’exportation, la France est passée par une petite banque française n’ayant strictement aucune activité aux USA ni aucun lien aux USA. Le problème est que les volumes d’activité prenaient une importance telle que cette banque allait se retrouver en difficulté par rapport au respect des critères Bale 3.

Anonymous
Guest
Anonymous

a ce rythme là il ne restera bientot plus rien pour continuer d’accueillir dignement les pauvres migrants!!! il faut sortir de l’otan le plus vite possible!!!

trackback
Major French Bank to Pay $1Bln in US Suit Over Bribing Libyan Officials, Fraud | Boycott
Anonymous
Guest
Anonymous

bref la france racketée par sam ou rien de neuf ss les cocotiers pour un pays qui n’en est meme plus un!

roc
Guest
roc

traduction :
Une importante banque française condamne 1 milliard de dollars à un procès américain pour corruption de fonctionnaires libyens et fraude
Entreprise 15:59 05.06.2018
Le ministère de la Justice des États-Unis poursuit depuis longtemps des entreprises étrangères accusées de corruption à l’extérieur des États-Unis, mais c’est la première fois qu’une résolution est adoptée conjointement par les autorités américaines et françaises.

Le ministère américain de la Justice a publié le 4 juin une déclaration selon laquelle la banque française Société Générale (SocGen) et sa filiale SGA Société Générale Acceptance ont reconnu leur culpabilité en versant 90 millions de dollars de pots-de-vin aux autorités libyennes entre 2004 et 2009 et manipulé le London InterBank. Taux (LIBOR), l’un des «principaux taux d’intérêt de référence» au monde. Les compagnies ont également accepté de payer plus de 860 millions de dollars en pénalités basées sur les gains illégaux, obtenus par la banque à la suite de ces violations.

“Pendant des années, Société Générale a sapé l’intégrité des marchés mondiaux et des institutions étrangères en publiant de fausses données financières et en garantissant frauduleusement des contrats par des pots-de-vin”, a déclaré Cronan, sous-procureur général par intérim.

Il a également ajouté que l’affaire SocGen envoyait “un message fort” aux personnes impliquées dans la corruption et les manipulations transnationales que leurs actions seraient menées “avec une réponse globale et coordonnée des forces de l’ordre”.

La déclaration des autorités américaines a également noté que puisque la résolution a été conclue conjointement avec des fonctionnaires français, la moitié de l’argent que SocGen doit payer en amendes, serait transférée au Parquet National Financier (PNF), un régulateur français chargé de et les crimes financiers. C’était la première fois que la France et les États-Unis agissaient conjointement pour résoudre un cas de corruption internationale, a indiqué le communiqué.

Hormis 860 millions de dollars, la banque devra payer 475 millions de dollars supplémentaires à la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) pour ses manipulations avec le LIBOR, ce qui porte les amendes totales à plus de 1 milliard de dollars.

SocGen a été poursuivi en vertu des dispositions d’une loi américaine de 1977 – Foreign Corrupt Practices Act, qui interdit à toute entité ayant des liens avec les États-Unis d’être impliquée dans des pots-de-vin, même en dehors des États-Unis, afin d’en tirer des avantages économiques. La loi est en cours de révision depuis 2012, lorsque des craintes ont été exprimées qu’elle pourrait décourager les entreprises américaines d’investir à l’étranger.