Analysis

China’s Electromagnetic Railgun Progress Goes into Overdrive

China’s Electromagnetic Railgun Progress Goes into Overdrive

https://sputniknews.com/military/201806291065903886-Chinas-Electromagnetic-Railgun-Progress-Goes-into-Overdrive/

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Strategika51sergioroccomtenalezcichocki Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
sergio
Guest
sergio

HS: cher Strategika51,
ils se sont introduit dans mon cercle familial, et c’est dur très dur à supporter (je crois entrevoir l’unique issue qui me sera imposée), il ne faudrait jamais avoir de faiblesse, aucune !… Voilà, Strategika51, je ne peux vous en dire plus, malgré la sensation que cela finisse mal… c’est la vie…
sergio

roc
Guest
roc

traduction :
La progression du railgun électromagnétique de la Chine passe à l’overdrive
Renseignement militaire
22:04 29.06.2018 (mis à jour 22:05 29.06.2018) Obtenir une URL courte
7 48 3

La marine chinoise prévoit d’équiper un deuxième type de vaisseau de guerre de surface d’un canon électromagnétique, avant que la marine américaine ne mette une telle arme sur un seul navire, selon un rapport de renseignement américain cité par CNBC la semaine dernière.

En février, l’Armée populaire de libération du peuple est devenue la première marine connue dans le monde à installer un canon à canon électromagnétique sur un navire d’assaut amphibie. Selon un rapport de renseignement américain, dont des sections ont été divulguées à CNBC la semaine dernière, la Chine devrait installer l’arme sur un destroyer d’ici 2025. Cela, selon Task and Purpose, serait “un coup stratégique majeur” pour Pékin.
Les cartouches Railgun sont propulsées par des impulsions électromagnétiques au lieu de la poudre à canon et devraient donc être moins chères à utiliser et plus efficaces que les canons existants. Ils sont aussi extrêmement puissants et destructeurs.

“Si les flottes de l’APL-N incluent réellement un nombre important de navires équipés de railgun d’ici 2025″, a déclaré The War Zone dans une analyse de l’évaluation américaine, il est encore plus probable que l’ère des Etats-Unis la suprématie dans tout conflit éventuel, en particulier dans la région du Pacifique, aura pris fin. ”

Des photos antérieures du railgun apparaissant sur un navire PLA-N ont montré que l’arme était montée à l’avant d’un navire de débarquement de classe 072II (classe OTAN de Yuting), qui convient à la guerre d’assaut amphibie. Les canons à rails ont longtemps figuré en tête des listes de voeux des marines du monde entier, y compris celles de l’Iran, de la Russie et des États-Unis, a noté CNBC. La Russie et les États – Unis ont tous deux testé leurs propres railguns, mais pas sur les navires.

“En mettant l’arme sur le vaisseau, la Chine a réussi là où l’US Navy avait échoué pendant plus d’une décennie”, a rapporté Business Insider le 28 juin.

Selon le bras de recherche de l’US Navy, l’Office of Naval Research, les projectiles lancés à partir de canons électromagnétiques peuvent atteindre une vitesse de 4 500 miles par heure. La quantité de force cinétique créée par l’induit dans le pistolet, qui produit un courant électrique quand il tourne dans un champ magnétique, signifie que les munitions sont si puissantes qu’elles n’ont pas besoin d’explosifs auxiliaires pour infliger de graves dommages aux cibles.

En regardant une photo d’un projectile tiré d’un railgun, on pourrait supposer qu’il contient des explosifs inflammables. En réalité, les ronds de métal coupent simplement l’air si vite qu’ils créent une friction incroyable, d’où la boule de feu.
__________________________________
Tir d’enregistrement d’un canon à électromagnétique (EMRG). (Fichier)

La force d’un projectile lancé par un railgun est complétée par la capacité du canon à atteindre des cibles au-delà de la portée visuelle. Selon le CNBC, le railgun chinois est capable de faire de la poussière sur des cibles à près de 200 km, ce qui se traduit par une cible de 90 secondes à Philadelphie, compte tenu des vitesses incroyables de déplacement du projectile.

Depuis 2005, les États-Unis ont perdu quelque 500 millions de dollars en développant le railgun électromagnétique. Les développeurs ont testé l’arme sur un terrain solide et l’ont mis au travail, mais la marine américaine semble repousser ou abandonner le développement futur du railgun. Une fois vu comme un changeur de jeu dans les scénarios de guerre de surface de la marine, le railgun peut ne pas être vu sur un navire de l’US Navy pendant un certain temps.

Le Bureau des capacités stratégiques du Pentagone étouffe les progrès du railgun de l’ONR en faveur d’alternatives jugées plus rentables: le projectile à hypervitesse ou HVP et les lasers à semi-conducteurs.
____________________________________
Le HVP est similaire au railgun électromagnétique dans la mesure où les projectiles se déplacent très rapidement (mais pas aussi vite que le projectile à canon roulant) mais peuvent être tirés des canons Mark 45 déjà embarqués à bord de navires de guerre, contrairement à la technologie railgun.

“HVP prend la technologie de projectile du programme railgun et l’adapte au tir des canons de 5 pouces de la US Navy existants.Le HVP n’obtient pas la même vitesse et la même distance – à Mach 3 ils voyagent à environ la moitié de la vitesse et à environ À 30 milles, ils ne parcourent qu’un tiers de la distance, mais ils constituent toujours une amélioration considérable par rapport aux obus de 5 pouces existants », a rapporté Popular Mechanics le 5 décembre.

En bref, le Bureau des capacités stratégiques a déterminé en décembre dernier que les HVP entraîneraient une «transition plus rapide» vers l’armement de la prochaine génération que le railgun, a déclaré un porte-parole à Task and Purpose à l’époque.

                     "Nous pensions que nous allions vraiment nous attaquer au railgun, mais il s'avère que les pistolets à poudre qui tirent les mêmes projectiles à hypervitesse vous rapporteront presque autant que vous le feriez avec le railgun électromagnétique, mais c'est quelque chose que nous pouvons faire beaucoup plus vite, "Secrétaire adjoint de la Défense Robert Work a déclaré au Congrès en mai 2017.

“Le concept de railgun a des problèmes très délicats que la Chine ne peut pas surmonter, mais même si la Chine ne le fait pas, l’achèvement du projet embarrasserait les Etats-Unis”, a averti Business Insider jeudi.

comtenalezcichocki
Guest
comtenalezcichocki