Analysis

Boeing Refuses to Deliver Any Aircraft to Iran Amid US Sanctions Threat

Boeing Refuses to Deliver Any Aircraft to Iran Amid US Sanctions Threat

https://sputniknews.com/middleeast/201806061065160189-boeing-aircraft-deliveries-iran/

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
4 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
sergioSamotoroccosworth57200 Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
Samoto
Guest
Samoto

Les russes et les chinois sont entrain de se frotter les mains pour vendre leurs avions moyen-courriers et les deux se sont associés pour fabrkquer en co-entreprise des avions de long-courrier. Le C-919 chinois qui est l’équivalent de A-320, les russes aussi en ont mais je ne me rappelle pas du No.

roc
Guest
roc

je ne me fait pas d’illusion cela pourrait être un moyen de permettre au compagnie US pour vendre leurs vieux avions hors de prix ?
sauf que la Chine et la Russie se sont mis a produire des avions de ligne non ?

cosworth57200
Guest
cosworth57200

C’est la moindre des choses. Imaginez que la justice américaine poursuive les entreprises européennes commerçant avec l’Iran et s’abstienne envers les entreprises américaines, les plaintes devant l’OMC pleuvraient comme à Gravelotte, Trump n’en ayant peut-être rien à foutre vu qu’il veut démanteler l’OMC.

roc
Guest
roc

traduction :
Boeing refuse de livrer tout aéronef à l’Iran au milieu de la menace de sanctions américaines
moyen-Orient 18h11 06.06.2018 (mise à jour 18h46 06.06.2018)
Boeing avait précédemment affirmé qu’il respecterait les sanctions américaines réimposées à Téhéran par le président américain Donald Trump, mais n’a pas précisé son plan d’affaires.

Le porte-parole de Boeing a déclaré mercredi que la compagnie ne collaborerait pas avec Téhéran, refusant de livrer des avions à l’Iran en raison des sanctions américaines, avortant effectivement une paire de grands contrats avec des transporteurs iraniens.

“Nous n’avons livré aucun avion en Iran, et étant donné que nous n’avons plus de licence pour vendre à l’Iran en ce moment, nous ne livrerons aucun avion”, a déclaré le porte-parole de Boeing.

En mai, il a été rapporté que les contrats de 20 milliards de dollars de Boeing en Iran ont été gelés en raison des sanctions.
IranAir a précédemment signé un contrat de 16,6 milliards de dollars avec Boeing pour la vente de quelque 80 avions passagers et a également conclu un accord de 10 milliards de dollars avec le rival Airbus de Boeing pour la vente de 100 avions de ligne. Cependant, les sanctions contre l’Iran annuleraient ces accords . La société européenne a également été touchée par la décision de Trump parce que certains composants de ses avions sont fabriqués aux États-Unis.

L’année dernière, l’administration Trump a également examiné la possibilité d’arrêter les ventes d’avions Boeing aux compagnies aériennes iraniennes au milieu des tensions croissantes entre les pays.