Analysis

The Stanford Prison Experiment

Publicités

Catégories :Analysis

17 réponses »

  1. Lénigme résolue de la science est la vivisection, que ce soit celle des animaux non humains sans défense ou bien cellle de la psyché de l’animal humain moderne, une sorte de monade recroquevillée sur elle-même, larve qui croit être tout mais qui n’est rien, et qui est manipulable à merci. Ce genre d’expériences ne peut aboutir avec des hommes restés eux mêmes et conscients de l’être, c’est à dire des barbares aux yeux de la science. Par exemple, si on a observé tous les dirigeants bolchéviques avouer des crimes invraisemblables et demander au tribunal de les condamner à mort lors des sinistres procès de Moscou, cela est au fond lié que ces hommes avaient cessé de l’être ; rien de tel n’est advenu d’avec André Nin ou avec d’autres révolutionnaires espagnols en Catalogne en 1937 et les staliniens n’ont pas pu monter leur spectacle lamentable. Je lance donc le cri qui laisse perplexes tous ceux qui sont omnibulés par les lieux communs : à bas la science.

    • Maintenant, je me souviens d’un film où joue l’infâme Yves Montand et qui relate une histoire du même tonneau et dont le titre si je ne m’abuse est I comme Icare.

    • Une autre forme est possible.

      Plus prosaïquement j’ai reçu tellement d’emails encourageants que cela m’a étonné.
      Des gens formidables d’un peu partout dont mes proches m’ont demandé de continuer.

      Emails anonymes;
      Emails de personnes travaillant pour les médias mainstream;
      Deux d’hommes politiques (un de Belgique);
      Un prétendant être Battisti (écrite dans un bon italien);
      Trois chroniqueurs radio;
      Un ouvrier spécialisé dans un chantier naval;
      Un ingénieur pétrolier d’un puit off-shore avec photo;
      Un pilote de l’Aéronavale,
      D’autres anonymes…

      Je veux pas les décevoir en masse

        • Oui, mais ils se sont vengés à leur façon mesqune et sous des prétextes fallacieux : Paris a en effet annoncé par la bouche jde e ne sais plus quel nom de oiseau que les forces françaises allaient rester en Syrrie pour combattre le terrorisme, par exemple ! Qui eut mis en doute les intentions pures de Paris ?

        • Paris et Londres l’ont dans le baba.
          Sans protection 🇺🇸, les forces spéciales françaises et britanniques sont totalement nues et vulnérables.
          Les syriens les ont tous fichés.

        • et les militaire français prisonniers des syriens, ils attendent pour les juger pour terrorisme et crimes de guerre ?
          les syriens leurs permettent ils d’écrire a leurs familles pour qu’elle fassent pression sur les autorités française ?

        • En fait c’est de oiseaux de mauvaise augure qu’il faudrait parler, puisqu’ils s’agit de deux Cassandre modernes : le ministre en charge des affaires européennes Nathalie Loiseau (!) et celui de la défense Florence Parly ; maintenant ce sont les femmes qui sont devenues des va-t-en-guerre, quelle époque ! « C’est une chose au plus haut point digne d’attention que cette Histoire de l’incrédulité moderne, clef de tous les phénomènes monstrueux des temps nouveaux » (Novalis)

        • Oui, mais ne s’agit-il pas aussi d’un signe du Temps ? Selon la mythologie grecque, les amazones tuaient , ou bien aveuglaient ou estropiaient leurs enfants mâles pour ensuite en faire leurs esclaves ; quant à leur reproduction, elles l’assuraient en s’unissant à de beaux mâles étrangers. Nos amazones modernes ne sont pas aussi radicales (quoi que …) certes,mais sont le signe indéniable de ce qu’est devenu l’homme actuel : efféminé, dévirilisé, désubstantialisé.

        • Thématique fort intéressante.
          Avez vous remarqué que tous les va-en-guerre après le 11 septembre 2001 sont des civils assez nantis n’ayant aucune connaissance ou expérience militaire et encore moins la guerre?

          Les militaires ne veulent pas la guerre. Ce sont les bobos qui s’ennuient qui appellent au crime!

          N’avez vous pas remarqué que ces les bobos bien nantis à la sauce caviar qui poussent au crime?

          Donc cette Loiseau ou la Parly, elles parlent de choses qui les dépassent.

          Aux dernières nouvelles, les français ont demandé à Washington de leur fournir le calendrier précis du retrait: ils ne veulent en aucun cas rester en Syrie après le retrait de la couverture aérienne US…d’ailleurs personne ne veut rester en Syrie après le départ des Marines.

          Donc c’est « Paroles, paroles paroles! » Pour reprendre le fameux morceau de Dalida!

Leave a Comment/Laisser un commentaire