Analysis

Tension croissante au Golan

Le déploiement de la Brigade du Tigre, l’une des meilleures unités des forces armées syriennes dans la province méridionale de Derâa et la poursuite du renforcement des lignes défensives dans le Golan inquiètent au plus haut point le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu. Cette inquiétude est aggravée par l’éclatement des groupes rebelles à Idlib, la province syrienne septentrionale où se sont regroupés plus de 85 %  des rebelles syriens et, fait inexpliqué, la réapparition de Daech près des frontières turques. 

Autre fait,  rare celui-ci, un responsable militaire US a publiquement affirmé que les israéliens auraient mené une frappe aérienne ayant visé des milices irakiennes pro-syrienne à Hari, non loin d’Al-Tanf,  dans les confins frontaliers désertiques syro-irakiens. 

Des rumeurs persistantes laissent entendre que la base US d’Al-Tanf, longtemps clandestine, aurait été utilisée par les israéliens à plusieurs reprises et que son ciblage par des milices pro-syriennes a failli déclencher  une guerre mondiale.  

Des militaires israéliens assurent, entre deux spéculations foncières ou immobilières,  des missions de formation dans le Kurdistan irakien.

Netanyahu s’est donc envolé vers la Jordanie pour tenter de convaincre le Roi de cet État de souscrire à un nouveau plan. La montée en puissance de l’Armée syrienne est mal perçue. Et cette dernière ne risque certainement pas de se battre à coup de cerf-volant artisanal comme le font quelques dizaines de manifestants palestiniens dans l’enclave assiégée de Gaza. 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
20 Comment threads
30 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
14 Comment authors
Kremlin' botcosworth57200josephhokayemgosseboQadimoon1330 Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
cosworth57200
Guest
cosworth57200

En 1973, Golda Meir avait présiment indiqué les limites en-deçà esquelles il fallait nucléariser.. Je suppose que les limites en question sont les lignes d’armistice de 1949. Le Golan est une position stratégique depuis laquelle les syriens tiraient sur les kibboutz et pêcheurs sur le lac de Tiberiade qui étaient en contrebas. Il est préférable de bien connaître sa géographie quand on va sur un blog géostratégique. Le Golan est également un réservoir d’eau, richesse indispensable dans cette région.

josephhokayem
Guest
josephhokayem

A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

Qadimoon1330
Guest
Qadimoon1330

@ le général non pas de studio, as i said before,..mais de pacotille”
“Et concernant le Golan, il faut être bien clair. Si Israël venait à être en passe de le perdre, il y aurait de la vitrification dans l’air”.
Tu es vraiment bizarre toi, si je te suis, un pays nucléarisé va prendre le territoire d’un pays tiers et ensuite lui dit, défense de reprendre tes terre sinon vitrification
Tu te rends compte de ce que tu débites ?
Va regarder le foot c’est mieux que de vouloir vitrifier tout ce qui bouge

Bartleby
Guest
Bartleby
sergio
Guest
sergio

Apres un bombardement massif (et dans les règles de l’art, j’ai regardé la vidéo d’environ 6minutes, les obus et les missiles pleuvaient sur la tronche des mercenaires, il ne devaient pas en mener large !) l’AAS passe à l’offensive, une grande, très grande offensive, et la terrible branlée pour les mercenaires ne se fera pas attendre ! Oh, que non !
C’était pour cette nuit, lisez plutôt ce titre éloquent :
« … Pas de sommeil pour les rebelles à Daraa ce soir alors que les troupes syriennes lancent un grand assaut…

et la suite :
BEYROUTH, LIBAN (02h10) – Les forces rebelles du nord-est de Daraa ont été réveillées ce soir au son de lourdes frappes aériennes et de missiles surface-surface lancés par l’armée syrienne.
L’armée syrienne a déchaîné un assaut massif dans les zones rurales de Daraa, ce soir, ciblant plusieurs zones contrôlées par les rebelles djihadistes.
L’Armée Arabe Syrienne (ASA) et l’Armée de l’Air (SyAAF) ont lourdement visé les villes de Busra Al-Sham, Busra Al-Harir, Tal Al-Harrah, Nahteh, Al-Musaykah et Al-Hirak, infligeant d’immenses dégâts aux défenses rebelles Là.
Selon une source militaire à Daraa, l’armée de l’air syrienne a frappé spécifiquement une base de Harakat Ahrar Al-Sham qui se trouvait à l’intérieur de la ville d’Al-Hirak.
La source a ajouté que plus de dix combattants de Harakat Ahrar Al-Sham étaient morts ou blessés à la suite de cette frappe aérienne puissante.
Pendant ce temps, à l’est de Daraa, l’armée syrienne a sans cesse ciblé les défenses rebelles avec des missiles sol-sol et des obus d’artillerie dans les villes de Busra Al-Sham, Busra Al-Harir, Nahteh et Al-Musaykah.
Une source a déclaré à Al-Masdar vers minuit que l’armée syrienne avait effectivement coupé les lignes d’approvisionnement rebelles de Masifrah à Al-Karak et Masifrah à Umm Wald.
L’armée syrienne doit encore faire pression sur le terrain; Cependant, cela pourrait changer dans les heures à venir, alors qu’ils continuent à faire pression sur les forces rebelles dans le sud-ouest de la Syrie.
Par Leith Aboufadel 21-06-2018

c’est signé: Adamastor Situasionist dit sergio…

Bartleby
Guest
Bartleby

Ce qu’il est fatigant de répondre au faux sans réplique, cela tue la poésie en vous, merdre, nous ne sommes pas nés pour combattre le mensenge, mais pur affirmer la vérité, c’est à dire pour aimer la beauté. Revenons donc à notre chère Syrie, aujourd’hui donc, l’AAS a réalisé une grande une grande avancée aussi bien du à l’est syrien, où elle a infligé de lourdes pertes à Daech, qu’au sud de la Syrie. Relativement à ce dernier point, l’AAS est presque sur le point d’enfermer les divers salapistes dans un chaudron de la mort au nord-est de Souaidae :
Carte comment image

Vidéos :

https://accounts.google.fr/accounts/SetSID?ssdc=1&sidt=ALWU2cu8FnP/Rg0SN0L/no/FkO7LT/7r89Q4%2BDRO0gvnY3NNDeBeQmTl1k6qz5B9cmWT3mLKQEyiY7Kf/K3TauDFruygBoPSTh1DtuR4wfqlJ9LwqGcUOz3QoCxOw54fh96ZjsSfhEzl5gpHJPUUUWlSSop020Hg6pNymyREYAdLhxdKaToQDZmhikparXJzHlzMUBs1ebknNSywe3kyX3VJO3xjnX/088KwLDqvgSdniNwz1PfoeM54Lob%2ByqX9blBGnl49XHdsNhVnH0vkiX/Xc7XZdt43D5aJsoKJ0wpChq7MNZPH6gU%3D&continue=https://www.youtube.com/signin?action_handle_signin%3Dtrue%26app%3Ddesktop%26next%3D%252Fwatch%253Fv%253DK-tgX81XV9E%26hl%3Dfr%26auth%3DJgZCo929G6yJl6WIp_fvX50DeHf-tDD19mxfY8dwE-6KZNURdLyBIZO2Zx3Jz5rInbZekw.

Qadimoon1330
Guest
Qadimoon1330

@ le général de studio
“Pourriez-vous avoir l’obligeance de nous rappeler le niveau des forces blindées ou mécanisées du Hamas ?”

Tu en as d’autres comme ça ?

Arrête de jouer aux donneurs de leçons de tactique, de stratégie, mister le général de studio
On en a vu d’autres qui semblaient invincibles grâce à leur équipement et qui ont fini par bien morfler

Toujours à parler d’équipement mais d’autres paramètres entrent en jeu.

Pour ta gouverne le peuple palestinien ne se résume pas à Hamas
Vous aimez bien parler du Hamas, quand vous parlez des palestiniens, et ce n’est pas anodin.

gutknecht
Guest
gutknecht

confrontation Israël/armée syrienne au sud devient inévitable

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/06/20/565531/SyrieSud-la-Syrie-saffronte-avec-Isral

L’armée syrienne continue à masser ses troupes au sud du pays, non loin des frontières avec l’entité israélienne. Toute attaque contre les terroristes takfiristes retranchés dans le sud syrien serait ripostée par Israël. Une confrontation Israël/Syrie est-elle désormais inévitable?

En effet, l’artillerie de l’armée syrienne a intensifié ces trois derniers jours son pilonnage contre les positions des terroristes retranchés sur les frontières communes des trois provinces méridionales. Les frappes les plus lourdes ont été menées dans la banlieue de Quneitra. Tout porte à croire qu’une offensive d’envergure ne tardera pas à être déclenchée dans le sud syrien.

L’armée syrienne ne cesse de déplacer ses forces et ses équipements vers le sud du pays et ce, sur fond d’intenses efforts russes pour parvenir à une trêve permettant une contribution jordanienne à l’évacuation des terroristes des régions du sud. Cependant, nul doute qu’il y a de mauvaises intentions en coulisse pour faire capoter ces efforts de pacification et ces intentions viennent droit de Tel-Aviv, seule partie à avoir intérêt à ce que le sud syrien soit le théâtre d’une guerre totale