Analysis

Affaire Huawei: Washington riposte à l’arrestation de deux espions canadiens en Chine par l’arrestation d’un chinois aux USA

Le bras de fer engagé entre les USA et la Chine via le pion canadien (tout autre pays vassal aurait fait l’affaire) continue.

Après avoir arrêté deux espions canadiens en Chine en riposte à l’arrestation d’une dirigeante du géant chinois Huawei au Canada, les USA procèdent à l’arrestation d’un expert chinois travaillant pour le géant énergétique Phillips à Ocklahoma. Il s’agit de Tan Hongjin, 35 ans, installé aux USA depuis 12 ans. Il est accusé d’espionnage technologique au profit d’une société chinoise rivale pour avoir téléchargé des documents de travail sur son Laptop. Bref c’est un peu léger…

Les accusation de cyberattaques ne suffisent plus. Désormais on emmène des gens en prison…

Publicités

4 Replies to “Affaire Huawei: Washington riposte à l’arrestation de deux espions canadiens en Chine par l’arrestation d’un chinois aux USA

  1. a mon avis c est pas le genre de Pekin de frapper brutalement et immédiatement comme les USA ,certaines mesure de rétorsion feront surface plus tard le canada et USA ,pour le moment c est une partie avec un certain respect de règle ces arrestations des 2 cotés

  2. si les chinois la joue fine en médiatisant cette arrestation auprès de ses étudiants ils pourraient mettre plus d’une entreprise US dans l’embarras !
    le catastrophique système d’éducation US étant incapable de fournir un nombre suffisant diplômés de haut niveau les entreprises US sont dans l’obligation de recruter des cerveaux a de l’étranger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.