Analysis

Tropisme aviaire

Il est quasiment admis désormais que certains volatiles, des oiseaux de bonne ou mauvaise augure, nec plus ultra de ce que la vie a engendré sur terre, ont une certaine propension à heurter, endommager ou abattre le F-35 A, l’avion de combat le plus cher de l’histoire de l’aviation moderne.

Ce tropisme aviaire ne cesse de se confirmer : après les volatiles kamikazes ou martyrs ayant cloué deux F-35 israéliens il y a quelques mois, un autre volatile a encore sévi en heurtant l’une des entrées d’air d’un F-35A “Lightning II” lors d’un vol d’entraînement sur la base aérienne d’Eglin (Floride).

La rencontre entre le volatile floridien et l’avion de combat bardé de technologies de pointe a eu lieu un peu tard dans la nuit, “après minuit” selon une chargée de communication de la 33 escadrille de chasse.

Cet incident qui aurait été causé par un volatile nocturne et probablement suicidaire survient trois jours après un autre incident assez grave ayant affecté un F35A relevant de même base, causé par un dysfonctionnement du train d’atterrissage Avant (nez).

On ne dispose d’aucune information sur l’état du volatile organique et biologique ayant heurté l’avion le plus cher jamais construit et mis en service. Si c’est pas un hibou ou un faucon de nuit (photo d’illustration), notre volatile pourrait bien ressembler à celui de la photographie ci-dessous :

Publicités



');

40 Replies to “Tropisme aviaire

  1. @Foxhound.

    Puisque vous avez fait référence à la guerre de Corée, je vous suggère sur le sujet le livre d’Ivan Cadeau. Je connaissais dans ses grandes lignes la guerre de Corée mais ce livre entre vraiment dans les détails et l’histoire de cette péninsule, avant d’être une colonie japonaise et pendant la colonisation est intéressante. La Corée du Nord n’avait pas d’aviation au début de la guerre donc les USA n’avaient pas de mal à avoir la supériorité aérienne. Ca s’est compliqué quand la Chine est intervenue car l’URSS a envoyé des mig 15 et les USA en étaient restés aux avions à hélice vu qu’ils n’avaient pas d’adversaires. Les troupes amércaines avaient tendance à mépriser les troupes alliées dont le bataillon français jusqu’à ce que ceux-ci montrent qu’ils savaient se battre et ne manquaient pas de courage avec une grosse attaque à la baïonnette au point que le général américain a rappelé dans un ordre du jour restés célèbres que les baïonnettes ne servaient pas qu’à ouvrir les boîtes de conserve. Par contre l’armée sud-coréenne a montré que ses compétences principales résidaient dans la fuite et la nullité. S’il ne fait aucun doute sur le fait que c’est la Corée du Nord qui a déclenché le gros merdier, il convient d’admettre que les incidents de frontière quelques fois importants en mettant en oeuvre un effectif significatif jusqu’à la brigade avaient une responsabilité partagée. En fin de compte, le seul vainqueur de cette guerre est Taïwan vu que cette guerre a empêché Mao d’envahir Taïwan dont on peut se demander comment elle aurait résisté.

  2. Tropisme psychiatrique : citant des rapports israéliens, Hassan Nasrallah a révélé hier l’état psychologique lamentable du soldat de l’armée invincible (par exemple, le fait que plus de 40 000 soldats ont consulté un psychologue en 2017) et la presse sous censure tsahaliste mais néanmoins la plus libre du monde lui a emboîté le pas ce jour. Par ailleurs, les préparatifs de la bataille d’Idleb sont achevés et est donc imminente, la T.V (Troika Vertueuse) s’y prépare à sa façon spéciale : BLC prépare une attaque chimique et nous y répondrons avec nos missiles beaux et intelligents. Je pensais jusqu’à aujourd’hui que les ânes ne comprennaient pas le langage humain, eh bien, détrompez-vous, hier, à ce qui s’appelle encore une ville, je rencontrai un âne, je lui contai l’histoire de la comédie chimique réchauffée et il partit d’un fou rire dont je suis présentement incapable de le sortir. Ah ! Lucius de Patras n’avait ps tort. Pour le sortir de sa crise de fou rire, je le menaçai de lui montrer mes c…, ce qui, contrairement à mes prévisions, agrava icelle, hors de moi, j’éxécutai ma menace, il est depuis dans une dépression pire que celle du tsahaliste !

  3. Il s’agit sans doute de ce fameux volatil très présent au sein du CMI USA – et particulièrement difficile à identifier – qui a une affreuse manie d’ajouter des zéros après les chiffres de couts des projets. Terrible volatile, et dangereux de surcroit. Il a même été capable d’envoyer un missile – un certain onze septembre – droit dans le bureau contenant les dossiers sur l’évaporation de quelques milliards de dollars.
    Terrible volatile car il opéré avec une telle adresse que l’Histoire officielle n’y voit que du feu – ou plutôt des cendres, ne trouvant aucune autre explication cohérente que celle d’un avion de ligne piloté par les kamikazes saoudiens sous-doués sans aucune heure de vol à leur actif ; mais ils ont bien visé les bougres.

  4. Ouais, bon, en même temps un bird-strike c’est on ne peut plus commun malheureusement, si vous consultez l’excellent site The Aviation Herald (http://avherald.com/) qui en recense plusieurs par semaines. Les mauvaises langues dont je fais partie parleront d’un concours de circonstances…qui n’enlève en rien le fait que cet avion doit encore règler qques problèmes de jeunesse. Les ricains ont peut-être vu un peu trop grand dans leur développement de cette machine.

  5. @strategika51.

    Navré mais vos interlocuteurs autour de la table étaient de vrais cons. Un F22 arrive à court de munitions avant de flinguer à lui tout seul une dizaine d’avions, alors 200…

      1. Merci mais je saisis mal l’intérêt de “m’informer” aujourd’hui d’une vidéo que j’ai mis en commentaire le 24 août sur l’article de foxhound traitant du Rafale.

        1. Le 24 août c’est récent.
          Et il faut avoir le temps de répondre, ce que l’ont à de moins en moins.
          Le temps fou le quant rapidement ont est largués et ont à plus le temps de prendre nôtres temps.

          https://youtu.be/ZH7dG0qyzyg

  6. « ababil »
    mot obscur dont l’origine étymologique est incertaine, mais dans le coran, il est dit, que suite à l’initiative d’un roi soudanais (qui occupait le Yémen) et qui s’est amené avec une formidable armée et beaucoup d’éléphants dans l’intention de détruire la Kaeba, a vu son armée anéantie par ces ababil, sorte d’hirondelles :

    «N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Eléphant ?
    N’a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine ?
    Et envoyé sur eux des oiseaux par volées
    Et qui leur lançaient des pierres d’argile ?
    Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée. » (Le Coran, sourate Al-Fil, ce dernier mot signifir éléphant)
    La chanteuse chrétienne libanaise Julia Boutros parle de cela dans sa chanson suivante (vidéo que j’avais délà postée mais les modernes sont sans mémoire) :

    1. Une mauvaise idée en amenant une autre, il faut noter que cette chanson de Julia n’est pas tombée dans les oreilles de sourds : la jeunesse gazaouie avec ses cerf-volants et autres ballons incebdiaires a effectivement réalisé sa chanson. Il est temps que les chansons de cette dangereuse terroriste soient supprimées de Youtube.

    2. Ababil ou Ababel ou encore Avavel, nom sémitique d’origine Akkadienne et plus vraisemblablement babylonienne ayant été mentionné une fois dans le Coran pour décrire l’anéantissement par des moyens bactériologiques ou biologiques/biochimiques (ou autres) d’une puissante armée envoyée par un empereur abyssinien ou est-africain dans le sud-ouest de la péninsule arabique au 5e siècle après J.C. avec l’intention de détruire la Kaaba (cube) de la Mecque, carrefour du commerce international antique important entre le Levant et la Corne de l’Afrique d’un côté et l’Inde et l’empire Romain d’Orient (bien plus tard connu sous le nom de Byzantin) de l’autre.
      D’après le peu que l’on sait, le corps expéditionnaire punitif comportait des cohortes d’éléphants africains de combat et des troupes recrutés de Nubie, de l’actuelle Erythrée, du Yémen et probablement d’Ethiopie. Leur progression fut arrêtée non loin de la Mecque par un phénomène jugé extraordinaire durant lequel cette Armée périt en un temps record (épidémie ? Émanations naturelles de Gaz toxiques ? Pluie de substances pathogenes ? )
      Dans le Coran, des volatiles (oiseaux, volants, …) “Ababel” ont anéantit la puissante armée et ses elephants de combat en la bombardant de projectiles d’argile.
      Cet épisode existe dans les traditions de la peninsule arabique mais l’Église d’Ethiopie ne lui consacre qu’une vague référence.


      https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

      1. Merci pour cet excellent commentaire, dans la tradition arabo-musulmane, pour sommer en quelque sorte tout ce que vous dites, on dit que cet empreur était celui de Hchaba.

        1. Double merdre. Il fallait dire Habacha, bon, je me réserve malgré tout le droit d’un triple merdre, droit dont j’espère me passer.

  7. On appelle les engins du type F35 A et assimilés des ARMES D’AUTODESTRUCTION RÉPÉTITIVE.

  8. peut être qu’il ne s’agit pas de volatiles mais de cons qui se mettent à voler………

  9. Tous les éléments permettant de créer de l’antigravite est déjà parmi nous.
    Au centre de nôtre terre qui permet de créer nos avions de demain dans un avenir proche. Aussi au delà de l’atmosphère, la stratosphère . une combinaison des deux champs où tout simplement de manière distinctes, permettront peut être de se complétés et même de se combiner .
    À l’exemple des cathodes bombardant les anodes à une grande vitesse créent l’alternative qui de surcroît devient maîtrisable et donc canalisable et utilisable.

    https://youtu.be/Hb3gYCdkcTM

    https://youtu.be/hd66EQnxWL8

    1. Merci l’exosphère pour ces vidéos.
      Notamment la première…
      J’avais fais un témoignage sur ce présent site à propos d’une observation d’engins volant non identifié.
      Un long cigare comme dans la première vidéo.
      Sûrement le même.

        1. Effectivement . 8parabellum8
          Filigrane était en contestation avec vous car lui pensait plutôt qu’il s’agissait d’hologrammes. Alors qu’ils s’agit à mon sens plutôt de deux inventions distinctes.

        2. @ : 8parabellum8
          27 AOÛT 2018 À 1828
          Deux inventions distinctes veut dire que l’antigravitété est une chose.
          Et les hologrammes en est une autres.
          L’une permet de voyager dans l’espace à une vitesse éclair car la contrainte de la gravité sera absorber.
          Et l’autre à un but commercial faire apparaître des écrans publicitaires dans le ciel à haute altitude.
          Pour toucher un large public.
          Je ne vois pas pourquoi vous doutez de ma sincérité. ?

  10. Le record d’altitude pour une collision entre avion et oiseau serait de 11300 m. Plus amusant, un radar routier allemand en ville a flashé un perroquet à plus de 50 km/h. Il fallait attentivement regarder la photo car c’était en début de soirée donc un peu obscur et le perroquet avait les ailes comme un F14 voilure repliée.

    1. Intéressant ! 11300 m…Quel volatile peut évoluer à cette altitude ou la température atteint plus de 48° sous le zéro et ou l’oxygène est rare ?

      1. Vautour de Russel, au-dessus d’Abidjan. On suppose que l’oiseau a du être aspiré par des courants ascendants car il n’a pas pour habitude de voler à cette altitude. L’oie à tête barrée survole l’Himalaya.

      2. Quel volatile peut évoluer à cette altitude…
        Le problème étant que les US ont le monopole de la communication. Ainsi ils peuvent sans aucun problème orienter nos pensées de populace néophyte inculte, vers là où ils veulent, comme ils le veulent, et quand ils le faut. Ainsi sont là les garde fous de la propagande, les Janes, Buiseness Insider, et autres Defensenews, the avationist, the drive, theaviationgeekclub, etc….
        Comparer le F22, F-35 contre un avion comme ils le font n’a aucun sens. Cependant la propagande est là pour vous certifier que justement si. Et dans cet exercice les superlatifs ne sont pas utilisés de façon parcimonieuse.
        Ici dans le Aviationist
        Considered almost unbeatable in the air-to-air role
        Y a peut etre le “almost” qui vient gacher le décors, telle une verrue sur un visage. Cependant vous lisez bien ‘imbattable’. Tel est l’opinion qu’il faut distiller à la populace.
        Pour cela ils n’hésitent à utiliser avec des arguments aussi percutant que frauduleux, notamment dans des prétendu exercices :

        The Raptor has a huge advantage against its adversaries as demonstrated by the F-22’s incredible kill ratio against USAF …F-16s and F-15s, during the exercises undertaken… Noble Edge in Alaska in June 2006, few F-22s were able to down 108 adversaries with no losses, while during the 2007 edition of the same exercise, they brought their record to 144 simulated kills…during an Operational Readiness Inspection (ORI) in 2008, the F-22s scored 221 simulated kills without a single loss…
        Ils vont jusqu’à affirmer que dans ce genre d’exercices dont nous ne savons rien, le F-22 est capable d’abattre plus de 200 F-15, F-16, et F-18. Imaginez la tete des néophytes comme nous sommes tous.
        Et ici dans une prétendue rencontre contre des F-4 iraniens qui protegeaint l’espace aérien de leur pays, où de l’aveux meme du Gen. Welsh commandant en chef de l’US Air Force -probablement candidat à une place de consultant dans un des ces innombrables grands medias…Eh ben quoi,faut bien assurer ses arrières. Meme quand on est générale- nos cow-boys terminent ce happy end hollywoodien par cette fameuse phrase
        …you really ought to go home…
        Ils ont sans doute oublié leur “Hey guys…” histoire de faire plus US.

        En réalité ces exercices simulés ne veulent rien dire, ils sont faits trés souvent dans le +grand secret, optimisés pour des victoires faciles du Raptor, comme des F-35. L’objectif il est multiple, d’abord le marketing politique, et economique, puis en démontrant aux alliés de + en + inquiets les aptitudes de l’industrie de pointe US.
        En outre l’approche russe est sensiblement différente de celle des américains, en ce sens que l’avion de combat, le chasseur, est un element dans un ensemble complexe. Ainsi comparer un F-35, F-22 avec un Mig-35 n’apporte pas grnd chose, en ce sens que les radars du F-35, et F-22 sont optimisés pour voir trés loin, plus loin que tous les autres avions. Les russes eux font toujours confiance aux radars au sol, et le complexe du S-400 est là pour appuyer les avions de combat. Notez que les américains font à peu prés la meme chose, mais la propagane ne le dit pas. Les US ne peuvent engager des chasseurs, que s’ils sont couverts par des Elint, AWACS, JSTARS et autres radars, brouilleurs au sol comme sur les porte avions. C’est la raison pour laquelle les US ont trés peur du S-400, et SSN-26 Onix, parce qu’ils neutralisent completement leur stratégie de domination des airs. A tel point que recemment en Syrie des SU-30 ont non seuleuemnt pu approcher les F-22, mais les US étaient sourds et aveugles.

        Ref.
        http://theaviationist.com/2014/09/30/these-may-be-the-only-f-22s-achilles-heels-in-a-dogfight-against-4th-gen-fighter-jets/

        http://www.businessinsider.fr/us/how-su-35s-and-f-22s-compare-2016-4
        http://www.ausairpower.net/APA-Raptor.html
        https://theaviationist.com/2013/09/19/f-22-f-4-intercept/

        1. @ strategika51.
          Je confirme ce que vous avez dit.
          Quand certains apprendront à tiré des conclusions à partir d’un ensembles d’analyses même si celles ci peuvent paraître sans aucun lien .
          Eh bien il approcheront au plus près de ce que ont ne veux pas qu’ils sachent.
          La vérité est toujours ailleurs et strategika51 là compris depuis longtemps.

        2. Foxhound
          26 AOÛT 2018 À 1316

          Le compliment SINCÈRE que j’ai fais à strategika51 dans ce Com : l’exosphère
          26 AOÛT 2018 À 1342

          À été fait après avoir lu vôtre Com. cité ci dessus.
          Je n’ai pas fait attention de qui il provenait. Je ne retire en rien de ce que je pense de strategika51 bien au contraire, vous en faite bien entendu parti.
          Sincèrement Desolé.

        3. Très bon débat. Le billet sur le Rafale ayant déclenché des commentaires hostiles de la part des fanatiques du F-22 Raptor qui maintiennent que deux F-22 peuvent sans aucun problème neutraliser 200 appareils de n’importe quel modèle dans le monde.
          J’ai du écouter ça autour d’une table et mes interlocuteurs avaient une foi inébranlable dans les capacités quasi “divines” du Raptor. A la fin, j’ai posé une question un peu bête sur les raison de l’interruption de sa production si cet appareil était réellement si Perfect. Silence et des faces outragées, limite du lynchage, avec la réponse leitmotiv “parce nous sommes les meilleurs”.
          Moi j’ai encore rien vu.

        4. Le billet sur le Rafale ayant déclenché des commentaires hostiles de la part des fanatiques du F-22 Raptor …
          Je maintiens mordicus, qu’un bon pilote aux commandes d’un rafale peut envoyer au tapis n’importe quel avion au monde, F-22, EAF Typhoon, Mig-35 où SU-35.
          L’inverse est aussi vrai, de plus c’est pas parce qu’un avion, où un pilote est US qu’il est forcément le meilleur. Tous les conflits du passé nous l’ont démontré.
          La seule fois où les pilotes US ont eu le dessus, c’était durant la guerre de Corée, et seuleument au tout début, pour les raisons que j’avais évoqué.

      3. l’oie à tête barrée qui vit au Tibet survole l’Himalaya à 9000 m.
        11 km, ça fait quand même beaucoup mais peut-être qu’en tirant partie d’un courant ascendant, elle s’offre ce luxe un court instant…

        1. A moins que n’existent d’autres formes de vie qui errent en pleine stratosphère ! Des cigares argentés ou des …soucoupes volantes.
          Un ancien pilote ayant plus de 50 ans d’expérience m’a confié que durant un demi-siècle de carrière, il n’a assisté qu’à deux phénomènes inexpliqués et bien réels, le gars n’étant le genre à verser dans la fantaisie. Le premier lors d’un vol de reco, il a vu deux OVNI bien distincts évoluer à plus de 5 ou 6 fois la vitesse du son avant de s’arrêter net, rester statiques quelques secondes et reprendre le vol en changement de cap à une vitesse époustouflante. Le second il n’en a jamais parlé parce que c’est à cause de cet incident qu’il rata sa promotion et dut attendre 12 ans pour être élevé au grade de général.

  11. M.D.R . strategika51
    Un simple petit oiseau et pourtant…..
    Des cas similaires nous les comptons plus.
    Dans les bureaux de recherches les ingénieurS se penchent dans la recherches de la maîtrise de la gravité depuis un bail , pour l’une de ces raisons et surtout pour la vitesse éclair que cela procurera une fois que la gravité ne sera qu’un ancien souvenir.
    Les premiers résultats sont probants ils avancent à grand pas, cependant la concurrence et rudes .
    Le premier sur le marché………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.