Les forces US positionnés à l’Est de l’Euphrate sont en mutinerie.

Selon des informations fournies par les collaborateurs locaux des forces US déployées en Syrie et plus particulièrement à Minbej, des militaires US auraient non seulement livré des armes et des équipements classés sensibles aux combattants YPG sans attendre l’avis de leur hierarchie mais déclaré publiquement qu’ils s’opposent à tout retrait même ordonné par Washington.

Certains militaires US refusent “de capituler face aux communistes et aux Russes” oubliant un peu que la plupart des YPG kurdes et non kurdes qu’ils utilisent et exploitent sont ouvertement favorables aux thèses d’extrême-gauche.

A Washington, tout l’État profond enrage contre la décision de Trump de retirer les troupes de Syrie. 

Des contre-ordres illégaux ont été signés par Mattis ont été transmis au Centcom. Le responsable des opérations en Syrie ne cache pas ses préférences démocrates et son admiration pour Hillary Clinton. Cette attitude est contraire à l’esprit et au code de la discipline militaire US.

Tout indique que les adversaires de Trump sont en train de saboter et de parasiter la décision de Trump de mettre fin à la guerre en Syrie.

Le président américain Donald Trump pourrait exploiter cette mutinerie générée par ses ennemis au sein des plus hauts échelons de l’État fédéral et annoncer un “ralentissement” du retrait US de Syrie “jusqu’à ce que le terrorisme soit vaincu”.

Sur le terrain, les éclaireurs de l’armée syrienne surveillant la base US à Al-Tanf confirment la présence et même le renforcement des forces US retranchées dans ce camp assiégé.

A Manbij, les forces US sont toujours au centre du Chef-lieu de la localité et aucun des 23 camps disséminés à l’est de l’Euphrate n’a entamé un retrait purement militaire car les convois qui se sont dirigés vers la Turquie et l’Irak n’ont acheminé que des personnels habillés en civil et des caisses d’équipement non identifié.  

C’est une mutinerie. Une première dans l’histoire récente des États-Unis d’Amérique.

Ce n’est pas la première fois que Trump fait face à une fronde interne mais c’est bien la première fois que ses adversaires ont joué sur le moral des troupes pour provoquer une mutinerie de fait.  

Il semble que les lobbies pro-israéliens ne veulent surtout pas une fin du conflit en Syrie dans les conditions actuelles, perçues comme fort défavorables à Israël.

Le violent antagonisme déchirant la classe politique US commence à se répandre au sein des forces armées.

Les parasites de l’État profond ont toujours su exploiter les clivages sinon les créer. La guerre en Syrie est devenue celle de Trump contre ses ennemis.

Mutinerie US en Syrie
Publicités

Vous pourrez aussi aimer

23 commentaires sur “Mutinerie US en Syrie

  1. Il y a du masochisme chez les militaires US. Ils sont sans doute rongés par le désir morbide de revivre leur honteux départ du Vietnam.

  2. C’est excellent : le merdier se précise à l’intérieur même des US. L’État dit profond n’est au fond qu’une bande de nazes qui scient la branche sur laquelle ils sont assis. Après le renseignement séditieux, la justice séditieuse, maintenant l’armée séditieuse, … où cela peut-il s’arrêter ?
    À suivre donc avec le plus grand intérêt car soit ça fait pschitt, – car les troupes US l’ont de toutes les manières dans le baba au M-O – soit il va y avoir de la viande froide, dans la nation exceptionnellement indispensable cette fois, et c’est un pays sur-armé !

  3. c’est hors sujet mais fort instructif .
    un journaliste cubain , un stratège rompu aux technique de guerre secrete a écrit il y a quelques années de cela , cet article .
    un noir complot concernant la disparition du vol air malaysia !.
    c’est percy-francisco -godoy .

    1. Tout le monde sait que le vol air malaisya a été abbatu par les défenses anti aériennes de la base de diégo garçia à l’est de Madagascar.!
      les usa ne voulais pas un nouveau 11sept..!
      en plus c’est une base militaire ultra secrête ! 24/24 sous protection des satellites de la
      Navy..

      1. C’est très complexe et je suis de ceux qui exigent que toute la lumière doit être faite sur ce drame, ne serait-ce que pour les familles des victimes.

        Personne n’a pensé à ces familles et je trouve cela révoltant.

        Lorsque le vol MH370 avait disparu, j’étais en Malaisie et plus exactement à Johor Bahru et je devais me rendre à Kuala Lumpur pour me rendre à Beijing à bord du même vol. Je n’ai pu obtenir un visa chinois puisque je devais le faire là où je résidait à l’époque (Pakistan) et cela m’agaçait au plus haut point.
        J’ai par la suite tenté de collecter le maximum d’info. J’en contacté presque tout le monde, y compris des Talibans, des diplomates de 6 ou 7 pays, des militaires, des personnes comme vous et moi, des “conseillers” en freelance errant entre les pays du Golfe et l’Asie du Sud-Est, puis enfin des opérateurs sur la base de Diego Garcia.
        Inutile de préciser que je me suis heurté à un mur de silence et de non-dits.
        J’ai publié ma version ici en me basant sur ces recherches.

        Paix aux victimes de cette tragédie.

        1. Bonjour Strategika51,

          Je retombe sur ce commentaire qui me donne, également, l’occasion de mieux comprendre votre mission de Vie.

          Comme vous avez pu le remarquer, la zone de Diego Garcia est une des plus surveillée mais également le détroit de Malacca où se concentre un des plus incroyable flux maritime mondial et ipso facto de la piraterie ainsi que les trafique de drogues.
          Donc bien des yeux, des oreilles, hydrophones, radars,….

          Nous le savons tous, le vol de la Malaysian Airline est dans l’Océan et pour les responsables de cette abominable tuerie, le temps est très précieux.
          Il n’y a eu aucune tache d’hydrocarbure, premier indice lors d’un “amerrissage” donc le kérosène a été totalement consommé dans les réacteurs ou brûlé suite à une explosion aérienne.

          Un nouvel indice vient de surgir suite à la thèse, très intelligente, d’utiliser un réseau d’hydrophones (servant à détecter les séismes et impacts sur la surface de l’eau, quels qu’ils soient: météorite, missiles,….).

          https://www.ldeo.columbia.edu/res/pi/Monitoring/Doc/Srr_2001/Print/05-02.pdf
          https://www.ctbto.org/verification-regime/featured-stations/types/hydroacoustic/ha08-british-indian-ocean-territory-biotchagos-archipelago-united-kingdom/

          Ce réseau d’hydrophones permet, par triangulation, de déterminer précisément un impact.
          Pour trianguler, il faut 3 points, et devinez quel enregistrement est amputé de 25 minutes?
          L’hydrophone de la base de Diego Garcia.

          Bonne nouvelle, cela indiquerait donc avec une précision de 25 minutes l’heure du crash.
          Différentes modélisations basée sur les ping’s satellites et deux autres hydrophones donnent de nouvelles zones de recherches.

          Bien à Vous,

          Marc Edmond

  4. Bartleby :

    — Dites-moi, ô mon ange gardien,
    où va finir le jeu américain,
    et que va-t-il faire de ses salapistes mongoliens ?
    Ses kurdes, il les a déjà vendu à l’anatolien.
    Ce Grand Turc, qui cherche à retrouver l’honneur soleimanien.
    — Les marines, eux-mêmes , soldats pseudo-herculiens
    qui ont mordu la poussière dans notre cher Orient olympien
    se rebellent contre la trompette et son gendre israélien,
    qui du dogme sioniste est le gardien
    les enfant de Gaza meurent-ils donc pour rien ?

    L’Ange gardien à moitié diabolique :

    — Votre suplique vaine,
    à moi adressée dans ces jours d’étrennes,
    vise-t-elle à empêcher mes entreprises vilaines ?
    — Non, il ne sera pas dit que la Syrie Souveraine
    par mes soins mise en quarantaine
    pendant sept longues années, sortira saine
    de la guerre universelle menée par les hyènes
    salapistes d’occident, d’orient rassemblés dans la même haine
    de la vérité belle mais incertaine.
    — Non et non, mes maîtres veulent sous huitaine,
    Une guerre mondiale génerale et soudaine,
    qu’avons-nous fait en tripolitaine ?
    Sinon semer le chaos et notre mode américaine.
    — La terre entière verra notre façon de voir : lupanar sans nulle mitaine.

    Bartleby à lui-même

    — Maintenant même mon ange gardien est devenu,
    mon ennemi dans ce monde à la sottise asservi,
    — ô mortels, ô mes braves amis,
    que puis-je faire contre une telle infâmie ?

  5. Trump devrait les emprisonner pendant 20 avant de les traduire en Cour Martiale. Entretemps leurs titres et salaire, pensions sont suspendus.

  6. Trop n’ayant aucune expérience militaire, même pas celle du service, il est évident que ses décisions sont plus marquées du sceau de la connerie que de la pertinence. Je ne suis même pas certain qu’il ait la moindre connaissance historique concernant l’armée américaine en se limitant au 20ème siecle. Quant aux guerres indiennes, la guerre de sécession, la guerre anglo américaine de 1812, la guerre mexico américaine pour le Texas, le nouveau -Mexique, je laisse tomber d’avance.

    1. Naturellement, vous feignez de ne rien comprndre aux décisions de Trump, claires mêmes pour un aveugle. Il ne s’agit nullement de décisions militaires mais de décisions politiques dirigées contre l’Etat profond et les débiles de votre acabit, qui viennent aboyer leur mensonge tels des chiens enragés.

      1. une façon de satisfaire son électorat également, dont une bonne partie ne veut plus de ces guerres à l’étranger.

  7. est-ce que vous connaissez le bouquin de Greg Felton, the host (états-ounis d’américou) and the parasite (l’entité sioniste et ses agents)?

    dans ce bouquin Felton explique parait-il que la véritable raison de la guerre au Vietnam était autre que la lutte contre le communisme?

    comme John Fitzgerald Kennedy s’est opposé en 1963 à l’envoi de soldats US pour lancer la guerre au Vietnam..

    https://www.veteranstoday.com/2018/12/29/book-review-the-host-and-the-parasite/

    ce serait bien de pouvoir le partager en fichier .pdf ..

    1. Je ne l’ai malheureusement pas lu et si je tombe dessus je doute de pouvoir trouver le temps de lire.
      Cependant j’y jetterai un coup d’oeil attentif.
      La guerre du Vietnam fut un désastre.
      Certains films d’Hollywood ont tenté de faire croire à l’inverse et en fait c’est leur spécialité de dénigrer JFK, Nixon,Alexandre le Grand et la liste est longue.

  8. ” …. des militaires US auraient non seulement livré des armes et des équipements classés sensibles aux combattants YPG sans attendre l’avis de leur hiérarchie …. ”
    entre les mains de qui ces armes tomberont elle in fine ?

    Des contre-ordres illégaux ont été signés par Mattis ont été transmis au Centcom.
    après le 31 quelle sera la valeur de ces ordres ?

    ” ils ( les militaires US ) s’opposent à tout retrait même ordonné par Washington. ”
    sont ils prêt a combattre sur le terrain sans salaire et sans ravitaillement ?

    1. @Roc
      Et j’ajouterai les gradés et soldats en Syrie qui oseraient s’opposer au Président de la République Donald Trump qui est le chef des armées, et qui préside également les conseils et les comités supérieurs de la Défense nationale.
      Devront choisir entre obéir à l’ex James Norman Mattis secrétaire à la défense des États-Unis ancien général américain issu du corps des Marines, où Donald Trump et son grade suprême .
      Ils risquent tous d’être jugés par la cour martiale militaires des états unis et se retrouver en prison et déchu de leurs droits et titres militaires.
      Aucun cas de désobéissance au sein de n’importe quelle corps militaires ne peut être
      toléré et avoir lieu , même à raison.
      C’est une ligne rouge infranchissable par principe.
      Ce qui nous rappellent le putsch des généraux du 21 avril 1961, également appelé putsch d’Alger, est une tentative de coup d’État, fomentée par une partie des militaires de carrière de l’armée française en Algérie, et conduite par quatre généraux (Maurice Challe, Edmond Jouhaud, Raoul Salan et André Zeller).
      Ils déclenchèrent cette opération en réaction à la politique choisie par le président de la République, Charles de Gaulle, et son gouvernement, qu’ils considéraient comme une politique d’abandon de l’Algérie française.
      Les sanctions : 220 officiers sont relevés de leur commandement, 114 sont traduits en justice.

    2. “(les militaires US)…sont ils prêt a combattre sur le terrain sans salaire et sans ravitaillement ? ”
      Bonne question et bien vu .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.