Analysis

Tous les régimes politiques sont criminels par essence, certains plus que d’autres naturellement…

Un lecteur occasionnel me reprocha très récemment de ne pas avoir commenté les visites que vient d’effectuer le prince héritier du royaume d’Arabie Saoudite en Tunisie et en Algérie, surtout que ce dernier pays est membre de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole).

Pourquoi diable commenter un seul segment de la tournée arabe du prince Muhammed Ben Salman ou MBS?

Ce même lecteur s’insurge que les médias aient peu répercuté le refus populaire de recevoir MBS dans ces pays.

Il faut cesser toute hypocrisie. Le soit- disant refus populaire dans des dictatures se limite au bruit des réseaux sociaux et rien de plus.

Et puis, entre-nous, MBS est un enfant de choeur (un choeur de l’église catholique romaine) en matière de scélératesse et de ‘virtue’ machiavélique face aux régimes de spadassins, de brigands et de pirates d’Alger et de Tunis.

Il faut bien convenir qu’en matière d’assassinats, le jeune prince inexpérimenté saoudien est à des centaines d’années-lumière des méthodes fort élaborées de ces régimes affiliés au grand capital international.

MBS a fait des études dans de prestigieuses écoles anglosaxonnes mais n’a aucunement l’expérience de ces vieux roublards qui allient la scélératesse des mafias sicilienne et calabraise à l’obssession jacobine criminelle française dans sa phase hystérique, le tout teinté de passion espagnole pour le sang sous un paravent d’islam symbolique.

L’histoire nous a enseigné qu’en matière d’éthique ou de moralité, aucun régime politique,  quel qu’il soit et où qu’il puisse être, ne peut se targuer d’être un parangon de la vertu.

 

Publicités

Catégories :Analysis

17 réponses »

  1. quand vous partez quelques part en solo ou en groupe et que dans un ou des poste frontière , des garde vous demande vos paperasse , vous leurs montrez et la , attention , il faut etre impassible et ne rien dire , que merci , quand ils vous redonnent vos papiers en vous souhaitant bonne journée !.
    car ils voyaient les papier à l’envers ! et faisaient semblant de lire ! et après vous pouvez rire tant que vous voulez .

    • Ceci est vrai.
      Le passage aux frontières est une torture dans beaucoup de pays.
      Souvent cela tourne au cauchemar.

      En Tunisie, le moindre policier de l’air et des frontières peut vous accuser sans preuves et une justice expéditive et comique vous condamne vite fait à une peine disproportionnée.

      Deux jeunes français ont été arrêtés à leur arrivée en Tunisie. Motif : suspecté d’avoir fumé un joint « avant leur arrivée en territoire tunisien ».
      Les analyses de sang n’ont pas corroboré cette accusation bien qu’ils ont constaté une présence infime d’un opioide dans le sang des deux jeunes.
      Pire, un des deux prévenus n’a jamais fumé une clope de sa vie.
      Ils furent délesté de leur argent et le consulat de France n’a été prévenu que 21 jours plus tard.
      Ils ont été condamnés à 5 ans de réclusion chacun pour « consommation de stupéfiants en dehors du territoire tunisien ». Une parodie de justice. Il n’y avait aucun interprète au tribunal.
      Leur parents et le consulat ont tenté de faire bouger les choses et au final ils ont écopé d’un an fixe avant d’être relâchés au bout de 8 mois.
      Ils ont eu cette chance parce qu’ils étaient français.
      Pour les algériens, marocains, libyens, c’est 5 ans de tôle pour homonymie (confusion des identités) et 10 ans pour consommation de hashish et souvent quand la bagnole est un tant soit peu luxueuse un agent jette un bout de matière stupéfiante dedans pour justifier une arrestation.

      En Égypte, c’est pire !

  2. cela est notre devoir à tous de dénoncer ces criminels ou qu’ils soient , car leur peuple est opprimés , torturés , massacré dans le monde par une minorité de criminels et de pseudo chef des tas , d’état .

Leave a Comment/Laisser un commentaire