Analysis

Donald Trump Franchit la “ligne rouge” de ses ennemis intérieurs et extérieurs, réponse de ces derniers: la descente aux enfers de l’économie

Le président US Donald Trump aurait dépassé la ligne rouge que ses ennemis de l’intérieur lui ont fixé: c’est le Shutdown!

Hausse des taux d’intérêt, révolte ouverte de la Banque Fédérale US, menaces de bloquage des administrations publiques, démission bruyante de Mattis “Mad Dog”, le Secrétaire d’État à la Défense vendu à l’État profond et chute des principaux indicateurs boursiers. Il n’y a aucun doute possible: les ennemis de Donald Trump tentent de créer l’ensemble des conditions favorisant un ralentissement économique rapide afin de le rendre responsable d’une débâcle en interne. Objectif: à défaut impeachment, le faire dégager le plancher.

Il existe une crise conflictuelle dans l’ensemble des mécanismes et des processus d’élaboration et de prise de décision au sein des institutions les plus névralgiques de l’État fédéral américain.

La décision stratégique de Trump d’entamer un retrait des Marines US de Syrie où leur présence illégale n’est ni justifiée ni utile a fait sortir la bête: une des langues bifides de l’oligarchie corrompue, Hillary Clinton, a publiquement critiqué cette décision. Mattis lui n’a pas attendu: aussitôt sa démission transmise au bureau ovale il s’envole vers Israël, probablement pour leur jurer sa fidélite éternelle et leur dire qu’il n’avait rien à voir dans les décisions de son patron! A l’étranger, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni gémissent au mur des lamentations, sionisme oblige!

Et pourtant un éventuel retrait des Marines US de Syrie n’aura pas d’impact immédiat sur la guerre en Syrie. Celle d’une réduction des forces US en Afghanistan risque par contre d’avoir un effet quasi-immédiat: la chute du gouvernement afghan mis en place par Washington.

Israël seul face au danger, Bashar Al-Assad bien debout, la Russie et l’Iran qui gagnent et une débâcle pire que celle du Vietnam en Afghanistan! C’est trop intolérable pour l’État profond!

Solution immédiate : Une banqueroute politiquement induite pour faire tomber Trump. C’est le début de l’opération psychologique dénommée “Descente aux Enfers”….D


Publicités

9 Replies to “Donald Trump Franchit la “ligne rouge” de ses ennemis intérieurs et extérieurs, réponse de ces derniers: la descente aux enfers de l’économie

  1. Tout cela n’est que mise en scène.
    Une tempête dans un verre d’eau.
    Aucune cause où raison ne permettra où justifiera de sacrifier l’Amérique.
    Si cela se produirait un jour, ce serait par mauvais calculs.
    Une séries d’évènements et de développement s’enchaînant les uns après les autres qui conduiront à des situations qui n’avaient pas été pris en compte.
    Et qui conduiront à un impact physiques impliquant l’Amérique profonde dans sa chair et son esprit.
    Mais pas autrement.

  2. j ai lu un article bien credible qui annonce la phase 2 du programme d occupation de la Syrie qui serait d envoyer ex Blackwater ou Academy d Eric Prince dans les profondeurs de l euphrate Est la ou des bases militaires US seront a leur disposition et si besoin un appui aerien pour consolider la main mise sur le petrole de la region avec la complicité des kurdes bien sur , certains commandos US resteront sur place pour x ou y raison comme d’hab .

  3. À moins que ce ne soit Trump qui fasse tomber l’empire!

    Je crois que rien ne va plus pour les mondialistes, tout ce qu’ils touchent part en dérision, en catastrophe, et s’effondre en les révélant toujours plus dans leurs jeux diaboliques; le peuple américain n’étant plus dupe de leurs magouilles, instinctivement, et que s’il y avait une crise économique majeure aux USA, provoquée par la FED et ses sbires qui manipulent derrière le théâtre à l’encontre de Donald Trump afin de l’évincer et du peuple américain, c’est elle et eux qui en porteraient le fardeau et non pas Trump!

    Car Trump est supportée par le peuple américain et par l’armée américaine!

    De plus il a une armée de patriotes, d’anciens vétérans, d’ouvriers, d’agriculteurs, de religieux…à sa disposition!

    Les politiciens mondialistes et la presse américaine n’a plus vraiment de poids maintenant, n’est plus crédible, pour tenter quoi que ce soit envers Donald Trump!

    Si les représentants du congrès s’en prendraient au Donald, on peut dire que leurs carrières politiques sont terminées!

    Le peuple américain regarde présentement, suive avec intérêt ce que font leurs représentants, et s’ils devaient les renier en tant que peuple, je ne donne pas chère de leur peau!

    Dans le fond, sans le dire, l’establishment veut un reset pour mettre en place un nouvel ordre mondial, où ses mêmes prédateurs, ses mêmes parasites, reprendraient les rênes du pouvoir sous une autre forme, mais voilà, dans le fond, comme je le disais, sans le démontrer ouvertement, Donald Trump tend un piège à ces mondialistes, et s’il y reset, ou même arrêt de gouvernement pour faute de crédit, cela sera un reset total où les mondialistes eux-mêmes seront éjectés du pouvoir!

    Un reset c’est un reset!

    Le reset sera pour les mondialistes et non pour le peuple!

    Et bientôt, nous verrons peut-être…hihihi…les “Gilets Jaunes” made USA dans les rues d’Amérique!

    Et la descente aux enfers sera pour les Mondialistes, de toutes façons, ils y sont déjà!

    1. Très Cher,

      D. Trump a été dans les premiers à vouloir une véritable enquête sur 9/11, il sentait qu’il y avait anguille sous les WTC. Il est également un féroce homme d’affaires et contrairement aux précédentes marionnettes mises en place par le Deep State, il ne s’en laisse pas compter.

      Il est également très bien renseigné par des sources fiables qui lui permettent de se passer des merveilleux conseillers vendus à l’ennemi intérieur.Il abhorre les média qui eux aussi ont participé à la construction des false flags et des chapes de plomb qui s’en suivirent.

      Une lettre a été remise aux principaux fomenteurs et organisateurs lors des funérailles de l’infâme Bush senior. Il y a des mots qui, écrits ou soufflés à l’oreille de certains, glacent le sang. Vous vous rappelez en 2007 la tête de N. Sarkozy lorsqu’un certain V. Poutin lui a parlé tout calmement à l’oreille?

      Il a fallu du temps mais à présent, la longue liste des opérations du Deep State est complétée par des preuves indiscutables et abominables.
      D. Trump aurait déjà du être victime d’un accident, cependant en homme d’affaire sérieux et ayant bien étudié les dossiers depuis JFK, même s’il disparaît accidentellement la liste est prête à être largement diffusée.
      Vous imaginez la preuve imparable et accablante que le Deep State a organisé au minimum un false flag qui a entraîné plus de victimes civiles innocentes qu’Hiroshima…. La mort de milliers soldats US pour rien…
      Et cerise sur la gâteau qui a conduit 70.000.000 d’américains à une pauvreté sans précédent.

      N’oublions pas l’ensemble des vendus en Europe qui riront JAUNE…

      L’Homme qui fera éclater la vérité sera porté par le peuple US et gageons que bien utilisées les révélations pourront être des outils de paix et de reconstruction.

      Bien à Vous,

      Marc Edmond

      1. Vu la tête de Sarko, Poutine lui a confié une révélation qui l’a soufflé. Le genre de truc qui lance toute une cascade de remises en cause puis de remises en perspective. Depuis Sarko peut s’assoir sur une chaise sans trop remuer, une tête de chien battu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.