Analysis

Guerre au Levant: Les forces syriennes progressent dans le l’antre de la bête

Le gouvernement syrien désigne officiellement l’organisation des Casques Blancs comme l’un des bras armés de l’organisation terroriste Jabhat (Front) Ennosra ou l’ex-Qaïda au Levant.

Cette organisation que certains lobbies influents en Europe occidentale et en Amérique du Nord tentaient de présenter comme une ONG humanitaire et d’une force de défense civile, est coupable de centaines d’actes de racket, de kidnapping d’enfants, d’assassinats, de participation active aux combats, de fausses mises en scène et d’intimidations.

Ironie du sort, le concept marketing de la guerre sans fin contre le terrorisme,  engagée tambour battant par les néoconservateurs sionistes au lendemain du 11 septembre 2001 visait avant tout Al-Qaïda a abouti à l’attribution d’un Oscar à cette organisation “nobélisable”…

C’est le Front Ennosra qui tente de résister actuellement à la progression des forces armées syriennes et ses alliés dans la province méridonale de Derâa. Cependant, il a été observé qu’à chaque effondrement d’une position défensive des rebelles d’Al-Nossra, des éléments de Daech faisaient leur apparition. Ce qui a conduit nombre d’observateurs militaires à conclure que le Front Ennosra et Daech ne sont qu’une seule et unique organisation.

Hier, l’armée syrienne est parvenue à couper les lignes d’approvisionnements du Front Ennosra au niveau de Lajat, au nord-est du chef-lieu de Derâa. Le rôle de l’aviation d’attaque au sol russe fut prépondérant dans la conduite des combats. Ces derniers,  brefs et précis, visent avant tout à morceler et à isoler les positions défensives ennemies avant d’entamer un début de pourparlers avec les chefs tribaux, une composante sociale incontournable dans le Sud de la Syrie.

Neuf grandes localités de la province ont été investies par les forces syriennes à l’issue de ces pourparlers. A ce jour, plus de la moitié de cette province sudiste, surnommée le “berceau de la révolution” par la propagande arabo-atlantiste, est sous le contrôle de Damas.

L’armée syrienne continue sa progression et certaines de ses unités sont parvenus aujourd’hui à contrôler la localité de Shoumera et progressent sous le feu à l’intérieur de la localité d’Al-Allali à l’extrême nord-ouest d’Al-Souweida.

Les opérations militaires syriennes se concentrent essentiellement dans le Nord-est de Derâa et le Nord-Ouest d’Al-Souweida.

Cette situation indispose au plus haut point Israël dont le soutien actif aux rebelles du Front Ennosra et à certains groupes terroristes au Golan est une priorité sécuritaire absolue.

La “chute de Derâa” mettra fin à la zone tampon rebelle  créée par les israéliens sur le plateau du Golan.

Les diversion à l’Est de la Syrie et surtout le Nord-Est semblent avoir échoué à détourner l’effort de guerre syrien du Sud-Ouest. A Al-Boukamal où eurent lieu des échanges d’artillerie enragées entre forces syriennes d’un côté, et US/OTAN de l’autre, des combats durant lesquels un général iranien spécialiste de l’artillerie de compagne  aurait perdu la vie, la situation est totalement maîtrisée par un blocage total des forces étrangères illégalement déployées dans les confins syro-irakiens. à l’Extrême nord dans la province d’Idleb, les rebelles s’entretuent et la Turquie joue contre l’OTAN. Plus à l’est, le long de l’Euphrate, la situation est bloquée et les 30 camps où les forces étrangères sont déployées pour venir en aide aux forces ROJAVA font face à des infiltrations au sein des forces auxilliaires arabes et kurdes dans un scénario ressemblant à ce qui se passe en Afghanistan. Enfin à Minbej, point de friction entre Washington et Ankara, les populations refusent publiquement toute présence étrangère et les mouvements des forces étrangères deviennent de plus en plus difficile.

Il ne reste qu’à créer une diversion sur la base russe de Hmeimim, protégée par des systèmes S-400 et une bulle de défense ultra-sophistiquée. Ce qui n’est pas à la portée du premier venu. De temps à autre, les adversaires de la Russie sondent les défenses russes en y envoyant des drones plus ou moins rustiques et simples, plus aptes à échapper à la surveillance électronique. Un pari perdu.

La province de Derâa est l’objectif prioritaire de Damas car il lui permet de reprendre le contrôle de la frontière avec la Jordanie et de se redéployer au Golan. Le reste attendra.

 

 

 

 

 

Publicités

38 Replies to “Guerre au Levant: Les forces syriennes progressent dans le l’antre de la bête

  1. Nouvelles du front sud de la Syrie :

    Grande victoire stratégique de l’AAS en reprenant le passage frontalier de Nassib entre la Syrie et la Jordanie, ce dernier — avec sa zone franche — , fermé depuis 2013 et occupé par les groupes térroristes armés depuis 2015, est un carrefour vital pour l’économie syrienne et surtout jordanienne, inauguré en 1997, il assurait les échanges économiques entre la Syrie, et donc l’Europe, et la Jordanie, le Liban, l’Irak et les pays du Golfe ; avant le début des événements, au moins 7000 camions le traversaient par jour ; sa fermeture fut une catastrophe pour la Jordanie qui croyait à tort que les « aides » des salapo-monarchies allaient compenser la fermeture de cette artère vitale. Par ailleurs, toute la frontière jordano-syrienne du sud de Souwaidae au sud de Darea (Nassib) est maintenant sous le contrôle de l’AAS, de même que plus de 72% du gouvernorat de Darea, il reste 6% sous le contrôle de Daech (Armée Khaled Ibn Al-Walid – soit-dit en passant, ce dernier est un grand général de la dite conquête musulmane — , triangle adossé au golan occupé), le reste étant sous occupation de Jabhat al-Nosr; La route Damas-Aman est complétement sécurisée et un accord similaire aux précédents est intervenu hier entre les salapistes non-daechiens qui occupent encore l’ouest du rif de Darea : remise des armes lourdes et moyennes à l’AAS, réglement de la sitiuation des membres des groupes armés qui le souhaitent, et départ des autres vers le salapistan d’Idleb. A noter que ces histoires de l’ONU à props de réfugiés fuyant l’armée du boucher et massés à la frontière jordanienne est cousue de fil blanc, partout la population accueille les soldats de l’AAS en libérateurs et les menteurs ne nous ont montré aucune image de ces gens fuyant l’avancée irrésistible de l’AAS. Ci-dessous : carte et vidéos

    https://al-akhbar.com/Images/ArticleImages/2018770426627636665209266272862.jpg

    Scènes d’affrontement entre l’AAS et les salapistes :

    Scènes de la fuite des engins des salapistes sous le feu de l’AAS :

    Le passage de Nassib libéré :

    Enfin, il est à noter que l’AAS a l’AAS a mis en échec une attaque de Jabhat Al-Nosra hier du côté de Kuneitera (ville fantôme égalisée d’avec le sol par israél en 1974 suite à son retrait de cette ville), et bien sûr Israél a alors jugé bon de bombarder un village syrien à côté de la ville Al-Baeth pour venir au secours des salapistes défaits (cette dernière ville est nouvelle, les syriens ont préféré laisser Al-Kuneitera en l’état et construire une nouvelle ville).

    1. Merdre, pip.pap est Bartleby, je ne sais ce que me veut ce S.A, peut-il me laisser tranquille si je lui déclare que je suis à plat-ventre devant son ingéniosité perfide ?

  2. Double défaite du camp atlantiste en Syrie et au Yémen (vidéo)
    https://www.presstv.com/DetailFr/2018/07/04/566987/chec-USAIsralArabie-en-Syrie-et-au-Ymen
    Un quotidien libanais vient de révéler que l’Arabie Saoudite à Hudaydah et les terroristes armés appuyés par les Etats-Unis et Israël dans le sud de la Syrie, tentaient de renverser l’équation gagnant/perdant dans les deux conflits que sont celui au Yémen et en Syrie et de dévier l’opinion publique de leur cuisante défaite dans la région. Dans son éditorial intitulé « Illusions à Hudaydah et Daraa, nouvelles victoires et nouvelles illusions », le célèbre analyste d’Al-Binna, Nasser Kandil, se concerte sur les échecs politiques de Washington et de ses alliés dans le sud de la Syrie ainsi que sur la côte ouest yéménite, à Hudaydah.

    « En l’espace de deux mois, les alliés de Washington à Tel-Aviv, à Riyad et à Abu Dhabi ont tenté d’imposer une alternative politique au double conflit qu’ils mènent contre l’axe de la Résistance : à Hudaydah, sur la côte ouest du Yémen et à Deraa dans le sud syrien. A renfort de larges moyens, le camp atlantiste a lancé un pari fort hasardeux qu’il croyait parfaitement possible à réaliser, au moins sur papier : à Hudaydah, il s’agissait de remporter une victoire partielle contre Ansarallah et de l’affaiblir tant que faire se peut. Au sud de la Syrie, il fallait faire l’échec à toute tentative de pacification de Deraa, via une médiation russe entre l’armée syrienne et les terroristes. Au stade où sont les événements, le pari est un échec total.

    Sur la côte ouest yéménite, la coalition pro-saoudienne vient de connaitre l’un des pires échec militaire qui soit, surtout qu’on constate que les USA et la France et la Grande-Bretagne sont eux aussi de la partie. A Deraa, la situation dans le camp anti-Résistance ne va guère mieux. La ligne de défense d’Al Qaïda s’est effondrée et ce, sur fond de l’avancée fulgurante de l’armée régulière syrienne qui déjoue de facto toute illusion concernant une possible victoire militaire sur Assad et ses alliés. La reprise des négociations Amman/Moscou et la reddition en masse des terroristes sont d’ailleurs le meilleur aveu d’impuissance qui soit ».

  3. Vidéo d’Anna News : opérations de l’AAS dans le rif de Darea, on y voit au début le bombardement de l’aviation russe des amis de Bibi, et certains d’affirmer sans rire que l’Ours est sous la coupe d’Israél :

    Les terroristes de Basrate Cham livrent une partie de leur armement lourd de des engins à l’AAS :

    Armement saisii par l’AAS :

    L’AAS restaure la sécurité et la tranquilité publique à Al-Massfira dans le rif de Darea :

    Et enfin, une petite détente : la dernière chanson de la chanteuse de la résistance Julia Boutros, chanson lancée à travers al-Mayadeen : Allons vers la victoire

    1. Je constate que je me suis trompé dans le lien de la chanson de Julia, je donne ci-dessous le bon, mais qui cela intéresse-t-il ? Personne, il est vain de forcer un âne qui n’a pas soif à boire, et ceux qui pratiquent le deux poids, deux meures, ou bien, comme dirait Lavrov, les doubles standards, devraient déduire les conséquences logiques de leurs actes. Misère.

        1. Nouvel échec de quoi ? De cette France peuplée de morts-vivants, dévirilisés et ignares ? C’est bien la chason de Julia que je voulais poster, mais les modernes en sont indignes ; sur cette même page, les mêmes ignorants ne se sont pas rendu compte que j’ai rapporté que la ville de Bosra (al-Cham) a été libérée par l’AAS, ils ignorent le passé glorieux de cette ville, des nabatéens aux romains (son magnifique théâtre romain construit sous Trajan est encore intact) ; mais non, seul Israél comprend de quoi il retourne et ces pauvres français manifestent à Lyon ou ailleurs contre un épouvantail chimérique dréssé par ceux qui veulent leur perte.

    1. Saida se trouve sur la route Damas-Darea juste avant le poste frontère Nassib entre la Syrie et la Jordanie (cf. carte dans le post ci-dessous, route en jaune, en bas il y a Saida, puis Nassib) ; l’AAS est maintenant à environ quatre km de ce post frontière vital.

  4. Vidéo 02 07 2018 Les combats se poursuivent dans les environs de Daraa
    Les forces syriennes avancent dans le sud et les négociations se poursuivent sur le sort de Daraa (traduction google)

    1. Bravo pour cette vidéo de propagande mensongère contre la Syrie produite par Otan 24, dont la haine tenace et impuissante contre icelle ne fait que grandir depuis 2011. Les hariristes médiocres de cette officine veulent nous faire accroire qu’il y aurait des négociations sur le sort de Darea ! Ah, le grossier mensonge qui traduit l’aboulie des perdants ! Gracian n’avait pas tort lorsqu’il disait que la défense d’une mauvaise cause était toujours pire que cette cause elle-même. Eh, bien, France 24 et google traduction, même combat, qui dit mieux ?

      1. Si je me suis trompé excuse moi, je recherchais une vidéo du 2 juillet et je ne parle pas arabe, je n’avais meme pas vue qui l’avait mis en ligne et pourtant je fais attention avec les vidéos mises en ligne par les “modérés” (google n’est pas non plus ma tasse de thé, mais je n’ai pas d’autre traducteur, c’est d’ailleurs pour ça que je le signale)) Je consulte régulièrement colonel cassad, mais il n’y avait pas de vidéo du 2 juillet, pas d’article non plus sur la syrie, je ne parle pas russe non plus, seulement le français .

      2. Cher gutknecht, je comprends, mais ne prenez pas mal ma réponse, c’est contre France 24 que j’en avais et non contre vous, bien au contraire, j’approuve et admire votre positition sur les événements du Levant au milieu de cet océan de mensenges dans lequel nous baignons du matin au soir. Si j’ai le temps, je traduirai cette vidéo pour vous montrer les contre-vérités flagrantes assénées par ces journalistes en service commandé, mais pour résumer je dirai ceci contre ces désinformateurs : un accord de réconciliation a été trouvé entre les terroristes à Basrat-Cham (région violette de la carte) et l’AAS, avec le réglement de la situation des enfants dévoyés du pays qui le souhaitent et l’expédition des autres vers le Salapistan D’Idleb, la restitution des armes lourdes à l’AAS syrienne a déjà commencé et la police militaire russe est déjà sur les lieux pour veiller au bon déroulement de la chose, quant à la Jordanie, pseudo-Etat peuplé aux 3/4 par des palestiniens, et qui a joué un rôle non negligeable dans la guerre contre la Syrie, il se trouve maintenant dans la merdre complète et viendra certainement pleurnicher à Damas sous les pieds du Lion pour le sauver du Deal du siècle et des frères musulmants, son pseudo-jeu de la guerre avec son fils dégénéré n’y changera rien.

        1. Merci, pour cette réponse explicative, je n’ai pas de blog, mais je fais de la réinformation, depuis 2006, meme écrit quelques articles, toujours pour dénoncer, les contre vérités de la “bien pensance” et les “larbins du système” .
          “El pueblo unido jamás será vencido”,

  5. Cette vidéo est sur youtube, je l’ai mis sur réseau international hier

    gutknecht 01 juillet 2018
    Combat violent et progression dans le sud
    Dernières nouvelles Bouclier de l’armée syrienne avale le bouclier occidental occidental (traduction google)

  6. Article et titres excellents (ce « PROGRESSENT DANS LE L’ANTRE DE LA BÊTE » dit et résume le Tout, c’est à dire le Vrai), mais comme il se fait tard, une carte seulement :

    https://al-akhbar.com/Images/ArticleImages/2018722233132636660949831327426.jpg

    (légende : égorgeurs modérés en vert, Daech sous une autre appelation en noir, zones libérées en jaune et, enfin, en violet, zones entrées dans des accords de désalapisation).

    1. (Lgende (suite) : en marron, devinez-qui ? Le Vampire de Damas, en bleu, le Golan occupé (perpetuellement bien sûr)).

      1. Enfin, une dernière vidéo pour la route, et aussi pour rendre hommage à Youmasturbe, qui trouve indigne pour la sensiblerie du téléspectateur la vidéo dont je poste le lien ci-dessous, mais autorise des vidéos sur l’art et la manière de s’envoyer en l’air :

        http://central-media.org/33634/633

        1. Puisqu’il semble que j’ai péché (à ce propos, les sectateurs de la modernisations de l’orthographe et autres folies du même tonneau, peuvent-ils m’expliquer, dans l’avenir radieux de la novlangue qu’ils nous cuisinent, comment fera-t-on pour distinguer ce pécher de l’autre pêcher ? Rien de plus facile, il n’y aura plus de péchés ni de tabous, ni de limites ni de bornes, ni de frontières ni de races, ni de bien ni de mal, rien n’est vrai, tout est permis, métissage, portable et agroalimentaire pour tous, — facebook, tweeter,…, en veux-tu ? — en voilà !) contre le fétiche appelé youtube, je fais amende honorable en postant une demi-douzaine de vidéos de sa G.P.S (Grandeur Partageuse et Sociale) :
          1) Vues aériennes et terrestres de la libération par l’AAS du village Jyla et u barrage d’ABtae :

          2) Prison sous terre de l’opposition modérée soutenue par le pays des Lumières dans le rif de Darea :

          3) Un poste des mêmes combattants de la liberté au même endroit de la Syrie martyre :

          4) L’aviation syrienne bombarde les gentils à Tafs ( suite à une révolte de la population qui a demandé aux terroristes modérés de cette région d’accepter les accords de réconciliation, ces derniers ont fait appel à Daech, sis juste à coté sous l’oeil maternel d’Israél, sous quarante-huit heures, cette région sera désalapisée, sur la care ci-dessus, cette région est juste au dessous de Daech) :

          5) A Dael, les habitants locaux accueillent en libérateurs les soldats du boucher qui y lèvent le drapeau syrien après sept ans de règne salapiste, vraiment, ces syriens manquent de reconnaissance à l’occident qui a armé et défendu leurs geôliers rebelles et démocrates, normalement, un bombardement humanitaire de cette population ingrate aurait été préscrit par le docteur Kouchener et justifié par notre philosophe national Botul-BHL :

          6) Au lieu d’une vidéo, je me propose ici d’écrire un panégyrique de Youtube. Je sais que les mauvaises langues répétent toutes les cinq minutes dans les cinq continents de la terre habitée que Youtube, sous le prétexte d’obscures règles d’une soit-disant communauté, à la supression pure et simple de comptes déplaiants. Bien. C’est ainsi, youtube, avec une magnanimité quasi-paternelle, vous évite la fatigue et les déboires de penser par vous-même, suivez les aiguilleurs de la pensée correcte, votre compte ne sera jamais supprimé ! Merci Youtube.

  7. Salut !
    Je passais juste soulever un point qui me semble être une affirmation hasardeuse : […] “et la Turquie joue contre l’OTAN”.
    Je suis curieux de savoir quels éléments vous permettent d’affirmer cela si abruptement. J’ignore même si le haut commandement de l’armée Russe ou Poutine en personne savent au jour le jour ou encore moins à moyen terme, à quoi s’attendre de la part d’Erdogan… Il me semble qu’il ne joue que pour son propre intérêt et que cela change et changera au gré du vent…
    Bachar al-Assad lui, dit le contraire ici à partir de 6′ 32
    https://player

    Mais je n’ai pas la géopolitik-science infuse 🙂
    Cdt.

    1. Avec le temps, Erdogan a fini par se révéler : calculateur cynique privilégiant uniquement ses intérêts et jugeant avoir trop donné à l’Europe et à Washington, s’est mis en tête de leur faire payer au centuple son service. La Turquie est toujours membre de l’OTAN mais agit comme si elle était au dessus de cette alliance. Erdogan n’admire que la force brute dans la pure tradition du Ghazi ottoman (le conquérant) et il méprise ouvertement ces européens qui lui doivent leurs vies.
      Il aimerait bien se débarrasser d’Assad mais sait qu’il vaut mieux le ménager pour punir ses alliés de l’OTAN.
      Le Grand Turc suit sa propre stratégie. Un loup ça ne changera jamais de nature.

      1. je pense en effet que la vengeance sera la ligne conductrice la plus importante de la politique turc des prochaines années !

      2. Peut on lui reprocher de suivre ses seuls intérêt ?
        À la limite il est payé par ses électeurs turrcs pour défendre leur intérêt ( ethnie turque, pas kurde), perçoit le mouvement tectonique d’affaiblissement relatif des us vs Russie et rééquilibre sa politique en conséquence.

      3. La Turquie est toujours membre de l’OTAN mais agit comme si elle était au dessus de cette alliance. Oui est les grands pays auraient du faire de même que la Turquie l’otan n’est pas une fin

  8. Il a existé des casques blancs lors de la bataille de Normandie. Le concept a été repris mais probablement dévoyé.

      1. Pour mémoire, les villes (Pont-l’Evêque, Lisieux, Vire, Condé-sur-Noireau, Flers, Saint-Lô, Coutances, Caen de Basse-Normandie ont été copieusement bombardées et détruites entre juin et août 1944.villes auxquelles il faut ajouter Mortain qui a eu le douteux privilège d’être la seule ville de Normandie détruite par les allemands, dans une population au milieu d’une bataille qui a fait #100.000 morts militaires et 20.000 civils. (#210.000 soldats alliés et 300.000 allemands tués, blessés ou prisonniers) Il y a eu 120.000 immeubles entièrement détruits, 270.000 endommagés, 43.000 hectares de terres agricoles provisoirement inutilisables, un bétail quasi anéanti, 1.600.000 m² de bâtiments industriels perdus. La reconstruction durera 10 ans. (source la bataille de Normandie – Jean Quellien). Les casques blancs bas-normands fouillaient les ruines, tentaient d’identifier les corps, procédaient aux inhumations, transportaient les blessés vers les centres de soins, etc…

        1. La mémoire fait plus défaut pour les mises en scène des gentils casques blancs, mais slips terroristes, gentiment relayés par les média occidentaux. Mais à qui profite leur cinéma ?

      2. Il est impossible de proférer de telles contre-vérités de bonne foi. Si un energumène quelconque ou un menteur assermenté — c’est à dire un journaliste — soutenait que ces casques blancs sont une ONG humanitaire qui sauve des vies de sous les décombres causés par les barils explosifs du Boucher de Damas, on aurait compris ; mais non, ici on nous affirme que le concept est bon (comprenez : sauver les innocents des crimes du régime que vous devinez), mais que sa mise en pratique par de très gentils terroristes est mauvaise ! Bien sûr, pour que cette mauvaise myonnaise prenne, il y faut un minimum de seconde guerre mondiale et de ses méchants allemands, et à cette occasion, on profère des mensonges encore plus grands dans le but intentionnel de cacher des vérités dangereuses, cachées mais éventées, comme par exemple ces bombardements des anglo-américains en France qu ont fait des milliers de morts parmi … les civils français dont une majorité de femmes et d’enfants. Quant à ces casques blancs, passés maîtres dans la mauvaise mise en scène de pseudo-massacres, fausses attaques chimiques, ils ne sont dans le monde inversé du spectacle, que la branche média d’al-qaida, et hors caméra et scènes de tournage, des terroristes indiscernables de ceux de Daech et autres salapistes. Comment peut-il en être autrement, alors que cette honorable organisation a été fondée et est dirigée par James Le Mesurier, officier du MI6 élevé par la reine Elizabeth, en 2016, au titre d’officier de l’Empire britannique ? Et qu’en outre elle est financée par tous les ennemis occidentaux de la Syrie : USA, France, Allemagne, R.U, Japon, Danemark, Pays-bas ?
        Bref, ici, nous n’avons pas affaire à une opinion, fausse ou vraie, mais à autre chose …

        1. J’invite, à propos de mon post ci-dessus, tout lecteur en général et Strategika 51 en particulier, à méditer cette citation de Debord :

          « Quels talents nécessaires ont-ils parfois fait défaut aux gens qui avaient le mérite d’être là? Durant plusieurs récentes années, on a vu un seul désinformateur se montrer capable d’exercer la plus ridicule influence sur toute cette très savante Encyclopédie. Quelqu’un qui sait vivre reconnaît toujours vite un désinformateur, rien qu’à remarquer ses thèmes favoris; et saura prévoir expérimentalement dans quels raisonnements on le fera facilement tomber dans l’instant qui suivra : car les machines obéiront toujours aux mêmes lois mécaniques (bien sûr, je n’évoque ici que le désinformateur de déstabilisation, qui agit pour soutenir certains intérêts. Car le désinformateur qui peut rester dormant est de ce fait même indétectable pendant la même
          période). C’est un domaine où l’erreur, même brève, n’est littéralement pas permise. On peut en mourir. Il faut donc y déployer une sorte d’art; et le dernier peut-être qu’il soit nécessaire de pratiquer. L’I.S., en tout cas, n’en a pas manqué. » (Cette mauvaise réputation, gallimard, p.83-84)
          A bon entendeur, salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.