Analysis

De l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles ou comment la coalition est en train d’échouer en Syrie orientale

Les temps changent et ils sont révolutionnaires. Ce qui vient de se passer près de Boukamal, dans la province orientale de Deir Ezzor en Syrie marque l’un des plus grands bouleversements de la guerre au Levant.

Des avions de combat de la coalition menée par Washington ont mené hier des raids aériens visant des villages où la population a refusé l’entrée des unités des forces démocratiques syriennes (FDS), une force supplétive créee, financée et armée par l’OTAN en Syrie orientale.

Les cibles visées cette fois-ci n’ont rien à voire avec une quelconque organisation terroriste de type Daech et encore moins des positions de forces supplétives de l’Armée syrienne: l’objectif est de faire plier des civils et comme à Milan en 1943, c’est les habitations des villageois récalcitrants à toute présence militaire étrangère sur leur terres qui ont fait l’objet de très violents bombardements.

Un premier bilan fait état de plus de 30 civils tués et de centaines de blessés.

Peu avant ces raids, des chefs de village, des notables locaux et des représentants de comités de citoyens s’étaient réunis avec des chefs militaires des forces supplétives soutenues par la coalition en présence d’officiers de l’OTAN et ont clairement affirmé que d’un accord unanime, leurs communautés refusent totalement l’entrée des FDS et des forces spéciales de l’OTAN dans leurs localités et que si une telle éventualité survenait, ils se joindront à l’Armée syrienne en dépit de leurs  divergences avec le pouvoir central à Damas.

Cette résolution a amené l’un des chefs des FDS à menacer d’un déluge de fer de feu les villages récalcitrants dans la plus pure tradition démocratique.

Contraindre des civils à adhérer à une politique par la terreur est la pire des dictatures.

Les avions de combat de la coalition ont ciblé des habitations civiles, plus précisément les domiciles des maires et des chefs communautaires dans ce qui s’apparente à une tentative de briser le moral de ces civils habitant des zones rurales désolées et oubliées d’un petit pays ravagé par la guerre  mais qui ont osé dire non à l’OTAN.

Cela veut dire que les méthodes employées par les services spéciaux de la coalition, à  savoir l’achat et la corruption des chefs de villages et des chefs tribaux, n’a pas fonctionné cette fois. La carotte n’a pas marché; place au gros bâton.

C’est un échec.

Les proches et les compatriotes des civils tués par ces frappes ont déclaré leur soutien au gouvernement de Damas qu’ils n’appréciaient guère il y a très peu de temps.Ironie du sort, la moitié des civils tués appartiennet à des factions qui soutiennent la coalition.

Les bombes des avions de la coalition ont tué des kurdes et des arabes et n’ont pas fait dans la dentelle. Ce qui enrage le plus les habitants de Boukamal est que les cibles visées par la coalition  sont toutes des habitations civiles ne représentant aucun intérêt militaire d’une quelconque nature que ce soit.

Au mépris du temps, la doctrine de l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles n’a pas disparu. Que ce soit à Hiroshima, ravagée par l’arme atomique, Tokyo, bombardé par les bombes incendiaires en mars 1945 ou encore Dresde, Milan, Hambourg et bien d’autres villes, cette tactique moralement très répréhensible n’a jamais gagné les coeurs et les esprits.

En Syrie, cette stratégie barbare est en train de  renforcer le soutien des populations au gouvernement syrien.

Avant la guerre, les habitants de ces régions reculées et oubliées par le développement local faisaient face aux représentant corrompus et véreux du pouvoir central, exploitant leur positions à des fins d’enrichissement personnel. A présent, ils font face à d’anciens bandits de grand chemin et de contrebandiers aux méthodes violentes  promus “colonels” d’une force supplétive par l’OTAN qui n’hésitent point à diriger les bombes de la coalition sur leurs paisibles et pauvres masures, tuant des femmes et des enfants. Le choix est vite fait.

Cette évolution expose l’indigence des stratèges de l’OTAN en Syrie et l’échec ineluctable de leurs politiques dans cette région du monde.

 

 

 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
9 Comment threads
19 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
FoxhoundAir ForceoneLa Macronie veut la tête d’un colonel qui a été remis aux méthodes de la coalition au Levant – Stratégie 51 – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGEBartlebyKremlin' bot Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
trackback
La Macronie veut la tête d’un colonel qui a été remis aux méthodes de la coalition au Levant – Stratégie 51 – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

[…] Pour que la morale des populations civiles soit commentée, la coalition est en train d’échou… […]

josephhokayem
Guest
josephhokayem

A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

Bartleby
Guest
Bartleby

« DE L’USAGE DE L’ARME AÉRIENNE POUR BRISER LE MORAL DES POPULATIONS CIVILES »
Illustration toute fraîche : l’armée la plus morale du monde a bombardé avec ses F16 un immeuble en construction au milieu de la ville de Gaza cette fin d’après-midi : deux adolescents tués (agés de15 et 16 ans, ils étaient sur la terrasse de cet immeuble) et une quinzaine de civils bléssés.
Et mon contradicteur imaginaire de me réplquer : — Mais hier ?
— Hier, la coalition du Bien a bombardé un village du côté de Boukamal (Rif de Deir-Zoor), 27 civils tués, sans oublier les deux palestiniens de Gaza vaporisés par les snipers de la même moralité armée lors du vendredi de la grande marche pour le retour.

giorgio guido novi
Guest
giorgio guido novi

vielle strategie americaine qui se retourne toujours contre les usa! le resultat toute les populations installer a l,est de l,euprhrate penchent innexorablement vers damas!! et ces les kurdes qui vont payer cher!!

philoupe
Guest
philoupe

ils sont fort ces Ricains, transformé un ophtalmo en Soliman le magnifique. Bravo cela fera un beau film de héros Ricains dans quelque années!

Foxhound
Guest
Foxhound

Au mépris du temps, la doctrine de l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles n’a pas disparu.
Disparu ? 😕
C’est une specialité de l’armée US. Ca a été utilisé comme tu l’as dit contre l’Allemagne, le Japon, en Corée, au Vietnam, en Irak, au Liban, etc…à chaque fois avec des effets qui sont l’exacte opposé de ceux planifiés. En général sauf exception notamment au Japon, et en Allemagne, ça se traduit par la defaite politique, et militaire des américains. Quand ils en arrivent à ce genre d’extremité c’est dramatique, mais quelque part le gouvernement syrien voit le bout du tunnel.
Rappelle toi il y a deux où trois ans, nous avions eu une conversation à propos de la defaite des ‘djihadistes’ en réalité des terroristes pro-séoudiens. A l’époque nous avions dit que les américains allaient employer leur derniere carte, des mercenaires. Or le mercenaire, est tout sauf fou, il ne se bat, s’engage que pour l’argent, contrairement aux terroristes pro-séoudiens completement fanaitisés qui vont au combat jusqu’à la mort.
Une fois la carte des mercenaires perdus, les américains n’auraient d’autres choix que d’intervenir au sol. Ce qu’ils ne peuvent pas faire. L’outil aérien n’assure aucuenment la victoire, au final seule la defaite sera au rendez vous pour les US et israèliens.

La defaite géostrategique américaine au Moyen Orient des Etats Unis va avoir de trés lourdes repercussions à travers le monde. Desormais ce qui est en jeu, c’est l’existence meme d’Israèl, et de tous ces ‘putains’ de régimes fantoches et fantomes limitrophes comme l’Arabie Séoudite, la Jordanie, le Koweit, mais aussi Taiwan, la Corée du Sud, le Kossovo, les pseudo etats dits ‘baltes’. Dans le cas où l’Allemagne sera en faillite la Croatie risque aussi de trepasser.

LHDDT 佐罗
Guest
LHDDT 佐罗

“la doctrine de l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles n’a pas disparu… cette tactique moralement très répréhensible n’a jamais gagné les coeurs et les esprits.”

Nombre d’opposants rejoignent l’armée du “régime”. Bashar (“Lion” en arabe) grimpe au contraire, en popularité – qui l’eu cru voilà deux ans ? où le voyait déjà au bout de la corde à Saddam.

Golan ?

Une inquiétude toutefois, c’est une certaine tiédeur de Vladimir – Russie historiquement grande amie de l’Entité Sioniste 70% des israéliens d’origine russe).
Relativement amusant : l’hymne sioniste “Hava naguilla” est – comme par hasard, un des morceaux préférés du choeur de l’Armée Rouge.

trackback
De l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles ou comment la coalition est en train d’échouer en Syrie orientale | Boycott
Bartleby
Guest
Bartleby

Merci Strategika 51 pour cet article.