Analysis

USA : plus de 5000 militaires déployés aux frontières avec le Mexique

Plus de 5000 militaires américains, soit l’équivalent d’une division ancienne,  vont se déployer aux frontières avec le Mexique pour lutter plus efficacement contre le flux migratoire clandestin émanant d’Amérique latine.

Le président Donald Trump aura ainsi tenu une de ses promesses de campagne vis à vis de sa base dure mais le déploiement de troupes aux frontières risque d’être très mal perçu, aux États-Unis d’abord où vit une très importante communauté d’origine hispanique, mais également au Mexique voisin.

Il y a également un risque accru de dérapages ou de bavures car les “happy triggers” et autres gâchettes faciles ne sont pas moins nombreux au sein de la Garde Nationale qu’au sein des différentes polices locales et un incident pourrait affecter durablement le climat politique déjà très exécrable aux États-Unis.

Des milices d’extrême-droite pourraient également se sentir concernés par la protection des frontières méridionales américaines mais on imagine mal comment ces groupes volontaires vont réagir face à une masse d’hommes et de femmes et d’enfants organisés en caravanes de marcheurs pacifiques hautement médiatisées (comme celle partie récemment du Honduras),  et dont l’objectif est d’atteindre les États-Unis et d’obtenir l’asile.

Cette question pourrait se révéler cruciale pour l’administration Trump dans un pays de migrants sur fond d’une lutte sans merci entre Républicains et Démocrates et dans l’ombre d’une guéguerre entre Trump et l’Establishment.

Publicités

10 Replies to “USA : plus de 5000 militaires déployés aux frontières avec le Mexique

  1. Tout ceci n’est qu’un cirque médiatique pour favoriser Trump, depuis quand les sud-américain se dirige vers les États-Unis en colonne humaine, cela ressemble à ce que l’on a vu en Europe juste pour favoriser le vote des extrêmes.

    1. non justement dans ce cas les extrémistes ce sont les démocrates !
      la majorité dans les deux chambres, le sénat et le congrès, sont indispensable a Trump pour lui permettre de faire accepter la réduction du budget la fermeture des bases militaire et le rapatriement des troupes aux usa !

      1. Les pourris sont chez les démocrates et chez les républicains depuis quand les républicains sont devenus des saints, pour moi tout ceci n’est qu’un cirque organisé pour que les moutons croit en ce qu’il voit.

        C’est la meilleure blague de l’année une colonne humaine qui se dirige vers les États-Unis.

        On se rapproche du mois de novembre, la fête des morts…

        1. je n’ai jamais dit que les républicains sont devenus des saints ; moi je ne fais ni dans l’eschatologie ni dans la bigoterie moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.