Analysis

Juncker Sets Condition for EU to Buy More US LNG

Algeria, Qatar and Russia are at the crosshairs of the liquefied Gas new war.

Juncker Sets Condition for EU to Buy More US LNG

https://sputniknews.com/europe/201808091067082809-juncker-us-lng/

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Advertisements
avatar
15000
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Dina DSDKSCProc Recent comment authors
  Subscribe  
Notify of
DKSCP
Guest
DKSCP

“La Fed relève ses taux face à une économie « en pleine forme »”
https://www.lemonde.fr/economie-mondiale/article/2018/06/13/la-fed-releve-ses-taux-ses-previsions-de-croissance-et-d-inflation_5314500_1656941.html
Vu http://lachute.over-blog.com/ la pleine forme c’est pas vraiment ça…

On est entré en phase de contraction monétaire :
http://france-inflation.com/taux-directeurs-bce-fed.php
Autrement dit les emprunteurs qui avaient pris l’habitude de rouler leur dette sur des taux bas voient leur charge financière monter avec le taux directeur. Les $ empruntés qui ont été investis en monnaie locale doivent désormais être rachetés pour être rendus.

Le travail de Dieu selon Goldman-Sachs, c’est bien la gestion de ce cycle expansion-contraction.


https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

roc
Guest
roc

traduction :
Juncker met la condition pour que l’UE achète plus de GNL américain
L’Europe  21:22 09.08.2018 (mis à jour 21:26 09.08.2018)
Lors de la dernière visite du président de la Commission européenne aux États-Unis, les parties ont convenu que l’UE commencerait à importer plus de soja et de GNL américains en échange de la levée des tarifs élevés de Washington.

Le 9 août, le chef de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré que le gaz naturel liquéfié (GNL) pourrait jouer un rôle important sur le marché européen de l’énergie, mais que Washington devait prendre certaines mesures pour que cela se produise.

“Les exportations croissantes de gaz naturel liquéfié américain, à un prix compétitif, pourraient jouer un rôle croissant et stratégique dans l’approvisionnement en gaz de l’UE. Mais les Etats-Unis doivent jouer leur rôle en éliminant les restrictions administratives”, a déclaré Juncker.

Juncker s’est rendu aux États-Unis en juillet pour discuter de la levée des tarifs américains sur les produits européens. Les parties ont convenu qu’en échange de la révocation des tarifs, l’UE commencera à importer plus de soja et de GNL des États-Unis.

LIRE LA SUITE: L’ UE veut augmenter les importations de GNL en provenance des États-Unis en échange de la levée des tarifs américains sur l’aluminium
https://sputniknews.com/world/201805171064532419-eu-us-lng/

Trump a exprimé son mécontentement face à l’Europe qui remplissait son marché de l’énergie avec du gaz russe moins cher, au lieu d’acheter du GNL aux États-Unis.

De plus, Washington a mis en garde les pays européens contre leur participation au projet de gazoduc Russian Nord Steam 2, menaçant d’imposer des sanctions. Les États-Unis ont fait état de craintes selon lesquelles ils affaibliraient la position de l’Ukraine, car l’un des principaux flux de gaz entre la Russie et l’Europe traverse le pays. La Russie a réfuté cette allégation.