Analysis

Levant : le grand duel F-35 vs S-300

Des médias israéliens ont évoqué le raid du 30 novembre 2018, destiné essentiellement à sonder l’état de la défense aérienne syrienne en soulignant que ce raid à permis de constater la furtivité du F-35A dans des conditions de combat réel.

Selon d’autres sources israeliennes, deux F-35A de l’IAF ont manoeuvré entre les limites des couvertures radar syriennes de la zone de défense Sud sans être repérés par les systèmes d’alerte et de détection syriens et russes. Les israéliens disposent de 14 escadrilles de F-35A opérationnelles.

Réagissant sous anonymat, un responsable militaire russe en Syrie (Base aérienne Bassel Assad de Hmeimim) a affirmé que ces assertions gratuites relèvent de la guerre psychologique et n’engagent que leurs auteurs en ajoutant que toute violation de l’espace aérien syrien dans sa portion interdite, c’est-à-dire la zone limitée faisant objet d’accords secrets antérieurs, sera contrée et l’on verra alors si les F-35A israéliens échapperont ou non aux S-300 syriens.

En tout état de cause, la présence paralysante de systèmes S-300 en Syrie semble être le principal défi et pierre d’achoppement du plan des pays soutenant le terrorisme en Syrie. La suppression ou du moins la neutralisation des batteries S-300 syriennes est devenu la priorité absolue de ces pays et cet objectif dépasse de loin le cadre de la guerre en Syrie et s’insère dans le grand bras de fer avec la Russie.

Pour le moment, Israël prétend qu’il est parvenu à une solution technique et qu’il s’apprête à lancer ses F-35A contre les S-300 en Syrie. De l’autre côté, Damas et son allié russe semblent certains d’infliger une humiliation au système militaro-industriel US en abattant publiquement un ou plusieurs F-35A.

F-35 vs S-300 pour bientôt ? 

Les paris sont ouverts ! 

Publicités

Catégories :Analysis

27 réponses »

  1. J’ai très hate que cette confrontation arrive au plus sacrant pour avoir le coeur net, depuis une lurette que j’attendais ça. Alors dépêchez-vous, on a hâte du résultat.

  2. Cet article s’inscrit en droite ligne dans la grande tradition techniciste dont je suis issu.
    J’aurais fait la même analyse.
    Pour tracer des limites et faire bref, j’ai une fois pris une règle, un compas, un bout de papier technique et un crayon pour dessiner un appareil volant à plus de 3.5 fois la vitesse du son à 12 000 mètres d’altitude. Je ne vis plus en URSS car ce pays n’existe plus. Je vis en Occident et je suis en train de constater les ravages de l’ignorance et la perte des mathématiques et des notions de physique.
    Ce site me redonne espoir mais je crains fort que ce ne soit qu’une luciole éphémère.
    Merci

  3. Tout ce qui était valable hier , ne le sera plus demain.
    Le sur armements de beaucoup de pays est dû qu’ils ont trop longtemps subit du mépris des humiliations des provocations , des attaques des occidentaux de manière général.
    Aujourd’hui beaucoup de pays montrent leurs dents à leurs anciens agresseurs.
    L’arrogance des uns à permis aux autres de s’émanciper militairement.
    Aujourd’hui la roue à tourner pour ne plus jamais s’arrêter.

  4. la Russie n’a qu’à envoyer des Sukhoi, Mig dans le ciel lorsque les avions de l’entité sioniste entreront dans le ciel Syrien. 😉

    • Depuis qu’ils y ont laissé un F16 et qu’un F35 a été mis hors servise, ils n’osent plus s’aventurer dans le ciel syrien et n’y avait pas à l’époque de S-300 à la disposition de l’AAS ; maintenant que cette dernière en dispose, je doute fort qu’ils envoient ces soi- disant avions furtifs à la réputation déjà si mauvaise au casse-pipe. Mais enfin, avec des gens dont la démesure est incommensurable, tout est possible, les russes doivent attendre ce moment avec patience pour venger leurs militaires dépêchés froidement par qui vous savez chez Hadès.

    • Ils l’ont fait 5/0 pour les Israéliens, les Russes ont beaucoup d’arrogance, allez voir de quoi ils vivent, pas cher le billet Genève Moscou après on en reparle.

      • Vous me rappelez Pierre Pellerin, ex-directeur du service central de protection contre les rayonnements ionisants, et qu’on a vu lors de l’accident nucléaire survenu à Tchernobyl en 1986 se soucier plutôt de protéger ces rayons que la population, il avait donc mérité le surnon de Pellerin-Tête-de-Mort dont l’avait affublé tout ce qui pense encore en France, par conséquent, je suppose que vous serez heureux d’apprendre que vous méritez ce surnom afin de poursuivre le combat du mensonge et de la falsification en matière géopolitique qu’assurait votre homonyme en celle nucléaire. Donc, Pellerin-Tête-de-Mort, maspérisez en paix.

      • La vérité si je mens .Ce n’est pas pour rien qu’Israël est un des rares pays à posséder un ministère de la propagande.Pour l’instant les Syriens n’ont même pas eu à utiliser les S-300 et la furtivité du F-35 vient du fait qu’il ne vole pas .Si un seul F-35 se faisait abattre en Syrie alors les USA n’en vendraient plus aucun .

Leave a Comment/Laisser un commentaire