Analysis

Corée du Nord: hausse de la production militaire et création de nouvelles unités

La collecte de renseignement humain (Humint) en provenance de la Corée du Nord est quasiment impossible. Pour des raisons assez faciles à deviner, les “révélations” de dissidents ou autres déserteurs n’ont jamais été fiables.

Reste le renseignement électronique (Elint) et selon les dernières données collectées, il semblerait que la Corée du Nord est en train d’accélerer ce que l’on pourrait assimiler à une révolution des affaires militaires suivant ses propres moyens.

Le renseignement US affirme, en partie pour des raisons de politique intérieure, que Pyongyang est en train d’augmenter la production de combustible nucléaire à usage militaire dans plusieurs sites secrets à travers son territoire.

Cette information est à priori étonnante, notamment après la rencontre historique du 12 juin 2018 entre le leader nord-coréen Kim Jong-Un et le président américain Donald Trump à Singapour.

L’information pourrait donc émaner d’une faction de l’Etat profond US opposé  à Trump.

Dans le champ impénétrable et verrouillé chinois, deux détails retiennent l’attention: la Corée du Nord a augmenté la production de missiles anti-navire (SS-N) et et a entrepris depuis quelques mois la création de nouvelles unités militaires spécialisées.

Le manque de ressources financières et la rareté des revenus extérieurs devraient limiter la production militaire et la création de nouvelles unités mais les achats iraniens destinés à la Syrie, un allié très proche de Pyongyang,  semblent financer la machine nord-coréenne.

Cela veut dire que malgré sa poignée de main avec Donald Trump, Kim Jong-Un n’a aucunement confiance dans l’Etat profond US.

Décidément, ce petit gars ne cessera jamais de nous étonner.

 

Publicités

5 Replies to “Corée du Nord: hausse de la production militaire et création de nouvelles unités

  1. Kim apprend la leçon de l’histoire pour ne pas tomber dans le trou que les autres qui se sont faits endormir par les sifflements des sornettes vipères aux langues bifides fourchues comme disaient les peaux rouges (Premières nations) qui se sont faits fourrés, traités après traités. comme exactement fait Trump.

  2. Le ptit gars n’a pas oublié Khadafi ni Hussein. Et il ne souhaite pas finir comme eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.