Analysis

Syrian Army Steps Up Offensive in Southwest – Reports

Syrian Army Steps Up Offensive in Southwest – Reports

https://sputniknews.com/military/201806211065603289-syria-offensive-southwest/

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
7 Comment threads
12 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
josephhokayemDina DSBartlebyKremlin' bot.Strategika51 Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
josephhokayem
Guest
josephhokayem

A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

Kremlin' bot.
Guest
Kremlin' bot.

au diable le rojava! ils ne l’ont pas volé!
les premiers anarchistes du Pentagon! un nouveau pins! 🙂

https://ejmagnier.com/2018/06/23/the-kurds-have-lost-the-chance-to-decide-their-fate-only-damascus-can-save-them/

Bartleby
Guest
Bartleby

« L’imposant électorat évangélique américain – composé de quelque 91 millions de fidèles judéo-chrétiens majoritairement sionistes sur 340 millions de citoyens américains – souhaitait et attendait ardemment qu’enfin Jérusalem soit reconnue comme capitale d’un État hébreu rassemblant tous les juifs de planète, condition préalable au retour du Messie. Et pour cause, parce que ces messianistes grand teint sont persuadés que le retour de la totalité des Juifs en Terre Sainte s’accompagnera automatiquement du retour du Messie. Ceci à l’instar de ces Juifs orthodoxes – naguère très hostiles au sionisme – qui se sont convertis au volontarisme messianique [5]. Rejoignant la cause de ces faux laïcs [6] – tout aussi messianistes et qui se rendent assidûment à la Synagogue tout en se déclarant athée comme Éric Zemmour – que sont les adeptes de Theodor Herzl, ceux qui jouent simultanément sur tous les tableaux et s’adossent (tout en récusant la nature religieuse du judaïsme) à la supposée promesse de Yahweh pour revendiquer une terre qu’ils ont annexée de vive force. Des athées tacitement racialistes, tribalistes ou pour le moins ethnicistes, puis que leur Parlement, la Knesset a voté le 1er mai 2018 le caractère spécifiquement juif de cet État d’exception… à tous point de vue (un cas unique dans les annales de la modernité), qui justifient leurs prétentions par un argument archaïque, mais massue, de nature eschatologique. Et personne n’y trouve à redire. Personne ne voit que le roi est nu ! »

http://www.geopolintel.fr/article2021.html

Avertissement au lecteur :
L’auteur de l’article dont le lien figure ci-dessus écrit aussi dans Rivarol, donc, évitez, je vous prie, : « C’est toujours la vieille et basse argumentation des démocrates qui s’étale à chaque fois que (…) » (Marx)

gutknecht
Guest
gutknecht

L’armée syrienne a assiégé la base américaine d’al-Tanf
http://www.presstv.com/DetailFr/2018/06/22/565739/Syrie-base-alTanf-encercl-dsert-alBadiya-Hmeimim-Abou-Kamal-Daech-Damas-Homs-Deir-ezZour
En nettoyant de vastes zones du désert syrien d’al-Badiya de la présence des résidus daechistes, les forces de l’armée syrienne ont encerclé la base américaine d’al-Tanf, à la frontière avec l’Irak.

L’armée syrienne a nettoyé une vaste zone, large de 45 km et longue de 60 km, dans le désert d’al-Badiya près de la frontière avec l’Irak.
Ces opérations ont été lancées depuis les stations de pompage de pétrole 2 et 3, à 7 km au sud de la localité de Hmeimim, dans le désert d’al-Badiya, avant de nettoyer de vastes zones depuis Abou Kamal jusqu’à al-Tanf.
Pour rappel, ces derniers jours, l’armée a libéré plus de 4 500 km² du désert d’al-Badiya des mains du groupe terroriste Daech dans les banlieues de Damas, de Homs et de Deir ez-Zor.
Les forces américaines sont déployées dans la localité d’al-Tanf sans l’autorisation du gouvernement syrien pour soutenir les résidus de Daech en leur fournissant moyens logistiques et armements. Les forces spéciales américaines entraînent les terroristes à mener des attaques contre les zones civiles dans la localité d’al-Badiya.

Après avoir essuyé un cuisant revers en Syrie, les daechistes ont été dispersés dans certaines villes et certains déserts et perpètrent de temps à autre des actes terroristes.
En 2015, Daech détenait 50 % du territoire syrien. Grâce aux combattants de la Résistance islamique et à l’armée syrienne, ce groupe terroriste n’en occupe désormais que 4 %.

Bartleby
Guest
Bartleby

Puisque nous sommes presque arrivés aux vacances estivales, que le salarié attaché à son boulet technologique attend toute l’année, pour s’évader (c’est le le vocablaire utilisé par pratiquement toutes les agences de voyage, il faut donc croire que l’homme moderne est un esclave, qui s’évade périodiquement mais, commee diraient des enfants, pour de faux) de son univers carcéral et aller polluer de sa présence ce qui reste encore sain dans cette planète ravagée par l’homme, j’offre gratis un voyage à la lune pour qui répondra correctement à cette question (naturellement, s’il y a plusieurs heureux élus, un tirage au sort en présence d’huissier sera effectué, mais j’écarte cette éventualité, la question étant fort difficile) :
QUESTION :
Que est le lien caché mais véritable qui peut réunir des individus aussi différents que Judith Butler et Noam Chomsky ?

Seules les réponses argumentées et non-farfelues seront examinées.

Bartleby
Guest
Bartleby

Je poste encore une vidéo de la débandade des démorates spéciaux tant chéris et dorlotes par l’Otan : l’AAS libère plus de 4500 km2 dans la campagne syrienne :

Mais afin de consoler ces salapistes de leurs continuels déboirs en Syrie, je les invite à déclamer 25 000 fois par jour cette petite chanson que j’ai détournée à leur intention :
(N.B : la belle désigne Madame Nikkée (mal) Haley, chanson à chanter sur l’air de nos salapistes à la Rochelle, chantée par Al-Housseiny)
En la ville d’Idleb, les rebelles
Ne font que s’entretuer
Que vouliez-vous donc, la belle ?
Qu’est ce que donc que vous vouliez ?
REFRAIN : Des cadavres par centaines
Des Bachar décapités par milliers
Des Morts, par centaines et par milliers
Dites-moi comment s’appelle
Ce jeu là que vous jouiez ?
La règle en paraît cruelle
Quel jeu, quel jeu singulier !
Au refrain
Le salapisme, la belle
Est le jeu que vous disiez
Il se joue en Syrie
Il se joue grâce à l’Otan et son Takfiri
Au refrain
Le monde de la résistance et ses séquelles
Nous voulons les balayer
Il s’agit d’être cruels
Mort à la Résistance, et vive Israél
Au refrain
Le Golfe et l’Occident
Nous inondent de dollars et d’armes sophistiquées,
Mais nous préférons assassiner
Avec nos couteaux bien aiguisés
Au refrain
Mes pauvres enfants, dit-elle
Mes jolis takféris,
Mon cœur, mon cœur en chancelle
Mais au conseil de sécurité
L’Ours nous envoie promener
Avec ses vétos à désespérer
Je ne comprends rien à la prose d’Al-Jaefari
Ni ses citations de Dante et Alfiéri
En Amérique, nous resterons d’exceptionnels demeurés
Au refrain
Je n’ai pas foi dans ma querelle
A l’Otan, j’obéis aveuglément
Mais Trompette, Merdogan, décidément
ne peuvent rien contre la syrie éternelle.
Au refrain
Le salapisme est un bordel
Personne n’en peut plus douter
Sauf les gauchistes et leurs mensenges tweetés
Nos stratèges aux poubelles,
sans eux, on aurait gagné.
Au refrain
En la ville d’Idleb, les rebelles
Ne font que s’entretuer
Que vouliez-vous donc, la belle ?
Qu’est ce que donc que vous vouliez ?
Au refrain

roc
Guest
roc

L’armée syrienne intensifie son offensive dans le sud-ouest – Rapports
Renseignement militaire 01:21 21.06.2018
L’activité de l’armée syrienne a considérablement augmenté dans la région sud-ouest du pays, où les zones contrôlées par les rebelles limitent la Jordanie et la zone contestée du plateau du Golan.

L’armée syrienne a commencé à bombarder la ville de Kafr Shams mercredi, une ville de première ligne entre le territoire contrôlé par le gouvernement et la terre occupée par des militants, a rapporté Haaretz le même jour, citant des sources dans l’opposition.

Selon Syria.liveuamap.com, une couche de territoire contrôlé par les militants sépare le gouvernement syrien des Hauteurs du Golan, une zone contestée entre Damas et Israël.
Les médias syriens auraient accusé les militants qui ont attaqué des civils dans ce qui est supposé être une zone de désescalade.

Les villes de Hara, Nahta, Bushra Harir, Dellafai Miskiya et Hirak ont ​​également subi de gros bombardements, a rapporté mercredi l’agence Anadolu News.

L’opération militaire syrienne dans le sud-ouest sera risquée, Israël et la Jordanie étant ouvertement nerveux à l’idée que les forces syriennes reprennent le contrôle de leur frontière. Alors qu’Israël dit que les forces iraniennes se rapprochent des hauteurs du Golan avec les troupes du président syrien Bachar al-Assad, ce qui représente un danger pour l’Etat d’Israël, les Jordaniens sont plus préoccupés par une nouvelle vague de réfugiés qui fuient vers le sud.

La frontière entre la Syrie et la Jordanie est fermée à cause du conflit armé, qui nuit aux économies syrienne et jordanienne, rapporte Haaretz. Les forces syriennes se sont déjà précipitées vers sa ville la plus méridionale, Daraa, mais il y a encore une couche de militants entre la ville et la frontière, un mince lien entre deux «bassins» contrôlés par des militants à l’est et à l’ouest de Daraa.

Le bombardement devrait être suivi d’un affrontement à grande échelle, car les habitants et les militants ont rapporté une accumulation de forces gouvernementales près de la région sud-ouest. Selon Haaretz, les rebelles affirment que les troupes iraniennes ont une présence importante aux côtés des forces d’Assad, quelque chose que Damas nie officiellement.